Archives quotidiennes :

Les 41 personnages les plus cools de mes visions d’anime

Inspiré librement de l’article sur les 52 meilleurs moment d’anime d’Axel, je vous propose une légere variation basée sur les personnages qui m’ont plus marqués que les autres en matant une série. Enfin que dis-je, sur LE personnage qui m’a le plus marqué où que j’ai préféré par rapport aux autres. S’en suit donc une liste de 41 personnages, chaque série ayant UN seul et unique personnage, ce qui rend difficile le choix par rapport au reste. Vous y retrouverez donc du récent, du moins récent.

Bon allez commençons, vous allez voir y’a relativement peu de suspens si vous me lisez fréquemment :(.

1 – Baccano!

Regardez moi cet homme classe !
Ladd Russo. Pas de grosse surprise ouais: Ladd fait partie avec le couple Miria/Isaac et Chane des favoris du public, et je ne déroge pas à la règle. Ce personnage totalement dingue et frappé est un exemple d’excellent personnage psycho. Il accumule les moments d’épique au point qu’on en arrive à oublier que ce n’est rien de plus qu’un homme dangereux, immoral et criminel, et pas un héros. Et sa manie de porter du blanc en rajoute un peu plus au charisme de l’homme.

2- Bakemonogatari
Après seulement 3 épisodes vus…

Coup fourré incoming
Senjougahara Hitagi. Ce personnage a la classe, et est certainement dotée d’une des personnalités les plus attractives de ces derniers temps. Dotée d’un physique tout a fait charmant en plus d’un caractère de tsundere « intellectuelle », Hitagi est une des raisons pour laquelle il faut mater les trois premiers épisodes de Bakemonogatari, même si il reste que ça fait mentalement très mal de s’imaginer prendre une agraphe dans la bouche.

3 – Black Lagoon

Balalaika.jpg
Je ne nie pas le potentiel pawafull de Revy et de Rock, mais de tout le beau monde composant l’univers de Black Lagoon, mon personnage préféré est Balalaika. Je ne vous nierais pas que ça fait maintenant deux ans et demi que j’ai vu Black Lagoon, donc les souvenirs sur ce personnage sont vagues mais c’est celui dont je retiens le plus de bien. On la retrouvait ainsi bien souvent à faire son dur boulot de chef (mater du porno par exemple, rude), et elle passait en l’espace de quelques scènes de « omg elle me fait peur » a « omg elle est lol ! ». Je me rematerais bien cette série tiens.

4 – Bleach
Attention, choix difficile…

:D
Il y’a beaucoup de personnages que j’aime dans Bleach: le diabolique Ichimaru, la très naïve Hinamori, la sexy Nell, l’espada N’Noitra, Mayuri… Bref difficile de vraiment trancher. Du coup hop, direct, violent, je choisis Urahara Kisuke. Blond, au look agréable, Urahara a en plus cet avantage de toujours mélanger un caractère crétin avec des phases beaucoup plus sérieuses. Au passé pas franchement gégé, l’homme au bob laisse planer en outre une véritable onde de mystère autour de lui et le jour où on le verra sérieusement combattre créera un grand cri de joie de nombre de fanboys du jeune homme. Franchement, je le surkiffe. Et sa version anime est en plus bien lotie avec un doubleur au ton assez unique et qui en plus a fait du hentai avant ! La classe !

5 – Bokurano

Nan je n'aurais pas tout le temps la bonne idée de mettre des légendes
Chizuru Honda, parce que c’est celle qui se démarque le plus des autres. Déjà parce qu’elle en chie beaucoup plus que les autres dans l’anime (et dans le manga c’est pire), mais qu’elle possède un caractère beaucoup plus « aiguisé ». Sûre d’elle, elle sera la seule à utiliser Zearth pour sa vengeance personnelle et connaîtra sans doute parmi les 15 autres gamins le décès le plus théâtral et le plus mémorable. J’ai pleuré ;_;.

6- Clannad

\\o/
Des cinq personnages principaux féminins, Kyou est sans doute la moins développée puisque jusqu’a la sortie du Kyou Chapter, elle ne possédait aucun arc à sa gloire, ce qui était fort horrible ! Et pourtant ça ne l’empêche pas d’être mon personnage féminin préféré de la série, surtout grâce à son caractère bien trempé, et ses jets de livres fréquents. En outre, c’est peut-être la fille la plus expressive et la série n’hésitait pas à lui offrir une animation de fou quand il le fallait. Puis la scène de l’entrepôt de matériel de sport quoi. HEIN. FRANCHEMENT.

7- Claymore

Elle va te tuer. Et te manger.
Ophelia ou Teresa ? Allez, Ophelia. PARCE QU’ELLE EST CINGLEE. Et que ça fonctionne plutôt bien ! Elle est méchante, félée, sadique, et puis c’est tout. En plus d’être balèze. D’ailleurs je kiffe comment l’anime lui offre des purs poses maléfiques. Et le manga aussi. Du coup. Bref. Un personnage trop souvent mal aimé, alors qu’en plus on a affaire à une référence shakespearienne, ce qui est toujours bon à prendre. Et puis rien que pour le coup du: « bon j’ai décollé tes jambes, faut que tu te les recolles pendant que j’affronte ton boulet d’apprenti, sachant que toutes les minutes je me rendrais plus forte haha bonne chance », elle mérite sa place dans mon coeur. Et puis elle est la cause du départ temporaire de Raki. ET CA ON NE LA REMERCIERA JAMAIS ASSEZ.

8 – Code Geass
Oh mais quelle surprise !

MALEFIQUE §
Lelouch Lamperouge a peut-être un nom de merde, mais il sait porter sur son dos tous les événements et les folies de la série. Apparaissant parfois comme une enflure gargantuesque soit comme une pauvre victime, on ne sait jamais vraiment si on doit bien le voir ou pas. Après tout il tue des gens tout ça mais c’est pour sa mignonne petite soeur aveugle et pour venger sa mère alors hein…Ok c’est pas tout à fait une excuse. Porté par un Jun Fukuyama a fond dedans, Lelouch se démarque de pas mal d’autres héros de part son talent pour les rires sardoniques, les tronches de déception légerement exagérées, et les plans parfaits mais pas tellement que ça parfois. Et puis on aimerait tous un geass. SERIEUSEMENT.

9- Cowboy Bebop

Vous vous attendiez à Faye hein avouez ?
Dans Cowboy Bebop, on a un gros casting de fou. J’aurais pu tout à fait préférer Spike l’homme le plus classe du monde, Faye la jeune femme sexy en toute circonstance ou bien Ed, mais nan mon préféré, et après avoir vu 16 épisodes, c’est ce bon vieux Jet. Au départ je m’attendais au cliché classique de la grosse brute, mais Jet est beaucoup plus intelligent qu’une brute moyenne (et peut-être même le plus intelligent du vaisseau huhu), est un poil plus sensible (sa passion pour les bonzaïs) et offre des putains de scènes épiques quand il entre en action. Gloire à lui.

10- Darker Than Black

Fumer tue mais lui est bien obligé
11 Novembre, j’ai bien kiffé Hei et Huang aussi, mais 11 Novembre porte un smoking blanc, le choix est donc très vite fait et permet d’esquiver une argumentation, ce qui est toujours pratique. Deux mots donc: smoking blanc. (et une vraie présence quand il apparaît à l’écran.) – En fait il me rappelle pas mal Ladd… mais en plus sain d’esprit.

11- Detroit Metal City

RAPERAPERAPERAPERAPERAPE
Krauser II/ Negishi Souichi bien évidemment. Les autres personnages ne sont pas dépourvus d’interêt loin de là, mais le duo d’un seul homme qu’est Krausergishi absorbe tout le reste du casting sans trop de problèmes. C’est surtout en Negishi que le personnage est assez éclatant, en gros loser qui ne réussit en rien, et les « vengeances » qu’il obtient en Krauser II sont souvent sources à de bons trucs. Et puis globalement le personnage de Krauser II enquille les scènes assez épiques et mémorables: il a violé et fait jouir la Tour de Tokyo quoi !

12 – Fate/Stay Night

Emiya.jpg
Emiya Shirou bien évidemment ! On sent bien derrière ce personnage une volonté nette de Type-Moon et du Studio Deen de faire un personnage attachant et aimable. Il se démarque ainsi par son courage au combat, que certains traitent trop vite de crétin: mais lui n’est pas un héros invincible et indestructible, donc ennuyant, non, c’est un faible, un gros naze, il le sait mais il s’en fout ! Emiya est un de ces trop rares personnages de shonen qui privilégie la force de la volonté à la véritable force, ça ne marche peut-être jamais mais, eh, qui ne tente rien n’a rien ! Et sa galanterie permet aux personnages féminins de rester là ou elles devraient être: en atout charme, certainement pas en position de force contre-nature ! Bref, un personnage trop souvent sous-estimé mais qui se révèle pétris de charisme, de classe, de cohérence et de PASSION pure, la quintessence du courage, un exemple pour la jeunesse..

Hanger 18 !
Sinon mon personnage préféré c’est Rin Tohsaka. Elle a tout. Ouais ok ça fait deux fois que je fais une argumentation pauvre, mais vous survivrez :(.

13 – Full Metal Alchemist

Hoho
Je ne suis pas très branché héros de shonen habituellement, souvent très clichés et horripilants à force d’être invincible/courageux/omniprésents, mais Edward Elric je dis oui ! Oui je dis oui oui oui ! En outre d’être plus petit que moi (HAHA), il dégage naturellement une certaine présence qui le rend pas comme les autres. En plus on sait dès le début que ce petit gars est certes un génie mais qu’il a copieusement merdé dans sa jeunesse et que tout ce talent n’est là que pour réparer ses erreurs du passé, ce qui offre une justification en béton et franchement sympa. Il est en outre assez fort dans sa capacité à jongler entre délire complet et sérieux total, avec par exemple l’habituel running gag sur sa taille et la kilotonne de SD pour sa pomme. Mais outre cela, ses pouvoirs sont franchement cools et le voir sortir des murs du sol est un peu la marque des grands hommes. De la même série, j’ai aussi bien kiffé Mustang (« Je vais devenir président… ET TOUTES LES FEMMES PORTERONT DES MINIJUPES ») et surtout Hughes, même si pour ce dernier, il y’a plus ce qui lui arrive que son caractère que j’apprécie. Enfin !

14 – Ga -Rei- Zero

Yomi.jpg
Isayama Yomi pour des raisons diverses et variées… Principalement parce que toute sa destinée bien tragique comme il faut est bien amené, et que j’ai vraiment compati tout au long de la fin de la série aux malheurs qui lui tombait sur la trogne et qui sont bien injustes comme il faut. Et puis elle devient une méchante psycho pas forcément dégeulasse, que j’ai redécouvert en lisant le premier tome de Ga-Rei, et qui est franchement cool. C’est pas le personnage le plus extraordinaire de tous les temps mais il est très attachant, et c’est déjà pas mal.

15- Haibane Renmei

Rakka \\o/
Evidemment Rakka. Ce personnage, via un excellent artwork, a le don d’être celui qui m’a donné envie de mater Haibane Renmei, ce qui me lançera définitivement dans l’otakisme où je pars moi-même à la rencontre des animes et où ce n’est plus les animes qui viennent vers moi par le biais de Canal+ ou autres chaînes. Rakka est un personnage attachant, qui en outre se paye le luxe d’être aussi paumé dans l’univers de cet anime que le spectacteur, dont elle est un excellent avatar. Et puis de toute manière je ne suis pas objectif: j’ai toujours surkiffé les anges et tout ce qui touchait à tous types de mythologie donc Rakka est forcément dans mes personnages préférés, d’autant qu’elle fut mon inspiration principale pour un personnage qui aujourd’hui est le centre névralgique d’un projet qui me tient à coeur depuis presque quatre ans. Quelle violence !

16- Higashi No Eden

Akira.jpg
Akira est le personnage le plus marquant de la série. J’en avais déjà beaucoup parlé lors de mes impressions sur l’anime mais ce personnage m’a vraiment énormément intrigué et intéressé. Déjà parce qu’il exploite plutôt bien le cliché de l’amnésie, mais qu’il possède une personnalité vraiment difficile à cerner, souvent imprévisible, et qui est d’autant plus attachant qu’on suit son calvaire de la mémoire en même temps que lui. Et il possède un téléphone cool, on ne peut pas dire le contraire. Et le pire, c’est que le mystère autour de ce personnage est loin d’être réglé vu les films qui arrivent. Et son geste à la fin du dernier épisode reste encore à élucider… Est-ce un sage où un gros batard ? MYSTERE !

17 – Hinamizawa, le village maudit

MUHUHUUUU !
% De manière surprenante, Sonozaki Mion. Toujours surkiffé ce personnage alors que finalement elle n’a pas la folie et les tics d’une Rena, la fourberie d’une Satoko, le mystère d’une Rika ou le bide d’un Oishi. Elle se démarque surtout par la folie dont semble faire preuve la réalisation à son égard, puisqu’elle se retrouve très souvent avec des tronches de folie ou des poses faussement classe. En outre c’est la plus saine du groupe avec Satoko, elle a des jolis habits, elle se trimballe souvent avec un pistolet mystérieux qui ne lui sert à rien, et elle possède un manga qui lui est entièrement dédié et son comportement de leader/futur chef de la mafia locale en rajoute un poil au prestige (ça se trouve plus tard, elle coulera Keichii dans le fond d’un lac), ce qui est toujours bon à prendre…

18- K-On!
Oh mon dieu que de suspens !

Tsumugi la survivante
Kotobuki Tsumugi, la joueuse de clavier. Utilisant ainsi un instrument sous-estimé par l’humanité toute entière depuis la fin des années 80, Tsumugi est en outre la discrète du groupe, apportant nombre de litres de thé, de kilotonnes de gateaux, et autres bonheurs humanistes. Elle se démarque surtout par ses sourcils énormes et mystérieux, son goût parfois très explicite pour le yuri, et par sa passion à faire des trucs de gens normaux, car nous autres gens normaux, ne pouvont comprendre sa peine de fille de riche qui doit faire que des trucs exceptionnels. Tsumuuuuuuugi :(.

19 – Kannagi

Zange chan a l'envers o/
Zange est ainsi un personnage que j’apprécie beaucoup et qui est sans doute cela que j’ai le plus retenu de ma vision de Kannagi. Il faut dire que le combo look de bonne soeur + arriviste prête à tout, le tout avec des cotés pas très catholiques et moins planplan que le reste du casting en fait un personnage adorable. Après, elle n’est pas encore assez développée à mon goût et reste finalement assez peu existante par rapport à Tsugumi ou Nagi. Mais bon, elle est très sympa QUAND MÊME.

20 – La Mélancolie d’Haruhi Suzumiya

BAD END.
Koizumi Itsuki. Mais j’avoue qu’entre lui, Tsuruya et Haruhi elle-même mon coeur balance. Mais allez, disons Itsuki. Parce qu’il a toujours ce foutu sourire et je kiffe les personnages qui sourient tout le temps. En plus d’être diablement mystérieux, et en permanence assez classe quand il utilise ses fameux pouvoirs, il semble être celui qui cache le plus de choses. En matant les apparences là. Et puis il fait du théâtre et est toujours enthousiaste, c’est la joie !

21 – Macross Frontier
Vous ne devinerez jamais…

Kira~
Ranka Lee ! Si on me demande un jour quel est le personnage qui représente le mieux pour moi cette étrange chose qu’est le moe, bah je le dis net: Ranka. Tout en elle est sucré: ses chansons, sa voix (Megumi Nakajima \\o/), son look, la couleur de ses vêtements, tout est une accumulation de douceur et de légerté qui me rend toujours de bon poil. Elle connaît dans Macross F un petit passage dépressif certes mais en dehors de cela elle s’en sort toujours très bien pour filer une bonne humeur et un enthousiasme communicatif. Et je dois avouer que son petit passage sous les mains de Tony Taka ne l’a pas rendue plus détestable.C’était mon seul leimotiv pour mater Macross F, et je l’avoue sans problèmes. Gloire à Ranka !

22 – Madlax

MAID DE COMBAT !
Tin, ça date dans ma tête et ma mémoire Madlax. Trois ans maintenant. Arf. Je me souviens avoir particulièrement surkiffé Elenore, la maid de Margaret, qui SAIT TOUT FAIRE. Et particulièrement combattre seule une armée. Elle se sacrifiera héroïquement dans l’une des scènes que j’ai trouvé les plus tristes de la série… dont je n’ai pas beaucoup de souvenir. Je sais juste que j’ai pleuré à ce moment là. Et je me souviens bien de la brave Elenore ;__;.

23 – Mai-Hime

Nagi.jpg
Etrange que dans un casting très féminin, mon personnage préféré soit un des rares hommes. Nagi Homura est le type même du fouteur de merde observateur un peu neutre. Si dans le manga il est clairement avec le mal, il semble dans l’anime être plutôt neutre mais ne rechigne pas à faire chier son monde, à annoncer les mauvaises nouvelles et à apparaître en haut des arbres. Là aussi un personnage très mystérieux et excessivement classe, déjà grâce à une voix très mémorable, qui te faisait comprendre que des gens allaient souffrir leur race. Un des rares albinos que je peux supporter dans le dur monde de l’animanga. Par contre, Nagi dans Mai Otome me plaira beaucoup moins, car vraiment trop méchant bête et méchant, sans nuances ni innovations. Pouah.

24 – Mai-Otome
Magie ! Ce n’est pas le même personnage !

POING DU POUVOIR §
Et du coup dans Mai Otome, mon personnage le plus marquant est Shizuru Viola. Le personnage avait été super aimé par le fandom dans Mai Hime et ça se ressent dans Mai Otome puisque le personnage est super aimé, toujours montré sous un beau jour, même quand elle manipule les sentiments de la pauvre Tomoe. Bon puis elle offre du fanservice yuri, donc ça ne gâche rien. Toujours avec une super assurance, elle semble dominer le monde entier, donc bref, je suis faible.

25 – Maria†Holic

MAIDTAR !
Indeluctablement, si il y’a une chose à se souvenir de MariaHolic c’est bien le personnage principal de la série, Mariya Shidou. Ce trap machiavélique, sadique, impitoyable et très charmant est LA qualité principale de la série, qu’ille tient complétement sur ses épaules. Doublé par une Yuu Kobayashi au meilleur de sa forme, Mariya est LE trap parfait, conjuguant un physique qui donne envie de dire tant pis avec le cerveau d’un Lelouch ou d’un Yagami Light… juste pour faire chier Kanako. Et en plus ET EN PLUS el a une maid qui la suit partout. ET une soeur jumelle, là on a envie de dire super cool.

26 – Monster

Volontiers
Johann.

27- Neon Genesis Evangelion
Polémique !

Je joue avec ma vie avec cette image !
Nagisa Kaworu ! « SALUT J’ARRIVE AU DERNIER EPISODE MAIS C’EST PAS GRAVE JE SUIS SURKIFFANT QUAND MÊME ! » Le casting de NGE est composé de nombre de persos surkiffants, comme je l’ai dit récemment: Misato, Kaji, Gendo Ikari ou même Shinji sont également des personnages que j’adore, mais Kaworu c’est au DESSUS. Ce personnage, tu l’attends pendant 23 épisodes parce que tu as vu plein d’artworks avec lui, à la fin tu penses qu’il apparaîtra même plus et que c’est une légende urbaine qui t’as échappé, puis il débarque au début du 24e épisode, quand c’est vraiment la merde pour les personnages, s’offre des putains de poses, l’espace d’un instant tu sais qu’il sera le sauveur, qu’il sauvera Shinji, qu’il sauvera la Terre, qu’il sauvera tout, puis PAF MINDFUCK et à la fin de l’épisode t’es là: « ok. » Je surkiffe le concept et je surkiffe le personnage donc VOILA.

28 – Noir

Chloe.jpg
Chloé. Pour deux raisons: sa voix française était méga charismatique, du moins dans mes souvenirs (début 2005 tout ça, ça commence à remonter sévère), et m’avait particulièrement marqué, d’autant plus qu’elle avait un statut d’outsider assez intéressant, qui débarquait sans qu’on sache pourquoi donc ça lui allait méga bien. Ensuite parce que je suis très faible, et que l’avant-dernier épisode et sa scène yuri m’avait bien marqué comme il faut. Chloé est donc un des premiers persos d’anime que j’ai surkiffé, puisque Noir fut un de mes premiers animes. Merci Canal Plus o/.

29 – Ouran High School Host Club

Pas celle que vous croyez
Tous les personnages sont bien funs et bien mémorables, mais le personnage le plus mémorable pour moi de Ouran High School Host Club est bien sûr Fujioka Haruhi et je ne crache pas du tout sur Tamaki et Honey-chan non plus. Mais pourquoi Haruhi me demandez-vous ? En plus de son statut de prolo chez les richards qui donne des pures scènes, elle a un caractère sarcastique très efficace et qui est bien fait dans le sens où elle n’est pas là pour expliquer des blagues ou faire la moralisatrice, elle constate juste avec des petites piques et ça marche du tonnerre. Elle est en outre très attachante et son papa est assez fun. Bref <3.

30 – Saint Seiya

Aphrodite.jpg
Parce que tout adhérant à un signe zodiacal doit être fier de son chevalier, je ne déroge pas à la régle puisque je suis fan de Pisces No Aphrodite, le chevalier d’or des Poissons et hélàs bien souvent moqué et conspué par nombre de « fans » qui n’ont, au demeurant, rien compris sur la surpuissance de ce chevalier, le seul à foutre un piège au délà de sa maison et qui aura bien failli tuer Seiya si seulement Marine n’était pas intervenu en passant par des raccourcis secrets. Possédant des coups redoutables, il est bien mis en valeur dans Saint Seiya G. Ah, si seulement il n’avait pas eu de VF féminine…

31 – Sayonara Monsieur Désespoir

Chiri.jpg
JE TRICHE OMG §§§ Chiri Kitsu et Ai Kaga sont indépartageables. La première est l’élève atteinte de super perfectionnisme et qui veut tout rendre parfait, symétrique, tout ça, et qui se montre LEGEREMENT psycho et menaçante quand l’envie lui prend, en plus d’être doublé par Marina Inoue ce qui est plutôt TOP. Vous en conviendrez. L’autre personnage est Ai Kaga et est beaucoup moins présente à l’écran, mais il s’agit de l’élève qui s’excuse tout le temps si vous vous souvenez bien et qui semble se dire que tout ce qui se passe de mal autour d’elle est de sa faute. Je m’étais particulièrement reconnu dans ce personnage qui m’a donc pas mal marqué. Bref deux personnages complètement cinglés, comme le casting de SZS, mais qui sortent du lot dans ma préférence personnelle. Après il y’a bien sûr ce bon vieux Itoshiki mais…

32 – Serial Experiments Lain

Lain.jpg
Quand on a une série qui gravite autour d’un personnage, il faut que celui-ci soit vraiment excellent pour qu’on s’y prenne. Et ça tombe bien: Lain Iwakura est un personnage excellent, véritable déesse de l’Internet, tout ça. Existe en plusieurs versions, possède un chara-design absolument fantastique, arrive à imposer une grosse présence à l’image, bref je pourrais faire une cascade d’éloges sur ce personnage aussi divin qu’humain (omg figure de style) d’une complexité accessible et qui tient parfaitement sur ses épaules une série qui est, vous en conviendrez, un pur chef d’oeuvre mais je le ferais pas parce qu’il est 4h30 et que j’ai piscine. J’AI DIT.

33- Soul Eater

Medusa.jpg
Le casting de Soul Eater est là aussi remarquable, et il y’a des dizaines de persos qui pourraient être mon préféré, mais y’en a un que je préfère encore plus à Excalibur, Erika Frog, Death The Kid ou Franken Stein, c’est clairement Medusa. Méchante ultime, elle cumule dès son apparition poses grandiloquentes, complots machiavéliques, pouvoirs grobills ou bien encore phrasés de folie. Très douée dans l’art de renverser la situation à son avantage, elle semble difficile à se débarasser. Encore plus surpuissante dans le manga. Certainement un de mes méchants préférés.

34- Tengen Toppa Gurren Lagann

Kamina.jpg
WHO THE HELL DO YOU THINK I AM ? Kamina évidemment ! Je ne crache pas sur Nia ou Yoko mais Kamina est vraiment au dessus de tout le monde, que ce soit en terme de personnalité, de design, d’accumulation de scènes 100% épiques pur jus… on a ici affaire a un personnage fantastique et fait pour l’être: pas pour rien qu’il passe le reste de la série en qualité de symbole après tout, puisque pour être un symbole il faut mériter l’être, et ça tombe bien puisque Kamina le mérite totalement. Ok c’est pas tout a fait clair, mais on veut tous Kamina comme meilleur pote si un jour des aliens nous tombent dessus.

35 – Toradora!
Après 5 épisodes…

Minori.jpg
Minori Kushieda, après 5 épisodes, me fait totalement tripper et sera certainement la principale raison pour laquelle je suivrais cette petite série dont le reste du casting me passe un peu à coté (pas méga fan de Taiga, et Ami m’horripile pour le moment). Extravagante, fofolle, aux délires communicatifs avec le reste du public, elle a en plus le mérite de me faire mourir de rire, ce qui est pas fréquent pour des personnages féminins. Bref, je suis ça avec attention et si à la fin elle devient une chieuse hautaine et relou, ok, j’en reparlerais.

36- Umineko No Naku Koro Ni
Après 10 épisodes et sans spoiler le VN…

Beatrice.jpg
Umineko est aussi une série avec beaucoup de personnages que je kiffe, je pense ainsi aux Sept Soeurs (surtout Lucifer), à Rosa (BEST MOTHER EVER), à Battler qui se démerde pas trop mal, à 2/3 personnages qui apparaissent plus tard (le nom de « Ronove » est synonyme de qualité, souvenez-vous en, personnes qui découvre avec l’anime !), à Eva et j’avoue bien kiffer Genji, mais franchement le perso qui écrase tous les autres jusqu’a présent est la géniale et exceptionnelle Béatrice. Déjà surpuissante dans le VN, elle est dans l’anime encore plus géniale, accompagnée de multiples poses qui la mettent bien en valeur, avec une VOIX vraiment géniale. Après je ne peux pas en dire plus sans spoiler, mais ce personnage vous fera passer par toutes les émotions, elle est drôle, elle est parfois chiante, elle est sadique, elle est impitoyable, elle est rusée et vous pouvez passer en une seule phrase de « Béatrice est trop géniale » à « PUTE », mais c’est juste indécent parfois. Un personnage donc extraordinaire et inoubliable. Et n’oubliez jamais qu’elle EXISTE, n’est-ce paaaaaaaaaaaaas ? Kihihihihi…

37 – Utena, la filette révolutionnaire

Kiryuu.jpg
Ce type est un véritable connard. Ce type s’appelle Touga Kiryuu et est donc un connard, une enflure et un sale bâtard. Et on l’aime pour ça. Après c’est difficile de décrire vraiment pourquoi je le surkiffe mais il est certainement LE personnage d’Utena, avec ses chemises ouvertes, ses poses de bellâtre, ses petites phrases et son narcissime ignoble. Ah, et c’est une Sex Machine que ne renierait pas James Brown…

38 – Welcome to the NHK!

Misaki.jpg
Nakahara Misaki, véritable symbole d’NHK, elle se révèle là aussi une jeune fille à forte personnalité, et peut-être totalement tsundere, prête à tout pour conquérir Sato mais pas vraiment sympa avec lui, on a tous envie d’être sauvé par elle… sauf qu’évidemment elle a elle-même ses propres problèmes psychologiques et offrira à la fin de l’anime des scènes vraiment poignantes, comme par exemple tout le dernier épisode, très très violent. Néanmoins je préfère sa version manga, avec une langue qui n’est pas du tout dans la poche. Et puis faut avouer que la mocheté globale de l’anime ne lui fait pas honneur :(.

Bonus track ! Trois animes hentai parce que c’est la folie furieuse !

39, 40 et 41 – Les 3 personnages féminins les plus cools du hentai §§§

Affichage (c’est NSFW, rassurez vous)

Hayase.jpg
Pour Sexfriend, évidemment Mina Hayase, les deux autres personnages féminins étant moyens et Hayase étant l’incarnation même de la fille parfaite pour puceau. Prend l’initiative, est joueuse, assume pleinement son amour du sexe, est très mignonne, bref sans doute un de ces personnages trop rare dans le monde du hentai animé…
Asa.jpg
… car dans Sora no Iro Mizu no Iro, Asa est beaucoup plus soumise à un connard fini antipathique, mais rattrape ça par un physique de folie et une putain de scène à la fin de l’épisode 1. VOUS VOYEZ DE QUOI JE VEUX PARLER. En soi, c’est un personnage assez terne, assez cruche, mais qui passe parce que physiquement elle compense complétement. COMME QUOI NOUS AUTRES LES HOMMES NOUS SOMMES FAIBLES.
Carrera.jpg
Et enfin, issue de Viper GTS, on retrouve la divine, la sublime, l’extraordinaire Carrera, là aussi preneuse d’initiative, amoureuse de la sexualité et a la très forte personnalité, c’est un personnage tout a fait sympathique et qui restera certainement dans toutes les mémoires de nous autres les branleurs. On en veut plus du comme ça.

Wouf. Ca en demande du temps ce genre d’articles en fait. Dire que je pensais en commençant cet article que ça me ferait un « billet sympa pour faire patienter les gens », mais DINGUE ça demande le temps que je prends pour deux billets classiques en fait. Plaigniez moi tiens. :p

Sinon je n’ai pas parlé de tous les animes que j’ai vu, certains sont passés à la trappe tout simplement parce qu’aucun personnage ne m’y a vraiment marqué (Puni Puni Poemi ou Death Note par exemple – et non je ne peux sacquer ni Light, ni L que je trouve trop trop manichéen, mais ça m’a pas empéché de surkiffer leur duel) ou parce que j’avais vraiment pas vu beaucoup d’épisodes ou que ça fait vraiment trop longtemps pour me faire vraiment une idée (Saki, Xam’d ou bien Mai Otome Sfir) ou parce que j’ai pas trop aimé l’anime en question (El Cazador, Azumanga Daioh, Lucky Star) et que j’ai pas forcément envie d’en parler parce que je suis intolérant, où que j’ai pas de tolérance.

Bref ! Vivement la sortie de l’OAV 5 d’Higurashi No Naku Koro Ni Rei en vosta, je suis sur le QUI VIVE là. * aucun rapport avec le sujet *

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr