Archives quotidiennes :

Fourre-Tout d’un mois glacial (Baccano!, Sarkoznie, Ultraviolence Nocturne 3..)

Oui, car on a beau faire un Rétrévrier pour occuper sa semaine, il se passe des choses dans le monde, dans ma tête, des tas de sujets me traversent l’esprit, et la folie des hommes progresse. Attention, vous allez avoir affaire à un article avec des morceaux de politique dedans. Et même de politique internationale, car le bon bloggeur est celui qui croit que ce qu’il dit a une importance d’ordre mondial et que les présidents de tous les pays se connectent quotidiennement sur ce blog. Bref.

Déjà, bon, 10 000 pages vues pour Février. Record battu avant-hier, et donc, pour mon premier passage au délà des 10 000, je propose absolument rien. Je sais pas dessiner, sauf des Amo la patate, et je pense que vous préférez pas en voir.

Donc commençons par la Politique. Sarkozy est définitivement de la race des champions. Mais avant, j’aimerais commencer par les mots de la plus baisable des ministres sarkozyennes, Rama Yade. Celle qui déclare, sans rire: «Cette gauche qui dit défendre les modestes, les minorités et les immigrés, c’est cette gauche qui s’en prend à moi, parce que je suis noire.»
Attention, quand bien même un député de gauche aurait été ouvertement raciste, toute la gauche est raciste d’après elle. Nous en revenons à une chose qui fait plus que pitié, c’est à dire de la victimisation, et de la généralisation abusive. C’est purement consternant, honteux et ça en dit long sur les incroyables capacités intellectuelles de ceux qui nous gouvernent.
Donc, Sarkozy est de la race des champions, car il fait mieux que n’importe quel président, en passant outre une décision du conseil constitutionnel. En outre les mots sont dangereux et mal utilisés -« il faut protéger les victimes », le problème étant que pour qu’une personne soit déclarée victime, il faut qu’elle subisse des violences, on ne peut donc décemment parler de victime, tout d’abord, et ensuite on fait de l’ultra-préventif. Comment dire qu’une personne va tuer avant même qu’elle tue ? Ce n’est pas du ressort de qui que ce soit, y compris des psychiatres !
Bref, cette loi est vraiment folle, mais elle va passer de force et contre l’avis d’une de nos chambres. Où est la démocratie ? PIRE ! Où est la république là-dedans ?

A noter, de manière cynique, que le seul pays qui a adopté une loi simillaire est l’Allemagne. Cette loi a été abrogée en 1945… Attention, je ne veux pas faire le point Godwin pour faire le point Godwin, mais c’est assez fou. Il faudrait peut-être déjà penser à améliorer tout le système carcéral français, tout le système de remise en liberté car, je m’excuse, si dans les autres pays, les recidives sont moins nombreuses, peut-être que la France a quelque chose à se reprocher, quelque chose à améliorer à tout prix. Donc, à un moment, arrêtons de prendre des lois liberticides, même contre « des monstres » (tiens, dans 2 ans, il annonce le retour de la peine de mort pour ces « monstres », je suis prêt à le parier.)

Et pendant ce temps, doué dans l’art de noyer l’information dans l’excés d’information, Sarkozy annonce une loi évidemment populaire, qui fera débattre toute la France pendant que cette loi restera tranquillement endormie: la proposition de mettre la gastronomie française dans le patrimoine de l’UNESCO. Mais pour quoi on va passer !!???

Je ne parlerais pas non plus des lois sur l’informatique. Comment peut-on prendre l’Internet comme une menace ? COMMENT ? Le Rapport Rocard remis à Segolène Royal me paraissait bien plus concilliant et, surtout, avait véritablement compris le net. On peut dire ce qu’on veut de Rocard, mais ça reste peut-être un des derniers hommes politiques a avoir des yeux, sur n’importe quel sujet. Avec des gens comme Bayrou, Buffet, ou De Villepin… AMHA.

Enfin bref, passons. Passons. Second point de ce grand article, un peu d’anime obtenus à partir d’une K7 envoyée du Japon par un cousin qui y habite: Baccano!

Beaucoup de blogs en ont déjà parlé. Histoire de réenfoncer le clou: ça ne dure que 13 épisodes et ça n’est pas assez. J’en aurais sans doute aimé plus.

Il est indéniable que la série est une réussite, déjà au point de vue des personnages. On en a ni plus ni moins qu’une quinzaine de « principaux », jouant tous un rôle plus ou moins important. Mais déjà nous avons le droit à un psycopathe au charisme de folie (dommage que j’ai vu la série trop tard, il aurait été qualifié d’office au tournoi Vilénie) en la personne de Ladd, un gamin très bon acteur (Czes), un couple de voleur méga attachants et à crever de rire (Miria et Isaac – je rigole peu devant les animes, mais là chacune de leurs apparitions me faisaient marrer), ou bien encore une vraie muette aux yeux jaunes, une mariée, un type qui se sert d’un lance-flammes (lovely), et caetera.

Et ce qui est presque parfait dans cette série, c’est les sucessions de scènes comiques (Isaac et Miria en tête), de scènes épiques (combat sur le haut d’un train en marche) et de scènes « choquantes » (hmmm le Rail Tracer et les démembrages en masse.) Et en plus on trouve dans le scénario un faux air d’immortalité et d’alchimie. Bref, on s’éclate vraiment devant une telle série, hélàs peut-être un peu trop courte, et a la seconde saison pas forcément assurée.

Passons maintenant à de l’Ultraviolence Nocturne. C’est à dire que parfois je fais des rêves de folie, et celui que j’ai fait y’a deux jours fut énorme. Déjà, je pars en voyage scolaire sur un paquebot, et celui-ci se met à couler en plein milieu de l’Océan Arctique. Après avoir récupéré mes deux sacs à dos (je voyage léger), j’arrive sur un iceberg qui fond lentement, avec une rapide camarade de classe à moi. L’iceberg fond, fond… Mais heureusement des plaques de glaces apparaissent sur l’eau, comme dans un jeu de plates-formes, et j’arrive à sauter dessus, une par une, pour arriver à un bateau venu nous sauver, nous rentrons au port, et mon père m’attend, et le seul truc que j’arrive à penser est: « Bon, j’ai hâte de me coucher, ‘tin en plus j’ai anglais demain… »

Mais là n’est pas le plus drôle. Etant le survivant de ce bateau qui coule (évidemment tous les autres jmenfous, j’ai juste vu un ou deux vivants), je suis appelé par une société pour une campagne de pub et pour assurer le départ du Tour de France à Caen. Alors je me ramène sur un petit vélo à une roue que je maîtrise parfaitement, tandis que la campagne de pub passe à la télé. Je suis sur un vélo et sur un grand pont qui monte, et pendant que je monte, y’a Elie Semoun -en vélo aussi- a coté de moi qui fait un malaise et qui tombe du pont, lentement mais sûrement, et apparaît le slogan: Le Tour De France, si vous ne pouvez pas, ne le faites pas. tendant que le pont redescend sur une descente genre montagnes russes dans Theme Park.

Donc bref, bien stupide. Et cette nuit, enfin, cette matinée… enfin cet après-midi… j’ai révé que je représentais officiellement Turin aux Jeux Olympiques d’Hiver.

CETTE FOLIE.

Bref.

Sinon, reparlons animes, j’ai vu les deux premiers épisodes de Lovely Complex: c’est assez rigolo, mais y’a un petit truc qui fait que j’ai du mal à m’impliquer dans cette série… ça doit être le coté un peu « cheap » de la série. C’est à dire que si les doubleurs ont des bonnes voix, on dirait qu’ils ont enregistrés dans une cave. Donc ça brise pas mal de trucs. Enfin, je verrais par la suite, parce que ça reste pas mal. Faut aussi que je finisse Azumanga Daioh (oui j’aime pas laisser un truc a moitié fini) et Full Metal Panic. Pourtant le DVD est inséré 24/24 dans mon pc portable pour que je me décide de le mater…


Haruhi n’est pas encore licencié en France. Y’a des coups qui se perdent, des victoires qui s’évitent, de l’argent qui est esquivé…

Je crois qu’Haruhi et Fate/Stay Night, ça serait juste méga rentable en France. Je crois.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr