Archives quotidiennes :

C’est pas très Baudis.

Ho, j’ai vu trente minutes du téléfilm sur l’affaire Baudis avant-hier soir. Fallait que je vous en parle, vraiment. Dominique Baudis, donc, est un homme comme les autres, sauf que bon, il a trempé dans une affaire pas net, et comme j’avais 14 ans, enfin autour de ça, je n’ai que vaguement suivi, mais c’était bien drôle d’après ce que j’ai compris. Une vague affaire de partouzes sado-pédophilo-droguophile. Enfin bref un bordel innommable, et à l’époque, ce qui m’avait vaguement frappé, c’est que, euh, tout le monde s’en foutait. Seulement Baudis avait crié au complot, balancé qu’il parlait « même si il gênait beaucoup de gens », disait que c’était sa croisade « anti-pornographie » (ha. Oui, je me souviens vaguement de ça. A 14 ans, un type qui annonce sa volonté de faire disparaître le porno de canal, ça vous donne une vague envie de lui matraquer la tronche à coup d’albums de Kyo -oui j’adorais Kyo à l’époque-.

Donc qu’importe, 5 ans après tout le monde avait oublié.

Sauf France Televisions, et Dominique Baudis, éventuellement (qui a quitté le CSA en janvier dernier. Wouhou) qui nous a donc offert mardi soir un grand moment de culture française. Après le docu-fiction qui-dit-la-vérité-toute-la-vérité sur la prise d’otages de Neuilly (HA. HA. HA. Sarkozy, ce héros.), nous avons donc encore une belle fiction offrant l’apologie d’un homme de droite. Ouais, bon, j’avoue, y’a de quoi être lassé des 14 000 documentaires à la gloire de Jaurès, de Blum, de Mitterand, de Marchais (non je déconne \\o/), alors que la droite n’a jamais eu que de Gaulle (non parce que je vois mal « bon alors on va vous parler d’Adolphe Thiers, un type génial qui a massacré plein de communards pour la gloire de la République \\o/ », ou alors un truc à la gloire de Valéry Giscard d’Estaing ou Réné Coty 🙂 ) et donc bon, fallait un moment commencer à trouver des grands hommes. Sarkozy la semaine dernière, Baudis cette semaine, vous allez voir à ce rythme, dans quatre semaines, on a un feuilleton sur la vie de Raffarin.

Bon, donc alors France 2 a offert sa vision de l’affaire, une apologie du pauvre Baudis -qui n’a quitté la CSA que depuis 8 mois-, des acteurs misérables, une mise en scène à se rouler par terre en disant lolololololol et une musique qui fout autant dans l’ambiance qu’un Patrick Sébastien au milieu de Shining. Et le pire, c’est que ça se veut ambitieux. MOUAIS. Bravo la fiction française hein.

Bon, bon, bon me reste plus que deux chansons en Expert dans Rock the 80s. Je m’y attendais. Maintenant faut améliorer les scores… Huhu.

En espérant trouver un truc passionnant à dire la prochaine fois. (ah si: Hamilton est menacé pour sa manoeuvre suspecte (?) lors du GP de Japon. La FIA aime se réveiller 6 jours après. Décidement, ce sont eux les vrais champions du monde.)

Ah, et tristesse l’article Tony Taka 2 a quitté cette page. Bon bah du coup:

(Partie 2)
(Partie 1)

Promis, dernière fois que je rappelle leur existence.
Hum et 9 spams en 30mn, WOH. Pourtant j’avais mis un truc antibot è___é;;;. Tsss !

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr