Archives quotidiennes :

Dybex confie ses sous-titres à une team de fansubs. C’est intriguant !

Cette news de la team de fansub fr Ame no Tsuki, qui date de cet après-midi, est intrigante… comme je le dis dans le titre de l’article. Et je ne pouvais pas vraiment m’empêcher d’y réagir, et comme, vous voyez, j’ai la méga classe, je me suis dit, hop, tiens « parlons en sur le blog ».

Vous savez sans doute que Dybex a acquis la semaine dernière les droits pour Dance in the Vampire Bund et Durarara!!, afin de pouvoir s’en servir sur leur système de streaming dailymotion, testé et approuvé avec Full Metal Alchemist Brotherhood. J’étais donc assez joyeux à cette annonce, puisque non seulement cela annonçait une licence – et donc une éventuelle sortie DVD – pour des séries assez prometteuses (surtout Durarara!! en fait, dont le troisième épisode m’a convaincu qu’il était un sérieux héritier à Baccano!), le tout avec des sous-titres français qu’on imagine aux mains de professionnels, ce qui est assez idéal…

Sauf que… non ?

Je ne sais pas si ce que raconte Ame No Tsuki est un fait où une intox car j’avoue être très circonspect en les voyant annoncer que Dybex leur a confié… le sous-titrage de la « version streaming » de Dance in the Vampire Bund. Je ne peux m’empêcher de penser que c’est une sale blague, que les mecs ont décidés d’exploiter leur truc pour innocemment se faire passer pour les responsables du streaming, je ne sais pas trop quoi. Et puis merde, l’article AUSSI est une blague: abus de couleurs dans tous les sens, des fautes incroyables (« rétissence », une majuscule après un « : », usage de smiles, image déformée de Vampire Bund pour faire l’intro). Pour une annonce « officielle » et censée convaincre, on a du mal à prendre vraiment ça au sérieux pour le coup. Par conséquent pour le moment, et en attendant une confirmation, cela m’apparaît vraiment comme une tentative plus où moins ridicule d’attirer l’attention sur soi – et serait une action digne d’un émo kid annonçant qu’il va se suicider ce soir sur sa webcam.

Néanmoins, partons du principe que ça serait vrai un petit moment…

Gnhihihihi. Métaphore imagée.

La décision de Dybex, si elle se révèle vraie, lui serait assez dommageable. Si elle y gagne des points auprès d’un public un peu jeune qui est convaincu que les éditeurs sont des vilains, que le capitalisme est le mal et que le fansub est l’ultime signe de résistance face à une société corrompue – un public qui achète quand même les dvd à n’importe quelle Japan Expo venue -, elle perd des points sur quasiment tout le reste: sa crédibilité sera mise à mal (« salut on file notre traduction a des non professionnels »), le public plus « puriste » ou plus « critique » ne sera pas vraiment satisfait (« eh moi aussi je sais lire et comprendre de l’anglais comme eux, Dybex engage moi ! »), ainsi que tout ceux avec un certain sens commun au final. Et a la limite, pas sur que les japonais eux-même apprécieraient le truc, mais j’ai pas envie de m’étendre énormément sur ce sujet et laisser éventuellement les experts en relation sociétés francophones / sociétés japonaises s’expliquer dessus.

Car plus que la société Dybex qui aurait autorisée cela, c’est même Carlo Levy, le fondateur de Dybex, qui est évoqué, et qui aurait, selon l’article, pris lui-même la décision. C’est une phrase plutôt grave et, si elle se révèle mensongère, proche de ce qu’on pourrait nommé purement et simplement de la diffamation. Soit donc Carlo Levy est un peu naïf et aurait effectivement approuvé cela (ce à quoi il devra certainement en son nom se justifier), soit il n’a rien a voir avec l’histoire et là, attention à sa « vengeance » qui pourrait avoir de très vilains répercussions. Déjà que l’un des objectifs plus où moins avoués de l’initiative streaming de Dybex est effectuée pour couper l’herbe sous le pied aux fansubs, il n’en faudrait pas plus pour lancer une véritable guerre ouverte entre le fansub francophone et les éditeurs. Ce qui pourrait être dommageable. Je laisse par contre volontiers mes petits camarades rajouter que Ame No Tsuki grillerait quasiment tout le public otaku auprès des éditeurs dans cette hypothèse.

Car au final je n’ai pas grand chose contre le fansub francophone: il y’a en son sein de bonnes teams (Tahise, Shinrei par exemple, comme ça, de tête), mais il y’en a aussi des assez mauvaises… et Ame no Tsuki en fait partie. Mais en tout cas la question ne se pose certainement pas sur « est-ce que si c’était une bonne team, ça irait ? », mais sur une question d’éthique: que la team est bonne ou pas, ça reste quelque chose de « non professionnel ». Je pourrais dire « amateur » mais j’ai peur que ça soit pris de manière péjorative.

Je prie vraiment pour que ce soit une tentative éhontée de Ame no Tsuki de se faire une réputation sur l’événement. Déjà que leurs fansubs ne sont pas super phénoménaux – c’est une bonne initiative de faire du speedsub vostfr… mais n’est pas une excuse pour faire n’importe quoi, cf leur « traduction » d’Umineko -, il ne manquerait plus que ça pour les mettre définitivement au ban du genre humain. Ah oui la traduction d’Umineko, juste avant, j’en parlais mais que fait-elle de mal ? Je sais pas, prendre Kanon pour une FILLE par exemple ? Ah oui ça vous met le niveau de ce à quoi Dybex AURAIT fait confiance.

Du coup là j’attends avec impatience la réaction de Dybex. Si il y’a confirmation de l’annonce, Dybex prend dans la gueule et est grillé a vie (aussi bien auprès du public français « informé » que des professionnels japonais) Si c’est nié, Ame no Tsuki prend dans la gueule et est grillé a vie. Si on reste dans le flou, les deux prennent. C’est assez excitant au final, j’ai l’impression de mater une storyline de catch qui peut devenir aussi épique que ridicule à chaque intervention. Ca nous rend vivant. Surtout que dans l’affaire, y’a nettement un belligérant que je préfère voir grillé a vie par rapport à l’autre…

En tout cas, ce qui est bien c’est que j’ai découvert ce site. Maintenant je laisse les commentaires ouverts pour ceux qui souhaitent détailler un peu plus l’affaire – ça peut être instructif. A voir donc qui au final est le plus naïf: moi croyant que Dybex ne se permettrait jamais ça et Dybex croyant qu’une team de speedsub vosta peut faire un boulot pro ou bien Ame no Tsuki croyant que son bobard peut passer ?

(tout de même, ça ferait froid dans le dos si c’était confirmé. Si c’est le cas, utiliseront-ils les sous-titres pour leurs DVD ? Paieront-ils la team de fansub autant que de vrais trad pro ? Comment se justifieront-ils ? Brrr. Excitant, j’ai dit !)

PS: Et en plus y’a tout le débat « est-ce que Dance in the Vampire Bund et ses lolis a poil peut percer en France sans que Dybex ne finisse en taule ? » qui peut limite jouer un rôle dans tout ça. Ho mon dieu mais que c’est trépidant.

PREMIER EDIT: Comme signalé par ALS, il est important de souligner que ce sont deux personnes issues du staff d’Ame no Tsuki qui collaboreront avec Dybex et non pas la team de fansub en entière. J’ai été un peu hatif en omettant cette information, à vous de voir si cela change tout le schmilblick ou si au contraire cela aggrave la chose.

SECOND EDIT: Au cours de la nuit, l’article d’ame no tsuki cité plus haut a connu quelques changements (mais est toujours consultable): déjà moins de couleurs qui pètent dans tous les sens (ils ont du comprendre que non, du bleu foncé sur du noir, c’était pas la meilleure idée du monde), suppression de quelques termes et expressions (dont la phrase où ils disaient que « Pour cette série Dybex ose le pari fou de s’associer avec une team de fansub ou plutôt deux de ses membres: LuxuS et Aserikor pour proposer les sous titres qui seront évidemment ceux de la version Daillymotion mais aussi et surtout ceux de l’édition DVD ! » qui était certainement très génante pour tout le monde.) et rappellant très fort que finalement, non, ce n’est pas la team qui s’occuperait de ça mais bien deux membres. Au moins ils confessent à demi-mot que leur communication de l’événement a été désastreuse.
Pendant ce temps, Néant Vert connait une de ses nuits les plus agitées -76 commentaires en presque 7h !-, dans une ambiance néanmoins encore à peu près bon enfant (bon à l’échelle d’Internet hein, ça reste un peu viril par moment) et ce n’est certainement pas terminé, huh.

TROISIEME EDIT: L’épisode est disponible sur le simulcast de Dybex. Le patron vous en apportera un ramequin, vous vous ferez une idée. Notez les interventions a peine extrémistes de tous les bords dans les commentaires, c’est fleuri, c’est animé, c’est chatoyant ! Globalement si il y’a encore quelques petites fautes (signalées en commentaires), le plus intéressant à noter est l’usage d’une police rouge sur blanche pour le contenu de la série (ça passe au final plutôt bien, ok) et surtout d’une police d’une laideur abominable pour la traduction de l’ending. POURQUOOOOOOOOI ? POURQUOI ETRE AUSSI CORROMPU ? PUTAIN ! EDUCATION DE MERDE ! AUCUN HONNEUR ! AUCUNE DIGNITE ! RIEN !

Au moins on a échappé au karaoké.

QUATRIEME EDIT: La réponse de Dybex est arrivée, dans les commentaires de la vidéo (Dybex ayant d’ailleurs supprimé tous les commentaires de la vidéo précédente) je la cite pèle-mèle:

« Bruxelles, le 25 Janvier 2010

c’est avec un grand plaisir que, depuis hier, Dybex vous propose de découvrir l’une de ses nouvelles séries en simulcast: Dance in the Vampire Bund.
Une belle série de vampires, comme on les aime, avec tout de même quelques nouveautés étonnantes s’écartant un peu du traditionnel récit vampirique, comme le veut la tendance.

D’ici quelques jours, un autre simulcast viendra le rejoindre, comme annoncé précédemment: Durarara.

La multiplication de ce type de diffusion, qui répond à l’impatience de nos spectateurs tout en leur proposant un cadre légal pour la vision des oeuvres, demande en amont une grande flexibilité et une grande proximité avec les attentes du public, en plus d’une grande réactivité, sur un support, le Web, qui échappe à nos habituelles cotraintes techniques et multiplie les formats et les possibilités.

Bref, pas toujours facile à mettre en place dans des structures rodées et habituées à une méthode de travail bien établie selon des critères techniques et artistiques dictés souvent par des normes restrictives.

A cause de cela, certains reprochent souvent aux éditeurs – dont nous ? – de ne pas leur apporter quelques éléments proposés par des méthodes de diffusion disons alternatives: disponibilité en quelques jours, karaokés animés, moins de restrictions au niveau des sous-titres (longueur, présence de l’intégralité du dialogue japonais) etc.

Ces demandes sont d’autant plus intéressantes dans le cadre du simulcast; en effet, le fait de mettre à disposition rapidement un épisode sur le web, plateforme remplie de contenu illicites répondant à des normes moins restrictives et souvent autoproclamées, rend pertinentes les remarques de certains spectateurs.

Nombreux sont ceux qui nous ont écrit avec mille questions: pourquoi vous ne faites pas ceci avec les karaokés, pourquoi vous ne faites pas cela avec les sous-titres… puisque nous avons pour ambition de remplacer une offre illicite par une offre légale, il faut s’interroger sur ce qu’attendent raisonnablement les spectateurs du Web.

Plutôt la vitesse de mise à disposition ? L’exactitude de chaque mot ? La précision du repérage ? La créativité dans les sous-titres ? Coller à l’esprit de la série ? Tout en même temps (et en quelques jours), évidemment.

Pour répondre aux exigences du public, il nous faut donc essayer, et éventuellement prendre le risque de se tromper, pour apprendre. Chaque suggestion constructive nous permet de mieux cerner les souhaits et attentes des spectateurs.

En effet, Dybex travaille d’abord et avant tout pour ses spectateurs, qui sont ses clients, et elle se doit de s’interroger sur ces souhaits et attentes, même si ceux-ci sortent du cadre (peu) confortable des normes techniques habituelles. Même si une demande peut paraître saugrenue (et il y en a), lorsqu’elle émane d’un client, une société se doit tout de même de l’analyser avant de la rejeter sans autre forme de procès, et pourquoi pas d’essayer.
Dans cette optique, nous cherchons, nous essayons, nous nous aventurons afin de trouver sur les fils électroniques du Web un nouvel équilibre entre support matériel et support immatériel, essayant au passage des choix qui, sur d’autres supports, ne pouvent pas être envisagés pour x raisons.
La multiplication des simulcast entraîne une forte pression sur nos équipes existantes, et pour garantir l’augmentation future de ces diffusions et le respect de leurs délais,

nous recherchons de jeunes éléments capables de travailler de façon autonome, et de maîtriser avec notre aide les défis techniques et artistiques de l’adaptation des dessins animés japonais.
Evidemment, on ne naît pas « spécialiste de la localisation de japanime ». Tous, nous avons dû apprendre notre métier au fil des ans.

Il faut se jeter à l’eau, apprendre sur le tas, et notre travail d’éditeur et, sur le web, de diffuseur, consiste à trouver ces chargés de production de demain (et même d’aujourd’hui), qui seront capables de transposer dans notre langue et diffuser une série en quelques jours, dans un cadre imparti et dans les meilleures conditions de qualité possibles.
Pour Dance in The Vampire Bund, nous avons confié le travail de repérage, traduction et adaptation à deux nouveaux intervenants, passionnés par cette série, et avec lesquels s’est établi un contact tout à fait fortuit dans un autre cadre.

Apparemment, ces personnes travaillent également pour une « team de fansub » – qui nous est inconnue; c’est un métier à risque, en marge de la légalité au niveau des droits d’auteurs, qui lèse les éditeurs (dont nous) et que nous leur déconseillons vivement, de même qu’à leurs « clients/spectateurs ».
Dybex ne collabore avec aucune « team » ni ne cautionne en aucune façon ce phénomène, bien au contraire, comme peuvent en témoigner nos demandes régulières de cessation aux sites de fansub et autres de partage illégal

Par contre, il ne nous paraît pas étonnant de trouver à proximité de ce phénomène des personnes qui partagent la passion de l’animation, de la culture et de la langue japonaise et susceptibles d’aider à se lancer dans ce type de carrière. Combien ont commencé leurs études de japonais par amour pour CDZ ou Dragon Ball ? Ils sont plusieurs chez Dybex, et même de la génération précédente.

Si certaines de ces personnes envisagent leur avenir professionnel dans ce métier, ou souhaitent acquérir une véritable expérience professionnelle, faite de contraintes, de délais, de discipline, elles peuvent bien entendu nous contacter à jobs@dybex.com: nous avons besoin d’elles, car tous nos spectateurs sont à l’affût de nouvelles séries en simulcast, et ils sont très exigeants ! »

A chaud là, ce qu’on peut retenir très vite:

  • C’est pas bien de supprimer la vidéo précédente pour faire disparaître les commentaires, majoritairement peu favorables. On est plus dans le monde des enfants, là.
  • Pourquoi faire une telle annonce dans les commentaires de la vidéo, en catimini ? N’y avait-il pas de meilleurs endroits pour le faire ?
  • Dybex nie avoir eu connaissance de l’existence d’Ame no Tsuki et du fait que les deux personnes sont, de base, des fansubbers. C’est un terrain assez glissant et j’imagine que dans les commentaires nombre de personnes pointeront d’éventuelles incohérences. Dans tous les cas, cela tenderait donc à confirmer que la communication d’Ame no Tsuki sur l’événement était très… cavalière. Pour ne pas dire excessivement maladroite. En tout cas Dybex, dans les apparences évidemment, n’a pas l’air des masses d’apprécier.
  • Et évidemment, le rappel que le fansub c’est PAS BIEN.

Intriguant donc, toujours.

CINQUIEME EDIT: Confirmation de la part de Luxus (un des deux traducteurs) de quelques informations comme le fait que la police d’écriture du dvd sera plus classique – il en parle dans les commentaires, à partir d’ici (ce qui est suivi par un jeu amusant du « eh traduis moi ce truc japonais » dont je vous laisse juge, moi c’est pas super ma came.) Enfin, Ame no Tsuki change a nouveau le contenu de la news en s’excusant de s’être sans doute un peu trop enflammés. Tout est bien qui finit bien…


OR DO THEY ?

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr