Jeu Vidéo

[Rétrévrier] La Super Famicom – B.O.B et Super Mario Kart

Gameblog fête sa première année. Félicitations à eux \\o/

Ah la jeunesse. Après s’être attaqué à la NES lundi, voici venu le temps de jouer un peu à sa grande soeur, la mythique SNES. Le nombre de lecteurs du Néant Vert (oui j’ai décidé qu’a partir de maintenant on dirait « du » et non pas « de » Néant Vert) qui ont du débutés avec cette console doit être ma foi assez important, j’imagine déjà les yeux embués de larmes d’enfants qui découvrent le high-tech du jeu vidéo avec Mario Kart, ou Starfox…

Moi menfous, j’avais la Megadrive. Mais pas de SNES. Ma première console Nintendo sera la Nintendo 64 en 2000, et je ne me doutais pas qu’a cette époque, la guerre des consoles faisait encore plus rage que maintenant, et que Sega et Nintendo se battaient vraiment, comme des hommes, des vrais. Enfin bref, la SNES. Pour beaucoup le meilleur Final Fantasy est dessus, les meilleurs RPG Square sont dessus, les meilleurs RPG sont dessus. Et catera. Bon, moi je suis passé un peu à coté de cette console et je dois me contenter des restes, dix ans après la guerre. Bref.

Donc là j’ai décidé de jouer à deux jeux. Au départ je devais faire que Super Mario Kart mais pour des raisons que vous découvrirez dans l’article, je me suis vite rendu compte que ça serait très vite limité. Non pas que faire un article plus court me dérange, mais en fait, je me suis rendu compte que c’est pas en parlant de jeux que tout le monde connait que je vais relever l’interêt de ce blog, donc du coup, j’ai décidé de parler en plus d’une bombe -inconnue- du jeu d’action/aventure/plates-formes de l’époque, sorti aussi sur Megadrive: B.O.B.

+

=

Commençons par le premier, c’est à dire Super Mario Kart. Sorti sur SNES en 1992, il fut le premier Mario Kart et, plus généralement, le premier jeu avec des karts, des items, des circuits avec des trous et des raccourcis, et un jeu qui permettait de s’éclater avec ses potes autour d’une bière et d’une pizza en riant gras et en parlant cul.

L'Ecran Titre Sympa

Et moi… j’aime pas Mario Kart. Enfin si, j’aime bien le volet 64 et le volet DS, mais le volet GBA m’a profondément emmerdé, le volet Gamecube a été un violent foutage de gueule et ce volet SNES… comment dire… m’a très vite saoulé.

Chateau De Bowser

Il doit y’avoir une raison normale et essentiele à cette lassitude quasi-immédiate, et je pense que le fait que la version SNES soit naturellement moins complète que les autres versions m’a très vité achevé. Là ou pour les jeux de plates-formes, ce n’est pas dramatique, pour les jeux de course c’est la fin du monde. Et même quelquechose comme Mario Kart ne peut vaincre au dégout de votre serviteur de ces circuits pixelisés, peu amusants, abracadabrantesques.

Yuhu

Du coup, au bout d’une demi-heure, j’en ai eu marre, j’ai arrété. La faute à des circuits chiantissimes, des adversaires castratifs (pourquoi j’avais toujours Luigi 2e et Yoshi 3e après 3 championnats ? Pourquooooi ?), une bande son suicidaire… Non, bref, passons directement au jeu suivant, mais franchement Super Mario Kart a perdu beaucoup de sa superbe.

Yo ! Can Do !

B.O.B est beaucoup plus puissant. Meilleur scénario de l’univers: un robot (du nom de B.O.B) doit aller voir sa petite copine sur une planète lointaine, il prend donc sa voiture mais tombe en panne et s’écrase sur une planète hostile… Publié par Electronics Arts en 1993 sur Megadrive et SNES, B.O.B est un de ces jeux dont personne ne parle… ce qui pourrait presque être dommage. Mais comme on aime avoir ses perles personnelles, celles que vous ne voulez partager avec personne, eh bien ce n’est pas si dommage pour moi.

This Place is Creepy

Les niveaux sont très bien fichus, l’armement disponible est bien trouvé, on possède un nombre d’items ma foi intéressants mais ce qui bute surtout reste ni plus ni moins son héros, super attachant, à vous faire marrer perpétuellement avec ses expressions, ses phrases. Ma foi, voici un héros crétin qui aurait peut-être gagné une adaptation 128 bits en cell-shading qui aurait buté SA MERE. Surtout si j’étais aux commandes du scénar et des idées. Enfin bref.

Indiana B.O.B
* insérer musique d’Indiana Jones *

Arsenal diversifié, niveaux très bien crées mais peut-être un peu jumeaux (7 ou 8 décors différents, avec une trentaine d’ennemis), par contre j’ai pas encore réussi à retrouver un boss: je sais qu’il en existe mais impossible d’avoir un password pour y aller.

(Et là vous remarquez que je suis une grosse feignasse… )

Lance Flammes
L’homme de goût utilise le Lance-Flammes. B.O.B est donc un homme de goût.

Bon, bref, vite fait, j’ai retrouvé dans ce jeu tout un plaisir que j’avais en y jouant déjà il y’a dix ans. Il est vraiment drôle, vraiment bien fichu, pas trop trop dur mais a ses petits moments de difficulté absolue. Toutefois sa musique est pas démente et le jeu peut se révéler légérement répétitif (à cause de ses niveaux jumeaux, finalement) donc pas une perfection, non plus.

Voilà, je m’excuse.

Bon, sinon, en fait, à la base, je devais faire Chrono Trigger… Mais j’ai pas avancé assez loin pour donner un véritable avis. J’avais un poil oublié qu’un RPG c’est long. Très long.
(Cet article est, et sera à jamais la honte du Rétrévrier 2008.)

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

Un commentaire

  • Nataka

    Ca fait du bien de revoir d’anciens jeux bien oid school, c’est un bon retour aux sources.
    J’ai bien aimé à l’époque Super Mario Kart, mais peut-être qu’aujourd’hui c’est différent… Je n’ai pas rejoué à ce jeu depuis bien longtemps. N’empêche que je me souviens encore de la musique du circuit Mario!
    Comme tu l’as dit, BOB m’est complètement inconnu, mais ses phrases me font bien marrer xD

    Sinon, je suis un lecteur DU Néant Vert depuis quelques mois, et ma première console c’est la NES (je crois), je n’ai pas de SNES mais j’allais souvent squatter chez mon cousin pour jouer à Sailormoon (ne me tapez pas) ou Yoshi’s Island (excellent jeu de plate-forme).

    En parlant d’oldies, j’ai joué à Goldeneye et Super Mario Kart 64 chez un pote cet après-midi!

N'hésitez pas à commenter l'article~