Archives quotidiennes :

Bienvenue dans la NHK, où une amicale exagération.

I Want to believe

Le Raton en parle à coté et on en a globalement parlé un peu sur le channel de l’editotaku le dimanche soir. J’y avait un peu exprimé mon opinion. Je vais le refaire un poil. Pas parce que je la considère comme franchement indispensable, juste parce que j’ai un peu de temps à tuer, et que comme vous pouvez le remarquer, ça fait un an et demi que quand j’ai du temps à tuer, je tape un truc sur Néant Vert et/ou prépare des projets qui ne se feront qu’une fois sur six-virgule-trois-cent-trente-deux.

Donc petite récapitulation rapide: Soleil a donc édité en France le manga NHK no Youkõso // Welcome to the NHK! // Bienvenue dans la NHK. Rien de nouveau, je l’ai déjà signalé jeudi dernier et globalement j’approuve cette édition. Surtout la traduction. Et on m’a donc parlé dans les commentaires de censures « brutale », sans trop me préciser, mais je m’imaginais que ça devait tourner autour du cul. Vu la place qu’à le sexe dans Bienvenue dans la NHK, ça ne m’aurait pas étonné. Pour l’histoire, je feuilletais le tome 1 dans l’amphi (je l’avais acheté direct sans le lire à la fnac avant) en attendant le cours d’organisation juridictionnelle et OUPS Setô qui s’imagine violer Misaki. Ma voisine de derrière – qui jetait un oeil peureux depuis quelques temps – a laché un petit rire mesquin. Réputation foutue. Merci la NHK. Mais ceci est une digression. Il y’a donc trois petites censures dans le premier tome. Quand je dis petite c’est que c’est juste assez… petit. Ce qui finalement m’a assez deçu. J’imaginais une page ou deux qui avaient disparues, où quelque chose comme ça. Hum. Non en fait, c’est pas trop ça.

Donc ouais, les censures sont faites sur la silhouette de 3 petites filles dans un écran d’ordinateur ou en photo, mais genre en primaire. Silhouette, ce n’est même pas de l’explicite. Evidemment, les faits sont là, les horribles-censures-qui-niquent-la-liberté-d’expression-avec-une-poêle-à-frire sont donc la disparition – et le remplacement par des trucs faussement cryptés – des dites silhouettes loli. Évidemment, on peut se poser des questions:

  • Pourquoi une telle censure, relativement mineure ?
  • Pourquoi ce scandale ?
  • Qui est la première personne à avoir découverte cette censure ? Est-ce un lolicon qui voulait absolument voir cette silhouette dans son tome :p ? Est-ce un type qui a la passion de comparer chaque case d’une version fr à une autre version ? Ca n’a rien à voir avec le débat, mais c’est comme quand on se pose la question de comment et avec quelle intention l’homme a découvert qu’il pouvait tirer le lait de la vache ?

Pour la censure, on peut trouver une foule d’explications: la plus probable étant la protection contre tous casseurs de couilles (et y’en a beaucoup des casseurs de couilles du genre « protégeons les enfants, ces créatures innocentes et pures, en interdisant les bouts de tétons qui pourraient les pervertir – et qui en plus me ferait plus de boulot pour laver les draps ») qui pourraient péter un cable en voyant trois cases même pas explicite ; envie de tester l’effet « cryptation totale » dans leur PhotoShop ; Décision éditoriale pour rendre tout ça plus subtil ; Envie d’un khébab. Limite on s’en fous, il y’a assez peu de véritable raison un tant soit peu crédible, excepté les casseurs de couilles. Et de manière assez amusant, on note une volonté éditoriale de la part de Soleil – avec préface et tout le tralala- de présenter ça comme une oeuvre d’information, qui permet d’en apprendre plus sur le Japon, etc. Je vous conseille de la lire parce que je ne la résumerais que très mal. Peut-être y’avait-il une volonté de faire genre « on peut pas se permettre ça dans un truc intello ». Où on peut se dire également qu’en France, ce n’est pas usuel du tout de voir de la nudité dans ce genre. Etc etc.

Mais si ça vous intéresse, les tomes de NHK étaient retirés de ma fnac hier. Soit ils se sont tous vendus en un week end, soit ils les ont planqués.

Après, il y’a ce grand drama qu’est l’Internet. Je l’ai souvent dit, mais quand il s’agit de crier très très fort pour montrer qu’on est pas content, l’Internet ça marche du tonnerre. La victoire définitive du cynisme sur toutes autres valeurs, et tout le tintouin. On nous parle alors d’atteinte aux libertés d’expression, d’un Soleil Manga « TF1 du manga », d’un éditeur prude, sans couilles. Ouais ok. Partons du principe que Soleil a pas de couilles: Bienvenue dans la NHK serait même pas en France. Raton signale que c’est un manga qui de toute manière est mineur, réservé aux otakus. Il est effectivement difficile de voir « qui » pourrait acheter cette oeuvre, éditer Bienvenue dans la NHK c’est presque du suicide commercial (mais nuancons en disant que Soleil peut se le permettre.) Ca peut pas séduire les fans de shonen hémoglobinaires (y’a bien de l’ecchi mais…), ça séduira pas trop non plus les filles (y’a bien une histoire d’amour mais…), les amateurs de seinen et de titres adultes pourront éventuellement s’y intéresser, mais de très loin. Parce que NHK ça reste quand même une histoire cruelle englobée de beaucoup de sucre, avec un humour, une légèreté quasiment perpétuelle.

Soleil, Prude ? Dans ce cas-là, ça ne les aurait pas génés de censurer quelques cases avec Misaki. On aurait pas eu des termes quand même assez cru par moment. On aurait même pas eu ce manga d’ailleurs, là aussi.

On est d’accord sur le fait que beaucoup de trucs de chez Soleil, ça pue quand même la merde. Même si je suis un joyeux niais, on parle quand même d’une société qui pompe ses blagues sur bashfr, et n’a pas de hontes à produire certains trucs (matez la section Humour et Jeunesse de leur site, c’est à me faire regretter Boule & Bill. Boule & Bill.) Mais je pense que si c’était une autre société qui aurait fait la même chose, les gens n’auraient point été aussi véhéments et aussi cyniques. Parce que bon, je vous rappelle pour mémoire que des enfants meurent tous les jours dans le monde, que des hommes et des femmes se battent chaque jour contre la vermine communiste afin de faire régner la liberté, l’égalité, la fraternité !

Je pense fondamentalement que la présence ou non des censures ne change rien, que ça reste tout de même glauque à en crever. Que ce n’est pas dramatique, et qu’il y’a quand même pas de quoi crier au scandale, à Big Brother, à la prudeur de notre société, et caetera. Cependant, cela témoigne justement bien d’un ras-le-bol général des bons sentiments. Peut-être d’un mal-être général. Mais vous voyez, si je dis ce genre de phrases c’est pour faire genre je suis un grand sociologue.

Enfin, Soleil a répondu à ça sur un forom. Ca a été fait en accord avec éditeur et auteur, ceux-ci ont même été très favorables, et caetera. Mais j’adore les réponses, on y retrouve tout un coté très casse-couille. Moi au bout du deuxième message, j’aurais fait « foutez vous votre tome dans le cul et arrêtez de faire chier. Ah non, c’est vrai y’a déjà un balai. » où un truc poétique dans le genre. Je disais dans un article très critique sur les forumeurs-gamers, qu’il y’avait une tendance à prendre très mal et au pire degré possible toutes les déclarations d’officiels. Genre « y nous cachent tous quelque chose, ce sont des enculés qui ne veulent que notre fric, tout ça ». Merde les gens, avec tout ça j’ai l’impression d’être de droite, de vivre dans un monde anarco-communard. Le type leur balance que Kadokawa a dit oui et a même encouragé le truc, mais non, obligé y ment, ceux qui croient ça sont que des gros niais qui se font sodomiser sans se rendre compte. Pitié quoi.

C’est normalement là qu’on balance deux trucs:

  • C’est une spécificité française gnagnagna aux States le font pas gnagnagna je veux vivre au Japon gnagnagna
  • Une morale. Pour aujourd’hui, ça sera l’histoire du garçon qui crie au loup. Tous comme ceux qui tous les jours sur les forums, quotidiennement, déclarent que telle société les sodomise, et qui donc coup rendent le terme de sodomie presque banal ; tous ceux qui crient à la censure tous les jours sur les forums rendent ce terme banal. Quand on aura une vraie censure, quand on fera disparaître des pages dans Bleach parce que Nell a trop de seins, et ben ce mot n’aura plus aucune valeur. Plus aucune. Et puis merde, quoi, respectez un peu Victor Hugo et les soldats qui furent au front en 14-18. Eux, le mot censure, y savent ce que c’est. Pourquoi Victor Hugo ? Je sais pas, moi, demandez à votre prof de mathématiques.

(Mais encore faut-il qu’un jour, on en soit à un point de censurer Bleach ou One Piece. Comme si tout était censé aller vers le pire. Je sais que c’est l’UMP au pouvoir, mais quand même.)

En bref: pourquoi tant de haine ?

(et notez un sondage test sur le coté. Je teste ce que ça donne, flemme de passer à DotClear 2 maintenant pour avoir un vrai plugin de sondages. Et je veux voir ce que ça donne.)

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr