Archives quotidiennes :

10 ans ? 10 ans. 10 ans ! [Sony & moi]

La vache, voyage dans le passé.Nous sommes le 6 mars 2009 et je me souviens que le 6 mars 1999, on fêtait mes 10 ans un peu en avance avec toute ma famille et que j’ai eu, pour ce bel âge, quelque chose que j’avais beaucoup de mal à attendre… une PlayStation. Jusque là comprenez je ne jouais qu’a la Megadrive. Je suis pas à plaindre, ça aurait pu être une SNES, je suis passé prêt du drame. J’attendais donc beaucoup cette console, et c’était vers cet âge-là que je me suis mis surtout à parcourir la presse vidéoludique, et à avoir des espoirs, des visions plus globales du média, plus globale que « Cool ! Un jeu avec les Animaniacs ! Ca doit buter ! » (et il était sympa ce jeu, hardcore mais faudrait que je m’y retente tiens.), enfin bref à commencer à me construire une culture vidéoludique. Grâce à Consoles News. Dès l’âge de 9 ans et demi je savais que Xenogears était une tuerie furieuse… et mon moi d’il y’a 10 ans attend encore que j’y joue. Et comme j’ai la flemme je l’emmerde un peu.

Bref. Ce qui était bien avec ce fameux anniversaire c’est que mes parents m’avaient teasés comme des mecs de chez Kyoto Animation: annonce solennelle de mon futur cadeau d’anniversaire fin novembre (alors que je suis né mi-mars, quelle VIOLENCE), mi-février on me file des sous (une belle somme pour l’époque, 600F quoi.) et on m’emmène au Monde Meilleur de Caen, qui à l’époque possédait des bacs ENTIERS de jeux d’occaze Megadrive, et croulait tellement sous les jeux rachetés qu’ils en avaient une partie sur le trottoir. Ce qui choque si on compare avec maintenant ou le magasin fait presque un peu trop vide et avare en choix (bon ok y’a un mur entier couvert de trois epaisseurs de jeux PS2 mais…)
Enfin bref j’avais pris 4 jeux, le tout en suivant presque aveuglément Consoles News et un hors-série de Picsou Magazine sur les jeux QU’IL FAUT VRAIMENT ACHETER QUOI. Crash Bandicoot 3, MediEvil, Gran Turismo et Formula One 97: y’a rien à dire, j’avais du GOUT.
(dans mes souvenirs grandes hésitations entre Formula One 97 et Gran Turismo, puis mon père qui fait « bon je me prends Gran Turismo avec mes sous ». Moi: « \\o/ !!! »)

Bref, j’ai passé un mois à lire les notices. A l’époque c’était des VRAIES notices. Ah oui, dans cet article je vais faire un truc pas forcément habituel: je vais être un peu en mode « c’était mieux avant » sur 2/3 trucs. Ca choquera les habitués. Enfin bref c’était donc des VRAIES notices. Ceux qui ont une mémoire se souviendront de la notice GIGANTESQUE de Gran Turismo, qui sur la moitié parle de survirages, de termes techniques divers et variés… Le manuel de Formula One 97 te présentait les circuits, les pilotes (ils te présentaient même Lola Ford alors que l’écurie avait laché l’éponge peu avant le départ du Grand Prix d’Australie), celui de MediEvil et de Crash étaient plus minces mais eux aussi teasaient franchement comme des porcs. Avec mon petit frère on s’était mis à se demander à quel jeu on jouerait en premier. J’avais décidé Gran Turismo, par principe et par chifoumi.

Et puis arriva le soir du 6 mars. Je me souviens plus du tout de ma fête mais je me souviens que le premier jeu auquel j’ai joué c’était… le disque de démo. Et évidemment quand on a presque 10 ans un CD de démo ça bute grave, j’avoue même qu’au début je croyais à des jeux complets. Mais non, très vite j’ai vu que c’était des versions softs de grosses tueries comme Spyro, Bust A Groove, une version béta de Tomb Raider 3 (le niveau de la prison du Nevada qui est complétement différent – j’ai jamais fini cette démo. Tout comme j’ai jamais fini un seul Tomb Raider – ça fait un an que je dois finir Anniversary tiens.)

Etoiles dans les yeux, amour de son prochain. Le lendemain matin je me souviens m’être levé tellement tot pour jouer que si je zappais sur la 1 je tombais sur le Grand Prix d’Australie de F1. Et ce jour-là je m’en foutais complétement qu’Irvine gagna sa première course, j’étais à fond dans Crash Bandicoot ! Dans Formula One 97 !

Bon évidemment, ce n’était pas aussi idyllique: on avait pas acheté de carte mémoire. Je me souviens avoir passé 3 mois sans carte mémoire, à refaire encore et toujours les premiers niveaux de Crash et de MediEvil… ce qui pour un enfant élevé à la Megadrive et ignorant complétement la notion de sauvegarde n’était pas dramatique, voire même normal. Après sont arrivés les jeux supplémentaires: Coupe du Monde 98 (avec du Fatboy Slim dedans !), Spyro, Alerte Rouge (pourquoi j’ai pris Alerte Rouge ? Je me pose encore parfois la question. Reste que j’avais surkiffé.)…

Fin 2000, on a échangé la grosse PSX grise pour une PSOne plus classique. La N64 est arrivée également pour Noël 1999 et les deux consoles durent apprendre à cohabiter. Est arrivé alors l’époque des premiers achats de jeux en neuf (Crash Team Racing, Gran Turismo 2), le pucage de la console pour supporter foules de jeux gravés de chez un voisin (mais pas mal de petits jeux, genre les Razmokets), achats continuels de grands jeux dont le dernier sera sans nul doute Final Fantasy IX. Premières déceptions d’achat (MediEvil II. Grosse déception à l’époque, quelque chose faisait que…) , apparition des fameuses sauvegardes spéciales qu’on pouvait trouver dans le PlayStation Magazine (« commencer Metal Gear Solid avec le bandana et le camouflage optique » => OH YAW.), et puis Consoles News s’est éteint, à ma tristesse. Je me suis mis à Consoles+ mais… c’était moins bien ;(.

DANGER ! NOSTALGIE EXTREME A PARTIR DE CE POINT !

A l’époque y’avait des trucs cools quand même ! Crash Bandicoot et Spyro par exemple: des jeux de plates-formes, des VRAIS. Pas un jeu de plate-forme batard ou on tente de mettre de la course boiteuse, du beath’em up de merde, et caetera et caetera. En bref ras le bol des jeux de plates-formes bon partout excellent nulle part. Crash Bandicoot 3 non seulement arrivait à peu près à être excellent partout (que ce soit la mode avec l’avion, les niveaux en jet ski ou en moto, c’était vraiment BIEN.) mais en plus était cool – bien que le plus faible de la série. Mais le plus accessible. Puis bon c’est pas comme si tu te spoilais grand chose en jouant au 3 avant le 2 (« Quoi ? J’ai battu Néo Cortex ? Deux fois ? Mais ! »)
Pareil pour Gran Turismo 2: je n’arrive plus à ressentir autant sur un trop boiteux Forza 2 (le jeu « qu’on va faire à l’identique de Gran Turismo 3 parce que prendre des risques, c’est dur. ») ou sur les Gran Turismo plus récents. Et enfin, Formula One 97 reste, et c’est assez dommage, le Formula One le plus complet et le moins buggué à ce jour – quoique j’ai pas encore jeté un oeil à Formula One 06, je l’ai vu à 6€ dans un Easy Cash je me laisserais sans doute tenter.

Après, évidemment, j’avoue lui préférer la Nintendo 64. MAIS CECI EST UNE AUTRE HISTOIRE.

Mon idylle avec Sony se termina plutôt abruptement. Le jour ou la lentille de ma PS2 (reçue à Noël 2001, un poil trop tôt peut-être – je voulais une Game Boy Advance pour jouer à Pokémon Saphir moi) fit comme beaucoup d’autres lentilles de PS2: elle refusa de marcher. Presque un an jour pour jour après son acquisition. Et c’était bien triste. Et puis Internet. Et puis traîner surtout sur des forums Pokémon ne m’aida pas à avoir ESPOIR en Sony, et je devins non pas un fanboy Nintendo, mais un type qui méprisait cordialement Sony. (et Microsoft aussi, mais ça maintenant je préfère ne pas m’en souvenir, ma 360 pourrait le savoir et pratique le ring of death pour venger sa grande soeur)
Mais j’ai racheté une PSTwo. Quand même. Parce qu’on pouvait détester Sony et avouer que la ludothèque de la PS2, voilà quoi. Mais j’y reviendrais. Dans un grand article nostalgique. Qui sera publié à Noël 2011. D’ici là PEUT-ETRE que Néant Vert sera mort, hacké par un front indépendantiste ou parce que je serais mort au front =(.

O_O
Note: sur Thalie a actuellement lieu la grande séance du logo d’Avril, qui permet aux membres de proposer qui il aimerait voir en logo pour ce mois-là. Viendez proposer (là je vous avoue que déjà y’a du lourd) !

Bon voilà. Je dirais rien sur la PS3, la famille ne l’a possédé qu’un an. Mon petit frère a durement économisé pour l’avoir, il la revend au bout d’un an, c’est lui qui voit. Mais on avait déjà 3/4 petits problèmes (comme le disque dur qui patinait dans la semoule et rendait les chargements très très longs).

Enfin bref. Voilà. Je vais ressortir la PSOne du placard et y jouer. Et boire un POT à sa gloire !

J’avoue que je pense plus à la nourrir, j’ai bien racheté Metal Gear Solid fin 2007 mais là j’ai découvert les fameuses boutiques en « cash » (Cash Converter / Easy Cash), disons une chose à propos de ces boutiques: je crois que c’est une plus grosse menace pour les boutiques de jeux vidéo que des trucs comme Game ou Micromania. Parce que là non seulement le choix est ENORME (bordel j’ai vérifié: le Easy Cash a TOUT les jeux N64 en vitrine. TOUS. J’avais pas assez pour me prendre Jet Force Gemini ou Banjo Tooie mais ça m’a foutu sur le cul de voir ces cartouches en vitrine – surtout que pour ce dernier j’attends la version XBLA) mais le prix fait rire et baise carrément le marché de l’occasion, de 5 à 15€ parfois (Animal Crossing DS à 15€ au lieu des sempiternels 25/30€ ? Mais GLUPS.), sans compter sur le fait que y’a pas que du jeu vidéo et que niveau accessoire aussi y’a du matos. J’étais entrer là dedans en espérant trouver une manette PS2 à moins de 15€, j’ai bien dépensé 15€… mais je me suis acheté une manette PS2 ET une manette PC. Le seul véritable handicap des deux magasins, en tout cas sur Caen, c’est qu’ils sont situés en pleine zone commerciale de banlieue, ces zones hyper bordéliques à l’américaine, ou les piétons en chient un peu pour se déplacer et ou tout est fait pour les mecs en bagnole. Enfin y’a des bus…

Mais j’ai presque honte d’y aller, moi qui suit si fidèle à mes boutiques habituelles ;_;…

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr