Archives quotidiennes :

Ultraviolence nocturne 5

De 16h hier à midi aujourd’hui jexiste a sauté. Bon. Voilà. Maintenant deux choix: soit je continue à subir un hébérgeur qui se fait hacker par des gosses de 5 ans tous les deux mois et qui saute sans prévénir et sans rien dire, soit je vais pas tarder à entamer un déménagement – au moins pour Néant Vert, Thalie et l’intégralité de mes images resteront sur place pour le moment. Donc je vais chercher un hébergeur, je commence à prendre des infos, etc etc. Quitte à déménager, autant le faire à un moment où Néant Vert n’a pas encore un rayonnement mondial (ha ha.) Dites, pour ceux qui savent: Webalpa ça vaut le coup ou pas ?

Ah, l’ultraviolence nocturne… Un moment mythique ou je raconte un rêve que j’ai trouvé surpuissant et dont je me rappelle, également. Bah oui sinon je pourrais pas le raconter. Logique.

Bon, je me baladais à la Japan Expo 2009 (dans une gare, sans beaucoup de monde, avec un stand Kami de 100m², et avec une poche rempli de monnaie), jusque là c’est normal. Mais je retrouve une amie, super, on papote (je sais plus de quoi) et je prends mon pc portable sur le bureau du stand Kami (ok ok ok) et je prends le train. Au passage je m’attarde dans un Carrefour ou je mate vite fait voir si y’a des films intéressants en salle avant de prendre mon train, mais non, alors du coup je me force à aller prendre mon train.

Puis arrivé à la gare dans un voyage qui a duré genre 3s (une ellipse en live quoi. Je fais même la remarque.), je pars avec mon frère vers une zone genre ghetto, tagguée, tout en marron, qui sent pas bon. On entre dans un des immeubles, et là je lui dis que je vais à la réunion d’Atlus. Déjà là faut se demander pourquoi je quitte la Japan Expo alors que merde, j’ai encore du payer cher – du coup là je me dis que mon rêve est mal branlé scénaristiquement. Ensuite on monte quelques étages, et on entre dans une gigantesque salle de conférence qui ressemble à un des amphi que j’ai squatté à l’université cet hiver un jour ou je me faisais chier. ( -Mode MaVie- je sais pas si j’étais autorisé à entrer ce jour-là mais j’ai quand même assisté à genre une demi-heure de droit constitutionnel. Sur la IVe République. Quand même. C’était génial. Depuis je veux faire droit. En fait non c’est pas depuis ce jour mais depuis que j’ai assisté à un vrai procès. Et que j’ai joué à Phoenix Wright. Même si je déplore qu’on peut pas dire Objection dans les cours françaises. Bouh. – /Mode Ma Vie-) Et donc j’ouvre mon portable et je me branche sur Néant Vert ou j’écris: « en live voilà donc la conférence Atlus. » YOUHOU.

Donc genre ça commence et le mec fait genre « bien, alors pour le scénario de Persona 5 on a décidé de tout filer à des français vu que ça se passera en France. » OH PUTAIN CA TUE. Je tape ça genre excité, wouuh, alors que mon frère me fait « tin déjà que c’était un RPG. Alors en France… », je m’en fous, là le mec passe une des musiques de Persona 3 (The Poem for Everyone’s Souls) et puis y dit que toute l’OST de Persona 5 sera celle du 3. Ok, c’est une grosse arnaque, mais dans le rêve je crie « ouaaais ça tue », et toute la salle fait de même. Puis après y fait « bon on va parler de Digital Devil Saga 3 maintenant », ok ok. Mais là je sais pas ce qui se passe, je fous mes écouteurs, et je branche mon pc portable sur un émulateur ou je me fais une partie de Smash Bros avec une manette de N64 apparue on ne sait comment… Je commence à peine à faire chier les journaleux mais je m’en fiche, et là la conférence se termine. Ok violence. Bon je commence à descendre les marches mais là y’a un vigile noir gigantesque qui se met à me courser: « c’est pas un vraaaaai journaaaliste ». Putain. Je cours je cours, et je me cache dans le Carrefour. Et là je sais pas pourquoi mais à la fin d’un des rayons, je retombe dans la Japan. Sans payer. Incroyable. Bordel.

Et là je me réveille. Folie.

Je surkiffe Hordes:

Je suis le maitre de chantier et je n’ai pas pu gérer les troupes pour les empecher de construire les fondations … nos ressources ont encore une fois été gaspillée et nous n’avons pas d’atelier … Je ne mérite plus d’ëtre le maitre de chantier de cette ville et je suis déshonoré .. il ne reste pour moi qu’une seule solution …

Adieu belle ville !

Il s’est vraiment suicidé. Dès le troisième jour. J’en ris encore.

Tiens, ils ont ressortis le premier dvd de Sora no Iru Mizu no Iro, mais avec le nouveau casting. J’oserais, je chercherais un torrent. J’oserais hein. (et toujours aucune VOSTA pour l’OAV 2 =( ?)

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr