Archives de
Mois : août 2009

Parlons bien, parlons business, parlons ambitieux: parlons du projet de tournoi des fétichismes.

Parlons bien, parlons business, parlons ambitieux: parlons du projet de tournoi des fétichismes.

Je suis insomniaque, ouaaaaaaaais. Achievement unlocked ! J’avais balancé de juin à juillet un sondage qui demandait si les gens étaient intéressés par un « tournoi des fétichismes », enfin une connerie sous ce nom. Le résultât fut éloquent: on me demanda de présenter l’idée avec un article dédié avant. Alors soit, je profite de la fin des vacances, de la reprise d’une activité normale par beaucoup de gens honnêtes (cad pas étudiants) pour enfin développer l’idée qui, si elle aboutit sur Lire le billet.

Mirror’s Edge – Sur le bris du miroir

Mirror’s Edge – Sur le bris du miroir

Chaque année pour les fêtes de Noël, c’est la même pagaie sur le marché vidéoludique. Tous les jeux se décident à sortir à ce moment-là pour pouvoir avoir une place dans le caddie des parents, et c’est pour le gamer une véritable anarchie où seuls les plus fortunés n’ont pas la moindre question à se poser. Ainsi si chaque année à ses grands vainqueurs des fêtes de Noël (des jeux comme Call of Duty World of War, Call of Duty Lire le billet.

I MAED A B1LL3T WITH ZOMB13S IN IT!!!!111

I MAED A B1LL3T WITH ZOMB13S IN IT!!!!111

Est-ce que le jeu Smash TV vous évoque quelque chose ? Sorti sur borne d’arcade puis sur SNES et Megadrive (mais aussi sur des consoles comme la Master System, la NES, la ZX Spectrum ou la Commodore 64, ce qui en 1992 était encore assez peu osé), ce jeu mettait en scène un scénario assez rigolo, avec une émission télé ou des mecs devaient survivre le plus longtemps possible à une meute d’assaillants pour gagner des cadeaux divers et variés (voiture, Lire le billet.

Umineko Hell

Umineko Hell

Inspirée par les AMV Hell (dont le 2e épisode est à mourir de rire et le 3e est absolument à voir si vous avez 1h00 devant vous), la communauté youtube anime nous a offert plusieurs trucs dans ce style, basés sur les détournements d’anime à base de gens qui savent faire fonctionner au moins Windows Movie Maker, VirtualDub, Audacity et leur humour. Après une dizaine d’Higurashi Hell, qui la plupart du temps alternaient entre le néant et le génie sans Lire le billet.

Neon Genesis Evangelion – Hallelujah

Neon Genesis Evangelion – Hallelujah

oh

Oh Evangelion. Premier anime diffusé en France après la fin du Club Dorothée, son impact à la fois au Japon mais aussi en France fut tellement puissant qu’on en ressent encore aujourd’hui les secousses. Et c’est après avoir rematé pour la centième fois son excellent opening et en voyant Rebuild of Evangelion 2.0 approcher que je me suis dit « bon, serait peut-être temps que je mate Eva », ça plus mon sixième sens qui savait déjà que Taka allait en faire un doujinshi hentai. Après une semaine et demi de vision, je l’ai terminé, et voici mes humbles impressions, et simplement ceci, sans autre prétention. Car je sais que c’est un sujet… dangereux ? Mais quand je surkiffe un anime, je le dis haut et fort dans un article, alors NGE passera AUSSI à la casserole. Pas d’exception, ni de traitement de faveur, tout le monde à le droit à son pavé indigeste et rempli d’enthousiasme néfaste pour la santé de l’Internet.

A la place de cette phrase, il devrait y'avoir une image
Alors buvez un bon coup, installez vous, et préparez vous à lire du subjectif pur jus.

Lire le billet.

Un mois de catch, Juillet 2009 – Juillet est Jericho.

Un mois de catch, Juillet 2009 – Juillet est Jericho.

Inauguration d’une nouvelle chronique sur Néant Vert, et d’une nouvelle catégorie et d’une série d’articles à rythme régulier dédié à l’actualité du catch. Ces rubriques, mensuelles, et qui sortiront plutôt vers le début du mois car, comme n’importe où sur le net, chez Néant Vert on aime bien, quand on fait des bilans, faire ça dans une période chronologique assez facile à mémoriser, en l’occurence ici c’est sur un mois. Du 1er au 31 de celui-ci. Je pourrais prendre des Lire le billet.

Je suis un homme, un vrai, je mate des animes

Je suis un homme, un vrai, je mate des animes

Bon, depuis que j’ai fini de lire Umineko No Naku Koro Ni il y’a déjà une semaine, il a fallu que je trouve un palliatif pour occuper mes nuits. Très vite, j’ai en effet découvert que j’avais déjà vu toutes les vidéos du Nostalgia Critic à ce jour, idem pour l’Angry Video Game Nerd, que presque toutes les pages de tvtropes ont déjà été déflorées à mon égard. Alors ok le Comiket est ce week end, ce qui promet dans Lire le billet.

Dix ans de presse vidéoludique

Dix ans de presse vidéoludique

Ce topic contient des photos. Beaucoup.

Note: Thalie réouvert hier. Voili voilà.

Aussi violent que cela puisse paraître, il existait pour ma pomme une époque où l’Internet illimité n’était qu’un doux et terrible mirage, où pour se connecter à Internet c’était 20h maximum, où il fallait sortir une rallonge pour connecter l’ordinateur à la prise téléphonique qui se trouvait un étage plus bas, où c’était du 56k et où en plus quand on était connecté, le téléphone ne marchait plus. Et si je vous dit qu’en plus à l’époque c’était avec AOL (« A bientôt- a bientôt » ; « Vous avez… des… nouveaux messages ») et qu’en plus j’avais que onze ans, vous comprenez que c’était difficile d’être aussi informé que de nos jours, et que quand tu étais bloqué dans un jeu, la soluce fallait l’imprimer (j’avais pas d’imprimante.)

Bref, si aujourd’hui la presse vidéoludique n’est plus qu’un détail dans le présent (il faut dire que quand 75% des magazines appartiennent à la même maison d’édition, des questions se posent), elle était dans mon passé un soleil autour duquel je tournais constamment, pour ne pas dire en permanence. Aujourd’hui j’ai profité d’une séance nettoyage du bordel dans mon buffet d’archives pour prendre quelques photos de cette collection, de ces dix ans de presse vidéoludique.

huhu

Ca fait effectivement assez imposant mais encore j’aurais pu sortir les 70 magazines qui sont dans les classeurs pour faire ENCORE PLUS IMPOSANT…

Lire le billet.

[Humeur Drama] Les expressions dont on se sert beaucoup trop…

[Humeur Drama] Les expressions dont on se sert beaucoup trop…

… et qui sont franchement répétitives en plus de témoigner d’une certaine paresse intellectuelle. Internet est un endroit formidable. On y trouve de tout, pourvu que l’on creuse un peu et ainsi de lien en lien, de découvertes en découvertes, on peut se forger des opinions, un esprit critique, une ouverture d’esprit, du recul sur les choses, un arrêt de tout prendre au sérieux, accéder au stade d’ultime humour, et par la même occasion au rang de Sage de l’Internet, Lire le billet.

Joue là comme Néant Vert – Tintin au Tibet #5 (Le matin est làààà)

Joue là comme Néant Vert – Tintin au Tibet #5 (Le matin est làààà)

Cinquième épisode de Tintin au Tibet et le dernier en compagnie de Deity Link, du Concombre Masqué, de Nashi et de Draco Dynasty. A ce moment précis dans la vidéo il est 8h50 du matin, nous sommes le dimanche 5 Juillet, et la vie est rude. Quelques heures plus tard, je survivrais à la Japan Expo, joie. Alors en ce qui concerne les deux niveaux d’aujourd’hui, juste un avertissement: la fin de la vidéo est très laborieuse. C’est à dire Lire le billet.

My Balls – Un manga couillu.

My Balls – Un manga couillu.

Connu également sous le nom d’Oretama, My Balls est un des mangas les plus débiles que j’ai jamais lu. Et je devais donc sacrifier un billet à en parler avec joie et bonheur. En fait, c’est juste que j’ai franchement envie de faire découvrir ce truc. Attention, danger: cet article continue des extraits de scan en anglais, veuillez passer votre pointeur de souris au dessus de l’image pour en découvrir le sens si vous êtes nul en anglais (mais cet Lire le billet.

Eternal Sonata – Chapi Chopin

Eternal Sonata – Chapi Chopin

Oh mon dieu, la qualité du titre laisse à désirer. Joyeux RPG sorti dans le milieu de l’année 2007 à une époque où la Xbox360 était encore en manque sérieux de jeux vidéo de ce style, Eternal Sonata était particulièrement attendu pour plusieurs raisons, à commencer par son scénario ambitieux (nous faire revivre le « rêve » que fait Chopin sur son lit de mort tout en nous racontant sa vie, le tout avec des belles chansons du maître musical), ses graphismes Lire le billet.