Archives pour la catégorie BlaBla Politique.

Les articles liés à la politique intérieure -ou extérieure- de la France.

2007, high as fuck

Vous le savez peut-être, ça va faire un an que je fais chaque nuit des rêves humides mettant en scène Jean-Luc Mélenchon. Ma copine n’en peut plus, mon entourage trouve ça gênant et les gens qui me suivent sur Twitter vont commencer peu à peu à craquer. Las, j’ai bien essayé de m’en sortir en lisant le programme de François Hollande ou en regardant Bayrou parler sur France 2 mais j’ai rechuté et j’ai fini par adhérer la semaine dernière au Parti de Gauche. Et je m’écoute des chansons bizarres en boucle.

J’ai du coup déjà assisté à une réunion de campagne entre militants dans une ambiance assez chaleureuse et amicale (même si il semble y avoir un running gag qui consiste à se moquer du PCF le plus possible) et ça m’a méchamment rappelé la campagne des présidentielles de 2007. Du coup, article personnel et subjectif sur mes souvenirs de cette période un peu haute en événements et couleurs.

Déjà en 2007 j’avais fraîchement 18 ans et j’étais donc en 1ere L pour ce qui est sans doute la meilleure année de ma scolarité. C’est cette année là que je cumule les casquettes de délégué de classe, de suppléant au président du Conseil de Vie Lycéenne (le conseil des étudiants japs à la française, c’est à dire bien moins mis en avant et bien moins charismatique), le Théâtre et une espèce d’aura qui fait que tous les professeurs sont incapables de m’en vouloir pour quoi que ce soit. Ca doit être le syndrome « 3 mecs dans une classe de 35 personnes, il faut les protéger. » Bref.

A l’époque je préparais avec 3 amis (qui étaient en ES trololo) un TPE sur le clivage gauche/droite, ce qui était en plus l’opportunité révée de sécher des cours pour aller rencontrer des responsables politiques ou assister à des meetings à la con. Au final j’ai eu 12 à ce TPE et aucune de ces rencontres n’a servi à quelque chose vu qu’on y allait juste pour le fun et le plaisir de poser des questions à des responsables politiques. Parmi ces trois amis, il y’avait LE meilleur pote de lycée, bien évidemment, qui avait redoublé sa seconde en ma compagnie et avec qui j’ai vécu une bromance tout à fait effective jusqu’a ce que Concombre Masqué vole mon coeur. Et si moi j’étais passionné de politique à l’époque, lui était un ultra fanboy. Et, surtout, était socialiste. Au point qu’il a encore aujourd’hui quelques responsabilités au sein des Jeunes Socialistes. Enfin bref.

Moi à cette époque, politiquement, je suis plutôt du côté PCF. Ma naïveté naturelle, sans doute, faisait que le programme de Buffet me semblait le meilleur et le plus humain de tous. Et puis à l’époque le concept de base du communisme me plaisait bien, l’égalité m’apparaissant un concept plutôt cool. C’était avant que je comprenne que le PCF était plus giga communiste. Reste que j’étais à l’époque relativement Buffetiste sans pour autant être ultra convaincu. Mais c’était surtout parce que le jour ou Royal a été choisie candidate socialiste, je me suis un peu offusqué parce que Fabius me semblait le mieux et SURTOUT parce que je savais au fond de moi que Royal se ferait laminer par Sarkozy et que seul Fabius avait alors une chance. Je comprendrais en mars dernier en regardant l’ignoble débat Fabius/Sarkozy que j’avais vraisemblablement tort à l’époque. Enfin.

Restait que j’aimais pas trop Royal, et que je détestais encore plus Sarkozy.


Continuer la lecture de 2007, high as fuck 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Oh oui, les tracts pour les régionales sont là

On l’oublie souvent vite mais dimanche a lieu non seulement le départ de la saison 2010 de Formule 1 mais aussi le premier tour des élections régionales. Je ne sais d’ailleurs pas quelle élections sont les plus méprisées: les cantonales, les régionales où les européennes ? Allez savoir. Mais bon c’est important les régionales tout ça. Enfin ça dépend de la région dans laquelle vous vivez: vous avez vraisemblablement sans doute le droit de vous en foutre complétement en Ile de France, par exemple (grossièrement, tout ça.) Mais dans les régions de « petit périmètre », on comprend vite que c’est assez… primordial. Après, faut quand même encore une fois déplorer la vision des régionales qu’en a les médias, qui préfère concentrer ça sur l’Ile de France et faire de la carte du reste de la France un plateau géant de Risk avec des couleurs qui changent, des camps qui gagnent et caetera. C’est assez relou mais bon, hein, voilà. Là je serais mon grand-père, je rajouterais un « bande de connards de médias parisiens toujours là pour se tripoter le clitoris du nombril » mais c’est trop hardcore pour moi.

Heureusement, si on ne peut pas compter sur les médias normaux pour nous dire en Basse Normandie pour qui on va voter et pour quoi on va voter (je dis « pour » parce que la dernière fois que j’ai voté « contre » quelqu’un, c’était au second tour de 2007 et j’ai encore un peu mal), on peut compter sur les quelques médias locaux (France 3 §) et… les tracts électoraux. Bon j’avoue que c’est un de mes plaisirs coupables: je kiffe les tracts électoraux. J’ai encore ceux des présidentielles, et croyez bien qu’en 2012 je les ressortirais pour faire un comparatif brut de pomme. Alors en fait, ce qui est encore plus cool avec les tracts électoraux c’est les critiquer à mort.

Par exemple il faut comprendre qu’en Basse Normandie, dans la politique locale, il y’a TROIS sujets qui fâchent: la réunification avec la Haute Normandie (ce qui n’a, AMHA, aucune légitimité, aucune raison d’être et tout ça), la gestion par la SNCF des lignes de train normandes (on va pas le nier: c’est de la merde. 2h le Caen/Paris, aucune ligne TGV, les seuls lignes régulières étant Cherbourg/Caen/Paris et Caen/Le Mans, on est géré par les Corail Intercités qui ont été créés juste pour nous, on a QU’UNE SEULE LIGNE PAR JOUR QUI RELIE LA BRETAGNE, des « traités » sont signés qui ne sont pas respectés le conseil régional en est même arrivé à arrêter de filer de l’argent à la SNCF pendant quelques mois, etc, etc) et la gestion de l’aéroport régional (Deauville ou Caen ? Caen ou Deauville ? PERSONNE NE LE SAIT §§), le reste passe et peut être gentiment complétementaire d’une sorte de « politique nationale » tout ça. Bref mis à part les trois sujets précédents, le reste est certainement plus une politique de parti qu’une politique adaptée pour la région tout ça. Mais je m’embrouille.

Continuer la lecture de Oh oui, les tracts pour les régionales sont là 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Meilleur. Clip gouvernemental. De tous les temps.

Nadine Morano, que ferais t-on sans toi ? Mais ce clip est juste énorme. Des skinheads, des putes (qui roulent en Porsche), des pédophiles bien clichés, un robot qui tire partout. C’est juste énorme. Juste. Enorme. Ok, c’est très nauséabond, mais pas autant que les déjà très soviétiques campagnes sur le pouvoir d’achat (« que c’est à vous de vous démerder parce que nous on y peut rien. ») ou la publicité sur les entreprises « que faut les aimer ». Non, celui là est terrible aussi, mais il a un coté vraiment drôle. Mais vraiment.

Je me devais de le faire partager. Et j’imagine déjà une version /b/ de cette publicité. Ah quel dommage que le gouvernement ne connaisse pas 4chan…

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

For Great Justice.

Comme vous le savez maintenant, je suis en première année de Droit depuis maintenant un mois. Ce n’est pas suffisant pour se dire une seule seconde juriste, ni tirer des plans sur la comète (peut-être que dans un mois je lâcherais en pleurant et me dirais que finalement, ça a pas l’air si mal l’UFR d’Histoire.) mais je suis assez inquiet par la situation actuelle de la Justice. Comme tous les budgets, ça s’effondre, on le sait, le problème étant que le budget de la Justice était déjà insuffisant à l’époque où ma prof de théâtre faisait du Droit (c’est à dire dans les années 70), et que, comme on le sait, les magistrats sont en colère et ont défilés jeudi dernier. Et on a pas parlé des masses. Comme si c’était des manifestants normaux. Comme si c’était devenu banal de voir les gens dans la rue. Sauf que les magistrats, ne sont pas censés faire grève. Pas une seule seconde. Et ils ne sont pas censés exposer leurs opinions politiques. Jamais. Et en plus leur grève c’était même pas « on veut plus de pognon », « on veut plus de moyens » ou un truc comme ça. Non. C’était juste « On en a marre ».

Depuis Outreau, l’opinion publique voit les magistrats comme des connards déconnectés de la vie réelle, comme des laxistes qui relachent trop de délinquants, ou au contraire des enculés qui foutent en taule trop d’innocents. Tous les partis, toutes les idéologies tapent sur les magistrats. Même notre président tape sur les magistrats. Même notre ministre de la Justice (une des pires ministres que la France n’a jamais connu, qui dépense la moitié de son budget pour une année en un mois, et pas forcément pour des priorités) le fait. La réforme de la carte judiciaire est une hérésie privant nombre de gens d’une véritable justice à proximité et qui forcera nombre d’entre eux à gacher essence et argent pour se déplacer dans les grandes capitales départementales. On supprime des postes pourtant nécessaires. On force un culte de la statistique. Et caetera et caetera.

Cette petite intro toute pourrie n’a qu’un seul but: Vous inviter à lire la cinquantaine de réactions de magistrats et personnels judiciaires divers et variés sur maître-eolas. Lisez en un, ou deux, au hasard, déjà. Il devient rude après de penser du mal de la magistrature en général. Enfin, il restera sans doute des magistrats mauvais et incompétents et tout et tout, mais si on pouvait stopper la généralisation. Un peu comme tout quoi. Et peut-être que si on avait un gouvernement plus concerné par la Justice… Ca fait quelques temps déjà que tout le monde s’en moque… Depuis Guigou j’ai l’impression. Et encore, à l’époque de Guigou, pas sûr que… Enfin.

On a entre autres ce témoignage assez écoeurant d’un surveillant pénitenciaire, à l’heure des beaux spots qui vous font passer les surveillants pour l’équipe de Bruce Willis dans Armageddon…
Je contrôle à nouveau le cahier de consignes de mon aile. Qui l’a rédigé au service précédent ? A t il bien noté tout ce qui était important ? N’a t il pas oublié les demandes de changement de cellule ? Les changements de comportements remarqués ? Les locaux fouillés ? De mes propres Collègues aussi, il faut que je me méfie : une information omise, et un détenu peut faire une TS, une overdose, se faire racketter ou frapper, voir y rester durant mon service, alors que l’alerte aurait pu être donnée bien avant. un bip retenti faiblement à mon ceinturon : c’est ma radio dont la batterie vient de rendre l’âme : Du matériel aussi, il faut se méfier. D’ailleurs, la moitié des ampoules de la coursives sont mortes depuis longtemps, il faudrait les changer, mais plus d’argent pour cela. L’hiver approche, il fera de plus en plus sombre et si il y a une agression, les Collègues ne le verront pas forcement dans la pénombre du couloir. Seul mon sifflet d’alarme est fiable : je l’ai acheté. Celui en plastique fourni avec l’uniforme n’a pas bonne réputation, et je ne veux pas que ma vie en dépende.

Des gens ici connaissent t-il un très bon auteur de théâtre nommé Michel Azama ? Aucun rapport (quoique ça m’a rappellé sa pièce Le Sas) mais ça m’intéresserait de savoir. Si non, essayez de trouver une pièce nommée Croisades. Ca c’est de la pièce qu’elle est bien.
Et n’oubliez pas de changer l’heure de vos consoles aussi. o/

EDIT: Cool, j’avais pas vu que Corti a parlé de la même chose y’a deux jours. Yeaaah. Tous avec les magistrats (j’ai longtemps dt « les magistraux », allez savoir pourquoi.) o/

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

C’est de la faute à Lââm.

Ciel. 10mn d’ouverture du journal sur le sifflement de la Marseillaise hier soir par une horde de jeunes tunisiens déchaînés. Il est facile de taper les journalistes. Trop facile, même. C’est devenu tellement aisé que même tuer un zombie dans Dead Rising demande plus d’implication, de concentration et de volonté. Qu’importe, Sarkozy est sur l’affaire et a reçu Escalettes et Laporte. Ciel. Mec, tu n’as pas autre chose à foutre ? Enfin, tu es président, tu fais ce que tu veux, hein. Mais bon. Quand c’est les espagnols ou les italiens qui nous huent à en crever la bouche ouverte, tu fais pas venir tout le gratin pour une réunion d’urgence. Ouais, c’est limite une réunion d’urgence tout ça. Pour quoi ? Parce qu’un nombre de jeunes complétement cons ont hués la Marseillaise dans un match amical dont le seul interêt était de savoir si c’était le dernier de Domenech ou pas (il reste d’ailleurs, je suis joie) ? Nan mais stop quoi. On te demande pas de bosser autant. Surtout quand la dernière bonne chose que tu as fait après avoir travaillé c’est laisser aux anglais de trouver une solution à la crise. Ils ont trouvées une solution à chier, mais moins à chier que si tu avais continué à bosser. Donc merci.

Surtout que bon, moi aussi j’aurais hué. Faire chanter la Marseillaise par Lââm, quoi. Et puis quoi encore ? Par Alizée ou Yelle ? Pitié, quoi. Cette chanteuse dont la voix aurait pu être celle de toutes autres chanteuses (tellement en France, la chanson est copier/coller, toutes les voix de chanteuses se ressemblent de toute manière), dont son seul succès est une reprise de Michel Berger. Et qui se souvenait d’elle avant hier ? Elle devrait pas se plaindre d’avoir été sifflée, peut-être que cela permettra à des gens de se souvenir d’elle et qu’elle puisse resigner pour un nouvel album qui sera un c/c du précédent, avec des rimes différentes. Sic.

Ah, vous avez vu la bonne idée du Ministère des Transports ? Instaurer un couvre-feu pour les détenteurs du permis probatoire. Ca se barre en couilles mais d’une vi-ru-le-nce.

Votez Rin. Rin qui est d’ailleurs tellement surpuissante que même Eri s’habille comme elle pour tenter de gagner quelques voix. Tragique.

Mon dieu je n’avais pas fait un billet aussi court depuis longtemps.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

La Guerre d’Ossétie pour les Nuls.

Mais avant de commencer, une petite page de PUBLICITE.
En effet, il m’arrive parfois d’écrire en dehors d’ici. Hop. Petit dossier de votre serviteur sur toute la série Guitar Hero, pour Push Star Button.
^-^

Il est bien ardu d’essayer de comprendre la guerre d’Ossétie. Il faut dire qu’on fait tout pour faire passer les russes pour les grands méchants ou les géorgiens pour les petits neuneus naïfs, c’est un petit peu plus compliqué que ça, il faut bien l’avouer. Cet article aura donc pour but d’expliquer assez aisément comment s’est déroulé tout ce bordel et quelles sont les conséquences. Parce qu’attention c’est SANGLANT. (et c’est un truc qui a provoqué une crise suffisamment importante pour être signalée.)

Bon, déjà faut comprendre ce que représente l’Ossétie du Sud et l’Abkhazie sur l’échiquier mondial. Comme vous le savez, l’URSS était une fédération qui comportait en son sein uniquement des pays qui sont aujourd’hui indépendants: les pays baltes, le Belarus, l’Ukraine, la Moldavie, la Géorgie, l’Azerbaïdjan, l’Arménie, et les 5 pays d’Asie Centrale en « -stan » et que tout le monde confond (vas-y, essaie de pas confondre le Tadjikistan, le Kirghizstan et l’Ouzbékistan sur une carte), et donc, comme cela l’indique, l’Ossétie du Sud et l’Abkhazie étaient incorporés dans l’URSS et plus spécialement dans la fédération de Géorgie. En outre, c’est à ce moment-là que nombre de russes s’y sont installé. Au point de devenir majoritaires dans ces deux régions de Géorgie, ce qui provoqua un léger problème lors de l’indépendance de la Géorgie en 1991. L’Ossétie du Sud marqua dès ce moment-là sa volonté de rejoindre la Russie et, principalement, la région d’Ossétie du Nord qui elle se trouve belle et bien dans les frontières russes. Mais refus des géorgiens et, aussi, de la Russie en elle-même. Le « pays » réclame son indépendance en 1994 et malgré deux référundums positifs, ne fut pas des masses reconnus par le monde, même la Russie refusa de reconnaître cette nation. Il en est à peu près de même pour l’Abkhazie. Et rajoutez à tout cela la question du peuple ossète et du peuple abkhaze (qui ne se considèrent ni comme russe ni comme géorgien) et paf, ouille.

En outre, en Géorgie, la région d’Ossétie du Sud n’a pas de limites bien définies et traverse 2/3 régions administratives, un peu à l’image de Kurdistan qui traverse 4 pays ou du pays basque qui traverse 2 pays différents. Pour conclure, les ossètes ont leur propre langue – bien qu’administrativement le russe et le géorgien dominent. Et enfin, pour finir sur « pourquoi c’est un beau bordel », l’Ossétie du Sud était, à l’époque de l’URSS, une région autonome. Statut que la région a perdu lors de l’indépendance de la Géorgie. La région se révolta et une guerre éclata, durant deux ans \\o/.

Bon de nos jours. La Géorgie est devenu un de ses pays de l’ex-URSS devenu assez proche de l’OTAN et de l’Union Européenne, s’éloignant de la Russie. Pour l’histoire, un référundum eu lieu en 2006: 90% des habitants se prononcèrent en faveur de l’indépendance. Evidemment, les Etats Unis et l’UE refusèrent de reconnaître l’indépendance pour ne pas se froisser avec ce pays. La Géorgie est, il ne faut pas l’oublier, sur le chemin d’importants pipe-line et possède du pétrole: c’est donc un allié de choix. Au début de l’année 2008, Saakachvili est réelu, et en mai, il remporte une large victoire aux législatives. C’est un homme assez nationaliste, peu effrayé par la Russie et qui fut un des responsables de la Révolution des Roses qui « libéra » le pays d’un dirigeant corrompu. Et pour Saakachvili, récupérer l’Ossétie du Sud était une promesse électorale. Et c’est ce qu’il fit le soir du 7 août.

% C’est donc la Géorgie qui attaque l’Ossétie, ils arrivent bien vite à la capitale de la région -Tsikhinvali – sauf qu’ils firent quelques erreurs, comme par exemple ne pas arriver assez vite a l’unique tunnel qui traversait les monts du Caucase et qui séparait l’Ossétie en deux – et donc la Géorgie de la Russie. Et surtout, d’avoir tué un nombre assez important de civils russes (12). Ce qui servit pour prétexte à Dimitri Medvedev (et donc Vladimir Poutine, les deux personnages restant assez liés) d’attaquer la Géorgie pour « libérer » l’Ossétie. Cela fut décidé le matin du 8 aout, pendant que le monde et les principaux dirigeants se préparaient à assister à la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques. Et bon, la Géorgie contre la Russie fut assez risible: 70 000 hommes russes contre environ 30 000 géorgiens, et un niveau technologique supérieur pour les russes. Hop. Fin du jeu. Le conflit dure ainsi jusqu’au 15 aout, date du cessez-le-feu.

Evidemment, les puissances occidentales ne se taisent pas, comme on le sait, si la priorité de l’Union Européenne (représentée par le président français, qui occupe la présidence de l’UE jusqu’a fin décembre) fut de trouver la paix et l’apaisement, les Etats-Unis n’hésitent pas à défendre verbalement le pays géorgien, qui était destiné à entrer dans l’OTAN. Pour Dick Cheney, vice-président américain, « Les États-Unis sont solidaires de la Géorgie et que l’agression russe, non seulement contre des soldats mais aussi contre des civils, ne resterait pas sans réponse » – ce qui laisse peu à peu entrevoir une glaciation des liens entre Russie et Etats-Unis et fait revenir peu à peu le spectre de la guerre froide.

Le cessez-le-feu est signé le 15 Aout entre la Géorgie et la Russie. Le lendemain, sabotage d’un important pont, l’Azerbaïdjan coupe tous ses liens commerciaux avec la Géorgie. Principalement l’exportation de pétrole, ce qui affaiblit d’autant plus le petit pays. A partir du 17 août commence le running gag de la guerre: la Russie affirme se retirer de Géorgie tandis que les Etats-Unis et les occidentaux affirment qu’elle ne fait aucun effort. Et cela dure encore jusqu’au 27 août – c’est à dire aujourd’hui. Et on entre dans la gestion de l’après-conflit, relativement moins drôle.

Ainsi, si comme à son habitude, Nicolas Sarkozy se plaît à se contredire (disant le lundi que la Russie a fait quelque chose qu’on ne pouvait admettre et que le mardi la Russie avait le droit de défendre les interets des minorités russophones), il est surtout à la source d’un des plans de paix qui a été accepté. Problème: dans ce plan de paix, la Russie pouvait occuper militairement le port de Poti. Problème deux: les Etats-Unis veulent débarquer sur ce port pour filer de « l’aide humanitaire » (comprenez des armes et des bananes) à la Géorgie. Problème trois: la Russie refuse. Problème quatre: les Etats-Unis veulent passer en force. Et ça fait deux jours que ça dure.
Ensuite la Russie a enfin reconnu l’indépendance de l’Abkhazie et de l’Ossétie. Si cela n’en fait pas des pays encore reconnus et indépendants, cela prouve la volonté de Moscou de soustraire ses pays de là où ils viennent.
Enfin, nombre de réactions diverses et variées, mais je vais vous proposer la page wikipédia qui parle de ça mieux que moi

Ce conflit a montré nombre de choses en outre de l’incompétence -désormais notoire- de la France sur le plan diplomatique: déjà que la Guerre Froide pourrait effectivement reprendre et que rarement, même à l’époque de la dite Guerre Froide, les russes et les américains étaient aussi près de se frapper la gueule en rigolant grassement. Ensuite, que nos médias sont définitivement à jeter: en outre d’être véritablement pro-géorgiens de bout en bout (« les pauvres petits géorgiens innocents qui n’ont rien faits VS les méchants russes qui veulent nous sodomiser la gueule »), et le trois/quart des infos ne sont pas passées sur les petits écrans. Certes, les JO y ont beaucoup joués, mais cela démontre une fois encore l’incapacité des principales sources d’informations à nous informer. La question des journaux papier ne se pose que peu mais les journaux télévisés ont -encore une fois- à rendre des comptes sur leur prétendue qualité. Enfin, comme j’ai dit, cette guerre est véritablement complexe et, AMHA, n’oppose ni gentils ni méchants: la Géorgie reste TOUT DE MEME coupable d’avoir attaqué militairement l’Ossétie du Sud. La réaction russe est-elle peut-être abusée mais pourrait être plus où moins considéré comme légitime. Là, tout dépend du point de vue, mais il n’y a pas de bons contre de méchants, contrairement à ce qu’on veut nous faire avaler (Hello etats-unis. Hello UE.) Enfin, n’oublions pas que maintenant plus que jamais, l’OTAN souhaite toujours incorporer la Géorgie. Inutile de dire que si la Russie attaquait à nouveau la Géorgie avec celle-ci dans l’OTAN, la France et 3/4 de l’Europe serait en guerre contre la Russie. Flippant.

Maintenant il sera impératif de voir comment les relations entre la Russie et l’OTAN vont se faire. Surtout que, comme on peut le voir, des pays comme le Belarus, l’Iran ou la Chine se sont rapprochées avec ce conflit des russes, tandis que l’OTAN se montre toujours unie mais dont les capacités militaires pourraient ne plus soutenir la comparaison (Etats-Unis embourbés en Afghanistan et en Iraq, armées de pays comme la France ou la Belgique véritablement inefficaces et mal gerées, on peut dire merci à des pays comme la Pologne ou la Grèce qui savent évoluer militairement.) Mais pour ça il faudra attendre surtout qui prendra le pouvoir aux Etats-Unis: McCain ou Obama ? Comme quoi, tout est lié.

N’empêche, ça ferait un putain de scénar pour un RTS.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Viva la revoluçion !

Oh, il semblerait que la France doive affronter, pour la deuxième fois en quatre mois, l’intégralité des lycéens de France, qui se mettent peu à peu en grève pour soutenir leurs professeurs dans leur rude lutte contre la supression de postes. Là, à priori, on pourrait se dire que c’est légitime, que la vie est belle, et tout et tout. Seulement, non loin de moins l’envie de passer pour un vieux con de 19 ans, mais bloquer un lycée ça ne se fait pas comme ça. Enfin, disons que ça avait une forte fonction symbolique qui n’a plus grand chose de symbolique. Il faut dire que le flagrant échec des manifestations anti-loi Pecresse (c’est con que ça n’ait pas été fait 2 mois plus tard, avec Sarkozy boudé par les médias, ces derniers auraient soutenus les étudiants et les lycéens) a un peu ruiné tout impact des lycéens et des étudiants pour au moins 4 ou 5 ans. Je ne parlerais pas des étudiants ici car je ne vois pas pourquoi ils manifesteraient en masse pour les lycées et les colléges – non pas qu’ils n’en aient rien à carrer, mais disons qu’ils savent que ça paraîtrait ridicule aux yeux des gens qu’ils manifestent pour ça.

Enfin bref, quelques conseils aux bloqueurs. Perso, j’ai l’expérience du CPE (c’était la fête youhou tralala tsointsoin) et l’expérience Anti-loi Pécresse (c’était la fête mais sous la pluie, donc c’était chiant) et donc je sais déjà les pièges qu’il faut éviter: tout d’abord, éviter de faire participer les premières années. Je ne dis pas « seconde » parce que cela voudrait dire que les redoublants valent que dalle alors que non. Même si, déjà, de base, il est connu que les Seconde sont favorables aux bloquages mais ne viennent pas y participer parce que dormir c’est mieux – et je leur donne pas tout à fait tort. Mais quand des Seconde « première année » participent et se déplacent, c’est soit des gens excellents car manipulables et limites esclaves du désir des dirigeants, soit des gros crétins immatures qui comprennent que dalle à ce qu’il se passe mais qui en profitent pour s’amuser et rigoler. La plupart du temps les esclaves ce sont les filles et les gros crétins ce sont les mecs. Donc au pire, virez tous les première années masculins d’office. J’ai pu remarquer dans le passé que les filles premières années adoraient faire le ménage sans même qu’on leur en donne l’ordre. Donc ça peut être assez pratique pour éviter de trop salir votre lycée, et par là même d’en prendre plein les dents.

Ensuite, ne tombez pas dans le piège: les professeurs voudront absolument dialoguer avec vous. Non pas que ça soit complétement inutile, mais il y’a un problème de base: vous pourrez dialogues autant que vous voulez avec eux, rien n’avançera d’un pouce. Parce que aucun des deux camps ne fera de concession et aucun des deux camps ne cherchera à comprendre l’autre. Donc quitte à passer pour un muffle, autant économiser un peu de temps, quand même, hein.

Temps que vous pouvez mettre à profit pour dire coucou à la presse. Déconnez pas, c’est important. Prenez votre Ouest France si vous êtes dans l’ouest, ou tout autre France 3, cherchez les numéros intéressants dans la presse « régionale » – cherchez pas à avoir Libération ou le Figaro, si vous êtes en dehors de Paris, vous êtes de la merde à leurs yeux- et contactez. A priori, y’a pas de raison pour ne pas avoir un peu de visite. J’avoue que la visite de l’AFP (!!!) et de France 3 dans mon lycée avait été aidé un peu par le fait que nous étions un des premiers – si ce n’est le premier- lycée de France à s’auto-bloquer.

Enfin, n’oubliez pas de chercher des propositions alternatives. Non, parce que le bloquage c’est rigolo 3 jours en fait, mais après c’est vite pesant, tout le monde vous déteste, vous avez oublié du coup que faut manifester, vous vous rendez compte que les Terminales s’échangent les cours sur Internet, et caetera. Et surtout vous avez oublié de justifier votre bloquage. Oui, car bon, faut quand même avoir un peu une rigueur morale et expliquer. Bon, la supression de postes des professeurs, ça va, c’est pas trop dur. Mais à l’époque du CPE, pas sur que tout le monde savait ce que c’était, et la loi Pécresse, tout le monde a lâché après « en gros ça serait une sorte de privatisation… » du moment qu’on pouvait mettre le boxon. Donc, bon, autant prévenir les gens contre quoi ils s’élevent. C’est pas forcément évident.

SINON, 75% des gens qui bloquent le premier jour sont inutiles. Virez les. Ca ira tout de suite mieux pour vos nerfs quand vous aurez viré ceux qui se croient à Disneyland.

Enfin, a noter quelques anecdotes amusantes, qui datent de novembre dernier: nous étions donc le premier lycée de France a avoir bloqué, a peu près, et avions emmené avec nous le 3/4 des lycées caennais qui se sont amusés à bloquer aussi. Si pour ma part, je me suis barré définitivement du mouvement à 16h le premier jour de bloquage (pour trois raisons qui sont: 1) j’étais contre le bloquage mais je tenais à aider pour sa mise en place, faisant partie du « comité de direction » 2) Le fait qu’une bande de crétins congénitaux, imbus d’eux-même et agressifs se soient presque sentis obligés de se sentir « plus dirigeant comme le comité de direction 3) Le fait que j’ai pété un cable et insulter le plus connard des crétins congénitaux devant une centaine d’élèves et une cinquantaine de professeurs, ce qui a néanmoins plus humilié le crétin que moi – ce qui ne l’a pas empêché de me menacer de mort pendant un mois sans qu’il ne tenta jamais rien ha ha) le reste du mouvement a eu ses bons moments, comme le fait que notre lycée a été viré du mouvement lycéen parce qu’il refusait d’aller plus loin que la simple remise à niveau de la loi. Tous les autres voulaient non seulement l’abrogation de la loi mais faire du mouvement un truc révolutionnaire qui s’y croyait. Ha ha. Donc attention. Si vous voyez des jeunes qui se sentent proche de la LCR (presque un pléonasme) qui veulent bloquer votre lycée, un seul mouvement clair et précis: pied -> burnes (ou vagin, y’a des filles connes aussi.)

Toujours dans les trucs amusants, les RG aiment venir devant les lycées bloqués et prendre des photos. J’y ai échappé de peu.

Enfin, n’oubliez pas de manifester, aussi. Comme ça.

Bon, restons dans les trucs sérieux. Dans environ 12h, fin du premier tour du Tournoi Vilénie, nous entrerons dans une légere semaine de pause. Yuhu. Et toujours cette semaine, il y’aura à priori un truc sympa qui fera plaisir à tout le monde – bien que ça puera un peu la rédite. Enfin je planche sur un gros dossier Persona 3 que je vais essayer de refiler à un gros site, donc on verra.

Et putain, j’ai eu peur en voyant d’un coup 3h, genre « merde, j’ai mis 2h à écrire ça ? » Eh bah non, c’est juste que y’a le changement d’heure et qu’on se fait sodomiser une heure. Oui je sais, j’ai un langage extrêmement fleuri et poétique ces derniers temps, tout à base d’anal. Faudrait que je me surveille. Et pour ceux qui demandent des nouvelles du Vent Divin (cf Amo fait de l’écriture), ça se passe bien, mais je préfère écrire tout d’un coup, et voir après quand j’aurais 300 page ha ha.

Bon, et ça manque d’image cet article dis donc:

Taka du changement d'heure

Merde, demain je vais donc devoir mettre à jour l’heure de ma Gamecube, de ma PS2, de ma DS, de mon portable, de ma montre, et tout ce bordel… Oh fais chier.

Oh merde, j’avais pas encore vu l’ending de Zoku Zetsubou Sayonara Sensei. Meilleur Ending de l’histoire du monde. – avec le second ending de Gurren Lagann. Quand même. Et Houki Boshi.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Politique(s)

Je sais qu’animation japonaise, jeu vidéo et politique font mauvais ménage. Tout comme téléchargement pirate et site de fan sont deux termes qui doivent à tout prix s’éviter. De même que je me suis permis par le passé deux ou trois articles sur la Formule 1, je me permets donc d’ouvrir officiellement une catégorie dédiée à tout le blabla politique que je peux faire. Parce que bon, oui, j’aime parler politique et débattre politique, pour peu que l’interlocuteur soit pas un crétin. Et parce que bon, parfois, il est bon de lancer quelques coup de gueules pour se prouver à soi même qu’on en a. Et il est tout à fait vrai que notre monde contemporain n’est pas tout à fait rose et, pour être franc, relativement plus bordélique que Internet, ce qui est dire. Et attention, je ne parle pas de la France ou, malgré les apparences, on peut se révéler fortement joyeux. Parce que niveau Tiers-Monde, la lecture du Courrier International suffit: on vit dans un beau pays.

Même si la question n’est pas de se mentir: ce n’est pas parce qu’on vit dans la joie et dans l’opulence sur un plan politique par rapport à l’Arménie ou le Tchad qu’on doit pour autant laisser passer les hontes de nos gouvernants. Et ce n’est pas non plus une question de droite ou de gauche: si je présume que l’eventuel gouvernement socialiste n’aurait pas pu en six mois faire pire que notre gouvernement « du-changement-qui-reprend-les-mêmes » car la barre est hautement placée, il n’est pas question non plus de soutenir une opposition aussi mauvaise que celle-ci. Enfin, y’a des gens qui me disent « on a l’opposition qu’on mérite« , mais je trouve ça très méchant pour l’UMP, quand même.

Enfin bref, cet article est juste histoire de signaler l’ouverture de cette catégorie. Ah si, et pour rappeller que, quand même zut, y’a des élections dimanche. Premier tour des Municipales et des Cantonales dans certains cantons de France. Pour ma part, je vais voter pour le maire de ma petite ville balnéaire qui a aujourd’hui 73 ans et qui est au pouvoir depuis 1983… Fuhuhu, et on retrouve également un petit arriviste UDF/LNC/Modem/Onsaitpas arrivé dans la ville y’a seulement un an… y’a des gens qui perdent pas le nord.

Par contre, à Caen, ça sera assez joué entre Phillipe Duron et Mme Le Brethon, ce qui est assez étonnant. Pourquoi ? Parce que Caen est une ville profondément de droite, et, pour la première fois depuis le début des temps, Caen risque d’élire un maire de gauche. Folie. Balladur disait que si la droite perdait Caen, elle perdait tout. La droite va tout perdre, hahah.

Bon sinon, j’ai fait une petite affiche de propagande. Quand j’aurais fondé mon propre parti, je ferais la même affiche avec juste la date qui change:

Affiche de propagande trop takiste

Donc, voilà. A priori, dans la moitié des villages de France, y’a qu’un tour, donc voilà. Bon, voter pour Roger, 78 ans, alcoolo et maire depuis 1964, ça doit pas être aussi bandant qu’une présidentielle, mais faut faire des efforts dans la viiiie.

Je viens de réussir mon premier « S » dans Elite Beat Agents…
…Sur LaLa.

FSN
WHERE IS MY UMBRELLA !!??

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr