Archives mensuelles : octobre 2007

On a trop longtemps vécu dans l’ignorance…

Ce matin, la solution a été trouvée pour mettre fin à la misère, à la chute du pouvoir d’achat, à la hausse du prix du baril, à la crise des régimes spéciaux de la SNCF, à l’augmentation fort étrange du salaire de notre président, aux relations tendues avec l’Iran, aux licenciements massifs prévus chez Alcatel, au traitement indigne de l’immigration, à la défaite de l’équipe de France de Rugby…

Une idée fort simple, qui, si elle avait été appliquée bien plus tot en France, ferait de notre pays le n°1 mondial en tout, et qui nous aurait permis, en outre, de fonder diplomatiquement un empire économique monstreux qui s’étendrait de Dublin à Moscou, de Lisbonne à Damas. Une solution évidente qui aurait évité tous les maux qui touche notre pays depuis quinze ans. Une solution qui aurait permis à chaque français de vivre dans le 16e arrondissement, en gros, qui aurait fait de la france toute entière un 16e arrondissement. Un pays où tout le monde s’aimerait, se ferait des calins, quelquesoit la couleur de peau, l’origine éthnique ou sociale de notre voisin.

Cette solution c’est le conseil des ministres délocalisé.

C’est vrai que faire un conseil des ministres à Ajaccio, ça règle tellement de choses. Et il faut le voir le Sarkozy, tout fier de son idée -qui sans nul doute sauvera le monde-, disant à qui veut bien l’entendre – c’est à dire, à priori, 30% des français – que le but d’un président c’est de « faire des choses », et que « jamais un conseil des ministres n’a été délocalisé depuis 30 ans » et qu’il « était là pour ça ». Notre président a toujours de bonnes idées et de hautes ambitions. Quitte à faire bloquer tout un quartier d’Ajaccio par la police pour assurer sa sécurité -que nous savons tous nécessaire-, rien n’est laissé au hasard, c’est par des actions comme ça qu’on voit que notre président respecte son pays et ses habitants, l’aime. Par des actions qui ne sont pas -et ne seront jamais- médiatiques, mais belles & bien des actions franches, honnêtes, et qui sortent du coeur. On sent ici toute la motivation de notre président et, quand on voit la qualité de ses idées pour sauver la France, on ne peut qu’applaudir son augmentation de salaire.

Monde de merde. Franchement… qu’est-ce qu’on en a a branler qu’ils déplacent 5 avions (pour les ministres et les journalistes, tiens tiens…) pour faire un conseil dont tout le monde se fous à Ajaccio ? Dites moi que la politique, c’est au dessus de ça. Parce que je préviens: si un jour je suis ministre et que je dois faire un conseil à Guéret, où à Vesoul, où à Alençon, me cherchez pas hein. 😉

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Groupez-vous, soldats ! Libérons Faléna ! Pour le Prince !

Dans un internet de plus en plus sauvage, il devient nécessaire de parfois devoir se positionner vis à vis des grands évenements du dit internet. C’est pour cela que Néant Vert prend une position officielle pour le grand tournoi des maids. A l’heure des demi-finales, il devient nécessaire… de faire gagner Mikuru. En effet, celle-ci est doucement menacée par des tricheuses puisqu’elles sont deux contre elle.

Mikuru doit vaincre ! Même si ce n’est qu’un tournoi d’otaku, la fierté du monde francophone en dépend !

Oui, ce post fut très intéressant. MAIS MIKURU DOIT VAINCRE !

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Serj Tankian


Allez, matez la vidéo avant de lire. Ou lisez en la matant. Ou matez la après la lecture. Ou ne lisez pas et matez la. Ou ne faites rien et passez aux articles suivants.
Serj Tankian, si vous ne le connaissez pas, est un personnage dont j’ai déjà parlé il y’a maintenant 16h sur ce blog. Oui je sais, c’est affreux, vous êtes censé dormir à cette heure-là… Enfin bref, Serj Tankian est, à la base, un joyeux chanteur de rock américain. Il est plus connu sous le nom de « chanteur du groupe System of a Down ». Groupe qui est, je pense, assez connu, pour peu qu’on s’intéresse un peu au rock qui vire un peu vers le Métal. Qu’importe, quand j’ai écouté la chanson « Empty Walls », je pensais avoir affaire à un SOAD « bonus » comme on en trouve un peu partout (leur reprise géniale de Snowblind par exemple).

Je me trompais. C’était du Serj Tankian. Le chanteur du groupe qui se la joue solo. Et ça fait un peu du bien, j’avoue, d’entendre un peu sa voix. Si on l’entendait pas mal sur les trois premiers albums du groupe (SOAD ; Toxicity ; Steal this Album !), son compère, Daron Malakian, commençait à se faire trop entendre sur les suivants. Je n’ai rien contre lui, mais ça changeait pas mal, et si on peut adorer la fusion des deux on peut aussi vouloir juste du Tankian. Et vlan, voilà son album solo: Elect the Dead.

Après avoir fait un duo avec les Rita Mitsouko pour leur album » Variety » (ha ! Que je n’aime pas les Rita Mitsouko, c’est ignoble), SON album est donc sorti la semaine dernière et, avant tout, bah je n’ai pas tout écouté, mais j’ai souhaité n’en écouter que quatres titres: les deux principaux (Unthinking Majority & Empty Walls) et deux autres plus mineurs (Lie lie lie & Elect the Dead). Chose amusante, tous les titres ont leurs clips qui vont avec.

Lie, Lie, Lie est amusant, et reprend un rythme quasi boolywoodien, en plus rock, et en presque plus grave. Par contre mes lacunes en anglais font que je comprend pas des masses les paroles, je suis vraiment à jeter XD. En bref, je pense que cette chanson ne restera pas dans les annales, contrairement à Empty Walls que vous connaissez déjà puisque la vidéo est là et que vous la matez en même temps =p. Et très franchement, j’adore cette musique: il y’a dans celle-ci un air de System of a Down du « début », de l’époque Toxicity. C’est à dire que c’est pas super grave, mais pas super léger, que la perception qu’on peut avoir de cette chanson dépend de l’humeur. Et cette chanson en plus d’être – comme pas mal de chansons de l’album en général- une sorte de coup de gueule général contre la politique militaire récente des Etats-Unis – qui était déjà dénoncé dans Mezmerise & Hypnotise – . A noter en plus des excellents bruitages dans la musique (ça paraît pas comme ça, mais les « boum » et les sons de cloches ici et là ça en impose et ça met dedans), et la fin est bien chaotique comme il le faut pour une chanson dans le genre.. Oui ce que je dis ne veut rien dire (« une chanson dans le genre » ?) mais bon.

Elect the Dead termine l’album. Et ça se sent. Chanson lourde, paroles symboliques, peu de frivolité, peu de guitares. Mauvais choix puisque ça ne résume pas du tout l’album et, finalement, ça s’écoute aussi vite que ça s’oublie si on n’écoute pas l’album avant, je suis persuadé. Alors je vais parler de Beethoven’s Cunt qui est… une sorte de reprise d’un titre de Beethoven avec des paroles… C’est très space et ça nécessite 2/3 écoutes avant d’apprécier réellement le coup de force, mais ça vaut le coup aussi. Une sorte de folie furieuse. Un peu comme The Unthinking Majority qui attaque ici encore une fois violent sur la Guerre en Iraq et tout ce qui concerne plus ou moins le pétrole. Ah, et aussi, sur les anti-dépresseurs, sur les soldats en plastique aussi. Tout ça encore une fois fait très Toxicity dans le genre, mais ça reste du bon, du lourd, du qui fait plaisir. Pour peu qu’on aime le genre.

Voilà, on peut dire que l’essai est marqué, mais pas encore totalement transformé. Il me reste à écouter le reste de l’album, ce que je ferais une fois que je l’aurais acheté (eh ouais je suis un enfoiré de type au coeur pur !), et que je l’aurais intégralement écouté. Mais en tout cas, le clip d’Empty Walls est une sorte de nouveau modèle de clip réussi pour moi. Et surtout, maintenant, cela me fait attendre un peu plus le retour de SOAD. (déjà 2 ans depuis Hypnotize !)


Enfin, respect à Serj Tankian. Parce que je partage une bonne partie des idéaux de ce type, avec qui déjeuner un coup doit être passionnant.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Le live du lundi ~ Empty Walls

Article sur la carrière solo de Serj Tankian prévu cette semaine. Je déconne pas avec ça. (oui j’adore System of a Down)

(42 visiteurs hier. Un signe.)
(J’aime bien cette version du live avec le public vraiment en communion. Pour une version « audible » de la musique: cliquez ici. – même si je reviendrais sur cette chanson plus en détail dans le futur.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Azumanga Daioh… pitié.

Bon. Je n’aime pas du tout Azumanga Daioh. Il est rare que je n’arrive même pas à trouver le courage de finir un épisode sans lui laisser une seule chance. 7 épisodes donc, avec que je cède. Dommage, car les premiers épisodes me plaisaient assez, mais ça devient d’une longueur et d’une répétitivité. Le rythme de cette série est d’une longueur exagérative, et parfois franchement lourde. Mortellement lourde, même. Et pourtant, le personnage d’Osaka me faisait violemment tripper. Mais avec le recul, les autres me saoulaient. Bref.

