Mangas & Animes

Serial Experiments Lain [une semaine après impact – première vision]

Lain

Serial Experiments Lain est une de ces oeuvres a la réputation qui n’est plus à faire. Une série qui fêtera ses 10 ans début juillet. Et une série d’une infinie qualité, à la richesse extaordinaire. Si ce fut mon premier anime, que j’ai vu à deux reprises (comprenez deux épisodes) lors de son passage sur Canal+ vers 2000 -sans n’y comprendre grand chose-, il y’a donc en Lain un fort symbole, en tant que « premier anime », quand même. Et pourtant je n’ai enfin mis la main sur le coffret DVD que le mois dernier. Et après avoir vu en entier et avec la pleine possession de mes zones cérébrales la série, je peux me lâcher dans un premier avis. Evidemment plein de spoilers, ce n’est pas fait pour découvrir la série.

Série que vous devez découvrir absolument. Vraiment. Là je m’en vais déchaîner ma prose (et quelle prose ! me dites-vous).

Tchuuuu

Lain avant tout c’est une jeune fille désignée par un Yoshitoshi ABe pas aussi impliqué qu’on le dit dans la série (certains le disent créateur, producteur, scénariste… alors qu’il n’a fait que le design. Mais quel design !) et qui en était à sa première fois dans le monde impitoyable de l’anime. Le personnage de Lain, très imposant, très classe aussi bien sur les artworks, sur les images de promo que dans l’anime, qu’en mouvement. Lain, pour être rapide, c’est moi. Je me suis incroyablement identifié dans ce personnage de collégienne de 14 ans. Il est évident que je me suis peut-être senti comme devant un miroir, sans doute. Reste que ce personnage, et surtout, ses variations, laisse une sorte de trace indélébile et surtout, est l’un des meilleurs héros de série. Même si c’est peut-être un anti-héroïne, par notion.

Lain

Je pourrais tenter de faire ici une analyse de la série. Mais d’autres ont déjà fait ça mieux que moi et surtout je n’ai pas tout saisi, ou plutôt j’ai trop saisi. Car Lain ne dure que 13 épisodes, et avec ce nombre d’épisodes, développe un très grand nombre de thèmes et surtout, il s’y passe des choses et beaucoup de choses sont dites. Beaucoup trop d’informations entrent. Et l’épisode 11 joue là-dessus quand Lain doit elle-même réassimiler tout ce qui s’est déroulé ! L’héroïne subit en somme tout ce que le téléspectacteur a du subir lui aussi.

Lainencoreho

J’ai également été assez « géné » par le principe de la Lain « du Wired » extrême opposée de la véritable Lain. Tout comme Amo reste assez différent du véritable moi. Ca aussi ça m’a fait sentir comme devant un miroir, ça m’a pas mal posé d’interrogations et j’avoue, a demi-mot certes, que j’ai eu beaucoup de mal à me remettre de la fin de Lain, qui m’a troublé une bonne soirée et la journée qui a suivi. Tout comme Haibane Renmei il y’a deux ans, j’ai eu du mal à quitter un univers, une héroïne et surtout tout m’a bien chamboulé. Heureusement que je n’ai pas tout maté d’une traite, sinon je devenais légume à force de m’interroger.

Si il apparaît évident qu’une seconde vision est nécessaire, je vais mettre un peu de temps avant de la faire: je dois digérer la première, et réfléchir un peu sur tout ce que j’en ai acquis. Il n’est pas rarissime qu’une série, un film, un jeu me chamboule un peu (le Voyage de Chihiro fut un grand traumatisme il y’a maintenant 6 ans) mais autant, c’en est exceptionnel. Il est évident que les auteurs ont touchés leur but avec moi, ils s’en fichent sans aucun doute, mais au moins il y’a déjà moi.

Je pense que j’éditerais cet article assez souvent, je n’ai pas le sentiment d’assez en dire, mais dès que j’en dis trop d’un coup, j’ai le sentiment d’être un peu répétitif… Donc je rajouterais, sans doute, par à coups…

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

2 commentaires

  • Narutolink

    Piouf sa fais un bail que j’ai pas vu cette animé Oo. Au moin ce que j’ai retenue c’est surtout l’épisode qui résume un peu les choses. Si la résonance de shumann fais en sorte que l’humain est Internet dans son cerveau. L’humain perdrais ses sens de réalité sur une personne jeune. Quête d’identité et problème liée a Dieu. Bref je fais court je vais pas faire une critique. Il faudra que je le revisionne un jour me rappeler cette animé préféré des geek. En tout cas c’est vrai que sa reste embrouillant mais c’est intelligent et ça fais son charme 🙂

N'hésitez pas à commenter l'article~