Archives de
Jour : 28 mai 2009

Epitanime ! Fuck yeah ! + Plein de jouissances métaphoriques et textuelles.

Epitanime ! Fuck yeah ! + Plein de jouissances métaphoriques et textuelles.

Eh oui demain commence l’Epitanime, là je suis encore dans ma bonne vieille bourgade de Ouistreham, je ne prends le train que demain midi, ou j’arriverais sur Paris vers quinze heures, et où, après quelques heures passées chez quelqu’un pour un projet top secret mais néanmoins amusant, et après un épique McThalie, je serais laché dans l’arène, au milieu de centaines d’otakus déchainés qui n’attendent qu’une seule chose: me prouver par a+b que Code Geass c’est pourri. Ou plus globalement Lire le billet.

[Hentai] 3 pour le prix de 1 – Amatarou, Ishikei & Mitarashi Club

[Hentai] 3 pour le prix de 1 – Amatarou, Ishikei & Mitarashi Club

Youhou

Car ils le méritent et même si leurs oeuvres ne sont pas forcément nombreuses, ils ont le droit à ce que Néant Vert parlent d’eux, sans pour autant leur dédier tout un article. Car aujourd’hui, en cette veille d’Epitanime, je n’ai rien de mieux à faire que vous parler de trois auteurs hentai qui sont tout a fait bien, tout a fait conseillés, que dire, tout a fait approuvés par mes soins: Amatarou, Ishikei et le Mitarashi Club ! Deux auteurs et un cercle, c’est là que la joie et le bonheur vont empliront sans nulle doute. Évidemment, comme habituellement, le contenu de cet article est réservé à ceux qui SAVENT qu’ils peuvent le regarder, qui SAVENT qu’ils ont plus de 18 ans et SAVENT apprécier les bonnes choses de la vie, c’est à dire on ne va pas vous mentir, les Figolu.

Les trois auteurs ont quelque chose en commun: ils font peu de trucs softs et font globalement peu d’images colorées avec des poses lascives. Ishikei ne fait certes que ça mais JUSTEMENT il en fait pas de soft. Et si je ne rechigne pas à exhiber des tétons (le cinéma français peut le faire alors pourquoi pas moi), il se peut avec tristesse que je rechigne à montrer des choses plus explicites comme des GROS BRAQUEMARDS. Mais ceci n’a qu’une seule et unique raison: c’est parce que je suis un gay refoulé. C’est Freud qui me l’a dit.
Donc par conséquent, le choix d’images fut particulièrement dur, et encore une fois, difficile de mettre en valeur les artistes mais j’espère y être parvenu, que ce soit par les mots ou les images. Car dans les articles H, les images c’est important.

Amis mineurs, après cette image vous n’avez plus le droit d’être là, sinon vous perdez du sang par les oreilles jusqu’a ce que mort s’en suive. Hey Man

Lire le billet.