Jeu Vidéo

[Néant Sept #25] Le classement des jeux Sonic, triés par le meilleur morceau de chaque OST (Partie 1)

SONIC, LE HÉROS C’EST BIEN TOI.

En juin dernier je m’étais méga emballé et je voulais faire un GROS truc pour rendre hommage à 30 ans de Sonic. Car Sonic 2 fut mon premier jeu vidéo, j’ai grandi gamin avec un vrai culte envers le hérisson bleu et, que je le veuille ou non, il a traversé également mon adolescence, ma vie de jeune adulte et de salarié, m’accompagnant tout le long de ma vie. Peut-être vois-je en lui une sorte de père d’adoption ? Ce serait étrange. Bref, j’avais pour ambition de faire un gros classement de tous les jeux Sonic mais plusieurs choses sont arrivées:

  • En juin dernier c’était pas les 30 ans, c’était les 29 ans, puisque Sonic est né en 1991. Je sais pas compter, ça arrive.
  • Le temps que j’aille dormir un peu, on est déjà en septembre.
  • Classer les jeux Sonic via leurs qualités en temps que jeu c’est pas très passionnant parce que ça voudra dire défoncer 3/4 des jeux, et est-ce que j’ai envie de distribuer un peu plus de négativité à ce monde ? Je ne pense pas.

Du coup j’ai réfléchi et conclusion logique puisque vous connaissez l’adage: « Sonic: même si le jeu est pourri, l’OST déchire. » Donc à la place on va classer tous les jeux Sonic… en se servant de leur OST comme critère principal. Et comme j’ai envie d’un peu plus de piquant dans ma vie, on ne va pas les classer en prenant en compte la qualité « moyenne » de l’OST mais juste en prenant pour chaque OST la meilleure musique.

Comme Vector, temps de s’enjailler sur la musique

Donc ça signifie que pendant trois / quatre jours je me suis retrouvé (en faisant autre chose en parallèle, hein, rassurez-vous) à écouter toutes les OST de tous les jeux Sonic et à choisir pour chaque OST la chanson qui défonçait le plus à mes yeux et mes oreilles. Après ça j’ai pris tous les titres récupérés… et j’en ai fait un top. Classique, non ?

Sachant que:

  • Je n’ai pas pris en compte les OST de certains jeux « multi-licences », genre je n’ai pas comptabilisé ici les OST des jeux Sonic & Sega Racing ou bien des jeux Mario & Sonic aux jeux olympiques. Souvent parce que ces jeux en question ont peu d’OST « originales » et ça aurait été bizarre, par exemple, de débarquer au milieu du top et de mettre Sonic & Sega All-Stars Racing en 8e place parce que dedans y’a le thème de Shenmue et que c’est le meilleur titre du jeu.
  • Il se peut que j’ai oublié quelques spin-off ou jeux dont j’ai tout simplement pas pu trouver l’OST. Genre des jeux Game Gear vraiment paumés ou des jeux mobiles ultra-précis. Dans mes souvenirs déçus, par exemple je crois pas avoir trouvé les OST des Sonic sortis sur Neo Geo Pocket, par exemple.

Cela étant dit, on arrive du coup à pile cinquante jeux. Et comme un top 50 c’est plutôt balèze, je l’ai coupé en deux parties ! Dans l’article que vous avez tout de suite maintenant vous avez donc les titres classés de la 50e à la 26e place. C’est à dire la partie censée être la « moins bonne » du top. On va avoir quelques OST bien péraves mais vous constaterez que très vite, déjà, le niveau va bien monter.

Bref, prêt à écouter du bon son ? On est parti !


50/ Starlight (Sonic Drift)

Adorable même si Tails a l’air ultra vener de devoir conduire un kart plutôt qu’un avion

Soyons polis, mais soyons transparents: la bande originale de Sonic Drift est une horreur. Vous voyez dans les films des années 90 ces scènes où vous pouviez voir un enfant jouer à la Game Boy et, de manière inexplicable, la console faisait des bruits de l’enfer ? Des « bip bip » inaudibles et bordéliques, exaspérants ? Bon bah c’est l’esprit dans lequel se trouve la bande originale de Sonic Drift, qui est une gigantesque cacophonie qui tire le minimum qu’elle peut des capacités sonores de la Game Gear. En même temps, venant d’un des plus mauvais jeux d’une franchise qui ne manque pas de maladresses, est-ce si surprenant ? Vous me dites.

Starlight est un choix qui fut relativement « simple » à faire parce que c’est le seul thème que j’ai réussi physiquement à écouter plus de dix secondes. Bref, arrêtons de tirer sur l’ambulance, d’autant qu’à force de drifter vers la médiocrité, ses pneus doivent déjà être bien en lambeaux.


49/ Ix – Mini Boss (Sonic Chronicles)

Poing serré, visage vers les cieux étoilés: Sonic se prend pour l’héroïne de Symphogear

Je me souviens avoir lu une preview du jeu, soit dans un Consoles+ soit dans un Jeux Vidéo Magazine, et m’être excité à fond du concept d’avoir un « vrai » RPG Sonic débarquer dans ma vie. Après tout si Mario avait réussi l’essai, pourquoi pas Sonic ? Surtout dans un jeu développé par Bioware et même si j’y avais pas joué à l’époque, je savais qu’ils avaient faits Baldur’s Gate et que c’était quand même reconnu. Bon, surprise derrière quand le jeu sort dans un réel anonymat, ne séduit personne et malgré avoir vécu presque quatre ans de ma vie à être le co-admin d’un forum RPG Sonic, je n’ai jamais connu la moindre personne qui y a joué. C’est comme si le jeu était fantômatique. Mais si j’en crois la qualité du jeu, fantômatique du genre nul. Fantômatique du genre « plaisir ressenti devant le boss fantôme de Sonic Adventure 2. » Je déteste ce boss.

L’OST est hélàs au même niveau de « négligeable » que tout le reste du jeu. Aucun thème n’est particulièrement marquant ou remarquable. Contrairement à Sonic Drift, ça a la politesse d’être audible, mais c’est tellement convenu et déjà entendu mille fois ailleurs que, d’une certaine forme, c’est presque agressif dans son manque d’effort. Les thèmes liés à Ix sont peut-être les seuls à avoir une sorte de personnalité. Pas une personnalité ouf, ptet le genre de personnalité très basique, très effacée, qui est toujours d’accord avec toi au point que ça commence un peu à te saouler. Vain, quoi.


48/ Puzzle Mode (Sonic Eraser)

Je sais même pas si c’est une pochette officielle mais si c’est le cas c’est un coup dur

J’ai parfois creusé trop loin pour cet article. J’aurais « oublié » Sonic Eraser, littéralement personne me l’aurait reproché parce que littéralement personne l’aurait remarqué. Bref, Sonic Eraser c’était un jeu de puzzle sorti sur le réseau Meganet de la Megadrive japonais qui, d’après Wikipedia, « mélangeait Columns et Tetris. » Concept bizarre parce que je vois pas l’intérêt de mélanger un truc nul avec un truc génial mais écoutez je ne suis pas dans le comité de direction.

TL;DR – L’OST a que deux pistes, elles sont ultra minimalistes, Puzzle Mode est la meilleure des deux mais elle n’est pas passionnante pour autant.


47/ Act 2 (Sonic Labyrinth)

Sonic est tout fier de poser avec la clé qu’il vient de trouver

J’aime bien comment une partie de l’intrigue de Sonic Labyrinth repose sur l’idée que Robotnik a piqué les chaussures de Sonic du coup celui-ci ne sait plus sauter. Pourquoi Robotnik irait piquer les chaussures de Sonic et qu’en fait-il après avoir commis son méfait ? Merci de ne pas répondre à cette question avec une fanfiction, je vous en prie. Sinon, à part ça la bande originale du jeu est tout à fait passable, a le mérite et la gentillesse de n’agresser personne mais finira vraisemblablement sa vie seule et remplie de regrets. Act 2 est le titre le plus décent du lot, ce qui en dira long.


46/ Colosseum Highway ~ Boss (Sonic Rivals)

Sonic a pas peur de foutre sa main dans Silver et le doigt dans l’oeil du spectateur, oklm

Vous avez oublié l’existence de Sonic Rivals ? C’était des jeux Sonic exclusifs à la PSP où vous deviez courser un adversaire et essayer de terminer un niveau plus rapidement que lui. Le concept est relativement sympathique mais n’est pas spécialement accompagné par un level design ou des idées particulièrement profondes, ce qui donne un jeu si oubliable qu’on ne s’en sert même plus pour illustrer le Sonic Cycle – y’avait même pas de hype au moment de l’annonce.

La bande originale du jeu, composée par Chris Rezanson, est là aussi relativement honnête, se démarquant du lot avec un thème de boss plutôt chouette, qui essaie de mélanger trompette et guitare électrique, et le fait de manière qu’on pourra juger de respectable. Oui on en est à la 46e place sur 50 et on est déjà à des chansons sympas, ça escalade très vite par ici.


45/ Seaside Jungle 1 (Sonic Boom: Shattered Crystal)

Attendez c’est qui la personne à droite là

On se moque tout le temps du bide absolu que fut Sonic Boom sur Wii U mais vous souvenez-vous que y’a eu trois jeux Sonic Boom ? Shattered Crystal est l’un des deux jeux sortis sur 3DS et si on y retrouve ce bon vieux Richard Jacques à la composition (on va pas mal reparler de lui plus tard), hélàs ce n’est pas ici forcément son travail le plus inspiré. Pas mal de titres se contentent de poser une ambiance plus qu’une mélodie, ce qui en fait une OST assez ennuyeuse à écouter à part. Néanmoins certains titres arrivent à tirer quelques petites qualités musicales, et c’est le cas de Seaside Jungle 1 qui est assez doux, paisible et nous porte convenablement.


44/ Metal Island (Tails Skypatrol)

La meuf dans la carotte elle vit clairement sa meilleure vie de droguée, Darmanin n’approuve guère

Tails Skypatrol est un jeu Game Gear sorti uniquement au Japon mais qui est extrêmement important si vous aimez les personnages de jeu vidéo qui ont deux queues et qui en sont fiers car il raconte l’histoire de Tails avant qu’il ne rencontre Sonic. Plus particulièrement, il était à l’époque déjà bien occupé à essayer de sauver « son » île (le pitch Wikipédia dit juste que c’est « son » île donc je pars du principe que Tails a « son » île qu’il dirige d’une main et de deux queues de fer) de la vilaine sorcière Wendy Witchcart dont c’est, hélàs hélàs hélàs, la seule apparition dans le lore Sonic. Le jeu fut démoli par la critique car injouable et inintéressant.

Composée par le duo de Chiyoka Fukada et Kazune Hiiragi, l’OST est néanmoins une des meilleures de l’ère Game Gear de Sonic ! Le thème Metal Island est presque une jolie valse un peu primitive, qui fera le plaisir des petits et des grands – surtout après trente minutes à jouer à Sonic Drift.


43/ Chaotic Inferno ~ Act 1 (Sonic Rivals 2)

Tails est hilarant quand il essaie d’être sérieux

Sonic Rivals fut sans doute un tel succès sur PSP (ce qui veut dire qu’ils ont dû vendre se faire pirater au moins 100 00 exemplaires) qu’une suite sortira quelques mois plus tard dans la mollesse et l’indifférence générale. La bande originale est toujours par Chris Rezanson et elle est toujours aussi fourre-tout, avec tous les instruments les plus génériques qui viennent faire des trucs très divers, très variés, mais qui fonctionnent à l’occasion. Le thème de Chaos Inferno Act 1 est sans doute le plus intéressant du lot, posant une mélodie claire et un usage malin du synthétiseur qui fait ce genre de petit « tou dou dou » cliché de boîte de nuit qui a un charme éclatant.


42/ Sleeping Egg Zone (Sonic Chaos)

Qu’est-ce que Sonic pointe avec son pouce ? Tails ? « Eh les batniks, regardez le: viande gratuite ! »

Oui je suis désolé tout le bas du classement c’est des jeux Sonic auquel personne n’a joué et qui ne sont pas très bons ! On pourrait croire que je sous-classe les jeux les plus méconnus par facilité et par mépris mais rassurez-vous, des excellentes OST y’en aura aussi dans des jeux populaires ET injouables !

Bref Sonic Chaos est un jeu sorti sur Master System et Game Gear et se veut une suite à Sonic 1 et Sonic 2, tout simplement. A l’ost nous avons Kojiro Misuka qui fait comme tous les autres compositeurs de l’ère 8-bit de Sonic c’est à dire qu’il essaye de faire de son mieux. Ca donne une OST tout a fait honnête, un peu agressive mais jamais insupportable, avec des mélodies très simples et très répétitives bien comme on l’aime si on a un peu de patience. Sleeping Egg Zone s’offre même le luxe d’avoir plusieurs mélodies différentes en une minute, on est pas mal.


41/ Gothic Gardens (Sonic Boom: Ice and Fire)

Sonic aime beaucoup tendre sa main vers nous en général

Second jeu Sonic Boom qu’on va évoquer aujourd’hui avec le jeu de la trilogie qui a le meilleur Metacritic – un incroyable 62 face au 47 de Shattered Crystal et au 32 de Rise of Lyric – c’est à dire Ice and Fire. Toujours Richard Jacques a la bande originale et il semble s’amuser un peu plus que sur Shattered Crystal ! Même si ça veut pas dire que c’est la folie pure puisque encore une fois c’est une bande originale ou il semble faire preuve d’une certaine forme de retenue, ce qui est dommage car Richard Jacques retenu c’est 50% de plaisir en moins pour tout le monde.

Bref, OST sympathique avec en exemple ici le thème des Gothic Gardens. Quand on entend ce nom on se met à espérer un titre influencé par Tim Burton, Nightwish, Indochine, The Cure et les poèmes sur la douleur de l’amour (donc un peu de Kyo) mais à la place on a un titre très solennel, avec des grandes trompettes et un synthé joueur. Bon écoutez c’est pas très gothique du coup mais ça marche… bien ?


40/ Casino Paradise Zone ~ Act 1 (Sonic Advance)

Emoji pouce bleu

Je préfère vous décevoir tout de suite: je suis pas forcément un féru des épisodes Advance et j’ai pas une accroche émotionnelle particulièrement remarquable sur leurs bandes originales. Cela étant dit, on démarre le train de votre déception envers moi avec le premier Sonic Advance et son OST composée par Yutaka Minobe, que j’ai choisi d’illustrer avec le seul thème que je trouve un peu mémorable dans le lot c’est à dire celui de Casino Paradise. Les thèmes de niveaux de casino dans l’histoire de Sonic c’est souvent assez casse-gueule mais sur Advance Yutaka Minobe semble trouver un bon équilibre avec un usage particulièrement intéressant du piano jazzy sexy et du faux saxophone de GBA. On a parfois plus l’impression d’être dans la bande originale de Pokémon Rubis et Saphir que dans celle d’un Sonic, ça manque ptet un peu d’énergie pour un niveau que t’es censé traverser à fond la forme, mais écoutez si un jour j’ai des rapports de type sexuel avec quelqu’un et qu’il me demande de mettre en fond une OST Sonic pour poser une ambiance sensuelle et aguichante, ce titre sera sans doute en premier dans cette playlist. Suivie sans doute derrière de Escape from the City parce que faut pas déconner.


39/ Cliff’s Excavation Site (Sonic Boom: Rise of Lyric)

On est littéralement enchaîné à Sonic par un rayon bleu, dur

39e place et on a déjà fini d’évoquer Sonic Boom………….. Au revoir mon pote….

Richard Jacques semblait donc vaguement plus motivé à travailler sur Wii U parce que l’OST de Rise of Lyric est vaguement meilleure que Fire and Ice. Le thème Cliff’s Excavation Site est ainsi plutôt joli, plutôt bien travaillé, posant une ambiance assez sereine et assez relax, prompt à se détendre et à rêvasser. Inutile donc de vous dire qu’il n’est pas dans ma playlist « Sonic et sensualité » que j’évoquais au point précédent.


38/ Invincible (Sonic the Hedgehog 2 ~ Master System)

Regardez le ce nanti qui se fait un aprem deltaplane pendant que son pote est obligé de courir

Le thème d’invincibilité est une institution dans tous les jeux Sonic, qui essaient tous de proposer leur idée et leur variation. Celle de Sonic 2 version Master System est vraiment fun, remplie d’énergie, donne envie de foncer tout droit sans réfléchir et en défonçant tout sur son passage. Bravo donc à Masafumi Ogata pour ce petit bonbon de 45s qui met la meilleure des patates.


37/ Emerald Town (Sonic Battle)

Le logo de Sonic Battle est étrangement cool

Comment ça vous connaissez pas Sonic Battle ? Vous êtes pas des vrais fans de Sonic ou quoi ?

Sorti sur GBA en 2003 (et distribué chez nous par… THQ ??), Sonic Battle est… un jeu de combat Sonic. Pourquoi sortir un jeu de combat sur la GBA, son petit écran et ses deux boutons qui se battent en duel ? Me posez pas ce genre de questions, moi je suis juste là pour commenter vaguement mon opinion de l’OST du jeu qui est globalement pas mal. Le thème Emerald Town n’est pas forcément d’une qualité à se lever le cul par terre dans les ronces mais possède une bonne énergie, une bonne mélodie et est tout a fait plaisant à écouter. Eh, on est autour de la 37e place, c’est la zone des trucs qui font un bon taf, c’est donc assez adapté pour ce genre de titre.


36/ Walkin’ (Newtropic High Zone~Morning~) (Knuckles Chaotix)

Vector avant qu’il découvre Burger King

Ah Knuckles Chaotix. Seul jeu 32X peut-être un peu potable, il nous offrait la joie et le bonheur de nous introduire la Team Chaotix dont on reparlera évidemment bien plus tard au sein de ce top. Ouais je sais qu’on peut se moquer de VECTOR L’ALLIGATOR mais il est S dans ma tierlist des shittyfriends de Sonic donc un peu de respect envers lui s’il vous plaît.

La bande originale du jeu, me demandez-vous ? Composée par Junko Shiratsu, elle est tout à fait sympathique même si hélàs bien loin des grands classiques Megadrive – vous me direz c’est logique parce que les Sonic originaux sont top 15 et là on est environ à la 36e place. En tout cas, j’ai un peu d’affection pour ce thème matinal de la zone Newtropic High qui pose une ambiance assez jazzy, assez détendue, assez adaptée au niveau traversé. Dommage que ça ne dure que 40s, elle se termine pile quand on commence à s’immerger dedans !


35/ Babylon Garden (Sonic Riders)

Wah Jet t’es moche

Ca me rend ouf de redécouvrir l’existence de Sonic Riders pour préparer ce top. Mais si vous savez, les Sonic Riders, jeux sortis sur le trio Xbox/PS2/GC mais qui a eu la malchance de sortir début 2006 quand nous les fans de Sonic étions déjà en train de se dire « wah le Sonic qui sort cet été sur Xbox 360 il va défoncer sa race, putain. »

Bref, l’OST est composée par pas mal de compositeurs qui sortent des Adventures et de Heroes, donc des petits gars talentueux, et qui se permettent même d’être un peu expérimentaux sur Riders, s’inspirant presque plus souvent de la BO des Wipeout que de celle des Sonic. Du coup comptez par exemple sur la valeur sûre Fumie Kumatani pour signer le thème de Babylon Garden, un thème qui fait boumboum, qui est bien composé, bien mixé, s’envole et nous envole à vitesse lumière. Bon titre, bon mood.


34/ DEATH EGG’S EYE ~ Never Let It Go (Sonic the Fighters)

Space……….

Y’a beaucoup de jeux pourris dans l’univers Sonic mais Sonic the Fighters, un jeu de combat en 3D paumé dans les salles d’arcade des années 90, peut se targuer d’être candidat au titre de pire daube de cet univers. Mou, peu jouable, très moche, il a quand même la décence de nous rappeler l’adage que même dans les plus grosses daubes les jeux Sonic essaient quand même de taper des titres musicaux qui claquent ! Ecoutez moi donc le thème du niveau Death Egg’s Eye, composé par Takenobu Mitsuyoshi, car voilà un thème QUI PUE LA PANIQUE. Démarrant sur un petit piano assez cool, il vire très rapidement en gros synthé vener qui est là pour te FOUTRE LA PRESSION et t’encourager à ESSAYER DE TAPER TAILS LE PLUS FORTEMENT POSSIBLE. Si jamais le Fight Club existait et qu’il aurait besoin d’une OST officielle, il y’aurait sans doute ce thème parce qu’il fout les gens en frénésie de manière quasi immédiate.

(Et, ah, ces petits solos de piano planqués au milieu <3.)


33/ Sunset Park Act 3 (Sonic Triple Trouble)

Moi aussi Knuckles je serais vener si mon pote surfait sur des… missiles ?

Continuons d’explorer les OST de l’ère 8-bit et attardons nous cette fois sur Sonic Triple Trouble, jeu de plate-forme tout a fait salué par la critique. Cette fois-ci au tour de Yayoi Fushimori de venir claquer la bande originale et c’est vraiment pas mal ! Pas trop de répétition, des mélodies finement montées, une vraie énergie dégagée, un aspect speed maîtrisé, non ouais ça marche vraiment pas mal. L’exemple que j’ai mis ici, et donc le titre que je pense être le meilleur de la bande originale, est donc l’Act 3 de Sunset Park que je trouve en plus un poil feel good. Bref, c’est solide !


32/ Chaos Angel Zone Act 1 (Sonic Advance 3)

C’est la même jacquette que le 1 sauf que là il a trois doigts. Heureusement que y’a jamais eu de Sonic Advance Bite

Retour donc dans le monde de Sonic Advance avec l’OST de Advance 3 et donc ce thème, Chaos Angel Zone Act 1. Si plus tôt dans l’article je me demandais à propos du premier Sonic Advance si j’écoutais l’OST d’un Sonic ou bien d’un Pokémon, là ici je me demande si je suis sur du Sonic ou du Castlevania ! C’est un peu fou, ça part dans tous les sens, t’as l’impression de grimper les engrenages d’une tour de l’horloge juste en l’écoutant, c’est une vraie réussite, certes un peu hors-sujet, mais une réussite tout de même. En même temps, quand t’es composé par Hideaki Kobayashi, le gars qui derrière ira se charger de l’OST de Phantasy Star Online 2, est-ce si surprenant ?


31/ The Core (Sonic Riders: Zero-Gravity)

Knuckles vit sa meilleure vie, je l’ai jamais vu autant sourire

Ah on commence à arriver dans le monde des Sonic sur Wii et c’est annonciateurs de bonnes choses ! On démarre donc poliment avec l’épisode de Sonic Riders presque inédit à la console télécommandée et qui possède une nouvelle fois une OST qui se permet courageusement de tester pas mal de choses. Et comme Babylon Garden un peu plus tôt, on a ici un bon exemple avec le thème The Core qui vient illustrer vos courses avec un certain brio et l’amour du bon beat posé. C’est un titre qui montre en permanence tout en se permettant parfois d’éclater son rythme à l’aide d’une trompette solitaire. Il fout la pèche, il fout l’énergie, il donne l’envie de foncer à travers les circuits futuristes du jeu sur notre petit snowboard pour animaux et en même temps y’a deux-trois moments où dans le fond tu sens une mélodie un peu menaçante, comme si n’importe quand elle pourrait montrer les dents et essayer de te bouffer le bras.

Pas mal, donc !


30/ Pig City (Sonic Shuffle)

Rangez ces cartes vous savez pas où ça a traîné

Les avis sont divisés sur la tentative par Sega de faire un clone bleuté de Mario Party car Sonic Shuffle peut trop souvent manquer de finition, il a quelques idées intéressantes… et une OST franchement chiadée, illustrant à merveille les différents mini-jeux proposés. Dans un sens, c’est une OST aussi très typique du Sega de cette époque, dont on semble entendre du Space Channel par ici, du Jet Set Radio par là… C’est très varié !

En thème d’exemple, c’est Pig City que j’ai donc choisi. Un thème qui semble chaque seconde de plus en plus prêt à se transformer en thème de Jet Set Radio, justement, mais un thème qui marche impec et sans doute le thème de Sonic le plus idéal si vous cherchez un beat pour démarrer votre future carrière de rappeur blanc du 92.


29/ Rusty Ruin Zone Act 2 (Sonic 3D Blast ~ Megadrive)

Où sont tes mains Sonic ??? T’es si fier de nous les montrer sur les jacquettes d’habitude ???

Noël 1998. La France est fraîchement championne du monde mais mon esprit est déjà passé ailleurs car mes dix ans allaient approcher – en mars – et je savais que cela allait être synonyme d’arrivée d’une Playstation dans ma vie. Et me voilà donc, a peu près certain que cette console j’allais l’avoir avec un peu d’avance a Noël.

Non bon bah à la place j’ai eu mon dernier jeu Megadrive, c’est à dire Sonic 3D. On a pas toujours ce qu’on veut. Et j’avais beau avoir 9 ans et demi, c’est sans doute la première fois qu’au bout d’une heure j’étais convaincu d’avoir devant moi un mauvais jeu.

Mais l’OST est SYMPA ! Le thème de Rusty Ruin 2, par Tatsuyuki Maeda, invoque pas mal ces sonorités typiques du Sonic de début de la Megadrive, tout en trouvant un grove et une identité un peu plus personnelle. C’est riche, ça bouge bien, c’est un plaisir pour les oreilles et ça nous soutient presque moralement pendant qu’on essaie de manier CE FOUTU SONIC EN ISOMETRIQUE. Qui croyait que c’était une bonne idée, putain ?


28/ Mad Gear Zone Act 3 (Sonic 4)

« Regarde en haut y’a des pigeons, comme toi »

J’ai fusionné les deux Sonic 4 ensemble car cette histoire d’épisode c’est du bullshit. D’ailleurs le fait que ce jeu s’appelle Sonic 4 est aussi du bullshit. Tu vois autant des merdes comme Sonic 2006 ou Sonic Boom c’est très décevant à voir en tant que fan, mais Sonic 4 rajoute en plus à l’odeur de l’étron le sentiment du foutage de gueule. En outre, quel interêt de nommer ton jeu Sonic 4 si derrière tu offres comme niveaux… des remakes de niveaux des trois premiers Sonic ? Enfin bon, comme Sega est Sega, les deux Sonic 4 sont aussi sortis quasiment en même temps que Sonic Generations histoire qu’en plus d’être nuls ils soient humiliés aussitôt.

Sinon, l’OST des jeux ? Bah c’est le retour de Jun Senoue aux affaires… et même ça c’est un peu décevant parce qu’il est loin d’être tout le temps au niveau de son travail précédent. Tu sens que lui aussi s’en fout et qu’il a l’intelligence de pas se casser le cul à bosser sur un projet qui ne passionne personne. Néanmoins, ici on classe non pas par la qualité moyenne des OST mais bien par la qualité du meilleur titre et alors surprise quand dans tout ça se cache le thème vraiment ultra bonnard du niveau Mad Gear. Un équilibre trouvé entre le « style de l’époque » et un style bien plus moderne, avec une bonne profusion d’instruments et une mélodie bien vener qui vient illustrer un des niveaux les plus durs du jeu. T’es à Mad Gear Act 3, ça ne déconne plus, tu vas sans doute un peu manger tes dents, et la musique est là pour te le rappeler non stop. Sah quel plaisir. Dommage que tout le reste du jeu ne soit pas aussi bon que ce titre.


27/ The Ark (Shadow the Hedgehog)

Shadow aussi veut t’attraper, c’est de famille

Ah Shadow the Hedgehog, symbole du « début de la fin » aux yeux de beaucoup, avec un jeu très ambitieux (des trillions de fins différentes) mais qui semblait ne viser qu’un public type étrangement précis: les fans émos de GTA. Malgré le fait que j’étais totalement ce public à l’époque, j’avais fait l’impasse sur le jeu volontairement parce que ma déception monumentale après Heroes m’a fait jurer de plus jamais retoucher à un Sonic de ma vie (spoiler: je vais retoucher à des Sonic.) Aujourd’hui j’ai un peu envie d’y toucher… Peut-être que je devrais le trouver sur émulateur et le streamer…

BREF, SINON, D’UN POINT DE VUE MUSICAL.

Bon bah Tomoya Ohtani et Jun Senoue ensemble à la compo, c’est deux valeurs très sûres (second spoiler: Ohtani va pas mal marquer toute la seconde partie du top) et le très ambitieux thème The Ark, qui illustre me semble un des derniers niveaux, vient vraiment souligner la qualité de ces deux artistes. Avec The Ark c’est tout ce qu’on aime: les guitares de Senoue, une vraie diversité de sons en 3mn, une voix qui vous porte avec une phrase simple répétée en boucle… C’est vraiment solide, vraiment pas mal, et ça ne semble pas hors de propos dans un jeu ou Shadow est le héros.


26/ Let The Speed Mend It (Sonic and the Secrets Rings)

Sonic veut que tu lui baises la bague alors t’es gentil tu vas le faire, hein

Revoici Kenichi Tokoi qui se retrouva donc à la tête du premier Sonic exclusif à la Wii c’est à dire Sonic and the Secrets Rings, jeu de poursuite où la plate-forme était limitée mais vos réflexes souvent mis à rude épreuve. Il aurait pu être facile de faire une bande originale qui se contente de faire le best-of des clichés sonores du Proche-Orient mais un thème comme Let the Speed Mend It fonctionne d’autant mieux que ok t’as ces instruments typiques des 1001 Nuits et des chœurs qui feraient froncer un sourcil à l’ensemble des éditorialistes de CNEWS mais c’est couplé derrière à une guitare qui n’a pas peur d’être envahissante mais surtout un pur rockeur blanc qui débarque pour juste gueuler en boucle le titre de la chanson. Encore une fois ça a une bonne pèche, ça se porte solidement, c’est fun à écouter, fun dans le contexte de jeu, c’est donc comme le mec qui a essayé vaguement de faire respecter les droits de l’homme en France: tout bon.

Et voici donc pour cette première partie ! Dans la seconde partie, que j’essaierais de sortir d’ici la fin du mois (prochain) on s’attaquera aux 25 prochains: les jeux Megadrive « originaux », les bonnes surprises récentes et, évidemment, ces daubasses aux OST magnifiques. Oui, du coup on parlera de Sonic 2006. Ferais-je l’apologie du nu metal dégueulasse de His World ? Qui sait… ? Allez, prenez soin de vous !

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittertumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr
Envie de soutenir Néant Vert et son auteur ? Retrouvez Amo sur Patreon:

Un commentaire

  • Alphaxel

    Awé y a en effet pas mal de jeux sonic dont j’ai jamais entendu parler, mais bon ça me surprend pas. Par contre je tiens à dire des trucs sur deux jeux de la liste :

    -En vrai j’ai une certaine tendresse pour Sonic Chronicles, je l’ai trouvé assez rigolo à jouer quand j’étais gamin, même si j’en ai assez peu de souvenirs (à part avoir bien ragé sur une partie qui a eu la malchance d’être le point on j’en étais dans le jeu alors que l’écran tactile de ma ds commençait à sérieusement déconner). Par contre, 100% d’accord que les musiques puent.

    -Shadow the Hedgehog, lui aussi j’y ai joué quand j’étais jeune (quelques années avant et après Chronicles d’ailleurs), mais lui par contre, je te le conseille pas du tout, même enfant avec un esprit critique encore au stade « ça vient d’un truc que j’aime bien alors c’est forcément bien », je trouvais que c’était nul xD
    Si vraiment tu veux l’essayer vas y, mais tu verras c’est un drôle de morceau.

    Hâte de voir la seconde partie, y a certaines musiques que j’ai en tête pour certains jeux, et j’suis curieux de voir si toi aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *