Archives quotidiennes :

Les openings de cette saison d’automne 2K9…

Comme pour cet été, voici un article plus un petit sondage offert par la maison dans le but de désigner de manière tout a fait amical le meilleur opening de cette saison d’automne parmi un choix de quatre qui se révèle plutôt injuste, plutôt subjectif mais dont au final la face du monde ne s’en trouvera pas pour autant modifié. Pas mal d’openings encore cette saison, et c’est assez étrange parce que si au final il y’en a pas beaucoup de vraiment mauvais, il y’en a juste aucun qui se démarque vraiment du lot et se place au dessus du panier. Du coup le choix des quatre s’est fait là encore une fois difficilement mais parmi ceux qui se trouvent se démarquent un peu plus… mais resteront sans doute loin d’être mémorable. Ce qui est dommage.

Mais avant, remémorons nous les résultâts du sondage de cet été ! Eh ouais je suis comme ça moi, je parle de trucs de juillet alors qu’on se prépare à finir au octobre. Aucunes limites !

Holadonc
Victoire assez aisée de l’opening de Zan Sayonara Zetsubou Sensei dont le réel concurrent aura été l’op de Canaan tandis que la concurrence se sera trouvée assez loin derrière. Assez logique donc. Un petit vote tout gentil tout sympa, donc.

Mais parlons donc des quatre « prétendants » de cette saison, dont le choix dressera des poux sur vos têtes:


11Eyes – Arrival of Tears

Chanson: Ayane – Arrival of Tears // Studio: Dogakobo

Un opening très séduisant et très efficace qui au final titille plutôt pas mal la curiosité. Car au final, il effectue parfaitement son rôle d’opening: il présente super bien les personnages sans se focaliser trop sur un d’entre eux, il est assez speedé (ce qui pour un shonen est plutôt cool), la musique marche plutôt bien avec et y’a une référence à Persona avec le passage qui se focalise sur les regards (vous voyez lequel). C’est donc, pour moi, un des meilleurs OP de la saison, avec en prime une musique pas dégeu. Je jetterais bien un oeil sur la série, du coup.


To Aru Kagaku no Railgun OP – Only My Railgun

Chanson: fripSide – Only My Railgun // Studio: JC Staff

L’INTRO DEFONCE. Le reste du coup paraît moins bien mais il est au final loin d’être dénué de qualité: si on échappe pas au désormais traditionnel filles qui courent et au lever de soleil peu symbolique, on a du teasing sur le scénario (qu’on attend toujours), l’animation est au taquet, y’a plein de petits détails qui font que ça passe super bien à la révision (le visage béat de Kuroko quand elle s’apprête à reaper Mikoto <3) et les personnages sont plutôt bien montrés. La musique est laissé à l’appréciation de chacun mais je la trouve elle aussi plutôt prompte à être chantée, si possible en gueulant, si possible dans un amphithéâtre, si possible dans un amphithéâtre d’une école d’ingénieurs , si possible dans un amphithéâtre d’une école d’ingénieurs située au Kremlin-Bicêtre. Si vous voyez de quoi je parle.


Kimi ni Todoke OP – Kimi ni Todoke

Chanson: Tonofumi Tonizawa – Kimi ni Todoke // Studio: Productions IG

Putain oubliez K-On!. Oubliez Lucky Star. Oubliez tout ce qui pour vous est moe. Parce que voilà du vraie moe. Cet opening c’est simple: on veut lui donner du chocolat chaud, lui faire un calin, le mettre devant une cheminée avec une couverture (si possible en plein mois de Janvier parce qu’en Août bof), jouer au Cluedo No Naku Koro Ni avec lui. Cet op il est trop chaleureux. Il est trop mignon. Il est trop choupi. Je veux le ramener à la maison. Du coup le fait qu’il ne dure qu’une minute passe plutôt bien parce qu’un peu plus, ça aurait été trop.
Cet OP, c’est une arme pour transformer les méchaphiles les plus hardcores en fujiyoshi décérébrées souhaitant leur dose de CLAMP. Ni plus. Ni moins.

Tiens, du coup, en parlant de CLAMP…


Kobato – Magic Number

Chanson: Maaya Sakamoto – Magic Number // Studio: Madhouse

J’ai beaucoup hésité entre lui et Seitokai no Ichizon pour ce 4e choix et au final je vais prendre le choix du coeur, le choix de Kobato, même si c’est pas mon op préféré sur cette saison, il se démarque plutôt pas mal, déjà par une musique trèèès accrocheuse, mais également par une synchro image/musique au final pas si critiquable que ça. J’ai été même avec le recul plutôt sévère quand j’en ai parlé lors de ma review de l’épisode 1. Si l’op n’est ainsi pas exempt de deux/trois défauts (des plans au final un peu lent, par exemple sur les tournesols ou sur Kobato qui court dos à la caméra), il reste très accrocheur, et montre plutôt bien ce à quoi on va affaire: un truc très léger mais qui connaîtra 2/3 moments assez sombres. Et puis l’animation du titre est cool alors pourquoi dire non ? Donc hop.

Et pour revenir plus où moins rapidement sur les autres openings de la saison :

  • Fairy Tail OP – Snow Fairy – Je n’aime pas des masses Fairy Tail de base mais cet opening finit de m’achever dans le mépris. La musique est franchement mollasonne, les images le sont également, y’a même 2/3 moments ou je soupçonne l’animation de pas être au top. Bref c’est assez plat, sans aucune ambitions… comme Fairy Tail quoi. Merde, quoi, un shonen sans op épique ça veut quoi ?
  • Darker Than Black Ryusei no Gemini OP – Tsukiaki no Michishirube – C’est assez decevant. L’opening se révèle finalement être assez solide comparé au reste de la saison mais bordel, qu’est-ce qu’on est loin d’un Howling ou même d’un hero without a name. C’est globalement assez mou dans l’ensemble, et à part un éclair de génie juste avant le refrain avec le défilement des personnages qui donne bien envie, c’est pas franchement engageant. Même moi qui a vu et kiffé la première saison, cet op me donne pas envie, c’est DIRE.
  • Seitokai No Ichizon OP – Treasure – Pas trop mal dans l’ensemble, je trouve le passage du refrain ASSEZ SURPUISSANT avec la représentation 3D de la salle. Tout le reste est pas trop mal, mais je trouve juste un poil
  • Trapeze OP – Upside Down – Idée intéressante mais sans doute peu intéressant sur la durée et pas assez mémorable. Mais la synchro avec la musique est pas mal du tout, mais ça manque d’un peu plus de folie pour vraiment passer. Là en occurence ça fait travail d’élève des beaux arts mais ça va pas plus loin. Beuh.
  • Full Metal Alchemist Brotherhood OP3 – Golden Time Lover – Dommage ! Là encore c’est le même procès que je fais à DTB (et à BONES en général), c’est que FMA nous a habitué à de tellements bons openings qu’on ne peut que se permettre de faire la fine bouche et ce Golden Time Lover peine ne serait-ce qu’a faire mieux que Melissa. Déjà parce que y’a trop de moment ou la chanson est mise de coté pour laisser les images faire ce qu’elles veulent (on a qu’un minimum syndical en terme de synchro quoi), ensuite parce que c’est globalement plutôt plat. Mais globalement il est bien, mais voilà, un FMA on lui demande pas d’avoir un point au dessus de la moyenne: on lui demande juste la mention TB. Et là quand il se ramène avec juste un AB, on ne peut que lui tapoter la joue et le priver de BD.
  • Kämpfer OP – Unreal Paradise – Minami Kuribayashi fait la même chanson à chaque fois mais on s’en fout. Plus globalement, un opening étrange. On pourrait lui dire « oui » pour son yuri et cette étrange bisou à la saucisse (!!!?!!!) mais non quoi. Parce qu’il est très vide, peu aboutit techniquement et très figé. On ne peut pas vraiment dire oui.
  • Natsu No Arashi! Akinai chuu OP – Oyasumi Paradox – Dommage ! SHAFT nous offre son plus mauvais opening depuis un petit moment, peut-être depuis leur début. C’est aussi violent que ça. Ils ont du se dire « bon, on a fait trop d’openings qui bougent dans tous les sens, maintenant on va en faire un FIXE ET MOCHE. » Arf.
  • Needless OP2 – Scarlet Bomb – Pas si mal que ça, je le trouve même ptet un poil mieux que le premier opening. Mais me demandez pas de développer, ça risque de créer quelques problèmes entre nous.
  • Seiken no Blacksmith OP – JUSTICE of LIGHT – Peu mémorable. Cool sur l’instant, oublié juste après. Il sera sans doute le genre d’opening qui, lorsqu’il passera en karaoké, créera un grand moment de flottement du genre « merde c’est quoi ça déjà » avant , au bout de 10s, créer l’exclamation: « ah c’est trucmuche no Blacksmith ! ».

ADMIRAL ACKBAR ! THIS IS A TRAP !
Interlude joyeuse et disciplinaire…

  • Nyan Koi! – Nyanderful! – Mis à part le jeu de mot du titre (que je n’aurais pas renié), pas grand chose à dire sur cet opening. Il est assez pénible vocalement et ne se dégage pas tellement de nombre de ses petits camarades, se contentant même trop de fois du classique « plan fixe sur perso ». Par contre l’animation est pas dérangeante et c’est plutôt actif même si manque un poil encore de synchro images/son.
  • Sora no Otoshimono – Ring My Bell – Mignon tout plein, il possède quelques idées sympas (comme le jeu avec les doigts) mais un opening avec un ange dedans mérite d’être encore plus épique que ça. Mais qu’importe: il se révèle plutôt bon au final.
  • Naruto Shippuden OP6 – Sign – Il a plutôt de la gueule celui-ci. Il est pas parfait mais se révèle plutôt efficace et de bien meilleure qualité que les derniers op Shippuden en date. Ce qui est déjà ça.
  • Katekyo Hitman Reborn! OP7 – Sunny Funny Days – Naze. La musique est plutôt merdique, ce qui aide pas à la base, mais quand on voit que le seul truc bon truc de tout l’op est les 5 premières secondes on fait oklol quoi.
  • Gintama OP8 – Light Infection – Faudrait qu’un de ces 4 je me remette à Gintama. Après, cet OP8 est assez en déça de ce qu’était niveau puissance l’OP1 ou l’OP3 mais tant pis, on fera avec. Il est méga sérieux en fait, ce qui me déstabilise un poil. Parce qu’à la base Gintama c’est assez… fun ?

Et ces openings qui sont arrivés en cours de saison d’été:

  • Umineko No Naku Koro Ni OP3 – Katayoku No Tori – C’est évidemment plus une version 3 qu’un OP3 puisqu’on garde la même musique, le même montage et les mêmes images pour 50% de l’opening mais les nouveautés présentes valent le coup d’oeil et rajoutent un sacré élan d’épique à l’opening qui du coup, vaut maintenant le coup d’être totalement passé en boucle. J’avoue ne point cacher mon impatience de voir la version 4.
  • Bakemonogatari OP2 – Kaeri Michi – Heureusement qu’il dure qu’un seul épisode parce que cet op est un putain de viol. Un viol assez de qualité, certes, mais on se fait dégommer la gueule là. Plaira aux fans de loli.
  • Bakemonogatari OP3 – Ambivalent World – Le début est pas mal… mais la fin fait assez clip pop rock assez mal branlé. Et la musique est pas super top, c’est assez dommage. Reste un peu moins mémorable que les autres openings, au final.
  • Bakemonogatari OP4 – Renai Circulation – C’est extrêmement mignon tout plein, y’a pas à chier. Et c’est sans doute de loin mon op préféré de Bakemonogatari avec Staple Staple. Même si je suis loin de le trouver aussi génial que les mecs de chez FAKKU ou que quelques thalistes dithyrambiques, il faut avouer qu’il adoucit les nerfs et que y’a quelques trucs géniaux (la synchro entre le son du triangle et les vagues sous les pieds !), mais c’est du SHAFT et faut bien avouer que ces enculés savent faire des opening. Srsly.

Allez sur ce, hésitez pas à voter dans le petit vote à gauche de cet article, et bon week end à vous. La semaine prochaine, vous aurez le droit à une série de trois articles au thème qui déchire un peu à mort mais vous allez voir §§§ (omg teasing)
Parce que ouais, la semaine prochaine, je suis pas en vacances, et c’est INJUSTE.

AWESOMNESS
Et cool pour la victoire de Persona 3 dans le Grand Tournoi des Uniformes. Voir Persona 3 mettre une grosse pilule à NGE est, je l’avoue, très sympa. Loin de Kanon mais bon, faut avouer que c’était le meilleur adversaire. Maintenant il faut penser à la suite et se préparer à tout. Il est hors de question de s’arrêter en si bon chemin ! Ce chemin étant le chemin de la preuve de la supériorité de l’uniforme de Persona !

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr