Archives quotidiennes :

[Billet à theme] Les zombies, c’est cool.

Quel est la catastrophe que souhaite le plus les geeks dans notre genre ? Séisme ? Inondation ? Tempête ? Attentats Terroristes au Gaz Sarin Dans Le Métro De Rouen ? Sortie d’un nouvel album de Lââm ? Eh bien je vais vous donner la réponse: L’attaque de zombies.
Hop

D’un coté, la réponse était évidente. Déjà parce que y’a le mot zombie dans le titre (je n’allais donc pas parler de Spiderman), mais aussi parce que bon, la réponse était genre évidente. Romero, Resident Evil, Left 4 Dead et tout ça: ce n’est que pour nous former. On est tous devenus plus ou moins des roxxors dans l’art de la survie en milieu hostile/rempli de zombie. Si des zombies débarquent demain, nous saurons tous quoi faire. A commencer par éviter de paniquer comme des idiots et surtout surkiffer les lieux en hauteur genre les toits, tout ça. Bon après y’a la question de l’armée tout ça, et ça sera beaucoup plus dur d’y survivre, mais en attendant…

Bref, après un excellent premier volet, le second volet de Dead Rising est prévu, se passera dans un milieu assez proche de Las Vegas, et les quelques screens sont sortis. J’ai eu UNE déception: on ne jouera plus Frank « I’ve covered wars ya know » West mais un autre type. Espérons qu’il soit aussi attachant que ce bon vieux Frank et qu’il soit aussi charismatique avec un casque de Servbot sur la tête. Pour le reste, je fais évidemment confiance à Capcom – autant que pour Resident Evil 5 qui, la démo me l’a confirmé, sera sans nul doute aussi jouissif que RE4. Même si Chris me plait pas des masses. Bah j’imagine que le scénario me le fera progressivement kiffer. Ou pas.

Dead Rising, rappellez-vous. Ou allez l’acheter tout de suite. Ce jeu est juste kiffant. Mais c’est vraiment non seulement un jeu qui se joue au détail, mais qui se joue sur la durée. J’ai vu pas mal de gens dire « buabua c’est nul c’est répétitif » et qui avouaient bloquer au premier combat contre un autre humain parce que ce connard était chaud à buter. Bah oui, Carlito est chaud à buter au début du jeu. C’est pour ça que Dead Rising est le seul jeu bac à sable ou il est conseillé, à la première partie, de laisser tomber le scénar et de découvrir le jeu « librement ». Découvrir le magasin sans se prendre la tête, monter de niveau progressivement, puis dès qu’on se sent assez assuré, on meurt et on reprend de zéro. Comme si de rien n’était. Enfin on fait sa fête à ce foutu mexicain et on chope le scénario. Puis on débloque des succès. Puis on devient assez assuré pour prendre les zombies comme de la rigolade.
Seules ombres au tableau ? L’IA des survivants. Très vite on découvre que vaut mieux leur désigner un « point de rendez-vous » avec LT et Y, sinon c’est l’enfer sur terre tellement ils sont cons comme des cons. Le système de sauvegarde tant critiqué ne pose quant à lui aucun problème et participe au mieux à l’ambiance. Ce n’est pas comme si on ne pouvait pas charger la partie quand on a fait de la merde et ce n’est pas comme si il y’avait des toilettes à 3mn ou qu’on soit. Le seul truc con est l’impossibilité pour un profil différent de faire une sauvegarde différente, mais tant pis.

Niveau détail, il y’a des trucs de fou. Prenez une poele. Trouvez un four. Mettez la poele sur le four. UPGRADE D’ARME. Quand je suis arrivé pour la première fois à la quincaillerie j’ai cru que j’étais au paradis. Ok c’était infesté de zombie mais y’avait des tronçonneuses. Alors j’en ai pris une, genre ayé j’étais grobill et tout puissant. J’avais tort: la tronçonneuse est super fragile, et pas facile à manier. Un beau pied de nez au cliché de la tronçonneuse arme ultime.
Enfin, j’avoue avoir pas mal surkiffé les survivants psychopathes. Surtout Adam. Surtout la mort d’Adam. J’ai failli vomir. Mais vu qu’il laisse un CHOUETTE cadeau derrière lui, je me met surtout à vomir parce que je suis super content. Bref. Dead Rising c’est bon, mangez en. Surtout qu’il est plus très cher maintenant: surtout pas super trouvable en occaze. Tu m’étonnes, un jeu pareil tu le revends pas. Bah oui.

Persona 4. Resident Evil 5. Mad World. Ces jeux ont l’air tous les trois d’être des grosses tueries ouvreuses d’anus. Leur point commun ? Ils sortent tous les trois le 13 Mars. BORDEL je dois économiser pour Epitanime moi. Comment je vais faire. Bon Persona 4 est top priorité sur ma shopping list, ça va sans dire.

Bon dans un style outrageusement différent, vous avez pu noter un intro vraiment vidéoludique à mort, pourtant, chose amusante, il y’a la catégorie « Mangasse ». C’est vrai que les zombies dans les mangas, bon, c’est toujours des hommes de main, des trucs invoqués, jamais une grosse menace. Et puis je suis tombé sur Highschool of the Dead.

Miam

Inazuma est un auteur H à la base. Un style tout a fait agréable mais des histoires parfois trop hardcore pour mon petit coeur de bisounours en sucre. Mais je suis assez fan d’une de ces créations. Enfin bref, depuis 2006, il s’est reconverti avec ce manga (mais il n’est pas au scénario, juste au dessin), publié dans Monthly Dragon Age, en hiatus depuis quelques temps après 22 Chapitres. Et, là ou ça devient plus intéressant, c’est que Pika en a acquis la licence. Et que ça devrait sortir cet été. Et que moi j’ai envie de dire que ce truc bute. J’ai juste lu les sept premiers chapitres, ça se trouve ça se barre totalement en couilles après mais déjà je suis quand même méga emballé. Parce que le style d’Inazuma est là, parce que le coté survival est vraiment présent à donf, et que surtout y’a quand même beaucoup de filles qui survit. Et que y’a en plus y’a des tétons dans le chapitre 6. Et qu’on a un perso d’otaku fan d’arme absolument génial (la tronche qu’il tire quand il tombe sur des fusils est PRICELESS.) Et que les personnages sont généralement assez attachants et qu’on a vraiment peur pour leur peau, a commencer par un héros pas dégeulasse et pas trop cliché (ok il a un bon fond et une légere naïveté mais c’est aussi un pur badass, un combattant de folie et un anti-Shirou en puissance dans le genre chevalier au grand coeur), une infirmière ma foi fort miam (en plus d’être assez tête en l’air), une super combattante de kendo ou bien encore la meilleure amie d’enfance du héros bien miam aussi et, pour une fois, pas trop conne.

« Sois-y habitué ! Nous sommes désormais dans un monde ou ceux qui ont des idéaux nobles ne survivent pas ! »

Très vite, comme d’habitude, le zombie ne devient plus qu’une légere menace. Plus gentil que les humains, peut-être. Dans un monde ou le chaos est roi, ou tout est permis, pourquoi se gênerait-on après tout ? Et là je trouve que, du moins dans ces deux premiers volumes, c’est vraiment super bien retranscrit. La police, les autres survivants deviennent très vite les menaces n°1, la survie passe par l’indifférence, pourquoi pas même tuer les faibles ou refuser de venir en aide à un père et sa petite fille. Et évidemment, nous sommes dans un manga, alors faisons péter les poses, les grandes phrases, les personnages de fou et les mini-twists. Et moi je surkiffe à mort. Surtout qu’on a affaire à des zombies super forts mais qui n’ont pas de vue, d’odorat ou de gout. Ils ont seulement l’ouïe et le toucher. Du coup le moindre bruit peut assurer une mort certaine….


Une référence à Shaun of the Dead ? ADJUGE. VENDU.

Et puis merde, Inazuma SAIT dessiner des zombies (et des filles à gros seins, c’est pour ça qu’on approuve le casting majoritairement féminin) – donc ouais je conseille A DONF ce manga. Mais genre A DONF. C’est du Romero. En Manga. Donc totalement craqué sur certains points. Donc totalement génial. Du nanar assumé quoi, et ça fait plaisir à lire.

Ah oui et y’a Bush dedans. Et Condoleeza Rize. Mais faut essayer de la reconnaître. Chapitre 8. Tout ça.

C’est vrai qu’il m’est souvent arrivé de me demander ce que je ferais en cas d’une attaque de zombies (et éventuellement si ma classe de lycée se trouvait dans un Battle Royale, mais maintenant ce n’est plus d’actualité), bon, si ça arrive vraiment je panique et je flippe à mort. Mais dans mes fantasmes les plus fous, les mêmes qui avaient prévu un truc pour la Japan, je me dis que y’aurait de quoi s’éclater. Genre un peu. Même si j’ai l’endurance d’un sac de frappe et que je sais pas du coup combattre même avec un baton, ça pourrait être une expérience enrichissante.
Ok, pas franchement utile comme expérience parce que y’a peu de chances qu’on puisse s’en vanter après. Surtout qu’on vivra dans un monde avec plein de survivants qui se la péteront. Ca peut être lourd. Hum. Bref.

Hop maintenant un ptit épisode de Soul Eater et/ou de Clannad After Story (« Ouh il a parlé de Clannad !!! Marre de cet anime overhypé !!! Les blogs de Blogchan font que se répéter !!! »), et puis dodo. Demain je me lève tot. Je vais en TD de Droit Constitutionnel. Et là je préfère vous dire: si des zombies peuvent attaquer Caen avant 11h, je dirais pas non. Ce TD est si chiant. Sauvez moi.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr