Archives quotidiennes :

Persona – Trinity Soul

 »Des exemplaires de Persona 4 trainent dans quelques grandes villes depuis aujourd’hui. Les boutiques de Caen (enfin quelques unes) en recevront demain matin. \\o »

Blogchan et Animint semblent refuser de prendre mes articles « Blabla Otaque ». Bon pas grave. Mais n’hésitez pas à jeter un oeil sur cet article qui vous a peut-être échappé… (je veux vraiment savoir si c’est supportable ou pas XDD.)

Glénat réedite NaruTaru: ca va faire plaisir à raton haha.

Bien, je ne savais pas si il fallait que je parle de Persona Trinity Soul mais vu que c’est le mois Persona, je vais pas en faire l’impasse. Alors Persona Trinity Soul qu’est-ce que c’est ? Eh bien c’est une série de 26 épisodes qui a commencée en Janvier 2008 et qui donc reprends quelques éléments de la série Persona 3, à commencer par se dérouler dix ans après le troisième volet (et, par conséquent, se dérouler huit ans après le quatrième), le concept de Persona, le concept du syndrome d’apathie et y retrouver 2/3 personnages. Mais pour le reste, c’est une aventure originale qui attend celui qui saura affronter… un anime long et contemplatif. Très contemplatif.

Mais surtout très chiant.

Tuez moooi

Le problème de Persona Trinity Soul n’est pas technique: l’animation et la réalisation sont bien fichues et ça c’est cool. Les seiyus jouent pas trop mal, l’OST est plutôt bonne, le scénario est complet et pas incohérent. Non. Le problème de Persona Trinity Soul est personnel: je m’y suis fait totalement chier. Du début à la fin. Parce qu’aucun personnage ne m’a intéressé, j’ai trouvé Shin totalement banal, Jun presque boulet, Ryo trop caricatural avec sa fausse froideur qu’on sent dès le début feinte, Takuro n’a même pas le quart du huitième d’un Junpei dans le genre sidekick rigolo, Megumi est trop fade… bref seule Kanaru m’a a peu près parue complète et complétement dans l’univers Persona, c’est à dire le genre de personnage qu’on pourrait croiser dans la vie de tous les jours, et qui ne soit pas une caricature d’adolescent.

Bref, c’est déjà sur un casting peu engageant qu’est posé l’anime. En tout cas un casting qui du début à la fin m’a saoulé. Et quand arrive enfin un mystérieux personnage issu de Persona 3, on est content de retrouver ses repères car, étonnamment, le personnage en question reste bien écrit…

Quel personnage de Persona 3 est-ce ? Envoyez vos réponses au…

Non l’autre problème de Persona Trinity Soul est qu’il prend TROP son temps. Mais vraiment TROP. De nombreux épisodes sont vraiment trop longs, ne disent rien, ne révelent rien, on suit juste les personnages. Un peu. Ce qui serait sympa si ces personnages étaient intéressants, mais comme ils ne le sont pas… Alors du coup il y’a bien une bonne dizaine d’épisodes que j’ai suivi vaguement, regardant le temps s’écouler sur VLC, en espérant quelque chose… mais non. Ca restait chiant.

Quant aux personas, pas de métaphores pour les invoquer (exit l’evoker qui simule le suicide par balle ou exit les lunettes de P4) il suffit juste de vouloir les invoquer pour y arriver. Quelques intéressantes révélations à ce sujet, espérons les canons, puisqu’Akhihiko nous avoue qu’avec l’âge, la capacité à les invoquer disparaissent peu à peu.
Mais sinon, rien de plus. Pas de personas mythologiques (juste des trucs, gros, sans noms :/), pas de héros avec la capacité de jongler entre plusieurs personas, bref les personas sont de banals moyens de se battre… et même pas contre des Shadows, mais simplement contre d’autres humains !

Bref, l’univers Persona est expédié finalement, réduit à quelques poncifs.

Finalement je n’ai pas grand chose à dire sur Persona Trinity Soul, je m’y suis ennuyé du début à la fin, j’ai fini le truc dans la douleur. DANS LA DOULEUR. Je me souviens même la veille de mon départ pour la Japan Expo, a 4h du matin, incapable de m’endormir (a cause de mon rythme de sommeil chelou) et à me dire « bon je vais me mater Persona, ça m’aidera à dormir ». Non, le scénario je l’ai senti grand, mais jamais je me suis senti concerné. Les personnages sont souvent en danger, mais je m’en foutais de ce qui leur arrivait.
Bref. Persona Trinity Soul est pour moi une assez grosse déception et finalement un anime qui aurait pu s’appeller juste Trinity Soul que cela n’aurait rien changé. Mais quelle longueur…

(sinon c’est Iwasaki à l’OST. Ce qui explique la réussite de celle-ci)


Et les deux openings sont cools (surtout que le second montre un masque ;(.)

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr