Archives quotidiennes :

Je suis un homme, un vrai, je mate des animes

Non mais oh

Bon, depuis que j’ai fini de lire Umineko No Naku Koro Ni il y’a déjà une semaine, il a fallu que je trouve un palliatif pour occuper mes nuits. Très vite, j’ai en effet découvert que j’avais déjà vu toutes les vidéos du Nostalgia Critic à ce jour, idem pour l’Angry Video Game Nerd, que presque toutes les pages de tvtropes ont déjà été déflorées à mon égard. Alors ok le Comiket est ce week end, ce qui promet dans les semaines qui suivent, et grâce aux scanners du monde entiers, des nuits entières de réflexion dans le noir, un peu comme dans Genshiken. A ce sujet, oui, le prochain Taka fera 76 pages et sera en full color, c’est lui qui l’a dit. Attendez, j’en reparle au milieu de l’article.

Donc j’ai décidé de mater plein d’animes. Surtout parce que ces derniers mois, à part deux séries en 11 épisodes chacunes (un format que j’apprécie en fait assez particulièrement) et K-On! (qui en fait 13, ok) et évidemment Umineko No Naku Koro Ni parce que je ne le savais pas encore mais j’étais déjà un gros fanboy de Ryukishi07, j’ai pas maté grand chose d’autre. Alors maintenant je veux me concentrer sur ce que j’ai commencé et pas fini, commencer des trucs dont j’entends souvent parler et que ça m’énerve de pas comprendre de quoi les gens parlent, et me faire plaisir en gros. Bref les deux semaines qui arrivent, je vais mater BEAUCOUP et DIVERSIFIÉ. En plus cette année y’a pas les Jeux Olympiques, RAISON DE PLUS.

Allez hop, faisons comme tout le monde, des impressions brut, c’est pas forcément quelque chose de nécessaire pour l’humanité, mais c’est toujours cool à faire.

Bamboo Blade
Lilium
Enfin terminé. Ceux qui ont une très bonne mémoire et notent tout a propos de ce blog savent que j’en parlais déjà lors de mon article dédié à une nuit blanche animé en février 2008 (hum, tiens, oui, les images ont disparues. Faut dire que mon compte jexiste n’existe plus, je l’ai abandonné, cet article doit faire partie des rares auquel j’ai oublié de changer l’url des images et de sauvegarder les images, bon tant pis), j’ai donc mis un an et demi à mater les 26 épisodes, ce qui est pas mal, surtout que j’ai mis un an à mater les 7 derniers, et ça, c’est vraiment violent. Bon, au final que dire de Bamboo Blade ? Bah que ça aurait du s’arrêter à 13 épisodes. La seconde partie de la série m’a lourdé mais d’une force, alors que la première m’avait charmé sans discontinuer. J’ai trouvé que plus ça allait, plus ça manquait de rythme, plus on m’oubliait dans un coin de la pièce. Heureusement on a encore les Brave Baver et le duo Kirino / Sayako, définitivement attachant. Mais au final, je ne retiendrais pas particulièrement Bamboo Blade. D’un coté, est-ce que cet anime avait l’ambition de marquer les mémoires ? Puis au final y’a plein de petits trucs qui m’ont bien fait marrer comme la stalker de Miya, et le personnage de Dan-kun en lui-même mériterait…. un spin off.

Note: Tamaki, je la ramène à la maison / 6.

Neon Genesis Evangelion
Mughu
D’habitude, quand Tony Taka décide de parodier une série pour son doujin, je décide de mater cette série: ainsi Bamboo Blade, Fate/Stay Night, Macross Frontier ou Hayate ont été commencés pour cette raison. Mais j’étais déjà bien embété pour Clannad (zut, j’ai déjà vu la série), là je suis encore plus embété pour Evangelion, qui sera sans doute le prochain thème de son doujin: je suis déjà en plein dedans ! Ainsi les 15 premiers épisodes sont vus et bon bah rien à redire, c’est franchement top une fois que j’ai nettoyé mon esprit de diverses impuretés. La réalisation, quand elle est top, EST FRANCHEMENT TOP (je vais pas nier que y’a des moyens, on sent que c’est 1995 quoi), et je trouve tétra surkiffant le fait que chaque épisode (et chaque Ange) se distingue franchement du différent. L’épisode 11 a ce sujet, avec le blackout dans le NERV, est vraiment méga bonnard. Par contre, les personnages principaux me saoulent. Shinji pour le moment ça va encore, mais Asuka au secours quoi débranchez les piles du balai qu’elle a dans le cul, quant à Rei, bah c’est… Rei quoi. Mais les personnages secondaires, omg orgie de charisme. Gendo Ikari j’en parle pas, Misato est une MILF de qualitäy, Ritsuko déchire et Kaji j’en parle pas quand je serais grand je veux être lui. Et même le sous-commandant dégage du charisme. C’est cool en fait de me voir détester les personnages adolescents et plus apprécier les personnages adultes: d’habitude c’est le contraire.

Note: Quand je serais grand, je me marierais avec Misato / 6

Xam’d: Lost Memories
Kujibiki Unblance
10e épisode, j’ai du mal. Du mal à m’intéresser à ce qu’il s’y passe, du mal à m’intéresser aux personnages pourtant à première vue tout à fait méritants pour un coup d’oeil. La technique est effectivement de très bonne qualité, mais j’ai du mal. J’ai l’impression constante que l’anime ne suit rien, qu’il en fait à sa guise, que y’a pas vraiment de scénario, que tout ça est une impro complète. C’est zarb. J’aime pas. Je vais quand même continuer, parce que j’aime pas ne pas terminer un truc, et puis ça se laisse finalement suivre. Reste que je suis pas super motivé à chaque fois à l’idée de lancer un épisode – mais récemment l’arrivée du perso photographe badass m’a remis une petite dose d’interêt, à voir donc.

Note: Elle sert à quoi la blonde du commandant à part se faire casser ? / 6

Toradora!
left

Vu les deux premiers épisodes, pour me donner une idée, et ça met de bonne humeur, ce qui est une bonne chose. Le personnage principal est un féru de ménage et c’est toujours une bonne chose. Taiga ne m’a encore tapé sur les nerfs, ce qui est une bonne chose et je suis définitivement fan de Minori, qui est une bonne chose. Cependant, l’issue du second épisode et la bestfriendisation de Taiga est assez inattendue et me laisse me questionner sur ce que sera la suite de la série, ce qui peut être une bonne chose. Bah, j’imaginerais que je découvrirais, et que ça sera une bonne chose.

Note: Minorin / 6

Mahou Lyrical Magical Nanoha

Premier épisode vu, je materais la suite quand j’aurais fini Evangelion et évidemment, pas vraiment convaincu. On m’a dit que c’était normal, que de toute façon tout cela sert de prélude à une extraordinaire saison 2, bref je fais confiance à tous ces gens là, de toute façon je fais tout ça pour remplir ma curiosité, depuis le temps que je vois Nanoha par ci, Fate par là, fallait bien qu’a un moment où à un autre j’y jette un oeil. Je reconnaît légèrement la patte de Shinbo ici et là, et y’a un moment dans l’épisode 1 qui m’a juste scié, c’est la scène du dîner avec une animation mais juste méga plus bossée que tout le reste de l’épisode. Pourquoi, comment ? Je sais pas, j’imagine que c’est la méthode Shinbo habituelle, c’est à dire choisir avec une roulette comment réaliser telle scène, ça a du tomber sur « bouffer 50% du budget » pour celle-ci.
Ah, et beaucoup de panty shot pour ce premier épisode, dont le moins discret du monde vers la fin. Et je parle pas de la séquence de transformation. Seigneur dieu, même ma relecture récente de Card Captor Sakura m’avait pas mis aussi mal à l’aise.

Note: D’infinies promesses / 6

Umineko No Naku Koro Ni
oh

Comme tout le monde à ce stade, je n’en suis qu’au sixième épisode sur ??? et j’ai pas maté la raw sortie taleur. C’est assez rigolo parce que j’ai vu les 3 premiers épisodes avec des yeux qui découvrent Umineko, et les 3 épisodes qui suivent, je les ai matés avec les yeux de quelqu’un qui a joué au VN… Et que du coup je n’ai plus du tout le même enthousiasme à la fin de chaque épisode: je sais ce qu’il se passe après HAHA. Pas grand chose à dire pour le moment sur l’adaptation, à part la foutue habitude qu’ont les poitrines à faire boing un peu partout à un point relativement hypnotisant (et bordel Georges, lâche les seins de ta mère quoi), mais faut se dire que, de base, pour Ryukishi, une femme de plus de 13 ans a TOUJOURS des gros seins. C’est au studio DEEN de faire avec. Mais en fait au final je sais pas qui de Jessica ou de Shannon à les plus gros… enfin bref passons.

Mais globalement l’adaptation est franchement pas mal, il y’a évidemment 2/3 trucs qui passent à l’as mais en voyant l’épisode 6 j’étais déjà content de voir la moitié des événements de l’épisode, que j’aurais pensé zappé. Allez, bientôt les épisodes SERIOUS BUSINESS. J’ai hâte de voir les sept soeurs (depuis je sais nommer le nom des démons liés à chaque péché capital, qui a dit que les jeux vidéo ne favorisaient pas la culture ?) – surtout quand je vois que deux d’entre elles ont la voix de Mio et de Yui, ce qui peut donner des trucs LOL.

En parlant de trucs lol, les umineko hell ça déchire, ça déchire à donf même.

Note: The 07th Expansion / 6

PS: Je devrais faire une rubrique mensuelle sur l’actualité du catch. JE DEVRAIS.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr