• Mangas & Animes

    Let’s get dangerosu

    Ok, article fourre-tout. On y va. C’est parti. J’ai enfin pris le temps de terminer la première partie de la seconde saison de Durarara!! et, oui, avec leur découpage en trois parties c’est super relou de décrire où on en est. Certains me diront que j’ai presque six mois de retard mais d’une, la fable de la lièvre et de la tortue, et de deux, le premier arc – les quatre/cinq premiers épisodes – donnait super pas envie de continuer. C’était une sorte d’arc sans enjeux, ultra léger mais ni très drôle ni très intéressant. J’étais limite en train de flipper du genre “c’est l’arc qui est moins bien ou en fait…

  • Catch

    [Néant Vert #15] Top 7 des célébrités qui ont participés à un match de catch

    Ce dimanche ça va être le pay per view de la WWE Summerslam et l’un des matchs va voir Stephen Amell, l’acteur qui joue Green Arrow dans, well, la série Arrow faire équipe avec l’intrépide Neville pour faire face au très très vilain Stardust et au très machiavélique King Barrett. Ca s’annonce plutôt fun, d’autant que pour une célébrité, Amell est plutôt athlétique, passionné de catch et devrait du coup offrir un match pas trop dégueulasse. Maintenant, surprise surprise, ça ne va pas être la première star à participer à un match dans le ring sacré du petit monde du catch américain. Loin de là. Voici donc un top 7 des célébrités qui ont…

  • Mangas & Animes

    Saenai Heroine no Sodateka – How to Raise a Boring Méta

    Ces derniers temps je me remet à mater plein d’animés, c’est plutôt cool, ça me détend pas mal. Du coup j’ai pu me mater un animé que je m’étais mis de coté depuis quelques temps, en l’occurence le noitaminA de janvier dernier: Saenai Heroine no Sodateka. Pourquoi j’étais intéressé ? Je sais pas, les screens que j’ai vu passer étaient jolis du coup je me suis dit “bon allez, matons un truc juste parce que le design est sympa.” Du coup oui le design était sympa mais y’a pas mal de trucs à dire sur la série parce que autant j’ai un peu d’affection pour elle, autant y’a quand même pas mal…