Tiens, sur France 2, on ose dire « Tartuffe est une pièce qui critique l’église ». Ha ? Ok. Si vous voulez. Rajoutez à ça un débat génial entre une dame limite hystérique et un type un peu amusant qui tient sur un dialogue génial: « – Ah oui, et vous avez lu Molière justifier son pseudonyme ? – Bah non. – Bah alors il n’existe pas. »
– Non mais à l’époque tout le monde écrivait dans le même genre… – Non mais Racine a dit que Corneille avait un style inimitable donc Molière aurait pas pu écrire presque pareil. (Bah alors il n’existe pas)

Bon ça m’éclate tout ça. Donc Azumanga, ah oui. C’est aussi la série avec l’opening le plus long. On a l’impression de passer 5mn d’opening, mais non c’est 1m30. Toute la série est comme ça. Un épisode fait 40mn, mais non c’est que 20. Dans le même genre, j’avais peu apprécié Lucky Star: dès que la binoclarde aux cheveux roses intervient dans la série, ça devient chiant. Alors que tous les autres personnages sont géniaux. Enfin bon ça, ça vient de moi.

Sinon pour une fois je ne joue pas à Guitar Hero, mais ici à Suikoden V qui est juste le meilleur RPG de PS2. Et j’assume.

Sinon, un hommage à celle qui nous manquera à jamais, dans notre patrie:

Je continuerais à jamais le combat. Pour Haruhi… Suzumiya. (Parce qu’il y’a d’autres Haruhi ? Mais parfaitement très chers !). A noter qu’en outre de bientôt changer de logo, le forum Thalie vous aime. Viendez \\°°/. On peut même discuter de chefs d’oeuvres de Gotohwan ! Et Rin Tohsaka est Miss Thalie de Novembre alors viendez \\°°/ !

A noter que maintenant la page principale du blog n’affiche plus « que » 9 billets au lieu de 15. Ca rend le tout plus léger. Maintenant faut que je bosse la navigation dans le dit blog, parce qu’a part naviguer en fonction des mois ou des catégories…

A noter aussi une nouvelle bannière. Purement Tony Takienne. J’ai pas pu m’en empêcher. C’est la folie aujourd’hui en plus: a 18h le record du nombre de visiteurs en une journée a été battu et ça continue de grimper. Le nombre de pages vues en une journée a dépassé pour la première fois les 100 et ça continue de grimper. SpongeStats prends en compte les bots ou bien je commence à devenir célèbre XD ?

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Plus qu’un mois avant Guitar Hero III en France

Cela ayant été dit, on peut passer à un sujet plus important:

Manhunt. Je parle ici du premier volet, sorti en 2003. Le second volet, après avoir fait tout un patacès, sortira à la fin du mois de novembre, après un trailer peu engageant et surtout relativement moche. Si j’ai acquis Manhunt l’année dernière c’était parce que dans une brocante, un jeu à 3€ ça donne envie d’être acheté. Si je parle de ce jeu, c’est parce qu’il m’a assez marqué, que la suite sort bientôt, et que je veux pas vous parler de Guitar Hero III.

Manhunt, donc, vous met dans la peau d’un condamné à mort qui se prend une injection fatale, seulement au lieu de se réveiller au paradis, il se réveille dans une rue, et découvre vite qu’il y’a des caméras partout et qu’un type lui parle par oreilette. Il devient alors le héros d’un formidable snuff movie où il devra se battre contre des voyous, puis contre encore plus fort. Evidemment il a pour impératif de réagir comme un chien à tous les ordres que lui donne le réalisateur: sa « liberté » en dépend. Ou pas. Il devra combattre donc, et avec toutes les armes qu’il peut trouver. Au début il devra se contenter de sacs plastiques, de tournevis ou bien de perceuse…

Vous avez vu ? Meksican0 vient enfin de sortir la troisième partie de son trailer méga classieux sur Guitar Hero III avec la totalité des chansons européennes ! Mieux valait tard que jamais 😉 !

Pour survivre donc à cet enfer, puisque le réalisateur a aussi les voyous et autres ennemis à ses ordres et évidemment ceux ci feront tout pour vouloir la peau du personnage principal. Et au fur et à mesure du jeu les petits voyous sans cervelle seront remplacés par des skinheads, puis des militaires, puis la police, puis enfin pour finir, sur des hommes armés jusqu’aux dents et que vous devrez combattre avec plein de petits sacs plastiques \\o/ !

Les graphismes sont pas exceptionnels (2003), la jouabilité est pas trop mauvaise et la bande son fout bien les pétoches. Qu’est-ce qui pourrait empêcher de jouer à Manhunt ? Un aspect crade ? En effet, ce jeu est très glauque. Je n’ai jamais parlé ici de mes prpblèmes avec Silent Hill 2 (en gros je ne pouvais pas y jouer plus d’un quart d’heure sinon je stressais trop et j’appuyais sur pause toutes les minutes. Si vous voulez savoir d’ou vient ce problème, matez l’article précédent celui-ci) mais j’ai eu ce genre de problème au début du jeu, peu habitué à une telle ambiance. Et en effet le fameux mode « éxecution » qui permet de tuer une personne en un coup dans un déluge d’effets gores du meilleur effet. Voir image du haut. Ca me gênait un peu au début puis j’ai très vite appris à tester les trois niveaux de tuerie avec chaque arme, avant que ça me devienne complétement fun. Au bout d’un moment même, je m’amusais même à tuer chaque personnage ennemi que je trouvais, sans chercher à trop fuir: ils devenaient mes proies.

Tous les américains qui ont pu jouer à Guitar Hero III le confirment: Radio Song est une des chansons les plus funs du jeu. Et pire que tout, ils croient pour une grande majorité que Superbus est canadien, tout simplement parce que « des français, ça chanterait pas en anglais ! ». Sales cons.

Car là est toute l’ingéniosité de Manhunt: sous ce jeu gore, on comprend finalement assez vite où Rockstar veut nous emmener: vous avez beau conchir la violence, vous montrer choqué, bah n’empêche que vous aimez ça.

Reste que le jeu se montre trop court, et parfois un peu simpliste « hahaha une zone d’ombre personne peut me voir ! Même ceux qui sont à 50 cm de moi ! » (le précurseur de Splinter Cell en gros). Et peut-être un peu répétitif, quand même. Quand bien même on nous offre parfois des objectifs rigolos (« Sauve ta famille… ou tue-la »), et surtout une gestion de fusillade un peu aléatoire mais qui, quand elle marche, pète du bulbe et offre des moments de folie (LE CENTRE COMMERCIAL).

Maintenant, le deux à l’air de grave puer comme un camembert ayant passé 20 jours dans un frigo décongelé. Dommage. Surtout pour la polémique débile derrière.

Through the fire and flames a déjà tuer un spartiate et quatre américains.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Brûlons nos icônes d’enfance !

J’avais quatre grands mentors dans ma vie de 2 à 4 ans (c’est à dire ceux dont je me souviennent): Monsieur Peureux (indubitablement mon Monsieur/Madame préféré, avec Monsieur Incroyable et Monsieur Rêve), Mimi Cracra (oui j’avoue…), Babar (sans doute une volonté d’être un jour roi, de vivre des formidables aventures, d’avoir un Cornélius à mon service et une Céleste qui me sera toujours aimante et fidèle et surtout…

Martine. Etonnament, si j’avais déjà un grand interêt pour les livres dès mes 2 ans (que je lisais sans lire, comme Sartre.) et si je savais déjà vraiment lire dès mes 3 ans et demi (par contre pour dessiner sans dépasser les traits… même en Terminale, mes cartes d’histoire géo montrent ici un certain exemple de ce grand manque de ma vie), je gâchais ce potentiel en lisant Martine. Carrément. Pourquoi ? Parce que DEJA j’étais un pervers fini, si si je vous jure. Les Martine que j’adorais le plus lire étaient ceux qui se passaient du coté des fleuves, des lacs, des plages, des baignoires. En gros dès qu’on pouvait voir Martine en maillot. Heureusement après 6 ans, cela m’est passé. Et j’en ai aujourd’hui quelques bribes furtives, ici et là… (« Oh des filles en maillot se baignant dans un fleuve *||* !! ») D’un coté cela peut expliquer beaucoup de mon sommet de virilité, sans doute…

Mais aujourd’hui, des choses permettent de se venger de son enfance. Comme ça. Comme le site de Logeek qui permettent de faire ça: (cliquez sur l’image pour accéder au site \\o/)

En gros vous pouvez y créer vos propres couvertures, et lire celles des autres qui sont vraiment énormes, pour certaines. (surtout celles qui sont vulgaires, ha ha.)

Bon ! Ah oui !

La France vit encore un jour sans Suzumiya Haruhi… ;-( (et aucune nouvelle de la saison 2… pour le moment.)

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

VROUUUUM

Maintenant que je sais que je suis Uke In Training comme le prouve les choses suivantes…

Discover if You are Seme or Uke!
Created by ChiisaiYume on Memegen.net

This is the result if Uke-in-Training! has the highest score.

Take this quiz now – it’s easy!
How tall are you?

… je peux parler de la F1. Tout en ayant quelques remords de succomber à la mode des quizz à la con. Et en plus je le popularise. Alors que je suis pas un Uke moi. Non. Je veux pas. JE VEUX PAAAS. (quoique c’est une situation confortable !)

Le championnat 2007 de F1 est donc enfin terminé, et ce n’est pas l’appel fortement tendancieux de McLaren qui se plaint comme par hasard des Williams et des BMW qui changera quelquechose. Kimi Raikkönen est bel et bien ENFIN champion du monde, et Ferrari aussi (puisqu’avec cette course ils auraient récoltés 203 points au total, et 202 pour McLaren. La Justice est sauve.) Si je ne suis pas forcément très joyeux de voir Ferrari remporter, il faut bien avouer que McLaren ne le méritait pas des masses non plus. Et si je suis bien évidemment ravi des 101 points des BMW Sauber, et surtout de la fantastique forme de Nick Heidfeld et évidement du futur champion du monde Robert Kubica. Je suis aussi assez heureux de voir que toutes les écuries ont au moins gagnées un point, et certaines écuries comme Super Aguri, avec 4 points, ou bien Toro Rosso, avec 8 points, ont su assurer et gérer le chaos.

Car cette saison a un bon gout de chaos. Déjà le chaos administratif: des pénalités jetées comme des sardines pourries, des peines assénées n’importe comment, des commissaires de pistes et une FIA qui sont devenus les symboles des dangers d’une trop grande rigueur. De même sur la piste, plus particulièrement au Canada, au Japon et en Europe. Si le Canada a été un bordel monstre absolument jouissif -pour peu qu’on se rende compte que l’accident de Kubica aurait été mortel il y’a 10 ans-, ou tout a viré au n’importe quoi absolu (Sato dépassant Alonso ? Wurz 3e avec un aileron en miettes ? Barrichello sur le podium virtuel pendant 10 tours ? Heidfeld aussi rapide qu’Hamilton ?), l’Europe a offert dix tours absolument nawak, d’abord avec une pluie très violente apparue à la fin du premier tour seulement, prenant au dépourvu toutes les écuries sauf… Spyker. Qui avait déjà prévu en faisant partir son rookie Markus Winkelhock, qui pour son premier -et dernier- GP, sera en tête pendant six tours… avant de faire péter son moteur. La pluie réapparaissant à la toute fin fera le beau jeu de Fernando Alonso, en effet. Quant au Japon, 15 tours sous safety car, un brouillard, de la pluie, une Toro Rosso en tête pendant 8 tours Fuji a montré que quand il allait pleuvoir, il allait être jouissif. La Chine fut un beau bordel aussi, ou Toro Rosso se fit plus que récompenser, ou Kubica faillit gagner une course (boîte de merde…) et où Hamilton fit l’abandon le plus ridicule de l’histoire avec celui de Coulthard au GP d’Australie 1995.

Et un chaos final avec ce grand prix du brésil: trois prétendants au titre, un Hamilton qui fait déconner sa boîte pendant 30s, qui ne peut remonter assez, un Kubica qui joue avec Alonso, deux Ferrari complétement en avant, un Raikkonen impérial et une situation que peu imaginaient mais que beaucoup espéraient.

Une fois toutes les merdes de la FIA oublié, on jugera sans doute cette saison exceptionelle. Mais ca sera aussi oublier que beaucoup de grand prix furent chiants à mourir, y compris Spa, ce qui est quand même un comble !. A noter que ouais, les trois derniers GP post-Spa furent énormes. Et ce sera ceux-ci qu’on retiendra.

Bon, de toute façon, la saison prochaine, Kubica dominera tellement qu’on s’ennuiera, alors… 😉

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Utena résumé en 04mn08 (sans phallus)

Woh.

Et merde, je viens de refaire un post avec rien qu’une vidéo… Pour la peine, je vais m’auto flageller en offrant un lien vers les paroles des parodies musicales que j’ai écrit y’a fort longtemps. Bon, demain soir, je dis du mal de la saison de F1 de cette année. Sauf si Raikkonen est champion ou que Kubica gagne. Ce qui risque d’être dur vu que dans ce championnat on double jamais dès qu’on est dans les 8 premiers.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr