Archives pour la catégorie Catch

[Néant Vert #15] Top 7 des célébrités qui ont participés à un match de catch

Ce dimanche ça va être le pay per view de la WWE Summerslam et l’un des matchs va voir Stephen Amell, l’acteur qui joue Green Arrow dans, well, la série Arrow faire équipe avec l’intrépide Neville pour faire face au très très vilain Stardust et au très machiavélique King Barrett. Ca s’annonce plutôt fun, d’autant que pour une célébrité, Amell est plutôt athlétique, passionné de catch et devrait du coup offrir un match pas trop dégueulasse.

Vous pouvez pas vous tromper, celui qui est pas catcheur mais acteur c'est bien celui qui est tout à gauche
Vous pouvez pas vous tromper, celui qui est pas catcheur mais acteur c’est bien celui qui est tout à gauche

Maintenant, surprise surprise, ça ne va pas être la première star à participer à un match dans le ring sacré du petit monde du catch américain. Loin de là. Voici donc un top 7 des célébrités qui ont participés à un match de catch, et le résultat va vous étonner !!!!!§§!!

Recalés:

– Snooki – A participé à un match durant Wrestlemania XXVII. C’est une régulière du Jersey Shore, une émission ricaine que pas mal de gens comparent aux Chtis ou aux Anges de la Téléréalité. Je sais pas trop ce que ces comparaisons veulent dire mais voilà. Wrestlemania XXVII c’est aussi le show ou Daniel Bryan et Sheamus ont vu leur match pour le titre US être relégué en dark match à la dernière minute. Triste monde tragique.

– Jay Leno – A battu Hulk Hogan dans un match en 1998 au sein de la WCW. Woh, folie. Mais en France, Jay Leno ça ne dira pas forcément grand chose à qui que ce soit. Puis niveaux célébrités bizarres, la WCW fera bien mieux.

– Drew Carey – A participé à un Royal Rumble ou il s’est auto-éliminé après s’être retrouvé seul contre Kane, un grand gaillard de 2m10 au passé psychotique. Pour moi Drew Carey c’est juste le mec qui débarquait dans ta fête quand tu faisais la meilleure partie possible dans les Les Sims: Surprise Party.

– Dwayne Johnson – En même temps avant d’être une star de ciné qui en plus participe à des matchs contre John Cena, The Rock était une star du catch, multiple champion du monde et tout et tout. DONC BON.

Voilà pour les rejetés, passons maintenant à des gens qui ont goutés au bonheur du CATCH.

7/ Robocop
Robocop_Sting

Nous sommes en mai 1990 durant un événement de la NWA-WCW nommé « Capital Combat: Return of Robocop » et le titre n’est pas mensonger puisqu’il y’a bel et bien le retour de Robocop dedans. Le contexte est même particulièrement savoureux: un catcheur, Sting (rassurez-vous c’est pas le chanteur, mais un vrai catcheur qui s’appelle Sting, comme la piqure du scorpion), est enfermé dans une cage par des méchants nommés les Four Horsemen (rassurez-vous c’est pas les chevaliers de l’Apocalypse, mais des vrais catcheurs qui se font appeler les Four Horsemen.) il est donc bien gêné jusqu’a ce que Robocop débarque, détruise la cage et pointe d’un doigt menaçant les Four Horsemen, les ridiculisant bien comme il faut.

Pas mal, hein ?

En vrai il est que septième parce que finalement il aura pas vraiment participé à un « match. » A la place ça sera juste un fantastique encart publicitaire pour Robocop 2 qui détruira totalement la crédibilité de la NWA-WCW du début des années 90 (« un robot qui vient attaquer des catcheurs, wtf »), à une époque ou le catch faisait encore des pieds et des mains pour faire croire à tous les américains qu’il était bel et bien réel. En outre les Four Horsemen, par exemple, apprécieront peu de servir de tapis à un robot de film holywoodien et quand un des membres de ce groupe, le multiple champion du monde Ric Flair, en aura finalement marre et se barrera à la fédération rivale, la WWF, l’année suivante, inutile de dire que le coup de pub n’aura guère été payant.

Continuer la lecture de [Néant Vert #15] Top 7 des célébrités qui ont participés à un match de catch 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

La liste (très commentée) des main-event de Wrestlemania

On va arriver en mars, sonnez hautbois raisonnez musettes puisque ça veut dire qu’à la fin du mois tombera Wrestlemania qui est, pour caricaturer, le Superbowl du catch. Oui c’est une caricature assez peu fine mais, eh, c’est le plus efficace. Du coup je me disais, et si je faisais mon père Castor et que je vous racontais les 30 main-events de l’histoire de Wrestlemania.

Sachant que:

– Bon, si vous savez pas, Wrestlemania c’est donc l’événement le plus important de la WWE, qui est la fédération n°1 du catch mondial. Ca a lieu chaque fin mars / début avril et la préparation des matchs, les histoires etc, tout ça commence parfois dès novembre.

– Le main-event c’est techniquement le dernier match de la soirée. C’est censé être le plus important. Donc c’est celui qui bénéficiera du plus de promotion, de préparation, de concentration, de temps. C’est là ou on trouvera les plus grosses stars du moment, en somme. Après, oui, officieusement, il peut y’avoir plusieurs main-event à Wrestlemania et la WWE est de plus en plus fana du concept d’avoir 2 ou 3 main event, mais pour des soucis de simplicité et traditionalité, on ne va évoquer que les derniers matchs de chaque soirée. Celui ou le gentil est toujours censé gagner à la fin (spoiler: y’a deux fois sur 30 ou ça arrivera pas.)

– La liste qui vient m’empêchera pas de vous donner mon opinion sur pas mal de trucs, et je vous assure que je peux pas sacquer Hulk Hogan.

– Comme cet article est un peu dédié à ceux qui s’y connaissent peu en catch, je rappelle la définition de deux termes importants: le face c’est le catcheur qui est gentil, le heel c’est le catcheur qui est méchant. Et oui messieurs dames, le catch c’est un sport scripté qui sert avant tout à raconter des histoires. 

Bref, après tout ça ça vous intéresse toujours ? Allez, c’est parti Marcel !

 

Wrestlemania I – Hulk Hogan & Mr.T vs Roddy Piper & Paul Orndoff (avec Mohammed Ali et Pat Petterson en arbitres invités)

WM1
Mr.T se préparant à transformer Onrdorff en purée pendant que Hulk Hogan fait le doigt de Gurren Lagann.

31 Mars 1985 – Madison Square Garden, New York

Qui est qui ?

Pour chaque match je vais essayer d’introduire les catcheurs présents dans le match. Par exemple ici y’en a six.

Hulk Hogan – Si vous pensez « catcheur » vous pensez peut-être à Hulk Hogan qui a été une figure très importante de la pop culture américaine des années 80 et 90. C’est un des catcheurs les plus importants de l’histoire de la WWE, vous vous en doutez bien, et sera au centre de toutes les attentions dans une assez longue période qui va du début des années 80 (environ 1982) jusqu’a son départ de la WWE en 1993. Dans cette période, il sera indéboulonnable. D’une part grâce à sa popularité légendaire qui fait que si elle veut vendre du billet, la WWE doit absolument compter sur Hulk Hogan. D’autre part grâce à son talent politique certain qui fait que de toute façon il a longtemps fait en sorte dans les coulisses que la WWE ne puisse compter sur personnes d’autre. Sa gimmick est la même pendant 15 ans – il est le gentil héros américain qui n’abandonne jamais. Et quand on mate ses promos avec 25 ans de recul on constate que c’est un peu un connard, en fait.

Mr.T – Si vous pensez « Agence Tous Risques », vous pensez à Mr.T. Oui c’est le Mister T. Et non il n’a jamais été catcheur professionnel. Juste que pour vendre son Wrestlemania au public le plus large possible, la WWE avait besoin de ramener des stars à la fois connue ET crédible dans un ring. Et, bon, Mr.T ça le fait grave. Il est donc pour ce match le pote d’Hulk Hogan.

Roddy Piper – Roddy Piper est un catcheur canadien qui s’est crée une gimmick d’écossais grand gueule assez efficace. Ennemi naturel d’Hulk Hogan durant toutes les années 1984 et 1985, son personnage est alors celui d’un gros connard raciste et misogyne. Il a par exemple pas hésité à frapper Cindy Lauper en milieu d’un ring. Oui, la Cindy Lauper de « Girls Just Wanna Have Fun« . Quel connard ce Roddy Piper !

Paul Orndorff – Honnêtement je le connais peu donc je vais pas faire semblant j’ai pas copié Wikipedia. Roddy Piper est son manager et le surnomme « Mr.Wonderful. » Pour résumer, Piper est le cerveau et Orndorff les muscles. Mais si il se retrouve là c’est surtout parce que, un mois avant Wrestlemania, il a interrompu le match Hogan vs Piper pour aider son collègue écossais…

Mohammed Ali – Arbitre spécial du match, c’est un fameux boxeur que vous connaissez peut-être.  Il est là un peu par hasard et parce qu’il fallait un grand nom… Il va se ramener à Wrestlemania totalement pété, ce qui exige qu’un second arbitre spécial l’assiste, en l’occurence:

Pat Petterson – Un catcheur canadien qui a commencé sa carrière dans le début des années 60. Assez populaire, il sera à la WWF principalement assistant du alors tout jeune Vince McMahon, tout jeune PDG ayant fraîchement hérité de la fédération de son père. Il est le créateur du Royal Rumble et un des bookers les plus intelligents de l’industrie. Il est aussi un des rares catcheurs ouvertement gay dans une industrie assez macho, ce qui est d’autant plus génial qu’il l’était déjà dans les années 60 et que ça n’a jamais été sa gimmick ou quoi que ce soit.

Pourquoi ils se battent ? Donc pour résumer, Roddy Piper a attaqué Cyndi Lauper, ce qui a énervé Mr.T et Hulk Hogan, et donc ils se battent pour l’honneur de la chanteuse et pour abattre le claquet à un Roddy Piper qui vient avec son protégé et son meilleur pote.

Le match il vaut quoi ? … Ce qu’il vaut. Honnêtement on est pas trop trop loin d’un main event d’un épisode 2014 de RAW, avec une célébrité dans le lot. Hulk Hogan bodyslamme Piper à l’infini, Mr.T s’imagineune force tellement exagérée qu’il lui suffit de faire une pichenette pour que Orndorff s’envole. Le finish est dû à Bob Orton qui veut attaquer Hogan mais qui attaque son ami Orndorff par erreur et qui finit par subir un tombé de la part d’Hulk Hogan. Non c’est un match assez moyen techniquement mais d’un il est assez divertissant et de deux il est important de le mettre dans son contexte.

Ah, et Mohammed Ali n’aura pas servi à grand chose.

 

Et le ppv en lui-même, il vaut quoi ? Y’avait Cindy Lauper qui accompagnait la challengeuse au titre mondial féminin et André The Giant a jeté 15 000$ dans une foule en délire. Ah, et si vous trouvez qu’ils abusent avec le push de Roman Reigns, attendez de voir le match de David Sammartino parce que niveau « fils de » over-pushé, on a échappé au pire.

Les main-eventers feront quoi à WM2 ? Piper et Mr.T s’affronteront dans un match de boxe (!), Hulk Hogan défendra son titre mondial dans une cage en acier et Paul Orndorff va faire un double contout face au Magnificient Muraco dans le tout premier match de l’événement. Ca va. Ils seront encore là c’est déjà ça.

Wrestlemania 2 – Hulk Hogan (c) vs King Kong Bundy (Steel Cage Match pour le WWF Championship)

WM2
Deux hommes dans une cage

7 Avril 1986 – Nassau Veterans Memorial Coliseum, Uniondale NY.
Rosemont Horizon, Rosemont IL.

Los Angeles Memorial Sports Arena, Los Angeles CA.

Continuer la lecture de La liste (très commentée) des main-event de Wrestlemania 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Royal Rumble 2015 – Reigns In Blood

J’ai dormi 2h cette nuit on va essayer de faire un truc quand même parce que oh boy y’en a des trucs à dire sur le Royal Rumble de cette année. Et comme ça faisait longtemps que j’avais pas fait un article catch d’actualité, ça me rappellera de bons souvenirs. Et je suis tellement deg, tellement deg.

 

Bon mise en contexte pour les gens qui savent pas: le Royal Rumble est un événement annuel de fin janvier de la WWE. Pay-per-view de 3h, il est reconnu pour son Royal Rumble Match, ou 30 superstars se battent dans une gigantesque battle royale aux règles exotiques: deux catcheurs commencent le match et toutes les deux minutes un nouveau catcheur entre sur le ring jusqu’a ce que trente d’entre eux soient rentrés. Le but du jeu ? Eliminer ses adversaires en les jetant du ring par dessus la troisième corde. Le gagnant est le dernier survivant, c’est à dire le seul à ne pas avoir été jeté du ring. C’est le meilleur match ever.

20120123_top25_rr_v3_c

Le meilleur match ever pour deux raisons:

1/ Il lance la Road to Wrestlemania c’est à dire ce couloir de deux mois qui mène à Wrestlemania qui est le plus gros événement de l’année pour la WWE, un show de 4h aux moyens extraordinaires et qui est un peu le Superbowl du catch. C’est là ou sont censés être les plus grands matchs, les meilleurs catcheurs, les plus belles rivalités, les storylines les plus ambitieuses, etc etc.  Le gagnant du match est important puisqu’il est assuré d’être number one contender pour le titre mondial et donc d’être dans le main event de Wrestlemania. TLDR – Le gagnant est aussitôt projeté dans un rôle principal et il est donc important. Sans compter que pendant le Rumble Match lui-même des rivalités vont commencer à se créer. Bref c’est un match IMPORTANT.

 

2/ Le match est juste fun. C’est 30 catcheurs qui sont balancés toutes les deux minutes et c’est un bon moyen de faire une sorte de « bilan » de qui en est ou. Selon la durée de vie dans le match, selon le nombre d’éliminations, on peut dessiner l’importance d’un catcheur dans les plans de la WWE. On peut également voir immédiatement comment le public réagit à tel catcheur et déterminer facilement qui est over ou non. Et puis c’est juste fun de pas savoir qui va arriver ensuite. Un gros nom ? Un petit nom ? Une entrée surprise avec des vétérans qu’on a pas vu depuis perpet’ ? Des retours de blessure ? C’est pour ça que c’est de loin mon match préféré et un de ceux que je suis le plus apte à remater des années après. Ce coté aléatoire et dramatique fait du Royal Rumble un immanquable.

Du coup c’est pour ça que je suis resté tard cette nuit à le mater en entier. Pour moi, hors de question de le mater en différé ou plus tard. Le Royal Rumble c’est du direct ! Trop de risques de se faire spoiler d’une et puis tradition de l’autre . Six ans que je mate le Royal Rumble en direct, peu importe ou je suis ou ce que je dois faire le lendemain. Un examen le lendemain ? Osef, je mate le Rumble (ça m’est arrivé en 2010 et 2012.) Du boulot ? Osef, Rumble (2015.) Je suis pas chez moi ? Tant pis, je me démerde (2012, 2014.) Au chômage ? Cool (2013) !

Mais là cette année je me demande pourquoi je suis resté aussi tard. Et je suis un peu déprimé. Parce que c’était le plus mauvais des Royal Rumble que j’ai pu voir depuis 2009. Ohlala.

tumblr_nhkfnaNbgt1slcxi3o1_400

 

Pour plein de raisons, une d’entre elle étant « je suis pas chez moi », peu d’images dans cet article et surtout des gifs et des images que j’ai trouvées de ci de là…  J’avoue que l’article est très très cathartique.

(et sert à me maintenir éveillé.)

Continuer la lecture de Royal Rumble 2015 – Reigns In Blood 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Ma petite fédération de catch (ne peut pas être aussi cool)

 

Ayé j’ai fait un titre parodie de celui d’Oreimo, Kill me please.

Bon en ce moment je suis bien embêté car je ne joue plus aux jeux vidéo que sur console portable. J’arrive plus à jouer sur ma 360, ma manette de PS3 est restée là ou a eu lieu Hajime fin août et j’ai la flemme de la chercher, quant à ma Wii U j’ai plus assez d’argent pour l’alimenter et croyez bien que c’est pas l’envie qui manque. Bon par contre je joue sur PC. Enfin « je joue sur PC. » Je joue à UN jeu sur PC. Et ce jeu, vous ne le connaissez sans doute pas, c’est Total Extreme Warfare 2013. Un jeu dont je suis sur la même save depuis maintenant prêt de deux mois et ce sans interruption.

Qu’est-ce que Total Extreme Warfare, me demanderez-vous ? C’est une série de jeu qui date de la fin des années 90, développée par un seul mec (Adam Ryland) et ou le joueur se retrouve à gérer une fédération de catch. Autrefois développé en amateur sous le nom Extreme Warfare Revenge, le jeu s’est « professionnalisé » en 2005 pour passer chez l’éditeur Grey Dog, un éditeur spécialisé dans la simulation/gestion très textuelle. Je dis ça car vous voyez Football Manager ? Et bah Total Extreme Warfare est encore moins sexy visuellement.

La preuve !
La preuve !

Le jeu vaut une trentaine de dollars, est assez complet et très pointu. Tellement pointu que je ne vous recommande absolument pas le jeu si vous êtes pas un minimum très passionné par le catch parce que sinon vous allez juste vite être perdu et vite être noyé sous le flot d’informations à ingurgiter et à enregistrer. De base le jeu dispose d’un univers fictif qui lui est propre, avec des fédérations et des catcheurs imaginaires qui font partie d’un grand tout nommé le « CornellVerse » qui évolue au fur et à mesure des premiers épisodes, datés des années 90. Mais, évidemment, le jeu est autant ouvert au modding qu’Assassin’s Creed Unity aux bugs. Et comme la communauté autour du titre est super active, il est pas dur en trois clics et demi de changer les bases de données du jeu pour qu’à la place de ces faux catcheurs on retrouve les noms connus du catch du monde entier.

Le jeu est donc très exigeant. L’erreur de débutant dans ce jeu c’est d’installer un mod « Monde Réel 2014 » et de tout de suite prendre le contrôle de la WWE. Y’a pas mieux pour se dégouter. Parce que cela va exiger du joueur une patience absolue. Organiser un show est quelque chose d’assez austère, ou vous devez gérer ça match par match, angle par angle, ce qui vous prendre facile dix minutes / un quart d’heure à chaque fois. Alors quand vous vous retrouvez avec la WWE et ses trois ou quatres shows hebdomadaires… Rien que dans ma partie actuelle, pour qu’un mois s’écoule dans le jeu, je dois y passer entre deux et trois heures. Sachant que c’est un jeu dont chaque partie est vouée à être jouée sur le long terme parce que l’univers est en perpétuelle évolution et que c’est une évolution toujours assez lente…

Mais bref, malgré tout je suis addict à ce jeu. Il est facile à lancer (faut juste faire gaffe à passer son ordinateur en langue anglaise sinon il buggue) et c’est le genre de trucs auquel je joue affalé dans le canapé en écoutant de la merde sur Spotify ou Tsumugi. J’y trouve mes trois heures de repos hebdomadaires, à me faire un petit mois de booking, hop. Puis parfois pour m’endormir ou pour m’occuper au boulot, je réfléchis à comment je vais gérer mon booking dans ma partie, etc.

TEW02

Et pour résumer rapidement, comment ça fonctionne ? Chaque catcheur a une armada de statistiques et le but du jeu est de former les meilleurs événements possibles. Y’a plein de petites règles à respecter comme par exemple mettre le meilleur match possible en main event c’est à dire à la fin, respecter la fameuse dynamique Face Vs Heel, protéger le prestige de ses titres, etc etc. Mais plus vos événements sont bons et bien notés, plus la popularité de la fédération augmente et avec elle l’argent et les possibilités que cela crée. Plus vous êtes bon, plus vous êtes reconnu et plus vous pouvez signer des « grands noms » qui pourront vous aider à atteindre des notres dytirambiques. Sachant qu’évidemment vos catcheurs vieillissent, s’usent, se blessent ou lassent le public donc il faut prendre garde à ne pas toujours vous reposer sur les mêmes stars et à toujours former le plus de stars possibles afin de pouvoir assurer un turn over décent.

 

MAIS BON. Tout ça est bien sympa mais passons au centre de ce billet qui intéressera je pense trois personnes dans le monde. C’est à dire que je vais vous raconter ma partie actuelle. Celle que j’ai commencée début septembre. Ha. Si vous êtes fan de catch, vous allez aimer quand même parce que c’est du fantasy booking bien dégueu comme on en voit peu en France.

Bon pour expliciter les choses, vis à vis de ma partie, voilà les bases à appréhender:

  • J’ai choisi comme avatar Shane McMahon parce que je trouve cool de jouer Shane. D’un point de vue « roleplay » ça fait très « je veux à tout prix rivaliser avec mon papa. » Et puis j’ai ce kiff secret pour Shane, on parle d’un mec qui aurait pu rester un héritier chouchouté mais qui a manqué de mourir plusieurs fois sur le ring juste pour permettre à l’entreprise familiale de continuer à être fructueuse.
  • Le mod que j’utilise est un mod qui débute à la moitié de l’année 2002. J’ai choisi cette période un peu au pif. J’suis pas fan de l’Attitude Era et, initialement, je voulais me faire une run ou Shane aurait été le chef de la TNA. Vous allez le voir mes plans ont changés.
  • J’ai modifié quelques détails avant de commencer, certains assez marrants comme, par exemple, j’ai fait en sorte qu’André le Géant soit encore vivant.
  • A deux-trois moments clés j’ai utilisé l’éditeur pour pimenter les choses – genre en 2008, Steve Austin revient de blessure complétement guéri.

OK VOUS ETES CHAUDS ?

OK LET’S GO.

Continuer la lecture de Ma petite fédération de catch (ne peut pas être aussi cool) 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

OK LES MECS VOUS VOULEZ MES PRONOSTICS POUR WRESTLEMANIA 29

SALUT LECTEUR. JE SAIS QUE TU ES UN VRAI BONHOMME OU UNE VRAIE BONNE DAME. ET DONC COMME TOUS LES MECS OU TOUTES LES MEUFS FANTASTIQUEMENT MEMBRÉS TU T’INTÉRESSES AU CATCH. COMME MOI. CA ALORS. QUELLE COÏNCIDENCE FRAPPANTE. MAIS CE WEEK-END C’EST WRESTLEMANIA 29. LE PLUS GRAND SHOW DE CATCH DE L’ANNÉE. UNE DIZAINE DE MATCHS. DANS UN STADE DU NEW JERSEY. COMMENT NE PAS ÊTRE INCROYABLEMENT HYPÉ. JE VOUS COMPRENDS.

Donc, voilà mon avis sur la carte de Wrestlemania 29. Avec mes pronostics, mes regrets, mes opinions et mes gros mots préférés.

Pre-show: Wade Barrett Vs The Miz – Match « interactif » pour le championnat Intercontinental
WM2901.jpg

Fait très intéressant: c’est la première fois en deux ans que le pourtant important ex-leader de la Nexus apparaît enfin à Wrestlemania dans le cadre d’un match un contre un. Ce qui est relativement dommage c’est que ça soit pour un match dont on se fout complétement. D’abord parce qu’il a eu lieu à RAW une bonne demi-dizaine de fois en six mois, ensuite parce que Wade Barrett n’est pas un champion intercontinental très passionnant et aussi parce que depuis qu’il est devenu face, j’ai juste envie de dire au Miz de fermer sa gueule, de tout arrêter et de partir pécher des poissons dans un lac quelconque pour tout le reste de sa vie. Et, oui, rappelons qu’il y’a deux ans ce même Miz faisait le main-event face à John Cena et le gagnait. Mais vous avez raison d’avoir oublié: Wrestlemania 27 n’était pas un très bon Wrestlemania.

Mon sentiment sur ce match ? Je suis convaincu qu’il va pas avoir lieu et que, comme Bryan Vs Sheamus à WM27, il va se transformer en battle royale afin de caser le maximum de superstars possible et leur offrir un « wrestlemania moment. » Si il a tout de même lieu, ce qui m’étonnerait, il me paraît tout à fait plausible de le voir se conclure sur une victoire de Miz après avoir fait taper Wade Barrett avec un figure four lock qu’il aura botché comme un saligot. En attendant, je profiterais du pre-show pour dormir et être en forme.

Qui va gagner, donc ? – The Miz par soumission.
Note de hype: 1/5

Chris Jericho vs Fandango
WM2902.jpg

Croyez-le ou non mais de tous les matchs de la carte, c’est mon second le plus attendu. Car Chris Jericho, d’abord, même si il fait un face relativement médiocre, je continue à hurler de joie en entendant Break the Walls et il a été le meilleur moment de très loin de mon Royal Rumble 2013. Ensuite car, évidemment, Fandango. Fandango c’est une gimmick à priori ultra casse-gueule que le très génial Johnny Curtis (qui a sauvé la 5e saison de NXT à lui tout seul) s’est aussitôt appliqué à rendre extrêmement géniale. Partir avec une gimmick de danseur étoile est normalement quasi-éliminatoire dans le monde du catch mais Curtis a décidé de prendre cette gimmick ultra au sérieux et quand avec cette gimmick s’adjoint une entrée qui surabuse de classe et un caractère de gros poseur arrogant et ultra précieux, on ne peut qu’applaudir le dévouement.

J’espère que ce match aura le droit à dix minutes car croyez-moi quand je dis que Curtis est un très bon catcheur. Donnez lui Chris Jericho en face et je pense qu’il y’aura de quoi s’amuser. Bref, j’ai été surpris de voir le match être officialisé parce que j’imaginais pas la WWE utiliser Chris Jericho pour le premier match d’un catcheur qui paraissait pas si important que ça quand il a débuté mi février, mais plus ça va, plus je trouve ça une excellente idée. Idéalement, Chris Jericho et Fandango se battent comme des lions et Fandango sort vainqueur, le crédibilisant instantanément. Après, ça va sans doute durer six minutes, Fandango va gagner en trichant un peu histoire de pas trop ridiculiser Jericho, mais bon, on aura un premier match intéressant pour un personnage qui peut aller loin.

Qui va gagner, donc ?: Fandango
Note de hype: 5/5

Continuer la lecture de OK LES MECS VOUS VOULEZ MES PRONOSTICS POUR WRESTLEMANIA 29 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Eh, filons à des catcheurs des musiques d’entrées d’animes ou de jeu vidéo

Voilà un article au concept tellement simple qu’on peut le résumer dans le titre du billet, pratique, incroyable, utile <3.

Donc voilà: prenons un catcheur et décidons de lui offrir en guise de musique d’entrée soit une musique d’anime, soit une musique de jeu vidéo. Que ça soit un extrait d’OST instru ou un générique chanté par un groupe criard. Ca peut être super fun ! D’autant que oui, je vous l’avoue sans problème: je suis un fana des musiques d’entrées de catcheurs et je considère presque c’est un tiers de l’interêt potentiel du dit catcheur. Si Stone Cold Steve Austin est devenu ultra célèbre c’est pas juste parce qu’il était le mec qui s’opposait à Vince McMahon, faisait des doigts et buvait des bières – non, c’est parce que quand il entrait, sa musique commençait par du verre qui se brise et du coup EXULTATION TOTALE. Bon j’exagère un peu, mais vous voyez l’idée.

Donc voilà, le but du jeu est donc simple, et rigolo. Les petits extraits font une trentaine de secondes environ donc hésitez pas à cliquer sur le lecteur, il est votre ami.

DANIEL BRYAN

CatchBryan.jpg
Catherine – Symphony No.9 in E Minor « From The New World » (Dvorak & Shoji Meguro)

Fichier audio intégré

On parle d’un catcheur qui ne paie certainement pas de mine physiquement mais qui peut se targuer d’être un des catcheurs les plus doués de sa génération, peut-être même un des meilleurs au monde en terme de technicité. C’est pour ça que quand il entre avec The Final Countdown ou même la chevauchée des valkyries, ça pose pas de problèmes, il peut. Donc allez, refilons lui encore un remix de musique classique qui défonce des postérieurs. Parce que d’ailleurs toute l’OST de Catherine défonce des postérieurs.

JOHN CENA

CatchBryan.jpg
Tengen Toppa Gurren Lagann ED2 – Minna No Peace (Afromania)

Fichier audio intégré

John Cena est le super héros de la WWE. Il a toujours raison (même et particulièrement quand il a tort), il est invincible, il fait pourtant figure d’outsider à chaque fois, il vous dit de vous brosser les dents avant de vous coucher et il est sur les boîtes des céréales. Il lui faut donc un thème d’entrée joyeux, mais badass. Donc pourquoi pas cette chanson d’Afromania qui sert d’ending très sous-estimé de Gurren Lagann?

Continuer la lecture de Eh, filons à des catcheurs des musiques d’entrées d’animes ou de jeu vidéo 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

[Néant Sept #1] Top 7 des catcheurs aux gimmicks les plus bizarres

J’aime bien faire des tops. Et j’aime bien en lire aussi. C’est souvent une manière assez sympa de présenter des opinions avec une bonne petite dose de mauvaise foi, en plus d’attirer le lecteur avec un classement rempli de suspens et de polémique. Par exemple, les top 11 étaient mes vidéos préférées du Nostalgia Critic et j’avoue que quand jeuxvideo.com fait des top à la con super nazes je suis dans les premiers à me ruer dessus pour le lire. C’est toujours sympa.Même si ça apporte rien, c’est divertissant. Bref, lecture popcorn.

Donc voilà, j’avais envie de le faire depuis un petit paquet de temps et je me lance enfin: une série d’articles hebdomadaires, publiés tous les dimanches, qui prendront la forme de top 7. Sur des sujets divers et variés, en format écrit, parfois objectifs, parfois subjectifs, parfois abordables à tous, parfois réservés à une niche. Ca s’appelle Néant Sept parce que j’ai pas d’idées plus terribles. On va voir combien de temps ça dure mais j’ai pour objectif personnel de tenir au moins un an. Rassurez-vous, vous avez pu voir par le passé que quand je me donne un objectif, je le tiens. Donc voilà, ça abordera une tonne de sujets différents, que ça soit le jeu vidéo, le manga, l’animation japonaise, le catch, le cinéma, la cuisine, la politique… Bref, ça sera assez varié.

Et pour premier thème, je choisis donc de me lancer dans le monde du catch en vous présentant mon top 7 des catcheurs aux gimmicks les plus bizarres. C’est quoi une « gimmick » ? C’est le terme employé pour décrire la « spécificité » du catcheur. Par exemple si un catcheur arrive déguisé en ouvrier et se présente comme un ouvrier ayant travaillé toute sa vie, c’est sa gimmick: celle d’un ouvrier méritant.

Donc là on va voir les sept gimmicks que je trouve les plus zarbies. Pas forcément des mauvaises gimmicks. Juste des gimmicks… assez spéciales.

MENTIONS HONORABLES

The Hurricane: Un super-héros !
Gangrel / The Brood: Un vampire !
Irwin R.Schyster: Un inspecteur des impôts !
The Godfather: Un pimp !

 

7 – KIZARNY

Le forain un peu zarbi.

On est début 2009 à Smackdown et après un mois de promos bizarroïdes débarque KIZARNY. Alors Kizarny on nous le présente comme un pur produit de forains, qui parle dans une langue bizarre qu’il a inventée lui-même et est juste Jack Sparrow un peu paumé, masacara inclus. Vous pouviez pas savoir comment j’étais emballé par l’idée parce que ça changeait un peu… du bordel habituel. C’était une époque assez terrible pour un catch dominé par le trio Orton/Triple H/John Cena et ou les catcheurs se distinguaient au final très peu les uns des autres, et du coup avoir une figure aussi excentrique attisait pas mal la curiosité !

Mais au final on le verra très peu. Il remportera sans problèmes son premier match contre MVP et est reçu très positivement par le public… pour mieux disparaître les semaines suivantes. On le reverra dans un match ici, une battle royale là… et puis plus rien jusqu’a ce qu’on apprenne son renvoi. Ok, zarb. Mais ce brave forain un peu bizarre reste au fond de mon coeur et a su me marquer avec ses quelques maigres apparitions donc, ok. Une place d’honneur dans ce top. Passons maintenant au sérieux.

6 – VAL VENIS

La star du porno

Nom de dieu sa vidéo d’entrée est à mourir de rire.

Donc voilà, Val Venis. Il se présentait comme une star du porno, débarquait en serviette (à une époque la légende voulait qu’il ne porte rien dessous, ce qui est heureusement pas le cas dans la majorité de sa carrière), se permettait un taux aussi abusé de phrases à double sens et était plus largement assez subversif et couchait avec les femmes des autres catcheurs (pour de faux, hein.) La gimmick remportera son petit succés et il deviendra du coup assez acclamé pendant la majorité de sa carrière à la WWE. Tant et si bien qu’au final on oubliera totalement que ce type était un catcheur fort honorable pour juste se souvenir qu’il était « ce mec a moitié a poil, là. »

 

5 – RIGHT TO CENSOR

Dans ta gueule Familles de France.

En parlant de Val Venis, il n’a pas toujours été une star du porno ! En 2000, il rejoint avec Steven Richards, Bill Buchanan, Ivory et the Godfather le groupe Right to Censor… qui est une pure parodie du PTC, le Parents Television Council, un peu l’équivalent américain de Familles de France ! Habillés dans un uniforme impeccable et habitués à dénoncer tout ce qui était immoral et inconvenant dans le petit monde de la WWF, ils en prenaient surtout plein la gueule… et ils avaient la musique d’entrée la plus insupportable du monde ! Une putain de sirène en boucle juste désagréable à en crever. Du coup rien d’étonnant à ce qu’ils soient détestés par tout le monde…

4 – KERWIN WHITE

Le faux blanc

Ah, le racisme, toujours un thème super agréable à aborder, même dans le monde du catch. Donc imaginez Chavo Guerrero Jr. Neveu du champion du monde Eddie Guerrero, fils de Chavo Guerrero Sr qui est un multi champion mexicain à la réputation monstrueuse. Il arrive à la WWE, il gagne quelques titres poids légers comme un bon mexicain voltigeur, tout se passe bien et soudainement, paf, le drame, il se ramène un jour avec un changement de nom, un maquillage pour paraître plus blanc de peau, se ramène sur du simili Sinatra en musique d’entrée avec un petit caddie de golf et le parfait déguisement du bon petit bourgeois bien propre sur lui. A la base ce personnage était une petite vengeance de Vince McMahon qui s’en prenait plein la gueule de ses voisins bourgeois richissimes qui l’envoyaient se faire paître parce qu’il avait gagné sa vie grâce au vilain catch tout crétin. Et du coup pendant un an on a eu KERWIN WHITE. Soit un latino déguisé en blanc et essayant de se faire passer pour un blanc heureux de lui. C’était super bizarre. Heureusement, Chavo est redevenu normal et a pu acquérir la gloire ultime, c’est à dire devenir champion du monde ECW et se faire défoncer en 8 secondes par Kane à Wrestlemania.

3 – PAUL BURCHILL

Je ne suis pas Jack Sparrow. Jack Sparrow est copyrighté.

Je parlais plus tôt de Kizarny qui était ultra Jack Sparrow dans l’esprit mais Paul Burchill oh putain ouais on voit quelle est l’inspiration principale. Paul Burchill était donc un catcheur anglais plutôt sympathique mais assez peu charismatique, jusqu’au jour ou il décide qu’il est un pirate et qu’il doit donc se conduire comme un pirate. Enfin pas comme n’importe quel pirate non plus – il aurait été un vrai pirate, il aurait violé, tué et dépecé toutes les personnes qu’il aurait vaincu, et ça n’aurait pas laissé beaucoup d’employés à la WWE -, surtout comme Jack Sparrow en fait. Donc du coup, voilà, il entre sur des thèmes de pirate, en se suspendant avec une corde comme un vrai pirate, il crie hiyayo comme un vrai pirate et il est sexuellement ambigu comme Jack Sparrow. Ca l’a rendu ultra populaire, il était pendant deux mois LA star du show et bam tout a stoppé subitement parce que Vince McMahon trouvait la gimmick stupide et incapable de fonctionner. Ah, bon, tant pis alors.

Du coup Paul Burchill est parti vers une autre gimmick, une certaine de fonctionner: une gimmick de relation incestueuse avec sa « soeur. » La WWE sait ou trouver le portefeuille des fans d’animation japonaise, c’est sûr.

2 – GOLDUST

Goldust

GOLDUST.
Donc là on parlait avec Paul Burchill d’un exemple de catcheur qui a totalement pompé un film mais là on a l’exemple inverse: Goldmember du film éponyme de la saga Austin Powers doit pas avoir une inspiration bien éloignée de ce personnage BIEN CINGLÉ. Et qui a réussi l’exploit de durer une quinzaine d’année dans la WWE ce qui est totalement respectable. Joué par Dustin Rhodes – fils du mythique Dusty Rhodes et frère du contemporain Cody Rhodes – ce personnage a déjà la spécificité d’être recouvert de peinture dorée et de porter une perruque blonde qu’il enlève avant de combattre. Ca c’est déjà super chelou. Mais ce qui rendait le personnage unique c’était qu’il était… ultra sexué. Il ne se gênait pas en phrases à double sens sur à peu près tout le monde (femme, homme, animaux), combattait de manière parfois super tactile et avait toute une aura de malaise tout autour de lui. Le personnage fonctionne à mort, gagne de plus en plus en interêt et popularité, remporte même un ou deux titres… avant de se faire à moitié annuler la face. Dès lors le personnage gardera sa peinture dorée, son caractère un peu autiste mais sera beaucoup moins lourd sur l’aspect malaise, ce qui sera très dommage ! Il a tout de même une des entrées les plus classes du monde. Et c’est déjà cool.

1 – GLACIER

Wtf Sub-Zero

Il se passe quoi quand un perso de Mortal Kombat arrive quasiment tel-quel à la WCW ? Glacier. Le personnage misait tout sur son entrée, avec de la fausse neige, des super effets, un maquillage et un costume de fou. C’est dommage qu’il a duré qu’un mois, HAHA. Enfin ça a permis de se rendre compte que forcer tout un combat à se passer sous une lumière colorée spécifiquement selon un catcheur était une idée de merde, et heureusement qu’aucune autre fédération n’a retentée l’expérience…

… comment ça « Sin Cara » ?

Post-scriptum: Changement de la bannière du haut du site, avec un fanart de Sanae de Touhou plutôt cool ! Cela provient d’un fanart d’un auteur appellé Yoo.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Mon gouvernement de catcheurs

YllwNgg avait lancé l’idée, ZGMF Balmung a relancé le concept et hop, voilà, le concept de faire son propre gouvernement avec des personnages fictifs est devenu un concept en or pour meubler. Et ça tombe bien, j’ai une heure à meubler donc hop.

Sauf qu’au lieu de mettre des personnages d’anime, je vais mettre des catcheurs et autres personnalités issues du petit monde du catch.
Yeah.

Premier ministre: Shane McMahon
Shane.jpg

Pour le premier ministre il faut un homme polyvalent, efficace et d’expérience. Shane McMahon est totalement cet homme. Capable de parler, de faire la bagarre, d’avoir un esprit basé sur le profit et l’atmosphère fantastique. On pourrait prendre directement Vince, mais le problème ça serait qu’il se mettrait à virer tout le monde pour rien. Alors pour éviter l’instabilité, autant prendre un esprit qui est le même mais en moins psycho.

Ministre de l’Intérieur: Sheamus
Shane.jpg

Les criminels veulent se battre ? Sheamus AIME se battre. Au moindre crime, Sheamus va débarquer, foutre un coup de botte dans la gueule, ou que ce soit, et très vite le crime cessera, les mecs se chiant dessus à l’idée de s’attirer la foudre rousse.

Ministre de la Santé: CM Punk (période SXE)
Shane.jpg

Parce qu’il faut se battre pour faire comprendre aux français que la réduction de la consommation de médicaments est une priorité, que l’alcool c’est mal et que la drogue dure c’est franchement caca. Il créera alors une force en uniforme spécifique, chargée de retirer la clope aux becs des fumeurs (et de leur démolir la gueule), de briser les verres des alcoolos (et de leur démolir la gueule avec) et de détruire toutes les pailles des drogués (en plus de leur démolir la gueule.) Le trou dans la SECU risque fort de se combler et les français seront en bonne santé (sauf ceux qui se seront faits démolir la gueule.)

Continuer la lecture de Mon gouvernement de catcheurs 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

« Je suis catcheur donc j’écris »

Bon ce week end c’est le Royal Rumble aka le ppv de la WWE le plus formidablement fun de l’année. Je pourrais refaire comme l’an dernier et vous filer un pavasse gigantesque sur le catch mais ça ferait rédite, surtout que le seul truc a changer serait le nom des champions. Alors à la place je vais vous parler de mes deux dernières lectures de roman. Et vous allez voir que c’est surprenant ET intéressant.

Lesdeuxlivres.jpg

Si il y’a bien un domaine dans lequel on imagine pas un catcheur exceller c’est dans le domaine de la littérature. Pourtant ces deux livres sont une sorte de contradiction de ce préjugé. Les deux sont des autobiographies, les deux ont terminés assez facilement dans les meilleures ventes de livres aux Etats-Unis et les deux sont très bien écrits, à défaut d’être disponible en français. je dis ça dès maintenant au cas où, pour qu’il n’y ait pas de mésentente: ces deux livres ne sont disponibles qu’en anglais et, même si ce n’est pas le plus royal des anglais qui y est utilisé, ça reste réservé à ceux qui ont confiance en eux dans la compréhension de cette langue.

Si j’ai choisi ces deux livres c’est parce que d’abord les quelques extraits que j’en ai lu m’ont convaincus, parce qu’ils n’étaient pas chers sur amazon (une quinzaine de dollars pour les deux) et aussi parce que ce sont deux catcheurs que j’adore. En outre ces deux livres sont assez intéressants parce qu’ils se complètent mais ça je l’ignorais au moment de l’achat.

Commençons par le premier livre: c’est Have a Nice Day de Mick Foley. Écrit en 1999 et racontant les quinze années de carrière de Mick Foley dans le catch, des débuts jusqu’a la consécration ultime – c’est à dire le titre de WWF Champion. On va donc le voir évoluer de promotions en promotions, errant dans le catch indépendant et ses salaires de misère jusqu’a ses expériences dans les GROSSES fédérations de l’époque. Ce qui est d’amblée extrêmement intéressant avec ce livre – et qui justifie le fait qu’il fasse 800 pages – c’est que Mick Foley a tout vu tout fait. Et je dis ça au premier degré. Catcher au Nigeria et au Burkina Faso ? OK. Catcher au Japon dans un tournoi hardcore ? AUCUN PROBLEME ? ECW, WCW, WWF, NWA, UWF ? TOUTES.

Ce qu’il faut d’abord savoir avec Foley c’est qu’il a un diplôme universitaire dans sa besace – il continuait à étudier tout en suivant en parallèle des cours pour devenir catcheur. Bon ok ça ne fait pas automatiquement de lui un grand intellectuel mais on va dire que par rapport à la moyenne du milieu – qui, comme on peut le voir dans le livre, est rarement surchargé de lumières intellectuelles – ça le permet de bien s’en sortir au niveau neuronal. Le second point important c’est que Mick Foley est une semi-légende. Ce n’est pas un homme qui brille énormément sur le ring: techniquement, il est loin d’être extraordinaire. Non, là ou c’est un catcheur extrêmement doué c’est pour prendre des coups et faire des trucs un peu fou. Mick Foley c’est le mec qui est tombé deux fois d’une cage de dix mètres en dix minutes, c’est le mec qui au Japon a gagné le titre de « King of the Death » dans un tournoi de match hardcore tous plus tarés les uns que les autres (et dont la finale était un C4 Barbed Wire Match – des barbelés et du C4, oui) ou bien c’est le mec qui a perdu une oreille en Allemagne au cours d’un match parce que eh, c’est juste une oreille après tout !


Mick Foley dans la vraie vie. Il a l’air GENTIL et TOUT.

Du coup le livre commence directement par raconter l’histoire de la fois ou il a perdu son oreille, histoire de nous mettre dans le bain. Après seulement il commence à raconter sa vie de manière chronologique, et là ça devient intéressant.

Continuer la lecture de « Je suis catcheur donc j’écris » 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Ce soir, c’est ceinture

C’était un été plutôt étrange pour la WWE et jamais je n’ai vu la fédération américaine aller aussi loin dans la qualité et, paradoxalement, dans la médiocrité. Mais force est de constater qu’actuellement, il est presque inédit pour moi de voir la fédération de Stamford être aussi incompétente et ennuyante à regarder, alors que j’ai connu des périodes beaucoup moins bandantes – octobre / novembre 2009 était quand même super insupportable. Et c’est d’autant plus étrange et inattendu que pourtant, la WWE était, en juillet dernier, d’une qualité ahurissante. Mais tout cela s’est vite effondré et depuis Summerslam, la WWE accumule les erreurs, décrédibilise ses titres d’une manière ahurissante et fait preuve d’une horripilante absence de créativité. Quand la meilleure feud à l’heure actuelle est ta feud entre deux mecs masqués qui se battent pour on ne sait quelle raison et qu’on ne pouvait même pas différencier jusqu’a hier soir, c’est que quelque chose se barre stratégiquement en couille.

LE WWE CHAMPIONSHIP, TOUT LE MONDE EN A UN A LA MAISON.

Ceinture06.jpg

Commençons par le cas qui m’énerve le plus en ce moment, c’est le statut du WWE Championship en ce moment. On est tous d’accord pour dire que c’est le titre le plus prestigieux de la compagnie, qu’il existe depuis les années 60, qu’il est certes très laid depuis 2005 mais que, eh, ça reste le titre n°1, de l’émission n°1, et qu’il possède une histoire riche et palpitante. Je vais être très clair: je suis quelqu’un de très attaché au prestige des ceintures en général et encore plus attaché à la qualité des règnes qui en découlent. Je déteste quand un règne devient oubliable – même un règne dit « de transition » doit avoir des qualités propres. Autant j’adore Edge, autant je le pleure quotidiennement depuis avril, autant ça m’énerve de la voir onze-fois champion du monde alors que parmi ces onze titres, il n’y en a que six qui ont durés plus d’un pay-per-view ! Les cinq autres, il les a gagnés pour les perdre quasiment dès sa première défense ! Et encore, le titre qu’il a perdu face à Dolph Ziggler et regagné face à ce même blondinet reste canoniquement très flou !

Bref, je n’exige pas des règnes comme dans les années 70/80, où ça pouvait durer un an où deux ans parce que les conditions ne sont plus les mêmes qu’a l’époque. Aujourd’hui on a un pay per view par mois donc minimum une défense télévisée mensuelle, et les feuds peuvent durer maximum trois mois, après ça devient lassant. On peut faire conserver le titre à quelqu’un pendant un an, c’est possible, mais c’est potentiellement risqué, le pauvre homme risquant de se retrouve avec peu de challengers et de sang neuf, ce qui n’est jamais une bonne chose ni pour le business, ni pour le public. Non, par contre y’a des choses qui décrédibilisent un règne et qui doivent être évités; les règnes très courts – de deux heures à une semaine – et surtout le yoyo entre les règnes – grosso modo que deux personnes « s’échangent » un titre à très cours délai – par exemple Monsieur X est champion, Monsieur Y chope le titre mais Monsieur X le regagne au match suivant. Ca n’a aucun sens pour moi – à quoi bon filer le titre à Monsieur Y de base – et ça sacrifice le titre au profit souvent d’un allongement d’une feud de manière un peu artificielle. Sauf que dans dix ans, quand on regardera l’histoire du sport, on verra le règne pérave, et pas la feud qui était derrière. Et c’est souvent comme ça qu’on se retrouve avec des quatorze-fois champions du monde comme John Cena, qui en six ans égalise presque du Ric Flair, wokay.

Les règnes courts, les échanges, tout ça on le retrouvait en face à l’Attitude Era, et c’était peut-être l’aspect le moins agréable de l’époque…

Bref, tout ça pour dire qu’en voyant que depuis trois mois, on a eu SIX règnes différents, je suis légitimement un peu en pétard. Certes, il y’a eu cette storyline géniale où CM Punk et Cena se sont retrouvés parallèlement WWE Champion qui a mené au main-event de Summerslam mais à part ça ? John Cena perd son titre face à CM Punk qui se « barre » avec le titre. Rey Mysterio gagne le « nouveau » titre pour le perdre dans la même soirée face à Cena. CM Punk bat Cena et devient l’unique WWE Champion. Alberto Del Rio cashe et devient champion puis cinq semaines plus tard se fait à nouveau battre par Cena. Six champions, trois fois Cena, cherchez déjà le premier problème.

Le second problème c’est le règne de Rey Mysterio qui a duré deux heures. Certes, le californien est habitué aux règnes mondiaux de merde mais là c’était juste du foutage de gueule pur et simple. Ce RAW était d’ailleurs assez scandaleux quand on s’en souvient bien, avec ce rematch de Cena qui sortait un peu de nulle part. Grmbl ! Les règnes de deux heures c’est. à. éviter. impérativement. Putain. de. Merde.

CHUTE ET DÉCLIN D’ALBERTO DEL RIO

Ceinture01.jpg

Le troisième souci c’est, évidemment, le règne de merde d’Alberto del Rio. Bon ok, le mexicain est un peu coupable, il a pas fait de giga bonnes promos pendant son règne (enfin on lui en a pas écrites de bonnes) et il a du régler un problème de visa qui l’a rendu absent pendant une semaine, mais eh, merde quoi. Il faut dire aussi qu’en face, Cena n’a rien arrangé, en accumulant les promos tout aussi navrantes, le faisant revenir à un niveau insupportable qu’il n’avait pas atteint depuis un sacré paquet de temps. Je ne comprends pas d’ailleurs le booking général de la WWE qui, le RAW suivant Summerslam, offre à Alberto del Rio une victoire impressionnante et, surtout, clean face à Rey Mysterio suivi à Smackdown d’un match riche et clean contre Daniel Bryan. Bref, le nouveau champion est booké comme fort, comme ne refusant pas le combat, comme sûr de lui.

Et au RAW suivant, que se passe t-il ? John Cena le traite de sale lâche ! Toute son argumentation face à Del Rio sera de pointer la lâcheté du champion ! Pardon ? Quoi ? Il est dans le même monde que nous ? Mais non, tant pis, la WWE se tire une balle dans le pied, en bookant le champion fort une semaine et la semaine suivante en faisant dire au top face que le millionnaire est un lâche. Bref, démolis tout. A partir de là, Del Rio deviendra, effectivement, un champion lâche et, évidemment, beaucoup moins convaincant ! Et c’est très décevant parce qu’il est évident que Del Rio, on l’aime en type sûr de lui, souriant et convaincu que la mer va se diviser en deux pour le laisser passer. Et là d’un coup, bam, il devient lâche et peu confiant en lui. Le changement est abrupt, mal amené, déstabilisant et oui, du coup, ça devient logique que Cena gagne à Nights of Champion.

Ca reste dommage pour deux raisons: là aussi le mexicain a eu un début d’été très fort, avec une victoire mémorable pour le titre de n°1 contender face au Miz et Mysterio, et sa victoire à Money in the Bank fut bien amenée et exactement ce qu’il lui fallait pour se relancer dans un nouvel élan, chose qu’il semblait lui manquer gravement en mai/juin. Mais plus généralement, mis à part cette MITB, force est de constater que l’essence de l’excellence qu’est Alberto Del Rio s’adapte mal, très mal, à l’univers de RAW et à du mal à vivre quand il n’est pas le main-event. Je pense vraiment qu’il est une victime de la retraite d’Edge – sans elle, il aurait vraisemblablement remporté le titre à Wrestlemania et serait du coup vraisemblablement resté le fantastique top heel de Smackdown qu’il était avec son arrivée à RAW.

Enfin, difficile de ne pas y voir une nouvelle malédiction de la Money in the Bank qui, décidément, reste encore aujourd’hui très mal gérée par les bookers qui ne s’en servent toujours que pour offrir, de manière très gratuite et facile, des moments marquants et surprenants, au détriment de la crédibilité des catcheurs qui l’utilisent, qui peinent à s’imposer sur le moyen terme comme champions. C’est dommage parce que le règne du Miz a montré comment utiliser une Money in the Bank de manière optimale: en donnant l’impression qu’il lutte quand même un peu pour obtenir son titre (sa victoire contre Orton qui, rappelons le, avait du durer 3/4 mn et avait donné l’impression qu’Orton allait quand même lui faire bouffer ses dents) et en lui offrant des défenses crédibles. Au final, il suffit de voir le bilan des « bons » règnes offerts par la MITB pour constater que seul le règne du Miz fut un exemple de BON premier règne – les règnes de Kane, Edge (ici le second, celui de 2007) et CM Punk (idem, le second, celui de 2009) sont de bons règnes ayant suivis le cashing d’une MITB mais sont des seconds voire troisièmes règnes. Pour le reste on connaît la chanson: le premier règne d’Edge dure trois semaines, le règne de Rob Van Dam fut très prometteur et très excitant mais s’écrasa par terre à cause d’un contrôle de police mal placé, le premier règne de CM Punk fut une succession de défenses avec peu de crédibilité et il perdit son règne sans tout à fait le perdre, quant au règne de Jack Swagger il aurait pu être grand mais manqua de défenses crédibles contre des personnes crédibles.

Le règne d’Alberto Del Rio se rajoute donc à cette mouvance: il est évident qu’ici la MITB a été utilisée pour surprendre les gens à la fin de Summerslam, ce qui a parfaitement fonctionné ! Mais ça a filé un règne boiteux, peu imaginatif et semblant manquer un poil de réflexion derrière. Bref, c’était une excellente décision à court terme mais sur le long terme, c’est une abomination totale.

Continuer la lecture de Ce soir, c’est ceinture 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr