Mangas & Animes

A la faveur de l’automne

Vous voulez mon avis sur les premiers épisodes des animes de cette saison d’automne ?

Ok c’est parti !

(Bon j’ai commencé à écrire cet article mercredi dernier, je le termine là tout de suite. La flemme est grande et mes occupations nombreuses, tout ça.)

(Au passage, ce week-end, vous me trouverez sans doute à Lyon en train de faire la queue pour des dédicaces de Yamatogawa. Mon absence d’honneur fait que, oui, je fais Paris/Lyon juste pour un auteur de hentai. MAIS PAS N’IMPORTE LEQUEL.)

 

Shigatsu wa Kimi no Uso

Shigatsu

Salut, série de la saison. Ca doit être la troisième ou quatrième fois que je vous en parle en autant d’articles, ce qui pourrait presque témoigner de mon appartenance à un lobby quelconque. Pourtant Shigatsu wa Kimi No Uso est super bien  et c’est vraiment l’anime de la saison que je vais le plus vous encourager de regarder.

Pour rappel, ça raconte l’histoire d’un jeune garçon qui était dans son enfance un prodige au piano mais qui après la mort de sa mère a laissé tomber cet instrument et « profite » de l’adolescence en déprimant et en ne sachant pas quoi faire de sa vie. Bon donc il est triste jusqu’a ce qu’il rencontre Kaori, une jeune fille qui est son exact opposé et qui se révèle extrêmement talentueuse au violon, bien que peu académique.

Grosso merdo c’est:

– Visuellement sublime, que ce soit en terme d’animation que de choix visuels. C’est coloré, bien pensé et  l’anime se prive de rien, se révélant assez sublime de bout en bout. Attendez la scène du concert dans l’épisode 2, vous allez kiffer. Le pire ? C’est qu’après cinq épisodes y’a pas encore le moindre signe d’affaiblissement.

– Bien écrit. L’ouvrage mélange quand même quatre à cinq genres un peu casse gueule: on a du drame, on a de la comédie, on a de la musique et on a de la romance, le tout avec un ton shonen parce que, eh, c’est de là que ça vient.  Et ça marche impeccablement, les éléments en questions étant bien gérés, sans compter le fait qu’en cinq épisodes on a déjà une tripotée d’enjeux qui sont posés: le secret de Kaori, la volonté du héros à se sortir de sa mélancolie, le carré amoureux entre les quatre personnages auquel vient de s’adjoindre un cinquième, les futures compétitions du piano, la place  de la musique dans la vie de ses héros…

– Musicalement, c’est, heureusement, tout aussi bien foutu. La reprise « libre » de Beethoven au second épisode était magistrale. C’est une série qui est consciente de ses priorités et qui, bien évidemment, fournit un travail admirable sur ses scènes de concert. Je me plaignais, un peu à moitié, que le souci du manga était de nous offrir les images mais pas le son et que quand ils parlaient d’une chanson en particulier, on pouvait être un peu largué si on avait une connaissance maigre en musique classique. Ils ont pas loupés ça. Pas du tout.

L’opening est sublime et l’avenir de la série s’annonce intense avec les putains de concours de musique qui vont pas finir d’ajouter des personnages à cette série et, avec eux, des nouvelles visions de la musique. Je crois que j’ai laché le manga à peu près dans ses eaux là donc là je vais commencer à découvrir et je suis parti pour kiffer. D’autant que, doit-on le rappeler, la série couvrira vraisemblablement la totalité du manga donc on aura une vraie fin ♪. Yaaaay.

 

Denkigai no Honya-san

Denki

Droppé après le premier épisode. Pas que ça soit mauvais, loin de là. Juste que j’ai déjà lu le manga et que c’est une adaptation qui n’apporte pas grand chose. Si vous avez pas lu le manga et que vous cherchez une comédie légère et anti-déprime, c’est un des meilleurs choix de cette saison. C’est sympathiquement drôle, le cadre « jeunes adultes vendeurs de doujins H à Akihabara » est original et attirant et plus on avance plus le coté romance va évoluer pour apporter plein de bonnes choses et de bons sentiments.

J’ai lu sur Twitter des comparaisons avec Nichijou par contre et je comprends pas vraiment vu que c’est pas vraiment le même style ??

Fate/Stay Night Unlimited Blade Works

FSN

Unlimited Budget Works, hein ?

Deux ans après l’excellente adaptation de Fate/Zero, ufotable rempile pour adapter l’arc Unlimited Blade Works, quatre ans après le film de DEEN que je n’ai jamais vu et… encore heureux. Ca doit faire sept ou huit ans que j’ai vaguement joué à Fate/Stay Night donc la route UBW j’en ai des souvenirs au mieux flous, au pire oubliés. Du coup cette adaptation me plaît parce que je redécouvre un peu tout.

Bon déjà de base la série commence avec deux épisodes de 50mn histoire de poser tranquillement les couilles sur la table. Ok, le territoire est marqué, on déconne plus. Visuellement c’est magnifique, le rythme est bon et, plus intéressant, pas mal de petits éléments sont ajoutés ici ou là. C’est beaucoup de détail mais, dans l’ensemble, Unlimited Blade Works 2014 intègre bien plus d’éléments de Fate/Zero que l’original (ce qui est normal vu que quand le VN est sorti, Fate/Zero existait pas du tout.) Ce qui était ma petite crainte vu que après Fate/Zero j’avais peur de trouver UBW moins « adulte » et moins « cohérent. » Pourquoi, par exemple, Saber ne ferait aucune remarque sur le fait qu’elle est, quand même, avec le fils adoptif de son Master précédent ? Bah là y’a deux ou trois petits détails qui permettent de voir qu’elle sait mais qu’elle ne dit rien. 

Après le casting bien plus jeune de l’ensemble joue pas mal dans cette perception moins « adulte » (la moyenne d’âge des Masters doit avoir chuté de dix ans) et, dans l’ensemble, on sent un poil moins que c’est un combat à mort (Rin est assez désinvolte dans l’ensemble) mais l’ensemble reste cohérent, en plus d’être efficace et passionnant à marquer.

Shirobako

Shiro

 

L’anime qui parle de comment on fait des animes. Et ou on découvre la vérité cachée: en fait c’est un métier ou tu travailles 20 heures par jour et ou t’es toujours stressé. No prob.

Bon très rapidement: c’est un anime qui explique beaucoup mais pas encore assez. Si à la fin du premier épisode, vous savez qui fait exactement quoi, vous avez un César d’honneur dédicacé par Julien Lepers parce qu’on vous inonde d’informations.

Maintenant c’est sans cesse rappellé dans les épisodes suivants donc flippez pas trop non plus. La série se laisse pas mal suivre pour son aspect méta et très informatif et même si on reste dans un monde idéalisé, on a le sentiment qu’il ne cache pas tant de choses que ça. Et c’est toujours plaisant d’avoir des héroïnes d’âge adulte qui parlent boulot et se bourrent la tronche.

Sans doute l’anime le plus fun de PA Works. Pas le meilleur, mais le plus fun. 

Psycho-Pass 2

PP

J’ai vu les deux premiers, j’en suis très satisfait – c’est moins dégueulasse qu’avant techniquement. Là du coup j’ai mis de coté pour deux raisons:

– Le jeudi soir j’ai déjà Shirobako et Shigatsu wa Kimi no Uso donc eh, oh, c’est déjà beaucoup. 

– J’attends que la série se finisse pour la mater. J’ai maté les deux premiers pour me rassurer sur le fait que c’était toujours Psycho-Pass (j’aime bien Psycho-Pass) et voir la direction que ça va prendre, maintenant j’attends les neufs suivants pour les marathoner. Je pense sérieusement que j’aurais bien moins aimé Psycho-Pass si je l’avais pas maté par bloc de cinq ou six épisodes

A part ça, Akane est vraiment cool et son évolution donne quelque chose de concrètement super sympa. La voir en badass qui veut niquer le système tout en collaborant avec lui est vraiment sympa et je me demande quelles épreuves vont lui tomber sur le coin du nez. Fun fact: j’étais convaincu qu’elle allait y passer dans le premier épisode histoire de marquer le coup mais non en fait, Urobuchi n’était plus vraiment au scénario, y’a plus autant de morts injustes.

Enfin pour l’instant.

Ino Battle wa Nichijou-kei no Naka de

Ino

TRIGGER dans son premier exercice de « on fait de l’adaptation pour payer les factures » avec un light novel assez random à base de lycéens qui se découvrent des pouvoirs et… savent pas trop s’en servir vu que y’a pas vraiment d’antagonistes ni de monde à sauver. Alors que pourtant avec tous leurs pouvoirs cumulés, je suis sûr qu’ils pourraient aider les enfants africains à ne plus être affamés, sauver la Terre de la fonte des glaces et empêcher le championnat du monde de Formule 1 de se terminer sur une course qui compte double niveau points.

En vrai j’ai lâché à la fin de l’épisode 1 parce que c’est juste plus trop ma came. J’ai pas trouvé ça très drôle (mis à part le héros qui a un pouvoir qui ne sert vraiment à rien), les personnages me sont antipathiques (à part la fille du conseil de discipline) et la seule vraie qualité de l’épisode 1 est le visuel avec plein de petites idées cools. Je passe mon tour et je me contenterais des gifs sur tumblr qui résument les meilleures vannes.

Amagi Brilliant Park

Amagi

 

Le meilleur Kyoto Animation depuis Hyouka ?

Ehhhhhhhhhh….

Ouais, ptet. j’ai bien aimé Free! dans son ensemble mais Amagi c’est tellement plus divertissant.

En fait ça prouverait presque qu’ils devraient arrêter d’adapter leurs lights novels à eux parce qu’ils sont juste moyens/bons à ce petit jeu. C’est quand ils s’accaparent les trucs des autres qu’ils sont les meilleurs. Regardez K-On ou Haruhi – c’est des trucs à l’univers sympa ou au potentiel palpable mais qui sont méga mal écrits. Du coup ces ouvrages imparfaits qu’ils ont pris et transformés pour les mettre en valeur. On parle du studio qui a rendu le chara-design de Key adorable ! Bref.

Du coup on a un light novel d’origine plutôt comique et sans prétention, par l’auteur de Full Metal Panic et, bam, non-surprise totale, Kyoto Animation rend ça encore meilleur. Ils incorporent plein de scènes inédites, mélangent des événements, développent des personnages. Bam révélation: en fait Kyoto Animation ils sont excellent quand ils font de la fanfiction.

Mais pour le reste ça reste les qualités habituelles du studio: c’est visuellement superbe, c’est très bien rythmé, les scènes humoristiques sont réussies et, qualité moins habituelle, le fanservice aussi bien féminin que masculin est plus qu’appréciable.  J’aime beaucoup les personnages (mention spéciale à Kanie, le héros, qui est tellement over the top qu’il en est génial) et, enfin, l’idée d’avoir un Theme Park World The Animation me fait saliver.

Bon après je sais que y’aura pas vraiment de fin. Et que comme c’est une adaptation par KyoAni, y’aura ptet même pas vraiment de saison 2. Ou alors y’aura une saison 2 mais on peut être sûr que y’aura pas du tout de saison 3.

Bon.

Faudrait que je mate Full Metal Panic Fumoffu parce que finalement c’est une comédie par le même auteur et le même studio ?

 

 

Voilà pour ce que j’ai vu cette saison. J’aurais bien aimé jeter un oeil à Parasite mais j’ai du mal à trouver le temps. Idem pour Grisaia. Pour le reste, je ne vois rien qui m’attire particulièrement mais je ne m’en fais pas trop~.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

7 commentaires

    • Amo

      Bah non parce que j’ai jamais fini la première saison de FMP. j’avais un coffret DVD de la série en full VF (merci Delic) j’ai lâché au 11e/12e épisode parce que la VF me déprimait et j’ai jamais cherché à me fournir ce qui me manquait. Du coup j’ai jamais pu aller jusqu’a Fumoffu :’).

  • ElKa

    Pas besoin de se faire les deux saisons adapté de je sais plus quel format, Fumoffu ça peut se mater seul. Et encore heureux vu à quel point FMP de Gonzo est juste à mourir d’ennui.

  • QCTX

    Je plussoie Elkaizer sur ce point.
    Les deux saison sont serious business et triste au possible a côté du délire au kilometre que propose Fumoffu. Et heuresseument, il est inutile de s’être tapé l’une de ces saison pour comprendre le scénario. J’espère t’avoir assuré que ton excuse est en carton bouilli.

  • Manelda

    Mini-spoil sur Psycho pass 2: Il y a encore des mort injuste, parce qu’il faut pas déconner quand même. Et un truc sympa dans Battle Nichijou, c’est que la main-girl est pas trop chiante avec le héros, et passe pas son temps à lui péter la gueule, perso ça aide 🙂

N'hésitez pas à commenter l'article~