Archives quotidiennes :

On a trop longtemps vécu dans l’ignorance…

Ce matin, la solution a été trouvée pour mettre fin à la misère, à la chute du pouvoir d’achat, à la hausse du prix du baril, à la crise des régimes spéciaux de la SNCF, à l’augmentation fort étrange du salaire de notre président, aux relations tendues avec l’Iran, aux licenciements massifs prévus chez Alcatel, au traitement indigne de l’immigration, à la défaite de l’équipe de France de Rugby…

Une idée fort simple, qui, si elle avait été appliquée bien plus tot en France, ferait de notre pays le n°1 mondial en tout, et qui nous aurait permis, en outre, de fonder diplomatiquement un empire économique monstreux qui s’étendrait de Dublin à Moscou, de Lisbonne à Damas. Une solution évidente qui aurait évité tous les maux qui touche notre pays depuis quinze ans. Une solution qui aurait permis à chaque français de vivre dans le 16e arrondissement, en gros, qui aurait fait de la france toute entière un 16e arrondissement. Un pays où tout le monde s’aimerait, se ferait des calins, quelquesoit la couleur de peau, l’origine éthnique ou sociale de notre voisin.

Cette solution c’est le conseil des ministres délocalisé.

C’est vrai que faire un conseil des ministres à Ajaccio, ça règle tellement de choses. Et il faut le voir le Sarkozy, tout fier de son idée -qui sans nul doute sauvera le monde-, disant à qui veut bien l’entendre – c’est à dire, à priori, 30% des français – que le but d’un président c’est de « faire des choses », et que « jamais un conseil des ministres n’a été délocalisé depuis 30 ans » et qu’il « était là pour ça ». Notre président a toujours de bonnes idées et de hautes ambitions. Quitte à faire bloquer tout un quartier d’Ajaccio par la police pour assurer sa sécurité -que nous savons tous nécessaire-, rien n’est laissé au hasard, c’est par des actions comme ça qu’on voit que notre président respecte son pays et ses habitants, l’aime. Par des actions qui ne sont pas -et ne seront jamais- médiatiques, mais belles & bien des actions franches, honnêtes, et qui sortent du coeur. On sent ici toute la motivation de notre président et, quand on voit la qualité de ses idées pour sauver la France, on ne peut qu’applaudir son augmentation de salaire.

Monde de merde. Franchement… qu’est-ce qu’on en a a branler qu’ils déplacent 5 avions (pour les ministres et les journalistes, tiens tiens…) pour faire un conseil dont tout le monde se fous à Ajaccio ? Dites moi que la politique, c’est au dessus de ça. Parce que je préviens: si un jour je suis ministre et que je dois faire un conseil à Guéret, où à Vesoul, où à Alençon, me cherchez pas hein. 😉

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr