Mangas & Animes

Le Monde Magique Du Manga Et De L’Animation #2: Les Editeurs DVD Français

Après un lundi basé sur les studios de production, on va continuer notre saga sur l’apprentissage des bases nécessaires à tous futurs otakus qui se respectent: on va parler de l’autre coté de l’usine, c’est à dire l’édition et la distribution. Sauf que les maisons d’éditions japonaises ne nous intéressant qu’assez peu, on va parler des éditeurs DVD francophones toujours plus où moins en activité. Et autant vous le dire: ce n’est pas aussi animé que les studios d’animation. Donc comme hier, présentation basique, style académique et encyclopédique, quelques titres phares dont la licence est possédée par le studio via le biais d’un montage photofiltre intelligent et discret qui saura créer une polémique stérile dans les commentaires mais qui permettra de gonfler leur nombre afin de satisfaire mon e-penis. Encore une fois, le but de l’article n’est pas de faire la liste complète et définitive de tous les éditeurs que la France ait connu, mais est focalisé sur les plus symboliques et ceux dont on parle finalement assez souvent.

Histoire d’enlever le malentendu qui a été crée hier avec les studios (y’a des gens, ils ont été très méchants avec moi et ça m’a rendu très très très triste :() : evidemment que cette série d’articles traite surtout de l’actualité récente, et englobe plutôt une période de temps qui est cette décennie. Ca a été le cas pour les studios hier, ça sera cas pour l’article de demain, pour l’article de vendredi, pour l’article de jeudi et pour beaucoup d’articles écrits ici. Je laisse à d’autres blogs plus compétents en la matière les décennies précédentes que je ne maîtrise absolument pas, faiblesse terrifiante dont je suis à peu près conscient.

Kaze

Date de fondation: 1993

OMG

Kaze est une des plus importantes sociétés d’édition en activité et est en ce moment une des plus actives et prolifiques, si ce n’est la plus prolifique sur cette fin de décennie. Semblant avoir acquis une boulimie de licence dans ces dernières années, Kaze se distingue en outre pour des tarifs pas toujours avantageux comparés à la concurrence (25€ le dvd unitaire contenant 3 épisodes est quelque chose d’assez récent et assez peu remarquable) mais compense ça avec une bonne qualité globale (mis à part quelques séries plus anciennes – les DVD d’Utena et son épisode ou la moitié des sous-titres ont disparus est un exemple marquant) et une écoute de plus en plus marquée des fans – cf. leurs relations avec les fans de Suzumiya Haruhi (Brigade SOS à la Japan Expo 2008, c’est un peu grâce à eux.) Le principal défaut de Kaze est ainsi sa plus grande qualité: le studio chope les licences à un rythme industriel, chopant ainsi de très bonnes licences (Haruhi, Code Geass, Ouran High School Host Club, Rozen Maiden, Soul Eater) autant que des choses plus douteuses et pas sûres de toucher véritablement un public et d’être un bénéfice (Shining Tears X Wind, Air Gear, Zombie Loan, El Cazador de la Bruja, …), mais on ne peut juger maintenant si une telle politique est efficace ou non: au moins permet-elle à de nombreuses séries de voir le jour de par chez nous.
A noter que Kaze est sur le point de lancer sa propre chaîne de télévision.

En outre ils se mettent à la distribution de jeu vidéo, avec par exemple la sortie récente de Prinny: Can I Really Be A Hero ou la sortie prochaine de X Edge sur PS3. Comme le dit Axel dans les commentaires: « cette diversification a peut-être une raison tu ne crois pas ? Réfléchis… »
Bon je ne réfléchis pas parce qu’il est 16h45 et que je viens de me lever, donc il faut encore au moins une bonne heure pour activer la masse cérébrale, mais j’imagine qu’il y’en a des trucs à déduire.

Dybex

Date de fondation: 1995

Ca tue

Société belge, Dybex clâme être le leader européen en la matière. Il faut dire que Dybex a su se munir au fil du temps d’un extraordinaire catalogue qui contient en son sein sans doute les valeurs les plus sûres aussi bien qualitativement que commercialement: Serial Experiments Lain, Cowboy Bebop, Evangelion, Haibane Renmei, Escaflowne, Samurai Champloo, Full Metal Alchemist, Noir, Excel Saga ou bien encore FLCL: en bref des séries qui non seulement ont su marquer les esprits mais également les ondes avec des passages sur Canal+ ou France 4. Cependant, en ce qui concerne des séries plus récentes, Dybex se révèle être beaucoup plus timoré. Si on excepte Full Metal Alchemist Brotherhood, la série la plus récente que possède la maison d’édition est Shakugan No Shana et date de… 2006. Ce léger mutisme dans l’acquisition de licences peut laisser présager du pire, si on en croit les apparences.
Mais outre ça, Dybex se démarque aussi avec de très bonnes offres sur leurs stands en convention, ou sur leur site internet avec des promotions convaincantes, ou bien encore avec leur dernière idée, en coopération avec Manga Distribution: celles des coffrets Gold, qui permet d’acquérir l’intégrale d’une série au prix modique de 15€. En se concentrant sur tout le potentiel de son catalogue déjà acquis, Dybex ne prend pas de risques et s’assure de rentabiliser encore plus ses valeurs sûres… Ah, et ils sont les premiers en France à avoir testé le streaming légal d’une sortie très récent – Full Metal Alchemist Brotherhood dans notre cas, coupant l’herbe sous le pied de beaucoup de fansubbers (qui ne s’arrêtent pas pour autant et se justifient comme ils peuvent.)

Ah, et dans leurs dvd, leur intro prend des plombes et ne sert à rien d’autre que voir une horrible femme faite en mauvaise 3D marcher dans un couloir pendant 45s: c’est relou. En parlant de cela, leurs DVD sont globalement honnête. Ils n’ont pas souvent de qualités, mais rarement des défauts. Ils sont donc moyen. Mais pas trop chers alors ON VA PAS GUEULER.

Déclic Images

Date de fondation: 1999

LOLDORAK

Déclic Images est une maison d’édition qui a surtout fait preuve énormément d’activité au début de la décennie, en achetant, un peu comme Kaze maintenant, tout plein de licences. Ont pris pas mal d’habitudes, comme refaire faire les génériques originaux japonais en français, sortir 4000 coffrets dvd différents pour la même série (ainsi pour Full Metal Panic on a le coffret intégrale VF, le coffret intégrale VF & VOSTFR et le coffret intégrale collector VF & VOSTFR, ainsi que les dvd unitaires), et est globalement l’éditeur le plus abordable. Mais l’avenir de l’éditeur est toujours en suspens depuis 2005 et le fameux Goldorakgate. Qu’est-ce que le Goldorakgate me demandez-vous ? Eh bien c’est assez simple: Déclic a vendu l’intégrale DVD de Goldorak, jusque là pas de problèmes.
Sauf que Déclic ne possédait pas les droits.
Du coup procès, perte de confiance avec les japonais et Déclic qui autrefois chopait une série jap sur deux est aujourd’hui réduit à allumer des cierges et espérer que le jugement définitif (qu’on attend toujours depuis 2005, magie du système judiciaire de notre pays) leur permette de rester en vie. Néanmoins le Goldorakgate a laissé des traces avec licenciements en folie, soldes de leurs dvd afin de rester en vie financièrement et caetera et caetera. Mais cela n’empêche pas Déclic d’encore acquérir 2/3 licences ici ou là, mais ce sont bien souvent de petites séries que de toute façon personne d’autres ne voudrait.

Déclic est aussi connu pour sa grande PDG, Valérie Uzan, une femme qui chante elle-même les génériques français des séries entre deux conseils d’administrations et offre même des extraits de ses concerts en bonus dans ses dvd. D’ailleurs les DVD Déclic Images sont souvent livrés avec une VF assez moyenne, une VOSTFR classique et des bonus réduits à des bandes annonces. A noter qu’ils sont très liés à la chaîne Manga Distribution… pour une raison qui m’échappe totalement.

Beez Entertainement

Date de fondation: 2001

Holahoop

Derrnière Beez se cache Bandai-Namco, une GROSSE entreprise donc, qui est donc censé avoir la priorité sur tout ce qui est plus où moins lié à Bandai. Donc c’est Beez qui a la lourde tâche de distribuer les Gundam et plus globalement les animes Sunrise de par chez nous. Mais pas que, Enfin si en fait. A part Code Geass qui a mystérieusement filé chez Kaze à la surprise générale et Mai Otome qui ne sortira sans doute jamais pour cause de omg Mai Hime a fait un four, tous les animes Sunrise sont à long terme condamnés à aller chez Beez. Mais heureusement elle ne distribue pas que ça: on y retrouve ainsi pele-mele du BONES (Wolf’s Rain, Eureka Seven), du Gainax avec Gurren Lagann, etc etc.
Beez a connu un début de vie très houleux, avec des prix à s’arracher un rein au début de son existence, mais depuis quelques mois, l’éditeur semble opérer un face-turn et commence à se révéler très agressif en convention: pas au sens propre attention mais au sens commercial du terme il n’est pas rare de les voir brader leurs coffrets (à l’Epitanime, on pouvait choper l’intégrale Mai-Hime à 20€ au lieu de 90€ dans le commerce…), de faire des partenariats avec des stands comme Asian Quest pour vendre leurs coffrets à tout prix.
De plus en plus la tendance de Beez est de s’aligner avec les prix classiques de ses concurrents. Les DVD Beez sont particulièrement soignés niveau contenu et n’hésitent pas à mettre des jolis bonus et à offrir plusieurs langues sur leurs dvd, au cas où ça nous ferait kiffer de mater Gurren Lagann en allemand. Espérons qu’ils continuent la tendance qu’ils ont initiés avec la série de Gainax, c’est à dire des coffrets à un prix pas trop prohibitif, offrant des gentils bonus (le deuxième coffret contiendra ainsi l’excellente OST de la série), contenant une VF ambitieuse et de qualitäy ainsi qu’une bonne qualité d’images. Mais tout cela, seul l’avenir nous le dira…

(n’empêche à l’époque, fallait débourser prêt de 120€ pour l’intégralité de Mai-Hime, CA FAISAIT MAL.)

AB Productions

Date de fondation: 530 avant JC.

Pas grand chose à dire sur AB Productions, si ce n’est qu’ils exploitent encore et toujours les licences qui ont eus leur succès durant le Club Dorothée, principalement Saint Seiya qui est la figure de proue du bateau et qu’ils ont mis 20 ans avant de sortir dans une édition véritablement correcte (mais qui coûte un rein quand même.) On y retrouve également Olive & Tom, Ken le survivant, Sailor Moon, Dragon Ball, Princesse Sarah…
Le problème c’est que j’ai jamais maté un seul DVD de chez AB donc je ne peux rien dire: les retours sur les éditions collectors de Saint Seiya sont encourageants, mais c’est bien tout ce que je peux dire. J’ai échoué dans mon travail de maître, je dois aller me flageller sous une cascade.

Kana Home Video

Date de fondation: 2006

Que de débauche !

Kane Home Vidéo vend les versions animées des plus grands succès mangas de chez Kana, ce qui est assez normal après tout. Très récemment arrivé sur le marché, et principalement pour permettre à Kana d’exploiter encore plus la franchise Naruto puis Death Note, Kana Home Video semble commencer à s’affirmer de la maison mère en proposant d’autres shonens qui jusqu’ici n’avait pas de maison en France: on pense ainsi à des trucs commercialement bandants d’un point de vue bénéfice de la trempe de One Piece (qui avait jusqu’ici une diffusion tv mais pas de dvd ), Mär et D-Gray Man, pourtant pas édités chez Kana mais bel et bien chez ses concurrents. C’est donc sur les shonens à rallonge que semble se concentrer Kana Video, qui offre des prix classiques, avec une qualité technique classique et une cible classique.

Anima

Date de fondation: 2007. Date de décès à confirmer.

Oh bah dommage qu'il soit mort

Anima est un de ses éditeurs tous frais moulus qui ont débarqués tout récemment, ont sortis 4 ou 5 titres qu’on était super méga content de rencontrer en France (les OAV Tales Of, Higurashi, Dai Mahou Touge ou bien Dokuro-chan), proposaient des prix plus bas que la concurrence (15€ le dvd unitaire de 4 ou 5 épisodes, c’était plus intéressant que les dvd unitaires de 3/4 épisodes d’en face qui coutent 25€), faisaient confiance à des bons studios pour le doublage et offraient des sous titrages pas trop mauvais. Constat: ils se sont bouffés un mur. Anima est apparu publiquement pour la dernière fois de leur vie lors de la Chibi Japan Expo 2008 puis ne sont plus jamais réapparus, le site est devenu mort et désormais Manga Distribution a repris la vente et la distribution de leurs licences les plus juteuses (c’est à dire Hinamizawa) en coupant le prix par deux tandis que le PDG d’Anima, ou de feu Anima on ne sait pas vraiment, se balade parfois en convention promettant des tas de trucs.
Anima est un peu le symbole le plus frappant de ses nombreuses maisons d’éditions qui n’ont pas passée les deux ans de vie, et sont mortes au champ d’honneur.


OR DO THEY !!?!!?

En fait la réalité est beaucoup plus sombre derrière Anima, comme vous pouvez le lire dans les commentaires qui ont suivis cet article et qui me reprochaient de ne pas en parler: et pour cause, je n’en étais purement et simplement pas au courant et je n’avais pas chopé le moindre indice au cours de mes recherches (à part le coup du patron lol en convention.) Ainsi les beaux doublages dont on parlait plus haut ont mis pas mal de temps avant d’être rénumérés (on parle de six mois), ayant foutu le studio de doublage en question un peu dans la merde. En outre si ils se sont plantés, ils ont tenus à garder dans la tombe leurs licences qui ne seront par conséquent jamais éditées: vous avez surkiffé Hinamizawa, le village maudit et souhaitez acheter les DVD de la seconde saison dont vous avez entendu le plus grand bien ? Le monde sera détruit et envahis par les singes mutants avant que vous ne le puissiez. Et surtout, la boîte était composée d’une dizaine d’employés si contents de la manière dont ils étaient exploités qu’ils ont démissionnés tous ensemble, en démolissant au préalable une bonne partie du matos de l’entreprise. Bref, Anima c’était paradisiaque.

N’ayant pas pu parler de ça avant qu’on me mette au courant et ayant donc publié pendant près de 9h une version naïve des choses, la flagellation sous une cascade sera pour la peine suivi d’une séance d’émasculation publique, qui sera organisée sur la plage de Courseuilles Sur Mer ce mercredi à 15h30.

Plus anecdotiquement…

Divers maisons d’éditions qui n’ont pas grand chose dans leur catalogue / viennent de débuter leur vie / sont mortes il y’a peu:

IDP / Taïfu Video: Décédée il y’a peu, proposait dans son catalogue BEAUCOUP de trucs rétros qui désormais sont vendus à maximum 10€ par Manga Distribution: Albert le 5e Mousquetaire, Sakura Chasseuse de Cartes, Master Keaton, Inspecteur Gadget…
Eva Vidéo: Derrière Eva Vidéo se cache en fait Kaze qui s’apprête à te backstabber. Vend que des animes pornographiques / hentai, mais ATTENTION, se plaît à les remonter pour éviter de se prendre une interdiction aux mineurs, et donc rajoute encore plus de censure qu’il y’en a déjà pour que le tout soit montrable sur Paris Première une fois par an lors de la soirée Japon Fripon et pour que la fnac puisse mettre les dits dvd en rayon. Met 55mn de vidéo quand il n’y a en fait que 25. Pas facile à justifier sur son étagère. Si vous devez acheter chez eux, préférez prendre sur le net, après ça reste Kaze: c’est donc CHER. Mais ils ont sortis en Fance Genmukan alors… hum… bref.
We Prod: Existe depuis peu et j’ai vraiment pas encore pu juger leur travail mais ils ont acquis la licence de School Rumble, disponible depuis jeudi dernier en coffret à un prix toute somme classique: 40€ les 13 épisodes, ça va. J’attends plus de retour avant de les juger donc, je suis un homme qui a fait du Droit après tout.
Black Bones: Crée assez récemment, se concentre sur des trucs de tout âge et de tout genre pour le faire découvrir au public. L’intention est louable, mais le site n’est pas mis à jour depuis presque 6 mois, ce qui n’est que rarement bon signe, surtout quand auparavant il était assez fourni… On y trouve des trucs pour mecs virils. On me signale dans l’oreillette qu’ils ont passés un deal avec Delcourt pour obtenir en priorité les licences d’adaptations d’anime liées aux acquisitions mangas de la compagnie.

Bien. Sinon je vais me coucher là, et je vous dis à demain pour un nouvel épisode top méga cool du « Monde du Mangasse et de l’Animation Pour Les Débutants Qui Veulent Confirmer« , et je vous laisse le bon soin de troller mes dires dans les commentaires en évitant de prendre modèle sur les mauvais élèves.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittertumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

24 commentaires

  • Momo

    Moi je les aime bien, tes articles sur cette saga. Y’a peut être des manques ou tu parles de certaines séries plutôt que d’autres mais c’est très complet et tu sors un article comme ça par jour o_O
    Par contre, c’est clairement destiné aux novices, qui mettent du temps à connaître blogchan, en général on commence par les diffusions animées puis les rudiments du fansub, mais ce sont des putains de résumés.

    (au passage, petite coquille dans la description de beez, c’est plutôt « A part Code Geass qui a mystérieusement filé chez Kaze » non ?)

  • Jacut

    « Je laisse à d’autres blogs plus compétents en la matière les décennies précédentes que je ne maîtrise absolument pas, faiblesse terrifiante dont je suis à peu près consciente. » (euh, première question, tu est consciente, donc tu es une fille?)

    Sans vouloir paraître méchant, tu ne connais pas non plus les éditeurs de cette époque (même si tu parlais probablement des studios d’animation, mais bon). Déjà, toutes les dates de fondation sont fausses ou presque (euh Kaze en 1993, Beez en 2006? oui oui…), et puis tu donnes un avis très subjectif sur les différents éditeurs sans rien connaître de la politique de prix, marketing ou d’édition de ces boîtes (encore moins leurs liens avec le Japon ou leurs impératifs financiers ou de production – et oui, éditeur, c’est un métier avec des vrais gens qui travaillent toute l’année dedans, pas un cercle de bénévoles -). Je ne reviendrai pas non plus sur les choix douteux des licences, qui ne sont ni classées par pus gros succès commercial, ni par qualité artistique (plus grosse vente, plus fortes entrées au cinéma – Ghibli excepté- , et probablement l’une des meilleures licences aussi des deux dernières années: « La Traversée du Temps », non abordée dans la partie Kaze, on ne va pas chercher plus loin pour trouver un exemple concret), et donc uniquement sur des choix subjectifs et peu représentatifs du marché encore une fois. Mais bon, ton article a au moins le mérite de me faire réfléchir sur la perception des différents éditeurs par le public, et c’est une bonne chose. Par contre, je conseille aux novices qui veulent faire « l’apprentissage des bases nécessaires à tous futurs otakus qui se respectent » (non je ne corrigerai pas les fautes!) de ne pas prendre cet article pour argent comptant, car son auteur est lui même un amateur – certes éclairé – pour le moment, et pas encore un connaisseur du marché de l’animation japonaise.

    J’ai de plus en plus l’impression que le consommateur d’animes lambda est bel et bien sous-informé, sous-culturé et possède une méconnaissance aigüe de son marché de prédilection (certes les infos sont relativement difficiles à trouver, mais encore faut-il chercher), ce qui le pousse à souvent se faire ******* par les éditeurs, distributeurs et autres revendeurs. Et le fait qu’il n’y ait que 2 publications de référence en termes d’animation (Coyote et AnimeLand), que de nombreux fans ne lisent même pas (bon il y a encore MATA, Anime-Kun etc… sur le net, heureusement) n’aide probablement pas à les éclairer (tiens j’aime bien ce mot aujourd’hui).

    « Anima est un de ses éditeurs tous frais moulus qui ont débarqués tout récemment, ont sortis 4 ou 5 titres qu’on était super méga content de rencontrer en France (les OAV Tales Of, Higurashi, Dai Mahou Touge ou bien Dokuro-chan), proposaient des prix plus bas que la concurrence (15€ le dvd unitaire de 4 ou 5 épisodes, c’était plus intéressant que les dvd unitaires de 3/4 épisodes d’en face qui coutent 25€), faisaient confiance à des bons studios pour le doublage et offraient des sous titrages pas trop mauvais. Constat: ils se sont bouffés un mur. »

    Bon il faut que ça sorte. Arrêtons d’être complaisants avec Anima. Anima c’est Monsieur F***** C******. Anima, c’est la plus grosse escroquerie et l’éditeur le plus détesté de toute l’histoire de l’animation japonaise en France (à moins que ce soit Déclic? Oui, c’est vrai, l’animation attire toutes sortes de zigotos pas très recommandables malheureusement). Anima c’est une bonne grosse farce qui est morte depuis un an (Dieu m’en garde) et qui a juste eu le temps d’exploiter une dizaine d’employés qui se sont révoltés devant leurs conditions de travail quasiment esclavagistes (ils ont d’ailleurs démissionné avec grand fracas en détruisant tout le matériel), et de choper une bonne licence en embobinant de pauvres ayants-droits japonais qui ne verrons sûrement jamais la couleur de leur argent, et flouté quasiment tous les intermédiaires et sous-traitants avec qui ils ont bossé (ah oui, ça ils ont pu prendre les meilleurs studios de doublage si c’est pour ne jamais les payer…). Anima c’est l’exemple à ne surtout pas suivre, en bref, c’est le mal, sauf pour les pauvres petits consommateurs qui ne voient que le DVD pas cher en convention qu’ils peuvent ajouter à leur collection… Ahhhh, l’envers du décor comme on dit !

  • Axel Terizaki

    Des tonnes de choses incomplètes dans cet article effectivement. Je rejoins Jacut sur ce point. Déjà y’a des fautes (Code Geass qui part chez… Code Geass dans la section sur Beez)

    Beez n’est pas spécialement financé par Bandai Namco mais ils ont priorité sur les licences. Après ça ne veut pas dire qu’ils auront toutes les licences de Bandai. Pour Déclic imges tu oublies

    Je reviens pas sur Anima, Jacut a très bien expliqué la chose (on parlera pas des boites de doublage qui ont dû attendre leur chèque pendant près de 6 mois, non non… ah zut j’en ai parlé.)

    Kaze devient éditeur de jeux aussi, et cete diversification a peut-être une raison, tu crois pas? Réfléchis… 🙂

    Bref, une idée d’article très sympa mais effectivement tu aurais dû faire un peu plus de recherches je pense, demander à d’autres bloggueurs en privé (moi et Raton en connaissons un rayon sur les éditeurs, par exemple, mais il y en a bien d’autres) aurait été une bonne idée je pense.

  • Alex

    Merci, j’ai pris plaisir à lire cette article.
    La plupart de mes DVD acheté viennent de chez Kaze ou Dybex qui avaient une certaine habitude de sortir des versions doublés de (bonne) qualité. Je parle plus du casting que de celui qui doit s’occuper de traduire les dialogues, les VF de Furi Curi sont difficilement compréhensible si on a pas les sous-titres.
    Ha! La maison Déclic Images, j’ai des animes de chez eux (et ça fait mal au postérieur des fois) même s’ils sont ceux qui on la plus grande politique de « On veut faire des sous » et pour compléter Amo, l’idée de sortir un anime en plusieurs DVD unique en version sous-titré , puis en coffré sous-titré, puis en collector sous-titré, puis DVD unique en version doublé, coffré DVD doublé et pour finir en collector doublé doit être un bonne idée question finance mais pour ~Love Hina~ il s’est comême passé environ deux ans entre la première édition sortie et la dernière, à vouloir attendre une bonne version j’ai fini par lasser. Et après l’histoire Goldorak j’ai encore moins confiance en Déclic Images.
    (La n’image de Gundam Seed version Taka est un choix très Amo-Amo. \\0/)
    Pour ~Beez~, je suis très content de leurs doublages qui est (pour moi) H’ment bien.
    Je trouve ça bien de ne pas entré dans le classique « Certain DVD valent 40 euros mais il le mérite parce qu’il on fait une grosse campagne de pub et tout et tout », et dans la raison du « Pourquoi le prix? ».
    Bon en résumé question doublage il y a eu pas mal de changement depuis la fin Club Dorothée et les maisons d’édition on bien poussé depuis.

    He! Il parait que certaines personnes chercheraient à devenir des Okatus. Depuis quand être un otaku est-il une gloire en soit? (A oui, on est en France c’est vrai et malgré qu’il y est deux fois moins de monde en France qu’au Japon, il doit bien y avoir trois fois plus d’otak ici que sur l’île d’origine, c’est curieux ça! Mais bon, chaque prétendant otaku vous dira qu’en réalité 14 otak sur 15 n’en sont pas, et qu’il peut les reconnaitre vu que il est lui même est un véritable otaku, bien sur avec beaucoup de modestie)

    Et une question, une: Qui a édité le fameux coffré Hokuto no Ken 2 (suite de Ken le survivant) en sous-titré en France, avec dans certain DVD 10 épisodes ? (J’ai jamais vu un tel niveau de compression , 9,60 go de donnée sur certain DVD)

    Merci Amo.

  • Gemini

    Jacut >> Deux bonnes choses avec Anima : Shurato et I My Me ! Strawberry Eggs, soit deux licences que je n’espérais plus voir. Ah si : son patron nous offre parfois quelques bonnes tranches de rigolade, comme lorsqu’on le met en présence d’un petit membre énervé de Mata (les spécialistes reconnaitront), ou quand il annonce devenir le partenaire prioritaire de Bandai en France à la place de Beez (LOL !).

    Sinon, je vais faire mon chieur, histoire d’améliorer le e-penis de Amo : seulement 3 lignes pour mes amis de Black Bones ? Comment c’est trop pas sympa, j’adore leurs séries, j’ai pillé une partie de leurs licences. Désormais, il a un partenariat avec Delcourt/Tonkam pour acquérir et édité les adaptations animées de leurs manga, comme Tokyo Babylon et Special A, ce qui leur permet de poursuivre l’aventure ; et ils ont réussi à obtenir une meilleure distribution. Après, c’est sûr que leurs nouvelles licences sont moins bandantes qu’au début – les coups de cœur permettent difficilement de survivre, mais j’ai adoré Iczer-One et Arslan Senki – ce qui ne m’empêchera de courir acheter Grenadier à sa sortie ^_^
    Black Bones, c’est une équipe de personnes à la fois passionnées et professionnelles.

    Quant à We Anim, c’est la filiale de We Prod donc de M6 Video, ce qui lui assure tout de même une base solide – à ce propos, tu as zappé TF1 Video qui sort quelques animes -, même si School Rumble est leur première grosse acquisition. J’ai acheté le somptueux Windy Tales chez eux, j’ai été pleinement satisfait. Maintenant, j’attends juste de nouvelles acquisitions dignes d’intérêt.

  • NiKi

     » A noter que Kaze est sur le point de lancer sa propre chaîne de télévision. « 

    Déja lancée depuis deux ou trois semaines, et gratos sur free ( LOL LA BLAGUE ) jusqu’a le 6 Septembre, lis un peu les liens que tu postes.

     » Kane Home Vidéo vend les versions animées des plus grands succès mangas de chez Kana, « 

    Déja c’est Kana Home Video. Mais sauf que nan, One Piece ou D-Gray Man c’est pas tellement Kana en fait. C’est juste un distibuteur de shonens mainstream. ( La licence de HachiKuro? DVD WHERE? )

  • Raton-Laveur

    Je seconde Axel, c’est pas terrible cet article. Et t’as oublié Pathé Vidéo, qui a quand même Akira, Patlabor et toute la collection Manga Mania sous le bras.

    Et euh, « A noter qu’ils sont très liés à la chaîne Manga Distribution… pour une raison qui m’échappe totalement », MAIS FAIS TES DEVOIRS, c’est la même boite avec les mêmes Uzan en patrons : Déclic Images édite, Manga Distribution distribue.

  • Fisico

    Rofl pour Anima je ne savais pas, toujours est-il que le DVD Tales of Phantasia était vraiment de très bonne qualité, doublage fr inclu.

    « Et le fait qu’il n’y ait que 2 publications de référence en termes d’animation (Coyote et AnimeLand) »

    Je ne lis aucune des deux publications cités, mais le fait que Animeland et Kaze appartiennent à la même maison mère me fait douter de l’objectivité des premiers cités.
    Et euh ouais la partie sur Beez a des tournures de phrase totalement incompréhensibles.

  • Amo

    Ah cool, les remarques sont très intéressantes et totalement ce que je souhaitais (bon les remarques agressives en moins.) J’éditerais nombre de points de cet article en prenant en considération tout ce qui a été dit, surtout les remarques sur Anima dont j’ignorais complétement l’existence. Après, rappellez vous que le fameux ton académique n’est qu’une farce et que je ne parle que de ce que je sais, et je l’assume complètement.

    Enfin, niveau recherche et écriture de l’article, j’y ai passé une bonne dizaine d’heures mais j’ai juste pas fouillé au bon endroit pour Anima qui était cité là ou j’étais comme méga gentil, méga sympa et trop top méga cool sa race.

    PAR CONTRE, y’a trop de phrases au second degré qui passent chez vous au premier degré, et ça m’énerve un peu. Je pense surtout à celle que me cite raton qui est juste complétement second degré, donc pour pas me faire reprocher n’importe quoi, la prochaine fois je mettrais des smiles ou des LOL (DRAMA §§§)

    @Fisico : La relecture c’est pour les FAIBLES².

    @NiKi : Je le sais ça. Mais pour moi le lancement vraiment officiel est le 6 septembre, ça pour l’instant c’est juste du bêta-test.

  • Raton-Laveur

    Ou tu peux aussi faire leveler ton humour et améliorer ton second degré. Parce que le second degré, c’est censé être drôle, et ton article ne l’est pas.
    Pareil pour la relecture pointée par Fisico. Si tu veux faire un article de qualité et que tu ne fais pas d’effort pour qu’il soit bien écrit ou marrant, faut bien s’attendre à ce que ça se remarque.

    No offense, hein, mais c’est facile de dire qu’on comprend pas ton second degré ou que ton article est pas documenté parce que c’est censé être mdr. Ou utilise ta botte secrète et mets du Tony Taka, on fera moins attention au texte.

  • X4713R

    C’est très instructif cet article et ces commentaires.
    Alors comme ça Anima c’est des salauds et on aura jamais Higurashi Kai ? Shitsux.
    Et tous les anime du label EVA sont censurés façon AB époque Ken le Survivant (ça expliquerait le Bible Black Origines avec figurine interdit au moins de 16 ans au lieu de 18) ? Mince, j’avais un copain d’un copain qui était intéressé par Genmukan…

    « Monde du Mangasse et de l’Animation Pour Les Débutants Qui Veulent Confirmer »
    Euh, ce sera quoi ? Toutes les conneries genre « apprends à dessiner comme dans les mangasses » ? Ou un article sur les cercles amateurs (ça serait cool ça) ? Bah, je verrais bien demain…

  • Amo

    Raton qui me critique sur l’humour et l’usage du second degré c’est indécent. Non pour le reste, j’ai bouclé l’article pour de bon hier à 3h00 du matin, je pensais avoir bien relu MAIS NON. Donc ça sera plus où moins corrigé avant 18h. Si je dis la relecture c’est pour les FAIBLES, c’est plus une tentative de catchphrase qu’une réalité.

    Par contre que je me relis très mal est une autre réalité dont je suis consciente (histoire de refaire la faute à consciente qui en dit plus sur mon inconscient que deux ans de fautes tout aussi étranges.)

    EDITION DE CE COMMENTAIRE: A 17h07 la plupart des fautes de relecture absolument ignobles (effectivement, la question est: « comment j’ai pu relire mon paragraphe sur Beez et pas tilter une seule seconde ? » – j’étais trop mort) ont disparues et plus d’infos rajoutées sur Kaze, sur Black Bones et surtout sur Anima.  Noblesse Oblige.

  • Ju

    J’aime bien les mecs qui se croient autorisés à donner les bons points/mauvais points dans les commentaires, genre « moi je t’apprends l’humour, j’ai fait second degré première langue » ou « si tu veux donner ton avis faut me demander avant petit ».

  • Amrith

    Arrêtez de vous acharner sur mon pote Amo. Sinon vous allez vous recevoir un compteur rigolo de Tour Eiffel dans la gueule c’est moi qui vous le dis.

    Sinon, un texte qui cite « Albert Le Cinquième Mousquetaire » ne peut être promis qu’au plus étincelant des destins. Nous le savions au fond de nos coeurs, l’apprentissage des bases nécessaires est à ce prix.

  • Amo

    Omg mais ça vole haut mais haaaaaaut…

    @Aer : Rah je l’ai pas mis parce que le blog refuse de marcher chez moi. Dès qu’il remarchera, j’éditera et dès qu’ils remarcheront, nous nous allerons. (* fait un riff de guitare *)

  • fantomas

    Raton-Laveur> En effet, il aura fallu neuf années pour que tu te mettes à taper n’importe où comme un ex boxeur devenu aveugle et dont les coups flous frappent dans le vide.

    Reprends tes ésprits, on est pas dans Matrix, Amo c’est pas Néo, c’est absurde d’éspérer qu’il en sache autant que toi sur le milieu des éditeurs.

    Axel Terizaki> Quand on balance sur son blog que TOUTES les nouvelles seiyuus sont payé des clopinettes, on ne peut plus se permettre après de donner des leçons de journalisme.

  • Kao-chan

    « PAR CONTRE, y’a trop de phrases au second degré qui passent chez vous au premier degré, et ça m’énerve un peu. Je pense surtout à celle que me cite raton qui est juste complétement second degré, donc pour pas me faire reprocher n’importe quoi, la prochaine fois je mettrais des smiles ou des LOL » – j’ai remarqué que les smileys marchaient pas du tout pour ça, mais faudrait essayer avec les LOL pour voir oui… ça risque juste d’être illisible

    Sinon, c’était très intéressant et j’ai appris tout plein de trucs (j’avais jamais vraiment pris Anima au sérieux mais là…), donc merci 😡

N'hésitez pas à commenter l'article~