Jeu Vidéo

Nintendrogue

En ce moment mon esprit ne tourne autour que de cinq choses:

Epitanime 2013, qui a lieu dans à peine plus d’une semaine et dont comme d’habitude les deux semaines qui précèdent sont dédiées à finir l’écriture et la préparation des jeux pour l’association Thalie. Cette année on a un programme 95% Nocturne et vous nous trouverez en salle P10 (anciennement dédiée aux jeux musicaux) à partir de 1h30. Au programme: Quizz Hardcore, des blinds-tests JV & Anime, des quizz thématiques (Gamecube / Anime récents / Hentai / Jeux musicaux / 2012), des projections de l’AMV Hell 6.66 sous-titré du mieux que je pourrais, l’organisation d’un tournoi Guitar Hero le samedi après-midi, des chaises musicales etc etc.

– Fire Emblem: Awakening

– Les parodies de l’opening de l’Attaque des Titans, à commencer par celle avec cet indien charismatique. Non mais sérieusement le passage à partir de 37 secondes, ça colle comme de la confiture sur mes mains après un riche petit déjeuner. D’ailleurs, quand j’ai vu le clip original j’ai été dégouté parce que les images collent moins bien avec la musique que cette parodie.

– Shipper mes personnages de Fire Emblem: Awakening

– Les sorties quotidiennes de scansubs de hentai

Dans de telles conditions, ce blog ne peut donc être convenablement alimenté. Sauf si je vous parle de Fire Emblem: Awakening. Et vous encourage à vous l’acheter dès maintenant comme ça quand vous viendrez à Epitanime, vous pourrez streetpasser mon armée, je pourrais streetpasser la votre, et je pourrais ainsi leveler mes petits personnages plus facilement. PARCE QUE DONNEL IL SE LEVELLE PAS TOUT SEUL PUTAIN.

Enfin bref, pourquoi Fire Emblem Awakening mérite votre attention si vous possédez une 3DS ? 

Une Anna par l'auteur junkpuyo
Une Anna par l’auteur junkpuyo

Je vais pas vous mentir: jusqu’a il y’a encore cinq jours la saga Fire Emblem n’a jamais eu pour moi la moindre attraction. Ayant découvert la saga en même temps que 95% d’Européens c’est à dire avec l’apparition de Marth & Roy dans Super Smash Bros Melee, je n’ai jamais apporté à cette saga une attention particulière, la faute à son appartenance dans un genre qui m’a toujours un peu effrayé: le tactical-RPG. La faute à un très mauvais souvenir de mon expérience sur le tactical Nintendo Advance Wars qui m’a fait jeter ma GBA a deux ou trois reprises – mais je vous rassure, ce qui n’est pas autant que le Cauchemar dans Metroid Fusion ou le fait d’essayer d’attraper un légendaire dans Pokémon Saphir et le voir sortir de son Hyper Ball pour la 12e fois malgré son statut sommeil + 2PV. Maintenant que j’y repense j’ai eu que trois jeux sur GBA et chacun me forçait à jeter la console à un moment ou l’autre… Hum…

Et puis il y’avait pour moi cet autre obstacle: le fait que les Fire Emblem soient principalement sortis en Europe sur des consoles portables. Hors, je ne joue pas aux RPG sur portable. Cherchez pas, à part l’exception évidente qu’est Pokémon, je n’ai jamais réussi à m’immerger dans le moindre RPG sur portable, que ce soit Contact, Chrono Trigger, Persona 3 Portable, j’en passe et des meilleures. Pour moi le RPG est un genre « salon. » Un genre ou tu te poses face à ta console, dans ton canapé, et tu perds cinq heures de ta vie (surtout si tu joues à Persona 3 The Answer et que tu te retrouves à faire en boucle une heure de leveling à cause des boss néonazis) que tu ne retrouveras sans doute jamais.

Alors pourquoi j’ai tout de même donné sa chance à ce Fire Emblem ? Deux raisons.

Tiens, tenez, c'est cadeau, des screens du jeu
Tiens, tenez, c’est cadeau, des screens du jeu

La première elle est technique: comme vous le savez j’ai désormais un boulot et j’ai déménagé dans la région de Marne la Vallée. C’est très bien d’avoir un boulot et un toit mais le revers c’est que j’ai deux heures et demie de transport par jour si tout va bien. J’aime beaucoup prendre les transports, j’aime beaucoup me poser dans un bus et un train et écouter de la musique en pensant, mais là au bout d’une semaine j’étais déjà sur le point  de péter un cable. Du coup j’ai une console de jeu portable, autant en profiter, non ? Après j’ai une vieille save de Pokémon Noire qui traîne mais j’ai pas le coeur de la reprendre et les autres jeux que je possède sur 3DS sont pas forcément optimaux pour du voyage en transport (Mario Kart 7 se prête pas à des loooongues parties, Kid Icarus Uprising est pas jouable dans un bus et Cave Story c’est chiant comme la pluie.) Du coup autant en profiter pour acheter DU NEUF !

La seconde c’est que tout le monde autour de moi a chopé ce jeu. Et ceux qui avaient pas de 3DS en ont achetés une pour l’occasion. Pourquoi ? Ce jeu est sorti de nulle part pour moi. J’en avais juste jamais entendu parler et d’un coup soudainement TOUT LE MONDE EST A FOND. Pour quelle raison, comment, c’est à dire. Dans ma timeline Twitter ils sont au moins cinq à avoir achetés une 3DS juste pour le jeu. Ok, la ludothèque de la 3DS devient extrêmement intéressante mais ok quoi.

Donc bref, j’ai cédé à la curiosité, il me fallait un jeu que je savais bouffe temps, je suis allé à République, j’ai fouillé les ludothèques DS et 3DS de tous les magasins, j’ai vu un Fire Emblem traîner à un prix qui me convenait, et voilà, c’est gagné.

En quatre jours j’en suis à 15h de jeu. Hein quoi. La drogue.

Cordelia par Shirori
Cordelia par Shirori

 

Globalement ce qui m’épate dans ce jeu c’est sa capacité à cumuler des tas de petits éléments qui, bout à bout, rendent le tout super addictif. On a toujours le sentiment d’avoir quelque chose à faire dans ce jeu, et cela est dû au fait que le jeu privilégie autant le contenu en combat qu’en dehors. Il n’y a pas vraiment de moment où on ne fait rien.

Tout d’abord, oui, la difficulté du jeu aide pas mal à apprécier le jeu. J’ai voulu faire mon kéké j’ai commencé en Difficile et en mode Classique. C’est à dire que non seulement c’est chaud mais en plus tous les personnages qu’on perd en bataille sont perdus définitivement.  Je peux vous en dire que j’ai appris la définition du mot violence. Rien que le premier combat, je perds ma soigneuse direct. Allez, vlam, c’est la maison qui offre. D’où le fantastique réflexe du rechargement de sauvegarde parce que pas question de laisser tomber mes hommes. Et je peux vous dire que finir toutes les cartes sans perdre le moindre de ses personnages n’est pas rendu simple par le jeu. Chaque erreur se paie méchamment, et on rage quand on a placé sa soigneuse n’importe comment sur la carte et que du coup tous les ennemis à portée viennent lui offrir un gang bang fait de métal et de sang.

J’ai par exemple un souvenir NOIR du chapitre 5, ou en plus de notre équipe, on doit assurer la survie d’un mage et d’une soigneuse à l’autre bout de la map et où le moindre placement devient hyper réfléchi. Malgré cette difficulté le jeu réussit l’exploit de ne pas être frustrant et on apprend vite à reconnaître nos erreurs et à ne JAMAIS les répéter. Puis, surtout, on découvre vite le fait que mettre ses unités en Duo est la seule manière de réellement survivre. Ce qui fait que si j’en ai pas mal chié au début, je commence à arriver au point ou je fais un peu bulldozer sur les ennemis grace à mon talent de stratége… et mes personnages aux levels bien avancés.

Donc bref habituellement je suis pas un fan de la philosophie du genre « si tu joues pas en difficulté relevée t’es pas un vrai et tu apprécies pas le jeu à sa juste valeur » qui fait un peu gros kéké qui veut qu’on sente sa grosse bite mais pour Fire Emblem ça me paraît parfaitement légitime parce que la mode Normal est vraiment trop simple. Même si c’est votre premier FE, faites le choix d’un jeu intense ! D’un jeu immersif ! D’UN JEU POUR BONHOMMES !

Ensuite est une excellente chose le fait que chacune de nos unités possède une personnalité, un nom, un visage. On s’attache tous très vite à eux car même si ils ne sont tous que des archétypes pas toujours très subtils, bah on en a vraiment quelque chose à faire d’eux. Si Virion aurait juste été un archer sans nom ni rang, bah j’aurais pas cillé d’un sourcil en le perdant. Je l’aurais sacrifié pour la cause puisque j’aurais forcément eu un autre archer en remplacement à la mission suivante. Là, non. Pas de sacrifices, tout le monde DOIT rentrer à la maison. Perdre son archer c’est perdre son unique archer. Donc non, tout le monde DOIT survivre. Ce qui est en plus un comportement favorisé par la meilleure feature ever c’est à dire…

FireEmblem03
La quasi totalité des personnages jouables du jeu dans un fanart de Shirori

 

…LE SHIPPING. J’appelle ça comme ça mais en fait c’est juste la relation entre les membres de l’équipe. Quand deux personnages combattent ensemble sur le terrain, leurs relations s’améliorent progressivement. Passé un certain point ils changent même de rang: leur relation devient C puis B puis A puis, si ils sont de sexe opposés, S. S signifiant mariage. Les changements d’un rang à l’autre se font via des petites cinématiques de dialogue souvent très drôles (marier Chrom à Sumia signifie une demande de mariage parce que comme ça ils pourront manger des gateaux ensemble toute la journée.) Et très vite on a ENVIE d’en lire le plus possible. Surtout que plus le rang est haut, plus le duo est efficace en combat, avec des augmentations de stats parfois assez impressionnantes. Et on se surprend surtout à faire des duos en fonction des dialogues qu’on a envie de lire après le combat. Bref, on botte des culs, on peut être un peu imaginatif, on est récompensé pour ça. Cool, non ?

Puis finalement y’a pas à chier, y’a toute cette patte Nintendo toujours très rafraîchissante. Il y’a une vraie légèreté qui se dégage de ce jeu, et on est régulièrement mis de bonne humeur par des dialogues écrits dans un français impeccable. L’histoire reste globalement sombre et pleine d’enjeux, mais entre deux cinématiques pessimistes, on a des petits joyaux d’humour absurde ici ou là. Il se dégage une bonne humeur générale de ce jeu. Et c’est une bonne chose. Ca donne envie d’être joué. Sans compter les petits évènements quotidiens comme les combats qui apparaissent quotidiennement sur votre console, les streetpass et la possibilité d’affronter les armées des autres joueurs, les événements qui se déroulent dans la caserne qui vous permettent parfois de gagner des petits bonus… Ce jeu nous récompense quand on y joue. C’est une philosophie qui se fait rare ailleurs, et c’est dommage.

Bref, si vous hésitez à y céder… n’hésitez plus. Ca permettra d’attendre jusqu’a la sortie d’Animal Crossing le mois prochain. Merde, comment ça la 3DS risque d’être ma console de 2013 ?

Et terminons avec un fanart de Tharja par Yuzuki Karu parce que je viens de débloquer ce perso.. ET IL EST COOL.
Et terminons avec un fanart de Tharja par Yuzuki Karu parce que je viens de débloquer ce perso… ET IL EST COOL.
♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

5 commentaires

  • Deathjester

    Tiens un autre accro à ce Fire Emblem :),
    d’une certaine manière t’as eu de la chance de commencer par celui-ci car ils ont vraiment fait du bon boulot,surtout au niveau des supports où c’est vraiment sympa de débloquer les conversations entre les differents persos (j’adore Tharja et Gaius :D)

    Pour la difficulté, c’est vrai que le mode normal est trop simple, le mode difficile est bien car il permet un éventail de stratégie plus varié contrairement au mode expert qui est vachement sévère…

    Sinon pour Donnel essaye de bloquer un archer ennemi avec tes unités pour qu’il puisse taper en toute tranquillité ou le laisser le dernier coup, apres ça devient une sorte de monstre sanguinaire qui tue les ennemies avec… une arme de bronze ><.

  • X4713R

    J’ai merdé en mariant tout de suite Lissa et Vaike, du coup leur rejeton n’a pas hérité du skill « Élan Victorieux » (= tu peux rejouer une fois après avoir tué un ennemi, best skill ever) de sa môman (en la reclassant en chevalier pégase noir). En plus j’ai loupé l’occasion de looter son épée personnelle dans sa mission de recrutement, maintenant je dois attendre que la map « myriade d’insignes » sorte.

    Donc ouais faîtes attention les gens, c’est serious business.

    En parlant de map DLC, « Heros du Passé 3 » est disponible depuis aujourd’hui. Et « Voyage Estival » la semaine prochaine, probablement avec le popotin de Tharja censuré, Monde de merde.

  • Airtruc

    J’aimerai tant y jouer T_T

    J’ai pas de 3DS !

    (Mais j’ai fini tout les Fire Emblème sur GBA, et j’ai adoré. En plus, ils sont apparemment « moins bon » que les autres)

N'hésitez pas à commenter l'article~