Archives pour la catégorie Amo fait de l\’écriture.

Alphabet Estival – L’Oignon

Ding dong ! On est à la lettre O de l’alphabet estival, donc on a dépassé la moitié !

Le jour où il est né, l’oignon déjà était petit et rond. Ses parents étaient aussi petits et ronds, alors cela ne le dérangeait pas d’être fait ainsi. Mais ce que l’oignon ne comprenait pas, c’était pourquoi il ne sentait en plus pas très bon. Ce n’est déjà pas facile d’être petit et rond, alors si en plus on ne sent pas très bon, quelles étaient ses chances de réussir dans la vie ? Car ce petit oignon n’était pas comme comme les autres petits oignons: c’était un petit oignon qui avait de l’ambition. Il voulait voir haut, il voulait voir loin. Mais ce n’est pas facile de voir haut et loin quand on est petit. En plus, ce n’était pas facile pour lui de se déplacer car il était un oignon, il n’avait pas de pied. Alors certes, il pouvait rouler mais ce n’était pas précis, pas aisé. Parfois il avançait dans une pente, il ne pouvait pas s’arrêter, parce qu’il roulait, alors il finissait en bas de la pente alors qu’il aurait bien aimé s’arrêter au milieu de la pente pour acheter du chorizo chez le charcutier. Il tentait parfois de se dire que ce n’était pas grave, qu’après tout il était un oignon petit et rond, qu’il n’avait pas de mains ni de poches, alors il ne pouvait pas tendre l’argent au charcutier pour acheter du chorizo. Et, de toute manière, était-ce bien chez le charcutier qu’on trouvait du chorizo ?

Oignon01b.pngMais un jour, le petit oignon tomba dans un fleuve. Ce fleuve était le plus long de France: c’était la Loire, ce fleuve de 1034 kilomètres qui partait se jeter dans l’Océan Atlantique, et qui avait des affluents aussi célèbres que la typique Nièvre, l’insolente Maine, la royale Indre où bien l’oubliable Ixeure. Durant cette oddysée fluviale, le petit oignon manqua à plusieurs reprises de voir son auguste corps percuter violemment les multiples obstacles qui jonchaient son parcours: ici une péniche, là un canard, parfois un aigle à col blanc, quand ce n’était pas d’horribles touristes néerlandais et leurs enfants ayant approchés les verres de vins d’un peu trop prêt.

Le pauvre oignon ne pouvait pas nager, car il n’avait pas de bras, donc ne pouvait que se laisser porter et observer le paysage, avec les yeux de son cœur… Ce qui lui permit d’admirer les beaux châteaux de la région, les jolies vignes, le rutilant TGV, les gens qui jettent d’autres gens peu vivants dans le fleuve et dans un sac noir où bien les formidables villages au nom un peu trop compliqué pour un petit oignon comme lui.
Alors qu’il allait arriver à Nantes, le petit oignon fut repêché par une petite enfant blonde aux yeux argentés et aux cheveux rouges flous. Ce n’était sans doute pas normal dans un cadre réaliste mais le petit oignon vivait dans un cadre fantaisiste alors c’était acceptable d’un point de vue crédibilité. Et la petite fille lui adressa alors la parole, dans un ton olympien.

Continuer la lecture de Alphabet Estival – L’Oignon 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Ultraviolence nocturne 7

Car raconter ses rêves, c’est important. Surtout que celui-ci est bien zarbi comme il faut .

Je mate un sketch à la télé. Ca se passe dans un supermarché américain (un Carrefour quoi), c’est super cool, c’est pas drôle du tout mais on s’en fous. Après quelques instants de trucs a moitié pérave, je me rend compte que je suis dans le sketch et alors, dans un élan de mysticisme tout a fait étrange, je m’incarne dans le sketch. Me voilà avec mon caddie dans ce sketch, accompagné de SIR Guy Montagné:

L’humour américain c’est tellement plus funny les gars !

Ou il joue un brave réceptionniste qui se fout de ma gueule. Triste, j’erre dans le carrefour avec mon caddie a moitié vide, dans des rayons bizarres. J’entre dans un avec uniquement des préservatifs violets, je ressors, je suis effrayé, que se passe t-il, que dois-je faire, ou dois-je aller  ? En plus j’ai beau savoir que je suis aux Etats-Unis, ce Carrefour est trop français, c’est bizarre. Et je tombe sur ma mère qui me cherchait, elle va à la caisse, me demande d’aller voir les magazines. Mais euh ils sont français c’est quoi ce bordel. Mais heureusement je reviens vite à la réalité, je vais sur le parking, que vois-je ? Des MONSTER TRUCKS. Partout. Moi, tout déboussolé: « on est ou, c’est quoi ce bordel », ma maman: « mais on est aux Etats-Unis, ça fait 6 mois », moi « quoi, mais je me souviens de rien ! »

Et je passe tout le reste du rêve a jouer l’amnésique, me disant que tout ce que j’avais fait c’était m’endormir devant un sketch et qu’il ne fallait pas QUE JE ME REVEILLE. Me voilà à lutter, il fallait que je résoude ce mystère avant que je me lève. Alors je flippe, j’erre partout, bonjour mamy alors toi aussi tu es aux States, et me voilà à me retrouver avec plein de gens dans un épisode de Pékin Express enregistré juste a coté de ma nouvelle maison américaine (genre a la Desperate Housewives mais en version roumaine, avec des jardins pas grands), je fais équipe avec un gothique (!) pendant qu’autour de moi passe divers amis de fac. « Eh tu as abandonné le droit alors ? – Je sais pas, je m’en souviens plus  ? – Ca a rendu triste la belle XXX tu sais é_è ? – Oh )) ! »

Et puis alors apparaît FERNANDO ALONSO (!!)

Pékin Express ça déchire !

« T’as pas un grand prix ? »
« Mais non, c’est la trève hivernale, j’ai le temps de faire Pékin Express. »
« Ah ok ».

C’est pas tout ça mais le jeu a pas vouloir de commencer, surtout que Stéphane Rosenberg a disparu. La nuit tombe, je me réfugie avec le gothique, Fernando Alonso et un pote de fac dans une cabane, et nous voilà à jouer aux cartes en se disant que le jeu est trop mal organisé, que ça arriverait pas avec TF1, et caetera. Et moi en train d’expliquer que je suis amnésique, que je me souviens pas de ce que j’ai fait les six derniers mois, depuis que je suis arrivé aux States, et que bon ça me dérange un peu quand même hein. Surtout que je peux me réveiller n’importe quand et que ça serait ballaud.

Je jette un oeil par la fenêtre que vois-je ? OH MON DIEU MON BUS !! J’ALLAIS LE LOUPER !! Quittant précipitament la partie de cartes (aux régles assez simples puisque ça semblait se borner à jeter des cartes sur la table au pif), je chope le bus, sort ma carte de bus, la passe, et monte dans le bus qui passe par des endroits bizarres de ma bonne vieille ville de Ouistreham.

« Tiens, vous avez mis de nouveaux arrêts
– Mais non m’sieur Amo, c’est la ligne 32 !
– Ah ok ça coule de source alors .  »

Me voilà à descendre a un arrêt que je ne connaissais absolument pas, dans un endroit étrange de ma ville de Ouistreham. De retour en France j’allais pouvoir régler ce problème d’amnésie…

On m’appelle sur mon portable. Je réponds. « Allo, monsieur Dugallet ? – Ah non c’est monsieur Bxxxx – Ah excusez moi. – Y’a pas de mal. »
Il est 13h39. Dur de se réveiller. Je vais me recoucher pour la peine tiens.

All Hail Hardware Smiles

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Ultraviolence nocturne 5

De 16h hier à midi aujourd’hui jexiste a sauté. Bon. Voilà. Maintenant deux choix: soit je continue à subir un hébérgeur qui se fait hacker par des gosses de 5 ans tous les deux mois et qui saute sans prévénir et sans rien dire, soit je vais pas tarder à entamer un déménagement – au moins pour Néant Vert, Thalie et l’intégralité de mes images resteront sur place pour le moment. Donc je vais chercher un hébergeur, je commence à prendre des infos, etc etc. Quitte à déménager, autant le faire à un moment où Néant Vert n’a pas encore un rayonnement mondial (ha ha.) Dites, pour ceux qui savent: Webalpa ça vaut le coup ou pas ?

Ah, l’ultraviolence nocturne… Un moment mythique ou je raconte un rêve que j’ai trouvé surpuissant et dont je me rappelle, également. Bah oui sinon je pourrais pas le raconter. Logique.

Bon, je me baladais à la Japan Expo 2009 (dans une gare, sans beaucoup de monde, avec un stand Kami de 100m², et avec une poche rempli de monnaie), jusque là c’est normal. Mais je retrouve une amie, super, on papote (je sais plus de quoi) et je prends mon pc portable sur le bureau du stand Kami (ok ok ok) et je prends le train. Au passage je m’attarde dans un Carrefour ou je mate vite fait voir si y’a des films intéressants en salle avant de prendre mon train, mais non, alors du coup je me force à aller prendre mon train.

Puis arrivé à la gare dans un voyage qui a duré genre 3s (une ellipse en live quoi. Je fais même la remarque.), je pars avec mon frère vers une zone genre ghetto, tagguée, tout en marron, qui sent pas bon. On entre dans un des immeubles, et là je lui dis que je vais à la réunion d’Atlus. Déjà là faut se demander pourquoi je quitte la Japan Expo alors que merde, j’ai encore du payer cher – du coup là je me dis que mon rêve est mal branlé scénaristiquement. Ensuite on monte quelques étages, et on entre dans une gigantesque salle de conférence qui ressemble à un des amphi que j’ai squatté à l’université cet hiver un jour ou je me faisais chier. ( -Mode MaVie- je sais pas si j’étais autorisé à entrer ce jour-là mais j’ai quand même assisté à genre une demi-heure de droit constitutionnel. Sur la IVe République. Quand même. C’était génial. Depuis je veux faire droit. En fait non c’est pas depuis ce jour mais depuis que j’ai assisté à un vrai procès. Et que j’ai joué à Phoenix Wright. Même si je déplore qu’on peut pas dire Objection dans les cours françaises. Bouh. – /Mode Ma Vie-) Et donc j’ouvre mon portable et je me branche sur Néant Vert ou j’écris: « en live voilà donc la conférence Atlus. » YOUHOU.

Donc genre ça commence et le mec fait genre « bien, alors pour le scénario de Persona 5 on a décidé de tout filer à des français vu que ça se passera en France. » OH PUTAIN CA TUE. Je tape ça genre excité, wouuh, alors que mon frère me fait « tin déjà que c’était un RPG. Alors en France… », je m’en fous, là le mec passe une des musiques de Persona 3 (The Poem for Everyone’s Souls) et puis y dit que toute l’OST de Persona 5 sera celle du 3. Ok, c’est une grosse arnaque, mais dans le rêve je crie « ouaaais ça tue », et toute la salle fait de même. Puis après y fait « bon on va parler de Digital Devil Saga 3 maintenant », ok ok. Mais là je sais pas ce qui se passe, je fous mes écouteurs, et je branche mon pc portable sur un émulateur ou je me fais une partie de Smash Bros avec une manette de N64 apparue on ne sait comment… Je commence à peine à faire chier les journaleux mais je m’en fiche, et là la conférence se termine. Ok violence. Bon je commence à descendre les marches mais là y’a un vigile noir gigantesque qui se met à me courser: « c’est pas un vraaaaai journaaaliste ». Putain. Je cours je cours, et je me cache dans le Carrefour. Et là je sais pas pourquoi mais à la fin d’un des rayons, je retombe dans la Japan. Sans payer. Incroyable. Bordel.

Et là je me réveille. Folie.

Je surkiffe Hordes:

Je suis le maitre de chantier et je n’ai pas pu gérer les troupes pour les empecher de construire les fondations … nos ressources ont encore une fois été gaspillée et nous n’avons pas d’atelier … Je ne mérite plus d’ëtre le maitre de chantier de cette ville et je suis déshonoré .. il ne reste pour moi qu’une seule solution …

Adieu belle ville !

Il s’est vraiment suicidé. Dès le troisième jour. J’en ris encore.

Tiens, ils ont ressortis le premier dvd de Sora no Iru Mizu no Iro, mais avec le nouveau casting. J’oserais, je chercherais un torrent. J’oserais hein. (et toujours aucune VOSTA pour l’OAV 2 =( ?)

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Ultraviolence Nocturne [4]

Je suis tombé sur un doujin que je n’avais pas de Xration. Viol d’une gamine de 4/5 ans dans son sommeil par un gros porc qui se filme et avec la mère qui découvre sa gamine couverte de sperme le matin. Supression directe des pages et désinfection des yeux pendant deux heures. Y’a une limite au tolérable. Xration vient de perdre 56pts de réputation.

Bon Ultraviolence Nocturne n°4. J’aime bien parler de certains de mes rêves, y’en a des assez rigolos. Après avoir découvert des crocorahna et un manoir flippant. Après avoir utilisé un tram qui passe sur un grand huit et après avoir révé d’un terrible naufrage, le rêve de cette nuit confirme que j’ai des idées de fou, parfois.

Là je prenais le train pour Aurillac. Pourquoi ? Parce qu’exceptionnellement c’est à Aurillac que se tient la Japan Expo 2008 !! Logique ! J’y arrive et après être sorti de la gare je regarde mon ticket de train pour retrouver mon hotel et là, zut, merde, crotasse ! J’ai reservé une chambre pour trois nuits à l’hotel Trois Mercure ! Jusque là c’est déjà tragique -même si Trois Mercure ça existe pas- le problème c’était que je m’étais gouré sur le site SNCF et qu’au lieu de réserver à l’hotel Trois Mercure d’Aurillac, j’avais réservé à l’hotel Trois Mercure de Ouistreham ! Merde alors ! Et en plus j’ai que 140€ sur mois, comment je vais faire pour me réserver une chambre pour trois nuit et garder assez d’argent pour la Japan ? (parce que même dans mon rêve, je sais que la Japan c’est une fête commerciale tavu)

Eh bien je me rends dans une école (ou je vois écris sur les murs: « De Gaulle est grand », « vive Le Pen », « les magrébhins ne passeront pas » ? Ce qui me fait rire dans le rêve et même après) et je demande à devenir instituteur. On me refuse, bon ok, je ressors et je tombe sur mes camarades de classe de TL, je sais plus trop ce qu’elles me disent mais me conseille d’aller à Aurillac, parce que là je suis pas à Aurillac, je suis à Onyx, un des quartiers d’Aurillac. (et on m’explique ça comme ça. Mais WTF)

Donc je remonte la rue et je tombe sur un Score Game. Mais attention, un Score Game avec le vieux logo et le dragon vert comme mascotte. J’hallucine et je trouve un plan d’Aurillac, et là c’est le bordel. J’oublie un peu tout et je cherche déjà la Japan Expo qui, évidemment, n’est pas indiquée sur le plan. Du coup je continue d’errer en marchant assez vite, et surtout en essayant de trouver l’hotel Trois Mercure en leur expliquant la situation, sauf que JE SAIS PAS OU EST CET HOTEL. Du coup j’appelle mon père qui me dit « bon je vais de l’argent sur ton compte – mais j’ai pas de compte – ah bah oui c’est vrai. ». Puis je tombe sur le Forum Eltanin avec un type qui ressemblait à DragonNoir avec 40kg en plus et qui était « son frère », et après demande, il me lança un « si tu veux dormir chez moi, crève ». Ok. SYMPA. JE RETIENS.

Après j’appelle une amie, Kaoru, et là je me vois de dos, et le portable apparaître en bas à droite, comme dans GTA IV. Et je dois subir un répondeur de DEUX MINUTES, ou elle raconte sa vie. Dégouté, je laisse un message genre: « est-ce que je peux dormir dans ta chambre d’hotel ? klolthx » et je raccroche. Au final, j’entends une grosse explosion et je me réveille pour de vrai.

Sinon j’allume France 2 ce midi et direct je tombe sur un type qui dit « Japan Expo » au moment ou je prends l’émission. On dirait qu’ils ont passés 15mn à parler d’Arc-en-ciel. Je veux plus d’info là-dessus.

Sinon j’ai pété la Sixaxis de la PS3 familliale. Même pas en la jetant, juste en la lachant. Enfin pétér… juste que le bouton R2 a un peu de mal. Du coup j’étais parti en racheter une mais ARGH, CINQUANTE EUROS. Comment on peut faire payer une manette à ce prix ? CINQUANTE EUROS QUOI.

Du coup j’ai pris une BigBen à 20€. Fuck off.

Puis avec la Dual Shock 3 qui arrive…

EDIT: Rajout de Mythologica à la liste des liens. Même si la liste reste assez discrète je vais essayer de la refaire, si je me sens le courage.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Et surtout, Joyeux Noël !

Pour moi, Noël c’est le 24. Le 25 c’est toujours pour moi le repas de famille bien relou que j’arrive toujours plus ou moins à esquiver en m’y rendant vers 15h . Donc bah voilà, histoire d’être original, je vous souhaite bien évidemment un Joyeux Noël, même si ça ne veut rien dire. C’est quoi un ‘ »Joyeux Noël » ? C’est un Noël avec plein de cadeaux ? Un Noël avec une famille unie ? Un Noël avec de la neige ? Passons le coté non-sens de cette expression pour en arriver aux cadeaux:

Saint Seiya: Joyeux Noël année 3

Le troisième réveillon des Chevaliers d’Or ! Entre changement de Grand Pope, mort de Dohko ou bien encore arrivée des personnages de Gurren Lagann au beau milieu du repas, en passant par l’analyse de Petit Papa Noël par Milo du Scorpion, cette année encore, c’est vraiment le gros gros gros bordel.

Version HTML garantie 100% mal aérée à cause de je-ne-sais-quoi.

Version RTF téléchargeable.

Donc voilà, bonne lecture.

Sinon, bah un peu d’images de charmes et de plumes, de bonheur et de malheur, en bref, du Tony Taka et même UN peu de Xration quoi:

Attention, comme on dit dans le jargon c’est NOT SAFE FOR WORK. Surtout la deuxième qui est, j’avoue, assez osée pour fêter Noël XD. Mais ça reste de la nudité, donc rien de trop blamâble è_é.





😉 Allez, joyeux Noël à tous !

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Ultraviolence Nocturne [2]

Je fais souvent des rêves bizarres qui valent vraiment le coup d’être lus, parfois. Le premier « Ultraviolence Nocturne » se trouve ici, et déjà, c’était du bon. (Ha, ces fameux crocodiles-piranha….)

Ouais je sais, je fais souvent des rêves étranges, comme tout le monde, sauf que parfois je me réveille et je m’en souvient, ce qui n’est parfois pas mieux. Et là c’était du grand n’importe quoi. Installez vous et lisez… en ce jour funêbre de la Toussaint.

Alors tout commence dans une grande surface caennaise (tout le rêve se passe dans ma bonne vieille ville normande, parisiens, vous êtes foutus) que je peux pas blairer habituellement parce qu’on y trouve qu’un Micromania et je peux pas sacquer les Micromania, mais ce jour là je trouve un autre magasin gigantesque ou on peut tout acheter, y compris des jeux N64. Je n’ai que 20€ sur moi et déjà dans mon rêve je me dis « non je peux pas les dépenser, je dois acheter Guitar Hero III >_<« . Je quitte donc cette joyeuse boutique la queue entre les jambes et frustré, puis je sors de la grande surface pour monter dans un bus urbain, genre ligne 9, je me balade dans tout Caen avec, passe par le lycée genre super vite fait, reprends le bus (qui est le même et qui m’a attendu 🙂 ) et arrive dans une zone de la ville que je connais peu, et ou je découvre une autre boutique, avec le même problème.

Là, ça va, ça fait juste rêve de geek.

Ensuite, mon frère passe et m’apprends que mon père est mort et que je dois aller à l’hopital (ouch. Là ça devient grave.). Tout de suite je panique et je décide de prendre le tramway caennais à l’arrêt Poincaré (texto: cet arrêt est un des deux arrêts qui divise le tramway caennais en deux lignes distinctes -je n’ai jamais vu cet arrêt-) et comme un idiot, je prends la ligne B. Là, la police arrive, veut m’enfermer avec plein de « voyous » (comme dirait le président grolandais) mais je monte dans le tram, les policiers, forts civils, me disent alors: « Ne vous mettez pas au fond », je suis un peu incrédule: c’est plein au fond du tramway. Je décide de me mettre devant, le tram demarre, et arrive… sur le périphérique, puis il sort de celui-ci et emprunte comme rails…. le grand huit d’un parc d’attractions, tout va de mal en pis, je m’accroche ou je peux, mais le tramway se crashe contre une colline.

Péniblement, j’en sors, et après avoir marché un peu je tombe… sur des gens du forum  »Eltanin ». Qui organisaient ici une réunion dont j’avais dit, sur un des topics, que je ne pouvais pas aller. Je les salue, tout ça, et le rêve se conclut par un type du dit forum que je n’identifie pas, qui me dit: « Hey j’ai écrit une théorie sur ce que tu as dit, tu l’as lu ? – Hein quoi ? – Ah, je vois quel genre de type tu es… »

Tout ça bien sûr en oubliant d’aller voir mon père. Chic.

Bon, sinon cette nuit j’ai révé que j’étais sur la grille de départ d’un grand prix urbain dans une ville balnéaire non identifiée, et qu’un type m’offrait une des premières F1 de « l’écurie Sochaux », et je recevais donc, une boîte à savon… (Et je parlais à Kubica. A KUBICA *O*.)

Bon, allez, un nouveau mois, et comme je ne vous cache rien, voilà les statistiques du site pour le mois d’octobre:
Inutile de dire qu’on voit où sont les vacances, hein =p.)
Quant à l’article consulté le plus souvent…. Quelle surprise 😉 !

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Perles de professeurs

« -Quelqu’un sait ce qu’un un pédagogue ?
-Quelqu’un qui s’occupe des enfants ?
-Non. Ca, c’est un pédophile. « 

« On dit que ce sont des livres qui se lisent d’une main. Je vous laisse imaginer ce qu’on fait avec l’autre. « 

« Vous mettez un espace vert, un ballon et des gens autour. Ceux-là y bougent, y font « Woooh » et en plus ils payent ! »

« Il y’a autant de rapport entre le kung-fu et le bouddhisme qu’entre le christianisme et le water-polo. »

« – La décapitation c’est mieux que la crucifixion .
– Bah t’essaieras les deux et tu me diras. « 

Ca, plus plein d’autres phrases de prof récoltées lors de ma seconde seconde (l’année scolaire 2005-2006 donc), ça donne donc ce fichier .doc que vous allez adorer télécharger \\o/.

Je met ça là parce que cette année mes profs sont pas mauvais en phrases chocs non plus donc y’aura sans doute une session 2007-2008. L’année dernière z’étaient bofs D:.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Ultraviolence nocturne.

J’ai fait un rêve cette nuit. Enfin cette matinée. Mais un rêve terrible. Je me souviens de CHAQUE détail. Je pense qu’il y’a quelques unes de mes grandes volontés du moment qui se cache là-dedans. A voir.

On ne sait jamais quand un rêve commence, enfin on ne se souvient que rarement et avec précision du début, mais je me souviens que j’allais en cours de sport et qu’on semblait être à un moment avancé de l’année puisque j’avais peur que le prof de sport me fasse une remarque sur mes absences répetées en cours d’athlétisme (j’ai en effet passé toute l’année dernière à trouver les meilleures excuses pour sécher le sport et dormir une heure de plus le mercredi matin :)), et là, surprise, je suis le premier dans le vestiaire, et le prof de sport a changé ! C’était Jean-Christophe Bouvet -le général de la série Taxi, mais si vous savez lui– et j’entre dans le vestiaire garçons, donc. Et je me change. Là rien de bien anormal pour le moment.

Ensuite, on sort les tatamis, tout ça, aujourd’hui c’est Judo, alors que c’était prévu pour du Foot ! O__O Cela donc n’empêche pas les garçons, et moi-même, de faire du foot sur le tatami. Je remarque alors, à ce moment précis, que la salle de sport est plus longue que large et qu’elle est un peu surélevée. Rien de bien anormal pour moi et on continue le foot avec les autres élèves du cours de sport -dont Tom Cruise XD-, les filles arrivent et partent se changer dans le vestiaire des garçons. Enfin non, c’est là que je découvre que le prof m’avait mis dans le vestiaire des filles, parce que j’étais en Littéraire (???). Je feins donc de retourner chercher quelquechose pour entrer dans le dit vestiaire et les filles ne sont pas choquées de ma présence, elles considèrent même ça comme normal et se mettent à me parler de leurs poitrines, de leurs petits copains, enfin bref le cliché type des filles qui discutent en se changeant dans un vestiaire de sport, comme dans les mangas.

En sortant, Jean-Christophe Bouvet se met à engueuler tout le monde parce que le ballon de foot est passé à travers une fenêtre, tous les élèves s’asseoient sur la partie surelevée et Tom Cruise se met alors à dire: « Ouais de toute façon toute cette classe respire l’orgueil et l’élitisime !! » et je ricane à ce moment-là en pensant « eh bah qu’est-ce que ça sera quand tu grandiras ». Et là, je découvre que l’élève à coté de moi est Raiden de Metal Gear Solid O_O ! Mais qu’importe, à ce moment-là entre une autre prof, que je n’identifie pas, et un autre prof que j’identifie comme étant Milamber du forum antsua (un homme mûr brun, grand, habillé large et aux cheveux longs) . Et c’est alors qu’on peut voir les fenêtres et…

… on découvre qu’on est sur un bateau ! Et sur la Seine ! A Paris ! Je demande aussitôt qu’on arrête le bateau pour que je puisse « rejoindre Tiya » (une très bonne amie parisienne XD) que je vois me faire un signe de la main depuis les quais. Mais le bateau continue, et à ce moment la prof que je n’identifie pas nous dit que sur la Seine il y’a beaucoup de bateaux mouches. Et la nuit tombe aussitôt sur la Seine, tandis qu’un bateau mouche passe à coté de nous alors que tous les élèves s’extasie en disant « hoooooo regardez ! un bateau mouche ! » et la ballade continue, jusqu’a tomber sur des fontaines sur eau, sur un carrefour de canaux, sur de magnifiques batiments. C’est à ce moment là que quelqu’un hurle « MAIS ON EST PLUS A PARIS ! » avant de s’évanouir. Et le bateau tombe d’une cascade pour tomber dans un grand lac.

Je me met alors à nager vers la rive tandis que derrière moi la prof me dit « faites attention aux requinodiles ! » tandis qu’autour de moi apparaissait une barre de vie. Ayé j’étais dans un jeu vidéo et j’allais devoir nager jusqu’a la rive en tapant mentalement sur le bouton A. XDD Et je fus alors attaqué par deux requinodiles.

Qu’est-ce qu’un requinodile ? Eh bien c’est un poisson qui a d’un coté une tête de crocodile et de l’autre une tête de requin ! C’est pas bien grand et à chaque fois qu’un d’entre eux essayait de me mordre, ma peau résistait parce que « j’avais acquis un radeau pour me protéger des morsures maritimes ». A ce moment-là, je pense que le jeu buggue. Et j’arrive sur la rive, coursé par les requinodiles qui peuvent aller sur terre, je passe à coté d’un coffre que je n’ouvre pas et je monte une côte, larguant les bêtes. Et je tombe devant un manoir !

C’est a partir de ce moment-là que ça devient violemment structuré.

Je vois une souche creuse, dans lequel je jette un oeil, je vois Raiden ouvrir un coffre, et il tombe sur un chapeau en métal, qu’il m’offre. J’enfile le chapeau (qui était plus proche du chapeau de mousquetaire avec une plaque de métal qu’autre chose) et à ce moment-là je vois l’inventaire s’ouvrir et m’équipe du chapeau, comme dans Morrowind XD. Et Milamber et un ami à moi, du nom de Jorma (excuse moi :() me rejoignent, et on entre dans le manoir. Après un peu de marche, on tombe sur un livre ou il faut un code, après un peu de hasards, le livre s’ouvre et l’écriture s’affiche devant nous. Milamber lit l’écrit qui fait partie du journal d’un certain Sir Dean Jorge. Tandis que sur le mur, comme un film défile des images liées aux écrits. Mais que nous sommes seuls à voir (un autre élève passe à ce moment-là et assure ne pas voir le film)

Le film est horrible, il montre le manoir en « 1909 » (précis) avec le personnage d’une bonne soeur aveugle qui porte un trait noir devant les yeux, et du docteur Sir Dean Jorge, qui parle à un enfant, enfant qui se ballade dans le manoir, où se succède monstre en tous genres. Et à la fin, on voit le gamin regarder l’exécution de Charlie Chaplin à la guillotine. Mais la guillotine s’arrête deux centimètres avant d’atteindre la tête de l’humoriste américain. Il se met à rire, mais le bourreau lui plante alors un couteau dans la gorge. Et il meurt. Le gamin fait alors: « Je l’ai déjà vu mille fois » et il me regarde.

C’est à ce moment-là que je me réveille. Il est 15h30 XD.

Non NE ME JUGEZ PAS :(. (d’ailleurs je balance cette phrase aux élèves dans le cours de sport si me souvenirs sont bons.)

J’aime bien raconter mes rêves, quand je m’en souviens. La dernière fois j’avais révé que je refaisais la saison 5 de 24H Chrono et que je disais à Jack Bauer « Jack. David Palmer… Il va être tué… Et Logan… Il est pas net… » et il me croyait pas alors que je savais le futur. Si bien qu’a la fin de la saison, des terroristes tentent de m’enlever car ils savaient que ça c’était pas prévu. XDD

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

La lettre de Tintin au capitaine Haddock.

Je l’avais déjà postée sur le précédent Néant Vert, mais là je la reposte à nouveau. Ce qu’il faut savoir est que cette « Lettre de Tintin au capitaine Haddock » est à la base une rédaction faite sur un thème qu’on pouvait choisir. Ensuite la dite rédaction a été choisie pour représenter -avec quatre autres textes- ma première L au concours Entrelisez et elle a terminée dans des classements honorables, je trouve: 7e au classement élèves, 3e au classement professeurs…

Scénario n°4 : Tintin, sentant venir « sa fin prochaine » avoue dans une lettre au capitaine Haddock que c’est lui qui a volé les bijoux de la Castafiore dans l’album du même nom.

Cher Haddock,
Comme vous devez le savoir, je n’en ai plus pour longtemps à vivre, je sens venir ma fin prochaine, je vois la fin du tunnel s’approcher, je me prépare à mettre la table pour les asticots… Après tout, j’ai atteint un très bel âge, il me paraît naturel de rejoindre pour une dernière aventure dans le pays des Morts ce bon vieux Tournesol, sans oublier Dupont, Dupond, Nestor, Tchang et évidemment mon petit Milou. Quant à vous capitaine, je trouve remarquable votre endurance, on m’a signalé que vous avez atteint les cent-onze ans, ce qui pour un ancien alcoolique héroinomane célibataire n’est pas si mal. Tenez, je relisais toutes les aventures que nous avons vécus ensembles… nos escapades touristiques au Tibet, nos randonnées champêtres dans le Sahara, nos vacances détentes dans la jungle du Saint-Theodoros à éviter les pièges à loup… On en a fait des choses ensemble ! Pour le meilleur et pour le pire, comme on dit !
Mais tenez, rappelez-vous de l’affaire des bijoux de la Castafiore ! Je suis certain que vous en riez encore (pour ma part, cela m’arrache encore de profonds fous rires quand mes poumoins me le permettent.) ! Eh bien j’avoue que j’y suis pour quelque chose…

J’ai gardé ce secret tout au long de ma vie vertueuse et héroïque, car cela la ternirait si jamais il lui arrivait de s’ébruiter, mais maintenant que je sens venir ma fin prochaine, il est temps que je vous dise que oui, j’ai volé l’émeraude. Vous aviez finalement raison quand vous disiez qu’une pie voleuse qui transportait un bijou de cette taille était aussi épatant que de voir une autruche citer du Camus !
Ah, pourquoi l’ai-je volé ?
Parce que la venue de cette grosse pintade de Castafiore (et je pèse mes mots) m’ennuyait considérablement et surtout, je détestais Wagner, ce compositeur pour fascistes ! Il était clair que pour moi, elle devait payer pour un tel sans-gêne et une telle insolence. Je sais que la vengeance n’est pas la meilleure des solutions mais ce jour-là, j’ai craqué. Il ne fut ensuite pas si difficile que cela de voler cette émeraude : je m’aida de la servante, Irma, que je séduisis sans problèmes pour qu’elle garde le silence sur le vol, et voilà, c’était fait. Plus tard, je me décida de cacher l’émeraude dans ce nid très très très haut placé – aïe, quand j’y repense, j’en ai mal aux côtes-, pour pouvoir la récupérer dans une fantastique séquence d’héroïsme un peu plus tard qui fera de moi une idole, un détective parfait, un surhomme !
Le vol de l’émeraude fit grand bruit, à ma plus grande joie. Intérieurement, je jubilais, si fier d’avoir concocté un plan aussi formidable : cependant, cela demandait de ma part un grand jeu d’acteur et une grande hypocrisie de politicien .En une semaine, je fis preuve de plus d’hypocrisie et de capacités à mentir que tout le reste de ma vie, ce qui n’est pas difficile. Même Hergé tombera dans le panneau !

Voilà, j’espérais vous le dire un jour, capitaine, car cela m’ennuyait de ne pas vous avoir prévenu, j’aurais adoré vous parler de ça plus tôt mais, hélas, j’ai oublié votre existence depuis six ans à cause de médicaments bleus que je prenais pour éviter de penser à la douleur d’être homme tronc. Mais heureusement, je me suis rappelé de vous et de mes aventures hier soir, en regardant un téléshopping. Embrassez Coco de ma part.

En espérant vous revoir avant la date de ma fin prochaine. Amicalement, votre Tintinounet.

PS : Pourquoi est-ce que je vous vouvoie depuis soixante ans ? Bien que je n’aie jamais tutoyé quelqu’un d’autre que Milou, cette question m’obsède depuis que j’ai commencé à écrire cette lettre. J’imagine que, vu ma fin prochaine, je n’aurais jamais la réponse.

Sinon.


Suzumiya Haruhi n’est toujours pas licenciée en France.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Saint Seiya G(rotesque)

Vous là-bas, vous. Oui, vous. Vous aimez les mangas ? Donc vous connaissez Saint Seiya, c’est à dire les Chevaliers du Zodiaque dans notre pays. Avec Ayor du Lion, Masque de Mort du Cancer ou Seiyar de Pégase. Si si. Bon si vous connaissez pas, allez vous instruire parce que c’est une bonne série ultraconnue -enfin, bonne… du volume 7 au volume 12 et du volume 19 au volume 24… –

Enfin bref, il y’a peu (3 ans) sortit en France le premier volume de Saint Seiya G, écrit et dessiné par Okada, qui reprend en gros les personnages des douze chevaliers d’or pour en faire les héros, et moi, évidemment, j’en ai fait une parodie qui a fait le tour du net de Saint Seiya. (bah oui vu que personne voulait en faire une, je me suis dévoué…)

Donc bref, depuis maintenant presque 2 ans, j’écrit irrégulièrement des chapitres, pour l’instant il y’en a 17. Mais bon, c’est une parodie humoristique qui mélange les genres, fait des essais, tout ça… Même si cela reste réservé à ceux qui ont lus le début de Saint Seiya G. Donc, bref.

Cliquez ici pour rejoindre le sommaire de cette parodie lactée.

Tout ça pour dire que j’ai fini le chapitre 17.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr