Archives quotidiennes :

Bal tragique en Ossétie: une guerre. [Mirai Nikki]

Titre sans trop de rapport avec le sujet, juste histoire de rappeler que la Géorgie soutenue par les Etats-Unis a ce matin attaquée l’Ossétie du Sud, région séparatiste géorgienne soutenue depuis 1992 par les russes, donc la Russie. Profitant sans doute de la cérémonie d’ouverture des JO qui monopolise l’attention des dirigeants et des médias. OUCH OUCH OUCH. Ca peut vite mal tourner, très vite.

Bien, on le sait, certains mangas sont si excellents qu’il arrive à mon corps des choses amusantes et que je crache tout mon amour sur ce site. Souvent. Là, c’est un manga qu’on m’a fait découvrir sur les channels IRC de l’editotaku et qui se nomme donc Mirai Nikki. C’est en cours de publication, c’est licencié nulle part et faut aller sur certains sites de scans ricains pour lire le bouzin. Mais en gros, vous voyez Death Note et Code Geass ? C’est assez WTF dans l’esprit hein ? Eh bah Mirai Nikki est, rien qu’au scénario, suffisamment WTF pour être remarqué.

Rien que le scénario de base est assez énorme: Yuuki le héros, a un portable que Dieu lui a filé (oui Dieu) et qui lui file des infos sur son futur (oui son futur), permettant d’y échapper. Déjà, là, c’est la classe. Sauf quand ce portable lui annonce qu’il va mourir, tué par un tueur. Il est alors juste approché par une des idoles de l’école, Yuno, et après une tentative de fuite, découvre que celle-ci l’aime et que celle-ci a un portable aussi, qui a le pouvoir… de lui filer le futur de Yuuki. Ce qui fait d’elle la stalker ultime, et juste après, le tueur débarque et le héros le tue d’une manière relativement énorme – tellement surpuissante et absurde que je suis obligé de le cacher pour laisser la surprise.


Evidemment Yuno est aussi folle d’amour au point de plus en plus péter un câble, surtout que maintenant Yuuki lui est assez redevable et que son portable lui annonce qu’elle et lui vont s’unir dans trois mois :p. Mais l’amour que porte Yuno à Yuuki est assez énorme, vu que celle-ci est TRES protectrice et TRES jalouse. Il n’est pas rare que Yuuki doit arrêter Yuno avant qu’elle fasse un truc condamnable à quelqu’un. Mais on ne s’arrête pas là dans le WTF, puisque derrière le scénario se lance: en effet, Dieu a confié un portable comme ça à 12 personnes. Et les 12 doivent se combattre et s’éliminer, le survivant devenant… le remplaçant de Dieu. Oui, énorme. Et donc on apprend que le tueur en question était un des proprios de portable spécial et que son portable indiquait le futur d’une de ses cibles potentielles. Et, donc, chaque proprio à un numéro. Le héros étant n°1 et Yuno étant n°2. Oui, à un moment Yuuki et Yuno devront se tuer, mais ce n’est pas encore totalement d’actualité…

BIGU.

Mirai Nikki est encore en publication et on ne retrouve au total pour le moment qu’une trentaine de chapitres d’une quarantaine de pages, et donc au total seulement six volumes sortis au Japon. Mais pour le moment, je ne dirais pas que c’est une oeuvre objectivement surpuissante et extraordinaire: Mirai Nikki c’est un plaisir coupable, un vrai. Dans son WTF total il est extrêmement bien fichu et rares sont les oeuvres qui s’assument décérébrées qui fonctionnent vraiment à ce point. Chaque twist ou cliffhanger fonctionne et le style graphique est relativement convenable, l’effort semblant principalement porté au niveau du chara-design. Chaque personnage à son style propre, et ressemble à quelque chose, même si ma préférée est, comme beaucoup, Minene Uryuu, la cosplayeuse explosive.

Mirai Nikki se permet donc en plus d’offrir à de nombreux moments au héros la thématique du choix. Il doit souvent se permettre de faire des choix très difficile, et évidemment la fin s’annonce déjà de plus en plus évidente: il devra choisir entre lui ou Yuko, et le fait d’avouer continuellement qu’il est faible et doit compter sur elle ne rend pas forcément le choix tout aussi évident. Mais en attendant, on nous gâte et on retrouve continuelles révélations, idioties scénaristiques pas incohérentes et plaisir pur. Pas le manga du siècle, mais suffisant pour passer de bons moments. Ce manga est conseillé par le Néant Vert (qui attend pourquoi pas une adaptation anime tout aussi fun :p.)

Je suis à la campagne en ce moment. Le silence c’est bien, j’ai dormi 16h d’un coup.
Youhou j’ai pété le bouton clic gauche de mon pointeur, y déconnait sévère et faisait clic gauche tout seul. Ca me saoulait, j’ai forcé dessus comme un bourrin, hop, pété. Tranquille.

EDITNECESSAIRE:

;w; !!!!

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr