Archives pour la catégorie Blabla Otaque

L’inédit top 10 des tops 5 personnels

On l’a déjà fait en 2010, on l’a refait en 2012 et on l’a re-refait puissance x5 pour le 900e billet, donc c’est une tradition bi-annuelle: les top 10 de top 5. C’est surtout un article léger et sans prise de tête, bien nécessaire dans une période avec une actualité chargée pour la pomme de votre serviteur.

A ce titre, Epitanime est dans deux semaines et si on excepte la venue d’un youtubeur faussement satiriste véritablement craignos – une initiative qui ne sera jamais vraiment renouvelée dans le cadre de cette conv, on l’espère très très très fort – , cette 23e édition s’annonce pas trop trop mal de ce que je peux constater niveau préparation. Comme vous vous en doutez, j’y serais comme d’habitude désormais présent en tant qu’associatif avec Thalie et, oh boy, on est chauds sur cette édition 2016. Près d’une vingtaine d’heures de jeux et cinq conférences au total, de jour comme de nuit. Le programme complet est par ici. 

J’emphase vraiment les conférences qui seront très variées: un débat qui s’annonce intéressant sur le fanservice, une explication concrète de comment sont diffusés les animés au Japon, une très belle présentation de l’animation japonaise indépendante, une table ronde sur l’évolution du jeu vidéo et les Prix Minorin 2015. Ca nous vient de toute l’asso puisque vous pouvez être rassurés si vous avez peur de saturer de ma tronche – ce que je comprendrais -: j’interviens uniquement dans les Minorin :D. A ce sujet j’ai fini d’enregistrer les votes hier, c’est 46 jurys qui ont rendus leurs voix et les résultats sont très intéressants. Beaucoup de très gros scores et d’unanimités sur certaines catégories, à voir maintenant comment le public va y réagir ! Rendez-vous donc le dimanche de 17 à 18h30 !

La pub étant faite, on y va ? Ah, attention: un des tops va être NSFW. Très très gentiment NSFW (y’a juste des tétons, CA VA), mais NSFW quand même.

10/ Le top 5 des séries très jeunes du Shonen Jump

Par « très jeunes », comprenez « qui sont là depuis maximum un an. »

5/ Yuragi-sou no Yuuna-san

11

Yuragi-sou no Yuuna-san c’est le retour du Jump à des sources lointaines mais indissociables de son identité: la comédie érotique ou tout n’est que prétexte à fanservice et malentendus rigolos. Ici on a un héros qui est super doué pour voir les fantômes et les exorciser (avec son poing), qui cherche un endroit où crecher et PAF, il tombe sur cette chambre parfaite, située au beau milieu d’un onsen, qui vaut une bouchée de pain.  Spoiler qui n’en est pas un: la chambre est hantée. Spoiler qui n’en est vraiment pas un: le fantôme de la chambre est une jeune fille sexy et bien formée. Ils vont donc former un duo PLEIN DE LOL.

Je le met 5e mais uniquement parce que Mononofu, Lady Justice, Best Blue et Devilyman c’est encore moins intéressant. En vrai, c’est une comédie dans l’esprit To Love Trouble mais sans les tétons 1 et avec des personnages bien dessinés mais encore assez creux  dans leur personnalité. Pire: là ils viennent de se lancer dans un scénario sérieux à base de kidnapping et tout. JPP.

En gros, à lire en raw, sans traduction.

(Parce que l’auteur dessine bien.)

 

4/ Buddy Strike

175561Être KAITO dans le Shonen Jump, c’est une histoire compliquée. L’auteur (dont on ignore le sexe) avait déjà signé dans le magazine y’a presque cinq ans Cross Manage, un shonen sportif sur le… lacrosse. Le lacrosse féminin. Ok, c’est osé dans le Shonen Jump. Encore plus osé quand le héros n’est pas joueur mais manager de l’équipe. Toujours plus osé quand ça parle moins de sport que d’adolescence, de romance et de regrets. La série aurait du mourir 300 fois à cause de ventes médiocres et de popularité en berne mais a toujours échappé de peu l’annulation (souvent parce que y’avait cas plus désespérés ou grosses séries qui se terminaient en même temps.)

Du coup Cross Manage ça a duré contre toute attentes cinq tomes, et c’est un peu dommage parce que c’était super bien et on aurait aimé plus. Et, surtout, cette survie contre nature elle a du impacter le karma de l’auteur puisque Buddy Strike a commencé en novembre dernier… pour être annulé à peine trois mois plus tard. Au final y’a qu’un seul tome qui couvre l’intégralité de la série. Ce qui fait de Buddy Strike un des plus gros bides de l’histoire d’un magazine qui en a quand même compté pas mal.

C’est dommage parce que les trois premiers chapitres 2 étaient intéressantes. Je suis pas fana de baseball, mais y’avait un duo intéressant de héros, avec un postulat assez fun (le héros est un lanceur trop puissant qu’aucun rattrapeur ne peut suivre tandis que le sidekick est ,justement, le meilleur rattrapeur au monde etc etc.) Bref, ça s’est vite cassé la gueule et ça m’énerve. Pourquoi ? Parce que Buddy Strike échoue alors que cette horreur de Mononofu est toujours en vie. C’est le genre de petites mesquineries mentales que je me permets.

3/ Kimetsu no Yaiba

cover

J’en ai déjà parlé y’a deux semaines mais du coup, Kimetsu no Yaiba c’est là aussi le retour du Jump à la formule d’un shonen d’action qui se veut un peu sombre et sans espoir. Monde un peu pourri situé dans un Japon féodal ou tu peux te faire buter par un démon un peu n’importe quand, avec un héros très fraichement orphelin dont la soeur est devenue démon, et qui va essayer de trouver un moyen 1/ de se venger 2/ de soigner sa fraternelle.

Ca marche vraiment bien pour pas mal de raisons: le style est original, s’offrant quelques pages particulièrement réussies et, surtout, ça suit l’école Hero Academia en allant vite. Quand le héros s’entraîne pour devenir plus fort, ça dure un chapitre. Quand il passe son examen de « demon hunter », ça dure trois chapitres et il se passe plein de crasses. On avance à grands pas et c’est très intéressant à suivre.

J’aimerais lui souhaiter une bonne continuation mais la série a une existence compliquée dans le Jump. Elle a jamais vraiment squattée le fond du sommaire mais fait des scores assez moyens dans un magazine qui va avoir du mal à trouver « pire » pour faire de la place pour les nouvelles séries. Enfin, j’espère que cette série survivra.

Et pas Mononofu.

2/ Samon the Summoner

5141706-02Ah j’aime bien.

Elle est la fille la plus pure et gentille de son lycée, loin d’être gogole, lui est un invocateur de démons qui cherche à corrompre la terre entière. Va alors commencer un grand combat de volontés puisque le garçon va donc faire chier la fille au maximum pour qu’elle montre son côté sombre et obscur.

On va rapidement rencontrer plein d’esprits funs et décontractés du slip, les plans du vilain Samon (c’est le nom du « héros ») seront souvent bien chtarbés et très progressivement on va switcher de la comédie pure à … de l’action-comédie qui accumule les références. Eh, Gintama se termine dans un an, faut préparer le terrain.

Le style visuel est un peu craqué, ça aide beaucoup à rentrer dans cet univers très excentrique. Je doute que ça sorte des frontières japonaises et ça serait dommage parce que c’est une lecture pas désagréable.

1/ Straighten Up: Welcome to Shika High’s Competitive Dance Club

51njTo4ggkLIl va avoir un an d’existence genre dans le courant de la semaine donc j’en profite maintenant ou jamais pour le mettre premier du top.

Parce que holala Straighten Up (ou Sesuji o Pin) c’est tellement bien. C’est par le dessinateur de feu Onani Master Kurosawa, un des meilleurs mangas amateurs jamais parvenu chez nous, ça parle d’un lycéen pas super assuré qui, lors de sa cérémonie d’entrée, assiste à une super représentation du club de danse. Motivé par ce qu’il a vu, il décide de follower ses dreams et part s’inscrire au club. Finalement, il sera le seul première année du club avec une autre jeune fille, au caractère similaire, et les deux zoziaux vont donc faire équipe pour se mettre à l’art technique de la compétition sportive de danse, sport qui se joue en couple !

De Onani Master Kurosawa 3, Yokota Takuma a sans pas mal gardé le conte sur l’adolescence que c’était pour en faire une version Shonen Jump friendly qui passe crème. C’est joli, mignon, drôle, bienvaillant, rempli de bons sentiments, les festivals de danse sont intenses, bref ça remonte le moral !

Je veux que cette série survive longtemps.

Et je la veux en France :v.

 

OH NON J’AI TROP PASSÉ DE TEMPS ET BEAUCOUP TROP ECRIT SUR CETTE ENTREE, C’EST PRESQUE UN ARTICLE A PART ENTIERE, JE VAIS ESSAYER D’ÊTRE PLUS CONCIS SUR LA SUITE.

9/ Le top 5 des JRPG lâchement abandonnés

5/ Resonance of Fate

C’était trop dur, j’en avais ras le cul, les personnages me faisaient pitié, dommage j’aimais bien le gameplay des combats mais non c’était trop dur, sérieux.

4/ Tales of the Abyss 3DS

J’ai jamais vraiment accroché et puis est arrivé le moment où je me suis mis à Kid Icarus Uprising et là c’était fini, désolé.

3/ Final Fantasy XIII

Je sais pas trop ce qu’il s’est passé. J’aimais bien l’univers et les personnages, seul le gameplay des combats me plaisait pas, l’histoire m’intéressait, j’y ai passé quelques nuits, je suis arrivé au chapitre 7 ou 8… Puis j’ai jamais repris. Pourquoi ? Je sais pas. Je le saurais jamais. Quand tu dépasses le point mental où tu te dis « à quoi bon reprendre, je ne saurais même plus comprendre un système de combat que je comprenais qu’a moitié avant », l’espoir est-il encore là ?

2/ Persona Q

C’est très très loin d’être un mauvais jeu mais, honnêtement, le gameplay à la Etrian Odyssey ne résonne pas trop chez moi. C’est même pas la difficulté du jeu qui m’a dégouté car le jeu reste plutôt juste et permet plein de stratégies brutales pour ses persos, juste le gameplay même. Qui n’a rien à vraiment se reprocher, si ce n’est que c’est juste pas ma came.

(Et l’ambiance un peu creepy du 3e monde m’a un peu fait lâcher.)

1/ Final Fantasy VIII

LE CD3 ETAIT RAYE, LE JEU MARCHAIT PLUS, JE KIFFAIS A DONF ;____;. Comme je l’ai emprunté à un pote j’ai même pas eu aller me plaindre à la boutique de jeu vidéo. Bouhouhou ;___;.

Continuer la lecture de L’inédit top 10 des tops 5 personnels 

  1. Qui seront visibles dans les volumes reliés, ce qu’on espère très fort car une comédie érotique sans tétons c’est comme une soupe sans légumes, oui c’est à ce point sérieux
  2. Que j’ai pu lire grâce aux éditions numériques et anglaises du Shonen Jump US, qui s’assure de publier pendant trois chapitres toutes les nouvelles séries.
  3. Dispo en Français chez la team Noname, la série n’aura jamais de sortie occidentale « officielle » à cause de son statut de doujinshi et c’est rageant ;_;.
♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Tubacabra & compagnie

Article fourre-tout en ce plein milieu du mois de mai. Après un article géant mais assez niché sur l’AMV Enfer 3, il est de bon ton de revenir sur mes différentes découvertes ou visions du mois d’avril et du début du mois de mai. En l’occurence je vais surtout parler de Seven Deadly Sins, la Fille de la Plage, DaredevilEuphonium et de mon mois ciné. A boire et à manger, donc.

Mais avant ça la fin de mois de mai ça sera aussi la période des \o\ SALONS /o/. En l’occurence, j’ai vraiment hâte d’être au Stunfest la semaine prochaine, les trois jours, souvent planqué devant l’écran des speedruns, qui sera suivi le week-end suivant par la conv Epitanime qui fera son grand retour. Comme d’hab, je vais sans doute tenter de faire la totale sans dormir (mais en mangeant parce que tricher c’est le nouveau cool) mais vous savez comment c’est ce genre de prévisions. Donc voilà, on est motivé.

Bon, allez, je vais maintenant vous parler de Seven Deadly Sins. 

Tubacabra07

Non. Rien à voir. Ca:

Tubacabra01

C’est un des nouveaux cartons shonen: 9e plus grosse vente de 2014 au Japon après un démarrage discret, ce shonen est clairement le nouveau chouchou de la Kodansha qui veut pouvoir trouver un successeur à un Fairy Tail qui n’a jamais vraiment été un super giga énorme carton dans l’archipel – en tout pas comme en France ou il est mystérieusement régulièrement dans le top 3. J’ai mis un peu de temps à m’y mettre car le style graphique ne m’attirait pas particulièrement et, vous commencez à le savoir, l’heroic fantasy est un genre qui me fait autant bander que des tableurs Excel récapitulant les journées du NIKKEI. Bon.

Du coup bon, faut quand même pas trop déconner, on m’en a dit du bien, et c’est pas un style graphique et un univers pas attirant qui va me freiner, je suis un garçon courageux et je me suis fait les cent premiers chapitres, ce qui est déjà pas mal et m’a permis d’aller jusqu’à la fin du premier gros arc. Cool.

Alors du coup oui, c’est bien huilé. L’auteur connaît ses classiques, sait faire évoluer son scénario et possède une intrigue assez intéressante avec pas mal de rebondissements bien gérés. Ca se laisse lire et même le style graphique dont je me moquais un peu plus tôt se révèle finalement super sympa et offre une vraie personnalité à l’ensemble.

Tranquille pépère posé
Tranquille pépère posé

Mais pour moi, Seven Deadly Sins a un très gros problème: il est coincé en 1990. Je le pense très sérieusement. Pour moi, c’est un shonen bien pensé mais avec un esprit qui est resté coincé aux hits de la Shueisha des années 90 et qui n’a pas vu ce qui est arrivé entre temps. C’est un shonen qui ne parle pas vraiment à la jeunesse de sa société mais qui veut parler à ceux qui étaient jeunes quand ils kiffaient Dragon Ball et qui veulent retrouver ça. C’est pour ceux qui grognent que « c’était mieux avant » et qui sont passés à coté des vingt dernières années.

Et du coup, moi qui suit un otaku ayant fait mon éducation avec du shonen des années 2000 – le shonen ou tu dois avoir un casting de 4000 personnages secondaires minimum et ou ton héros ne sert plus à grand chose -, forcément, je suis mitigé devant Seven Deadly Sins qui ne me surprend jamais vraiment et qui ne parait jamais vraiment innover. L’esprit ne me parle pas.

Pire: je suis parfois même considérablement agacé de constater que Hunter X Hunter déjà en 1998 proposait des choses beaucoup plus intéressantes et originales pour du shonen de baston. C’est le drame.

Tubacabra10

Continuer la lecture de Tubacabra & compagnie 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

La semaine de tous les dangers

Je suis sûr qu’au fond, vous vous dites tous « holala c’était tellement mieux quand sur Néant Vert on avait des articles fourre-tout » ou bien « c’était super génial quand tu choissisais au hasard des mecs que t’aimais pas et que tu t’acharnais dessus d’articles en articles avec des petites phrases assassines et super matures. » Ptet même que certains d’entre vous pensent que c’était encore mieux quand je faisais des concours de génériques ou je fourrais mes articles d’artworks non sourcés.  Certes. Y’a des choses sur lesquelles je ne peux pas revenir, ce qui ne veut pas dire qu’il n’est pas temps pour un article fourre-tout !

Printemps01

Commençons en parlant de Jonetsu, tiens. C’est une convention qui se déroulera ce week-end dans le sud du Paris, pas trop loin de porte d’Italie. J’en parle un peu tout le temps ces derniers temps, que ça soit sur Twitter ou dans LOLJAPON, mais je n’en ai toujours pas parlé ici et je pense que cinq jours avant et dans le cadre de cet article c’est le meilleur moment.

Bref, qu’est-ce que ça sera ? Ca se déroule du samedi 10h au dimanche 19h, ça a pour thème la création dans les milieux un peu otakus et il y’aura un planning assez séduisant de conférences qui verra témoigner des créatifs, des éditeurs ou des connaisseurs sur des sujets aussi variés que le graphisme dans le manga, la situation du visual novel en France ou bien encore les enjeux du simulcast. Sans compter évidemment la première projection de la version finale de l’AMV Enfer 3 et, well, les Prix Minorin 2014.

Car à titre personnel j’y serais en tant que couteau suisse puisque je serais à la foi organisateur de jeux avec Thalie, à la fois modérateur de conférence, à la fois maître de cérémonie de remise de prix mais également staff de manière général, responsable des activités de la convention et speakerine au micro pour les annonces etc. Je crois que mon hyperactivité n’aura jamais été aussi bien résumé que dans ce paragraphe.

Maintenant même si tout ça semble faire beaucoup, je tiens vraiment à signaler que c’est rien par rapport au travail ahurissant qu’ont abattus beaucoup de personnes en six mois. Alors certes, ça reste une convention qui sera finalement petite et modeste, mais les ambitions derrière le projet sont nombreuses et on espère que ça sera un point de départ enthousiasmant. En outre l’expérience de tous les participants en tant qu’associatifs ou visiteurs offrira un moment , on l’espère, alimentés par une passion sincère et authentique.

Dans tous les cas je suis à fond. En tant que staff j’ai hâte d’être à la rencontre du public, d’être partie intégrante du projet et de présenter une cérémonie des prix Minorin qui va être, je vous l’assure, riche en découverte, en coup de coeur et en mauvaise foi mal assumée. En tant que visiteur, j’ai hâte d’assister à nombre de conférences et, surtout, à l’AMV  Enfer 3 qu’on attend depuis deux ans et demi et qui part sous toutes les bonnes augures.

Je crois que c’est Corti sur un forum qui avait dit un jour « les conventions, t’es visiteur puis dix ans plus tard, si t’y es encore, c’est que t’y es organisateur. » Ca va faire dix ans l’année prochaine que je me suis rendu à ma première Japan Expo et, voilà. Emotion.

Tiens, en parlant d’émotion…

Printemps02

Shigatsu wa Kimi no Uso c’est terminé.

Continuer la lecture de La semaine de tous les dangers 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Coke en Stock

Article juste pour le lol parce que j’étais en train de ranger mes dossiers d’images et bon y’a quand même des trucs dessus dont parfois même moi je me souviens plus vraiment du contexte.

Cet article sera donc plutôt couillon: un gros best-of d’images venu de mes dossiers personnels.

C’est comme un tumblr, ouais. Mais en encore moins organisé.

On y va.

Ahmaisouais
La pertinence des recommandations MAL <3.
7ae
Facile mais efficace, l’humour Katawa Shoujo
Freemhabite
Les soirées Free entre amis, les voisins qui ont peur
0209ac6ef04c4584429b24eec8fc02d6
Pur fanart Mekaku (source pixiv)
Kirikirikiri
Je suis trop fort en montages !!!
Jpeg
Le 4e Mur 0 – Medaka Box 14

Continuer la lecture de Coke en Stock 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Bon y’a Epitanime ou pas alors ce week-end

Réponse de Normand à cette question: OUI et NON.

OUI parce que y’a bien un gros truc d’organisé sur l’ensemble du week-end mais NON car ce n’est pas la convention Epitanime. C’est juste autre chose. Bon récapitulons tout, tous ensemble.

Oui parce que c'est pas simple.
Oui parce que c’est pas simple.

Etape 1: Annulation d’Epitanime

Alors grosso merdo ça fait depuis janvier qu’on avait des rumeurs qui nous disait qu’Epitanime sentait le paté. Le principal souci étant un manque criant de volontaires pour staffer les postes à responsabilité sachant que c’est finalement assez complexe et que c’est pas forcément lié à un vrai manque de motivation mais aussi à un jeu politique interne à l’association Epitanime qui fait que beaucoup de gens motivés à la base ne sont juste pas restés pour une raison X ou Y… mais là on entre dans un terrain glissant ou les sources se contredisent tous et ou chacun à sa version donc restons en là. Sinon on est parti pour la version Junior de Game of Thrones.

Bref, début avril la situation pète, y’a pas assez de responsables. En réaction le responsable conv se barre pour une raison X, son co-responsable pour une raison Y et la présidence d’Epitanime intervient pour annoncer l’annulation de la conv, dans une cacophonie générale puisque l’info fuite sur Twitter avant d’être officiellement annoncée. C’est vaguement caricaturé mais au final hop.

La raison de l’annulation est donc, officiellement, un manque de responsables motivés. Ca pleure dans les chaumières MAIS simultanément est annoncé que l’événement allait être remplacé par le « retour des diurnes. »

Kézako ?

Promesse: y'aura à manger
Promesse: y’aura à manger

Etape 2: Diurnes Epitanime, c’est quoi

En dehors de la conv annuelle, Epitanime organise d’autres événements nommés les Nocturnes. Ceux-ci durent généralement de 20h à 6h dans l’école, un week-end tous les deux mois, et permettent à l’asso d’engranger un peu d’argent tandis que le public vient principalement faire du kara, voir des associations, jouer à des JVM ou des jeux de plateau. Ca n’a pas beaucoup d’envergure mais c’est un modèle très sympa dont j’ai déjà parlé ici deux ou trois fois (dont une fois en forme de jeu dont vous êtes le héros.)

Mais ce genre de petit événement existait autrefois sous le nom de « Diurne. » D’ailleurs, la première fois que j’étais allé à Epita, c’était pour une Diurne en 2008. Grosso merdo c’est le même concept qu’une Nocturne mais… de jour. Genre 13h/22h.

Donc voilà par quoi la conv allait être remplacée: pas mal de gens d’Epitanime étant assez triste de rien avoir ce week-end là,  voilà deux Diurnes, une le samedi, une le dimanche. De 9h à 20h chacune.

Mais fondamentalement c’est quoi la différence entre une journée de diurne et une journée de convention ?

  • La Diurne s’étend sur moins de place que la convention. Par exemple Epitanime utilise la quasi totalité des bâtiments de l’école Epita alors qu’une diurne ne va se dérouler que dans un seul des deux bâtiments.
  • Absence totale de vendeurs pro
  • Pas de concours de cosplay
  • Pas de scène dans la cour (oui car en 2014 la scène était prévue pour revenir dans la cour de l’école et quitter le sous-sol.)
  • Moins de staff, moins d’associations partenaires, etc…
  • Et, évidemment, là ou la convention Epitanime dure du vendredi soir 20h au dimanche soir 20h non stop, la Diurne va, théoriquement, uniquement de 9h à 20h en journée.

TLDR c’est beaucoup moins ambitieux que la vraie conv, ça attend pas le même nombre de visiteurs, et ça prétend pas proposer la même chose. C’est une version Light de la conv, pour caricaturer. C’est pour ça d’ailleurs que ça ne porte pas le nom de conv Epitanime.

Ce qui veut pas dire que les gens qui l’organisent sont vachement moins motivés. Et ce qui veut pas dire que ça sera moins sympa.

Promesse 2: Y'aura des jeux vidéo
Promesse 2: Y’aura des jeux vidéo

Etape 3: Mais du coup ça vaut le coup de s’y déplacer ?

OUI.

GRAVE.

 

Déjà a été confirmé aujourd’hui sur le forum Epitanime (lisez les deux pages du topic) que la zone karaoké restera ouverte pendant la nuit donc il y’aura tout de même moyen d’y rester un bon moment comme si de rien n’était.

Mais même si vous n’aviez pas prévu d’y passer la nuit, le contenu qui sera proposé pendant les journées sera intéressant et, pour un prix modique, semblable à celui d’une conv de petite à moyenne envergure.

Même si on mettra particulièrement l’emphase sur l’espace fanzine qui sera certes un peu planqué dans la « Bakcave » mais qui prévoit pas mal de gros gros trucs. En l’occurence, l’espace sera nommé la Comic Party. Du coup y’aura pas mal de talents, d’une part, mais aussi une grosse organisation autour avec pas mal d’activités et de trucs qui rendront l’espace vivant. Sans compter que pas mal d’artistes vont s’y ramener avec leurs dernières créations et que faudra surveiller de prêt.

Niveau activités, y’aura que le duo Thalie/Brigade SOS mais, en tout cas du coté Thalie, on a prévu des gros trucs. Par exemple, dimanche après-midi à 15h, il y’aura la cérémonie de remise des prix Minorin. Pendant 1h30 on reviendra sur le meilleur et le pire de l’animation japonaise de 2013. J’ai passé mon week-end dessus ça va être assez top. A coté de ça on aura des trucs comme le retour du Gloire & Honneur avec 100 fois plus d’anime et de jv, des jeux sur les animes d’idols, sur la Nintendo 64, etc etc. La liste est longue, je linke le planning.

Mais il y’aura aussi du karaoké, des jeux vidéo, des jeux vidéo musicaux, des jeux traditionnels, etc. Bref c’est pas mal.

Promesse 3: Y'aura du cosplay
Promesse 3: Y’aura du cosplay

Etape 4: Synthèse

Donc:

Diurnes Epitanime.

Ou ça ? Aux locaux d’EPITA, rue Pasteur au Kremlin-Bicêtre.

Quand ? Le samedi 31 mai et le dimanche 1er juin de 9h à 20h

Y’aura quoi ? JV, Jeux Vidéo Musicaux, Cosplay Libre, Beaucoup de Fanzines, des jeux, du karaoké, des jeux traditionnels, de la bouffe

Ca sera bien ? Oui

Ca sera aussi bien que la vraie conv ? Ca ne dépend que de vous !

Promesse 4: y'aura Thalie
Promesse 4: y’aura Thalie

Etape 0: Et sinon, le jeudi avant c’est l’Ascension et j’ai pas grand chose à faire ce jour férie là

AH BAH C’EST CHOUETTE.

Thalie organise ce jeudi de 14h à 20h un streaming Twitch qui aura pour but de préparer un événement nommé l’Hajime. Cet événement, qui aura lieu fin août, sera un marathon vidéoludique de 24h qui servira à lever de l’argent pour une association (en l’occurence Autisme Europe.) Donc ce jeudi on organise une « bêta » pour tester pas mal de trucs en live, jouer à des jeux, s’amuser et faire la promo de l’événement final.

Ca sera sur le stream Twitch de l’asso. De mon coté je ferais à 14h un Let’s Play du Marsupilami sur Megadrive. A 16h je vous ferais découvrir Pokémon Zeta, un jeu Pokémon amateur assez bien fichu. Le planning final sera posté demain ou mardi sur le blog de l’association.

En espérant avoir vos retours sur l’événement o/.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Ma petite bibliothèque, édition 2013 – suite et fin

Je déménage bientôt pour enfin loger dans un vrai chez moi rien qu’a moi !

Faites péter les émoji !

ヘ( ̄ー ̄ヘ)  ☆*・゜゚・*\(^O^)/*・゜゚・*☆  ヽ(*≧ω≦)ノ

Yeah, émoji !

Du coup je commençais à songer comment j’allais préparer les cartons et le déménagement et je me suis rendu compte que ça allait pas être facile parce que, ouais, j’en ai accumulé des trucs. Pendant mon année à Torcy je suis arrivé avec une trentaine de mangas, des vêtements et une ou deux figurines, puis s’est rajouté au fur et à mesure des trucs que j’ai ramené de Normandie, de Bretagne, que j’ai acheté, bref c’est la merde qui s’accumule, mais la merde dont je ne peux pas me séparer. Donc voilà pour marquer le coup, messieurs dames, ma bibliothèque telle qu’elle est avant que je parte de cette chambre torcéenne.

Cet article complète celui de septembre 2013 sur la même étagère… mais qui était à l’époque en cours de construction. 

Jpeg
Wah ça a bien grandi ! Mais c’est toujours autant le bordel !

 

Donc voilà, c’est parti, décortiquons CE FOUTOIR. Si vous aimez scruter le moindre détail sur des photos à la résolution médiocre prise avec un téléphone portable chinois, vous pouvez cliquer sur les photos.

Continuer la lecture de Ma petite bibliothèque, édition 2013 – suite et fin 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Ouendan et écharpe rouge

Bon je vais essayer à partir de maintenant d’écrire un article fourre-tout tous les dimanches. Une récap des événements de la semaine écoulée, ce que j’ai vu, ce que j’ai maté, le tout dans des paragraphes que j’essayerais de ne pas faire trop partir dans tous les sens. La confiance est haute. Enfin bref, c’est surtout l’occasion d’essayer de repartir sur du blogging régulier et plus perso.

Tateyama Ayano de Kagerou Project par Ryukadomatsu - Notez l'écharpe rouge badass absolument nécessaire.
Tateyama Ayano de Kagerou Project/Mekaku City Actors par Ryukadomatsu – Notez l’écharpe rouge badass absolument nécessaire.

 

Commençons par la mauvaise nouvelle: pas de conv Epitanime en 2014Le plus marrant c’est que je peux même pas techniquement vous dire vraiment pourquoi car on entend depuis une semaine une dizaine de raisons différentes. Comprenez juste que c’est plus une accumulation de soucis internes à l’association organisatrice qui a crée le problème plutôt que l’excuse publique du « manque de responsables » qui est un peu servie à toutes les sauces ici ou là.

Maintenant le week-end d’Epita ne sera pas morne et triste car l’association prévoit d’organiser durant les deux journées des événements de moindre envergure dans les locaux de l’école. Attendez quelques semaines avant d’annuler tous vos plans car il y’aura quand même moyen de faire des trucs plutôt sympas et de passer un week-end de qualité entre gens de qualité. En attendant, soyons deg de pas avoir nos 48h de brainwash annuel.

Continuer la lecture de Ouendan et écharpe rouge 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Le top 50 des meilleurs top 5 du 900e billet de Néant Vert

ALERTE: Cet article dépasse les 20 000 mots.
ALERTE: Cet article dépasse les 20 000 mots.

900e article. Donc ok depuis le 500e article, je fête plus les articles au chiffre « rond » mais ça c’était avant. Là je me dis que comme c’est le 900e, que le 1000e est pour mi 2015 minimum, et que hier je fêtais mes vingt-cinq ans, et bah autant être un peu joueur et taquin. Je vous ai donc demandé de me proposer des thématiques de top 5 et VOUS AVEZ ÉTÉ BEAUCOUP. Au total j’ai reçu autour de 75 thèmes… dont une bonne poignée auquel je ne peux répondre par manque de culture dans le sujet demandé voire manque de temps parce que j’aurais du checker plein de trucs. Vous retrouverez la liste des refusés à la fin.

Donc j’ai décidé d’en garder cinquante et de faire un top 50 avec ça. Voilà. Je réponds à la plupart de tête et instinctivement parce que je peux pas me poser 30mn pour réfléchir à fond à chaque thème – même si je l’ai fait pour certains d’entre eux. Bref. Je coupe l’intro dès maintenant pour essayer d’atténuer l’effet pavé. Ce n’est pas très efficace. Mais allez c’est parti.

Donc pour résumer à chaque fois est noté le nom du thème, puis le nom de la personne qui m’a donné le thème. Ce n’est pas la personne en question qui l’a rempli, eheh.

Avertissement: l’article est MEGA GROS. La relecture est pas parfaite, elle se fera progressivement, là je pars décéder, merci.

L’ordre des tops est super aléatoire donc vous inquiétez pas si votre thème est placé dans des positions « pourries ». Je le fais au feeling… 

 

50/ Le Top 5 des succès dont tu es le plus fier

Par AxelTerizaki, qui a su capitaliser sur ma réputation de pute à succès. Même si en général les trop chauds je les laisse tomber très vite car ma priorité reste de compléter – dans la mesure du possible – environ 75% des succès d’un jeu.

50x015/ Deus Ex Human Revolution – « Pacifiste » – Finir le jeu sans tuer quelqu’un – Car c’était pas putain de facile. Et j’ai donc fait ça lors de mon premier et unique run parce que, de base, j’ai tendance à jouer des personnages pacifistes  dans les RPG, donc comme là en plus le jeu me récompensait pour ça j’ai fait OUAIS. Dans le même genre j’étais content de finir Mirror’s Edge sans avoir tiré sur un seul mec.

50x024/ Catherine – « Taking on the Gods » – Finir le jeu avec toutes les coupes d’or en Normal ou Difficile – J’ai fini tous les niveaux de Catherine en Normal avec une coupe d’or, ET OUAIS ET OUAIS ET OUAIS REGARDEZ CE TALENT MESSIEURS DAMES.

50x033/ Grand Theft Auto V – « Career Criminal » – Atteindre les 100% – Ces après-midi passés à chercher des foutues lettres dans la campagne. Ou bien ce samedi après-midi de la dépression à essayer de passer sous tous les ponts du jeu. Well, au moins je me suis pas trop fait chier et le 100% est plus gentil que dans d’autres jeux du genre. Mais bon même si tout ça j’en ai déjà parlé.

50x042/ Rock Band 3 – Rock Band Immortal – Inscrire 5 étoiles dans toutes les chansons du jeu en mode Expert – Ce qui était bien, c’est que cela n’impliquait pas de le faire avec le même instrument. Il fallait avoir 5 étoiles en Expert sur toutes les chansons dans au moins un instrument. Pas mal ont été faites à la guitare sans trop de soucis, le reste passait facilement au chant mais y’en avait une dizaine de bien chaudes qui m’ont demandées un bon week-end. Je me souviens particulièrement avoir pas mal bloqué sur The Beast and the Harlot et… Hey Man Nice Shot. Qui est pas spécialement dure ? Enfin bref j’en suis fier pas parce que le challenge est particulièrement dur mais parce que dès le lendemain de mon chopage du jeu j’avais réussi à le débloquer car j’en avais fait mon objectif.

50X051/ Dead Rising – Saint – Sauver au moins 50 survivants – Ce qui est chaud parce que y’en a genre pile 51 ou 52 donc tu peux pas en perdre beaucoup… ce qui est encore plus chaud parce que les survivants sont en général dotés d’une IA super teubée qui rend l’escorte un truc super glissant qui peut se finir n’importe qui. C’est un peu le témoignage de cette époque ou j’ai plus eu le net pendant 20 jours alors j’ai fait tous les succès de Dead Rising… à part ceux liés à la mode Survie parce que faut pas déconner.

 

Mettez un chouette album en fond sonore, l'article va être long.
Comme le suggère Kéké, mettez un chouette album en fond sonore, l’article va être long. Je conseille Supermodel des Foster the People.

 

49/ Top 5 des Clow Cards

Par LiShaolan452, qui a su capitaliser sur le fait que j’ai commencé à regarder l’anime Card Captor Sakura récemment. 

49x055/ The Bubbles – Parce que wow les couilles de faire une carte QUI NE SERT STRICTEMENT A RIEN. Y’avait The Flower dans le même genre mais The Flower Sakura arrive à trouver une utilité à un moment. Mais là The Bubbles non, c’est juste cadeau pour boucler. Et moi je trouve ça couillu.

Et osé.

 

49x044/ The Sword – J’ai toujours un souvenir très affectueux de ce passage ou Sakura utilise la carte et elle est habillée en mousquetaire très classe. A moins que je confonde avec un autre moment dans le manga, je sais plus trop, je l’ai pas relu depuis au moins huit ans. En tout cas la classe a un super design, puis voir Sakura avec une épée cool de temps à autres, moi j’aime bien.

 

49x03

3/ The Fly – C’est une carte assez emblématique que j’aimais bien appeler « Sulfura » quand j’étais jeune parce que why the fuck not. J’aime tout particulièrement la transformation du baton que la carte créée, et je trouve la version transformée encore plus classe. Et la capture dans le manga est mignonne comme tout, avec une bonne utilisation DE LA PUISSANCE DE L’AFFECTION.

 

49x022/ The Shadow – Un conspirationniste en hoodie, y’a quoi de mal à ça ? Très cool, le pouvoir est bien abusé et sa capture est assez sympa à suivre. Surtout parce que y’a Tomoyo qui aide pas mal et Tomoyo <333.

 

 

49X011/ The Erase – Je crois que quand j’étais plus jeune, j’ai décidé arbitrairement que The Erase était ma carte préférée et puis voilà. Tout l’arc – dans le manga parce que j’en suis pas encore arrivé là dans l’anime – autour de la carte était assez bien foutu et assez mystérieux, et j’aime bien le design du personnage. On manque de clowns tristes féminins dans l’animation japonaise.

 

Continuer la lecture de Le top 50 des meilleurs top 5 du 900e billet de Néant Vert 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

AMV ENFER 3 … et autres jeux & animes appréciables

Et beh et beh. Je suis pas sympa avec mon blog en ce mois de février. Déjà que janvier a battu un record de publication d’articles (3 en un mois, ce qui est un record négatif, booooouh), si toute la première moitié de février est vide d’articles, comme vais-je encore oser me regarder dans une glace après cela.

MAIS HEUREUSEMENT.

C’est dans ce genre de contexte qu’on fait un giga article fourre-tout.

GIF DE CÉLÉBRATION !

tumblr_myst2y6PqB1s8hnhko1_500

 

AMV ENFER 3

AMV Dejà Vu.mp4_snapshot_23.56_<sup class='footnote'><a href='#fn-1734-1' id='fnref-1734-1' onclick='return fdfootnote_show(1734)'>1</a></sup> » src= »http://neantvert.eu/wp-content/uploads/2014/02/AMV-Dejà-Vu.mp4_snapshot_23.56_2014.02.13_18.42.21-600×337.jpg » width= »600″ height= »337″ /></p>
<p>Non il est pas sorti mais j’en parle parce qu’il faut enfin en parler un jour. <b>L’AMV Enfer 3 est un projet concret, qui possède plus de cent sketchs validés pour l’instant, et dont la deadline pour les envois est située le 10 Mai 2014. </b>Ca alors, vingt jours avant Epitanime. <i>Est-ce qu’il y’aurait un rapport… ? </i></p>
<p>C’est toujours réalisé par le Commandant et <a href=il y’a toujours un forum mis en place pour ceux qui ont besoin de communication, d’idées et des réponses à leurs questions. Comme y’a deux ans pour le deuxième volet, quoi.

Mais voilà, cher lecteur, tu es maintenant définitivement au courant que ça arrive bientôt.

 

PS : L’AMV Hell 7 aussi a été annoncé et lui aussi a une deadline prévue pour mai 2014, ce qui signifie que je suis dans la merde parce que je vais plus savoir a qui je dois envoyer quoi.

 

 

LOLJAPON N°5

999

Demain soir à 21h vous retrouverez sur les ondes de SynopsLive, puis en podcast sur Radio Kawa une heure plus tard, le cinquième numéro de LOLJAPON dédié à l’amour courtois. Vaste thème puisque nous explorerons entre autres le monde des monster girls, de Katawa Shoujo, des shotas de Boku no Pico et de « l’expert mondial des tétons. » Et je parlerais aussi de Hyouka. Oh.

Si vous vous ennuyez, je vous invite à écouter n’importe lequel des épisodes précédents.  Mais je vous conseille particulièrement l’épisode sur Pokémon dont nous sommes assez fiers. Considérez cela comme la recommandation du chef.

 

NOCTURNE DU 15 FÉVRIER

LE KARA A SIX HEURES DU MATIN
LE KARA A SIX HEURES DU MATIN

« Encore de l’autopromo ou du copinage ? » Oui, car l’association Forum Thalie sera présente à la Nocturne Epitanime de ce week-end pour y assurer jeux, projections et divertissement amusant bien qu’un peu débile. Pour rappel les Nocturnes sont ces événements de qualité ou tu arrives le samedi à 20h et tu repars chez toi le lendemain matin à 7h après avoir passé la nuit à chanter du karaoké, à jouer à des jeux Megadrive et à manger des crèpes. L’entrée est maintenant réservée à ceux qui paient mais ça va, ce n’est que 5€, ça sert à financer la grosse convention Epitanime annuelle qui est la même chose sur 48 heures et l’ambiance y est bien meilleure qu’elle ne le fut à une certaine époque. Hourray.

 

HYOUKA

FTT01

J’ai terminé Hyouka la semaine dernière. Je me souviens encore quand, fin 2012, je me croyais malin et détenteur du savoir absolu alors que j’écrivais un top 7 sur les animes de Kyoto Animation. J’avais mis Hyouka en septième place et jugé ça d’un « je doute que ça puisse m’intéresser un jour car c’est chiant et vide » (fin de la paraphrase.) Ah ah Amo qu’est-ce que tu pouvais être con et stupide fin 2012.

Bref, encore un énième changement de veste de ma part mais après avoir décidé de redonner à cet anime sa chance, bah j’ai BEAUCOUP AIMÉ. Je pense que marathoner la série plutôt que de la regarder à un rythme d’un épisode par semaine a joué beaucoup dans mon appréciation parce que tout regarder d’un coup nous fait rentrer bien plus dans l’ambiance et apprécier l’évolution des personnages. Et puis j’avoue qu’a l’époque de sa sortie, printemps 2012, j’avais un peu la tête à autre chose.

Enfin qu’importe, Hyouka ça nous parle donc d’Oreki, un garçon extrêmement déprimant et déprimé qui vit dans un état d’esprit lui interdisant de faire tout efforts qu’il considère « inutile. » Entre alors dans sa vie une fille nommée Chitanda qui est curieuse de tout et gentille comme une sainte, et avec elle ainsi que ses deux compagnons Ibara et Fukube, ils partent résoudre les mystères de leur école.

Je voulais faire un article dessus mais j’ai un peu laissé tomber l’idée parce que je voulais éviter les efforts inutiles et que, surtout, je ne sais pas forcément trop ce que j’aurais pu mettre vraiment en avant. L’anime est une totale claque technique et visuelle, fluide à en crever et pullulant d’idée. Les personnages sont tous très attachants et particulièrement vivants, en plus d’évoluer en permanence au fur et à mesure de la série, ne restant pas de simples archétypes figés. Et il y’a une ambiance presque hypnotisante.

Bref si je devais refaire mon top 7 de Kyoto Animation, Hyouka serait sans doute passé de la 7eme place à la 3eme place. Derrière K-On !! et Clannad. Mais ça, eh, qui s’en soucie ?

Continuer la lecture de AMV ENFER 3 … et autres jeux & animes appréciables 

  1. 02.13_18.42.21
♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

wow such branloïde

Ok j’ai plus le net chez moi depuis exactement neuf jours. Enfin c’est pas exact: j’ai depuis lundi soir un code sfr wifi qui me permet de pomper la bande passante d’une box sfr quelconque du voisinage. Mais j’ai accès à ce wifi que depuis le salon du duplex et je considère que tout ce qui est en dehors de ma chambre n’est pas vraiment chez moi. Bref, c’est dur d’écrire des articles dans ces conditions. EN PLUS C’EST NOVEMBRE IL FAIT FROID JE SUIS FATIGUÉ ET TOUT ET TOUT.

Donc sans aucune raison, PARLONS DE TOUT ET DE RIEN.

 

Kill la Kill

DoneThis02

 

 

Ouais bah je pourrais être un peu péteux et dire que tout le monde regarde, de toute façon, Kill la Kill, donc pourquoi je me casserais le cul à en parler et à dire des choses mille fois dites ailleurs. Mais eh, si vous avez pas commencé je vous encourage foutrement à regarder. Cet anime il a une particularité assez intéressante et, finalement, assez rare: on a pu se le fantasmer six mois avant même qu’il commence. Habituellement, les animes, ils débarquent à la dernière minute, et on découvrent ceux-ci un peu comme un fait établi. Ils sont rares ceux à avoir une hype colossale de, genre, six mois à un an d’attente.

Kill la Kill on a donc pu rêvasser sur des artworks pendant six mois sans trop savoir à quoi on allait, finalement, vraiment avoir faire. Le cerveau derrière Gurren Lagann et Panty and Stocking qui faisait un truc avec une écolière qui combat des types à coup de ciseau et tout, tchac tchac, méga cool. Surtout que l’écolière à une mèche rouge et ça c’est méga la classe. Et puis finalement on a été mis devant le fait accompli: Kill la Kill se prend peut-être moins au sérieux que ce qu’on pensait et imaginait.

Et c’est tant mieux.

Si j’avais adoré les trois premiers épisodes de cette série (avec un petit crush sur le second et sa partie de tennis colossale), c’est vraiment à partir du quatrième épisode que j’ai commencé à tomber juste amoureux de cet ouvrage. Ah l’épisode 4. Son coté Takeshi Castle, ses délires visuels et graphiques permanents, ses économies de budgets tellement voyantes que les mecs arrivent à passer l’économie au rang d’art. C’était génial et c’était, surtout, foutrement drôle. La qualité de Kill la Kill réside surtout là dessus. Car en plus d’un univers très personnel et des hommages permanents à tout et n’importe quoi, Kill la Kill c’est un de ces animes particulièrement rares qui arrive à être drôle et en plus à pouvoir alterner cet humour avec des scènes particulièrement badass. Deux personnages peuvent s’affronter de manière super épique, être soudainement interrompu par une gamine débile qui fait des mimes pour sauver sa copine, et reprendre leur baston comme si de rien n’était sans que jamais la crédibilité générale de l’univers soit brisée. Je trouve ça magistral.

Alors quand maintenant l’anime rajoute des résistants qui s’appellent fièrement NUDIST BEACH et que les combats gagnent en démesure, désolé mais j’applaudis avec mains, pieds et couilles. Ouais finalement c’est ça qui est cool avec Kill la Kill: la démesure. Les types derrière cet anime kiffent ce qu’ils font et on le ressent grave.

LOLJAPON épisode 2

DoneThis03

 

Ce soir vendredi à 20h50 sur SynopsLive ! Distribution en format podcast sur RadioKawa à partir d’environ 22h ! 1h10 dédiée à Pokémon, l’Attaque des Titans, Garden of Words, Diabolik Lovers et le gokkun. 

Les retours sur le premier épisode ont été en l’état majoritairement positifs et on est heureux, Concombre et moi, d’avoir su toucher un public large. Maintenant vous le savez: un premier épisode n’est pas représentatif et c’est à nous d’assurer sur le long terme. Cet épisode 2 est, à mon avis, un poil moins brouillon que le précédent et on commence vraiment à se trouver un rythme. L’émission va continuer à aller en se peaufinant et on tient compte de toutes les remarques et critiques… J’ai par exemple essayé de surveiller mon débit et de le ralentir. Ca se ressent parfois tandis qu’a d’autres moments, well, le naturel revient au galop.

Enfin en espérant que vous serez à l’écoute. D’autant qu’en plus vous pourrez gagner un exemplaire de Games & Wario sur Wii U ! Concombre est sévère avec ce jeu mais ne l’écoutez pas: moi je le trouve très sympa même si, évidemment, pas aussi cool qu’un vrai Wario Ware.

Continuer la lecture de wow such branloïde 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr