Archives quotidiennes :

Heeeeey ! Les cheminots !

Chers cheminots,

Loin de moins l’idée d’avoir l’outrecuidance de m’estimer meilleur en organisation de grèves que vous, mais là, j’ai envie de dire, je suis pas sûr que ce que vous allez faire va marcher. C’est à dire que dès le début, vous êtes loin d’avoir pris une bonne direction auprès de l’opinion publique qui est, semble t-il, déjà majoritairement opposée à vos actions. C’est bien beau de se dire qu’avec le temps cela pourrait s’améliorer, ça ne marchera sans doute parce que l’opinion publique, qui avait fonctionnée pour vos actions en 1995 par exemple, n’est cette année pas tellement de votre côté, l’époque aidant. Mais cela n’est pas le sujet.

Vous avez commis une grosse erreur de communication en axant votre défense sur « on mérite de finir plus tôt parce que notre métier est pénible ». Dites vous bien que non seulement le français moyen s’en fout complétement de votre pénibilité mais est victime plus ou moins volontairement de ce qu’on nomme les clichés populaires. Pour lui, les cheminots se base à ce qu’il voit, c’est à dire les contrôleurs et les vendeurs de billets. Car le type moyen est comme Saint Thomas, il ne croit que ce qu’il voit, pas de bol, il ne voit pas grand chose avec ses oeillères. Donc la pénibilité ça marche pas comme argument. Surtout que bon, après on vous rétorquera très facilement « Oui mais dans les industries privées c’est plus dur » etc etc. Ils s’en foutent que les conducteurs de trains et les contrôleurs dorment 3/4 du temps dans des hotels, ils s’en foutent des gens qui réparent les rails à 1h du mat’ en s’arrêtant toutes les 15mn parce qu’un train arrive à fond et ils s’en foutent, plus globalement, de la SNCF. N’oubliez pas cette idée qu’un cliché vous suit, qui est que SNCF = En grève. Ou RATP = En grève. Bien que là je suis plus focalisé sur la SNCF, parce que la RATP je la prends un peu tous les trois mois. Donc bref.

Axez plutôt votre communication sur le sujet qui fait tourner la France et l’Europe depuis le début de l’Empire Romain: le pécule, le salaire. Peu de gens savent que, vraiment, vous bossez pour pas grand chose vis à vis de certaines compétences qui, dans le privé, serait payées à prix d’or. Et voilà, hop.

En outre, rappellez aux gens que si la réforme se fait, certains de leurs trains seront conduits par des pépés de 64 ans. Vous allez voir qu’ils vont avoir peur.

Sinon, bon, les grèves classiques ça va deux secondes, les gens se sentent pris en otage, s’énervent, cherchent pas à s’informer à cause de leur rage, cherchent pas à vous soutenir. Merde quoi. Quel gâchis. Pourquoi ne pas reproduire une des méthodes utilisées dans le passé qui est que tous les transports roulent pour gratis ? Tout le monde serait content, la SNCF et donc le gouvernement se bougerait un peu plus le cul pour venir négocier, et les gens seraient plus aptes à s’informer, non ?

En espérant bonne chance pour vos revendications, bien gentiment, Amo.

PS: En espérant que cette lettre ouverte me permette un billet aller et un billet retour gratis Caen-Paris et Paris-Caen. Je vous aime.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr