Archives quotidiennes :

[Encore !?] Mais qu’est-ce qu’un bon opening pour Amo ? (+ dix derniers choisis)

Ps: Quelqu’un sait si Persona 3:FES sors vendredi ou pas ? J’arrive pas à trouver de source fiable…

  • Amazon dit oui à cette date. Merci Digital Bros. (après je verrais Vendredi matin si le Monde Meilleur l’a bien reçu – référence aux caennais-.)

Tin encore un article sur le concours des openings. Je suis sûr que mon lectorat le plus fidèle commence à en être lasser et à avoir des envies de meurtre. Je ne parle pas non plus des gens qui fréquentent Blogchan et me voient encore faire un article sur ce thème, mais ils cliquent quand même en se disant que je n’ai vraiment pas d’imagination ces derniers temps. C’est vrai. Dans un sens. Bon, au pire, je pourrais dire un truc sur Soul Eater, j’ai vu 4 épisodes et c’est cool. Au sens cool, synonyme de classe. Ca en impose comme série.

Bien, mais parlons de choses intéressants, sur quel critère ai-je choisi les 40 openings pour le tournoi concours duquel je parle en ce moment beaucoup trop ? C’est une question légitime. Après tout, même si j’ai décidé de réduire à un op par série (que ce soit dans la même saison ou deux saisons différentes – ce qui m’a fait exclure par exemple l’op de Higurashi no naku koro ni kai, ou de Zoku Sayonara Zetsubou Sensei) et de me réduire à tous les op de séries sorties depuis le 1er Janvier 2001, il reste quand même beaucoup d’openings divers et variés. Et évidemment, je me base sur une liste aujourd’hui complète (je l’ai fermé tout à l’heure, je la rouvrirais au cas où je voudrais faire un dictionnaire des openings approuvés par un ou deux lecteurs), afin d’éviter de ne choisir que des openings de séries que je connaitrais ou aurait vu. Surtout que j’ai vu peu d’animes datant d’avant l’été 2006, en régle générale. Et je suis loin d’avoir une grosse grosse culture. Donc voilà. Là on a les bases de droit, tous les openings non cités par des lecteurs et des participants et datant du XXe siècle sont donc exclus et n’existent pas dans le cadre de ce concours.

Ensuite il faut prendre ces 150 openings cités, et faire un travail de jugement. Déjà tous les mater, ensuite en exclure d’office parce qu’apparaissant d’ors et déjà faibles. Ainsi dans la liste citée plus haut ont été viré dès la première vision des trucs comme Digimon Frontier (Tiya, j’espère que cela ne nuira pas à nos relations D: ), D-Gray Man ou bien encore REC, qui apparaissaient peut-être assez faibles sur pas mal de points. Ensuite, il faut juger ce qu’on a gardé. Et là ça devient chaud.

Première point de l’opening, qui frappe: la musique. Certes, la musique a son importance dans un opening, mais combien de bons openings avec une musique pas terrible et combien de mauvais openings avec une bonne musique ? Prenons pour le premier cas l’exemple de l’op 6 de Bleach, ou dans le second cas, l’exemple de Sousei no Aquarion. Je pars ensuite du principe que la musique dépend plus que tout autres arts du gout, de l’age, de l’expérience, donc que si je devais juger de manière importante sur la musique, je n’en serais jamais sorti. Donc j’ai un peu laissé tomber la musique dans le jugement. Mais pas totalement non plus, j’ai tout de même essayé de varier un peu niveau musiques, et de ne pas me cantonner au même style musical, on a ainsi dans ce choix de 40 du Jrock (Sayonara Zetsubou Sensei, DTB ou FMA), du vrai rock (Wolf’s Rain), de l’électronique (Xam’d), de la Jpop (Ouran, Gurren Lagann, ToLove Ru), des chants latins, de l’instrumental à violons, de la ballade douce et envoutante, du comique qui crève les tympans, et caetera, et caetera…

Par contre, la vidéo a pris évidemment une place importante dans le jugement. C’est la qualité de ce qu’on voit que j’ai plus pris en compte que la qualité de ce que l’on entend, mais le meilleur reste les openings qui satisfont aux deux sens que sont la vue et l’ouïe. Donc comment je juge une vidéo bonne ? Déjà éviter un maximum de « piquer » des passages à des épisodes. C’est à dire qu’on est pas dans un AMV et que si l’opening à ses images « à elle », c’est génial. J’ai évité au max les openings dans ce genre (exemple comme Bamboo Blade ou ça se voit assez violemment que l’opening récupère nombre d’extraits), parce que ça ne m’apparaît pas propre, et ça me rappelle même les génériques des séries pour enfants qui bien souvent ne se cassent pas le cul à vraiment créer un opening. Néanmoins, cela n’est pas éliminatoire pour autant: si ça ne se voit pas, c’est tant mieux.

Ensuite, des petites originalités graphiques ici ou là m’ont toujours plus où moins séduits. Si l’opening fait preuve d’idées et d’originalités, se démarquent de la masse, reste en mémoire de part cette originalité, tant mieux.
De même, pour moi, un opening doit mettre dans l’ambiance de la série, présenter globalement à qui et à quoi on va avoir affaire. Si l’opening ne se focalise que sur le héros beau et ténébreux sans trop nous en dire sur l’univers, l’ambiance et les autres personnages, c’est assez vilain. On peut même dire qu’il y’a une certaine lassitude à l’op type de shonen, par exemple, qui présente le héros et ses potes en train de se battre, sur un titre de Jrock viril. J’ai tout de même choisi un représentant de cet op-type (Hitman Reborn OP2 si ça vous intéresse de savoir lequel), on pourrait aussi considérer Bleach dans cette optique mais je le refuse parce que je suis un fanboy de Bleach.

La synchronisation entre musique et images est aussi importante. Si on veut faire un anime tranche de vie avec des images douces et jolies, on évite si possible de faire appel à Maximum the Hormone pour l’opening. Bon ça c’est le BABA, et peu d’openings font quand même une erreur aussi grossière. Bon, ensuite, on se pose la question: Pourrait t-on mettre cet opening sur n’importe quelle musique ou pas ?
On voit sur youtube pas mal de vidéos ou des gens foutent une autre musique sur un op, et parfois ça marche mieux, parfois c’est évidemment un échec. Je pars du principe que si un opening est ostensiblement construit autour de la musique, c’est un bon point. Sinon, mouais.

Enfin, est-ce que cet opening pourrait donner envie de mater la série, l’épisode qui arrive ? Si un opening est mou, on a une certaine tendance à le zapper, sauf si on entre dans une série qui sait prendre son temps (exemple de Kanon ou de Spice & Wolf: L’opening est lent mais les deux séries prennent leur temps), sinon l’opening doit foutre direct dedans, doit l’aider. Si on a besoin d’être speed de la tête, bah chouette, l’opening nous aidera à nous y mettre (Sayonara Zetsubou Sensei ou Xam’d), etc etc.

Voilà. Enfin, dernier défi: trouver des vidéo d’a peu près bonne qualité sur dailymotion (oxymore à priori), essayant de mettre le moins d’op fansubbés, pour les savourer « vierge » (sauf dans le cas par exemple de Puni Puni Poemy qui nécessite ce sous-titrage pour être apprécié à sa juste valeur.) Là-dessus, j’aurais tendance à dire que les fansubbers m’ont légerement saoulés pendant les recherches, non pas à cause de leurs sous-titrages parfois très envahissants (Le sous-titrage en lettrage japonais, puis en romaji, puis la trad française, ok ça fait beaucoup – et je parle pas de quelques teams qui sous-titres le nom du staff) mais bien à cause de leur mauvaise habitude de marquer leur nom en TRES GROS à l’apparition du titre. Limite plus gros que le titre lui-même, ce qui donne parfois l’impression d’avoir affaire à des gens fiers de leur égo. Enfin, c’est du pinaillage.

Maintenant, voilà les dix derniers openings sélectionnés, je tirerais au sort dimanche après-midi pour des débuts qui seront sans aucun doute tonitruants mercredi prochain, vers quinze heures. J’hésite encore: une poule par semaine genre Vilénie ou deux poules par semaine genre meido-rando ? J’imagine que je ferais ça à pile ou face.

Ah mais oui, au fait. Votez Rin Tohsaka. Rin est tellement surpuissante que même Kagami essaie honteusement de se faire passer pour elle afin de glaner des voix:

Merci FFenril !

Comme d’habitude: vous pouvez aussi consulter la liste entière sur la playlist; d’où le paragraphe sur Dailymotion un peu plus haut. Hésitez pas à signaler un opening qui aurait… disparu.

Mononoke – Kagen no Tsuki

  • Une sorte d’Aznavour japonais pour chanter l’opening. Intéressant. Le tout sur des hommages aux estampes japonaises, à l’art japonais du début du XXe siècle. Ca m’a presque fait penser à Okami dans l’idée. Enfin bref, c’est très joli et les gens aiment beaucoup…. ou pas.

Full Metal Panic Fumoffu !? – Sore ga Ai Deshou

  • D’apparence assez classique, cet opening se distingue par quelques petites idées toutes sympas (les images qui disparaissent au gré des notes), de très belles images (Tessa au milieu des tournesols ou Chidori au milieu des feuilles \\o/), tout à fait léger pour une série toute à fait légère.

Mezzo DSA – Suki Mami Mai Tai

  • Je perçois en cet opening un hommage discret aux openings typiques de la fin des années 80. A part des plans fixes un peu longs sur les héros au milieu, c’est assez dynamique dans l’ensemble, et le racolage opéré par la brave héroïne fonctionne. Je suis un juge faible. Très faible.

Death Note OP2 – What’s Up People ??

  • L’opening qui te VIOLE LE CERVEAU. Une apologie au Mindfuck total. Un truc complétement barré en couilles qui fait rire beaucoup. Un opening qui divise complétement. Un peu comme Death Note en fait. Tin mais rien que pour avoir osé faire un opening pareil sur un anime a la célébrité totale, en plein milieu du hype, faut avoir des couilles. Et j’aime. Les couilles. (référence à un film. Celui qui trouve lequel gagne le droit de voir mon Gravatar.)

Black Lagoon – Red Fraction

  • Un Thaliste à écrit un texte intéressant sur cet opening, donc je vais pas me fouler: « Au-delà des lyrics poutresques – et du fait que le générique soit chanté en anglais, que je préfère au jap’ – et de la musique qui roooooooXXe, l’image en elle-même est forte : l’obscurité omniprésente, la brièveté des parcelles d’images contrastant avec les longs plans glissant sur l’acier des armes à feu, le ralenti du chargeur tombant de l’arme… Pas de sang, pas de violence affichée, juste l’héroïne tirant encore et encore, dans une enfilade de lieux, le « censored » s’affichant hypocritement à l’écran alors que l’angle de l’arme nous laisse parfaitement comprendre qu’elle abat son ennemi à terre et à bout portant, le journal qui laisse deviner la violence publique, les exactions affichées, la guerre… L’obscurité donc, la noirceur qui semble se briser au « get down » en laissant éclater un ciel lumineux et une envolée de plumes blanches – espoir aussitôt brisé par le plan au sol, et la douille encore chaude au milieu des plumes qui ricoche pour rejoindre l’ombre alors que la chanteuse déclare « je vais te tirer de ta misère » ; puis la solitude du personnage, Revy en plan lointain, prostrée au milieu d’un port, plus longtemps visibles que durant les séquences où elle se battait, le tout souligné par – de la compassion ? De la protestation ? un cri vindicatif ? – en tout cas les paroles d’une rare violence décrivant le résultat de ses actions, le « bordel » de ce « monde pourri » et oui, en effet, c’est « pas de chance »… Là les images s’arrête, « Go with my vision » déclare la chanteuse, et la lumière revient avec un plan chaotique, cahotant, comme filmé à l’arrache, d’un crépuscule assombri, les compagnons apparaissent enfin, un espoir dans cette solitude, par images fixes, brèves, qui en disparaissant laissent un instant la trame rémanente d’une flamme, celle de leur cigarette… Est-ce un espoir ? Cette vision est-elle une voie vers la rédemption, vers la fin de la solitude ? Non. Le chant est un appel à la guerre, allume le feu, prend le pouvoir, on a les armes pour tout casser… Cet opening, c’est le portrait du mercenaire, toute l’existence du chien de guerre résumée en une minute trente. Pas d’espoir, pas de pitié, pas d’issue des meurtres encore et encore, sans honneur, sans gloire, des armes qui défilent, du sang, de l’acier, des flammes. » Lightbolt. Poissons.

Welcome to the NHK! – Puzzle

  • Fuck le sous-titrage. Pas trouvé mieux. Opening coloré, optimiste, amusant, tout en espoir et joie… alors que juste derrière ces couleurs, les héros font la gueule. Et derrière, la série s’apprête à vous foutre deux ou trois beignes sur la gueule, pour peu que vous soyez un bon otaque. Comme un trésor innocent attirer les jeunes vierges entre les griffes d’une bête tentaculaire…. brrr.

La Mélancolie d’Haruhi Suzumiya – Bouken desho desho

  • NON MAIS OH. Genre j’allais pas le mettre. Et en plus, vous voudriez que j’argumente ? Et puis quoi encore ! Vous êtes sur Néant Vert les gens ! Surtout qu’il est vraiment bien en plus.

La Fille des Enfers ~ Jigoku Shoujo – Sakasama no chou

  • Hum le problème c’est qu’en nominant cet opening je me contredis: il ne montre quasiment que l’héroïne, on sait pas trop à quoi on va vraiment avoir affaire comme type d’anime… Mais j’ai trouvé le passage ou le mec remet son écharpe en place tellement épique que… (et puis je trouve cet anime finalement très très intriguant, et donc très fonctionnel.)

Mobile Suit Gundam 00 OP2 – Ash Like Snow

  • Ok, je vais mettre un second opening Sunrise. Je m’étonne moi-même. J’adore vraiment l’intro de cet opening. Le reste n’est pas non plus à jeter, très dynamique, bonne vision globale de l’échiquier, tout ça. Mais merde, quand même. Un mécha rose !!?

Fate/Stay Night OP1 – Disillusion

  • Même si on voit peu Rin, on voit juste tous les personnages de Fate/Stay Night, sur une musique douce rendant hommage au visual novel original, et caetera et caetera. J’ai surtout beaucoup hésité entre cet OP ou l’OP2, très réussi lui aussi. Finalement ça sera celui-ci. En fait, c’est un secret, mais j’ai tiré à pile ou face.

Voilà donc les 40 openings sélectionnés. C’est fait. Alors j’ai des regrets, évidemment: Samurai Champloo, Last Exile ou bien encore Re: Cutie Honey aurait mérité d’y être, ou bien encore Claymore, Serei no Moribito, Ghost Hound, My-Hime ou Bokurano. Mais bon, 40, c’est déjà beaucoup trop. Du coup je m’en excuse d’avance.

Et votez Rin o_o.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr