Archives mensuelles : mars 2010

Nocturne Epitanime du 27 Mars – Premières fois tendres et associatives

Mais nan, ce n'est pas du tout une exagération tragicomique

Difficile de vraiment trouver une phrase d’introduction là, tout de suite. Ce week end avait donc lieu une nouvelle Nocturne Epitanime, la troisième en trois mois pour moi et évidemment quelque chose d’assez particulier puisque c’était les premiers pas de l’association Forum Thalie avec tout ce que cela implique pour ma trogne égocentrique: premiers pas dans l’animation, dans la gestion d’horaires, dans le port d’un badge du pouvoir et tout et tout. Après avoir stressé une bonne semaine, il faut avouer que sur place tout s’est bien mieux passé que dans mes cauchemars ou dans ceux de membres du forum :p. Et évidemment, après avoir terminé cette nuit, inutile de dire que j’étais bien plus vidé que d’habitude et que ma voix était en lambeaux. Mais pour ma part, en tant que président d’association, d’être humain de petite taille et d’amoureux de bonnes émotions, j’étais globalement satisfait de toute cette nuit, car elle m’a en tout cas permis de comprendre que je n’avais pas fait une erreur en lançant ce projet et qu’il lui est promis un bel avenir.

Evidemment, tout était loin d’être parfait, et l’inexpérience a fait que quelques erreurs ici où là ont été commises mais le but étant de s’en rendre compte pour automatiquement les corriger, tant mieux que celles-ci fut voyantes. A commencer par le « Traproulette » dont le principe est intéressant et a été assez positivement critiqué mais qui possédait un défaut majeur: le temps accordé aux candidats. 30s se révélant très vite insuffisantes, il est évident que pour l’avenir, le double de temps sera offert aux candidats. De même que pour le blind test, la partie « rock / chanson populaires » fait peut-être un peu tâche dans le paysage et loin d’offrir autant de fun que le reste et sera sans doute supprimée dans l’avenir. Il y’aura également 2/3 changements à apporter au jeu du trap (principalement sur le temps de réflexion alloué) et j’ai personnellement bien pris note que pour l’avenir, il est préférable de brancher les enceintes ailleurs que sur le port micro de mon pc :D.

DecouverteSamus.jpg
Jeu du Trap: dans la salle, une personne découvre le véritable sexe de Samus: saura tu le retrouver ?

Et évidemment, l’enseignement final de la chose est que plus jamais on ne fera des activités « dispersées » au gré du vent. Pour cette Nocturne, j’avais choisi de faire une heure puis passage de relais à Ikkatsu puis à nouveau une heure puis repassage à Ikkatsu et ainsi de suite. Mais au final, un débordement de planning un peu abusé (et dont Ikkatsu nous a excusé, encore merci à eux) a fait que dans le futur on agira par gros bloc solide avec trois ou quatre activités d’un coup. Toute l’ambiance qu’on a eu de 21h (Quizz Japon) à 23h30 (fin du Jeu du Trap) était vraiment très très bonne et on a vraiment eu le sentiment que tout le monde s’éclatait à fond, avec une bonne vingtaine de personnes ultra motivées sur la fin. Une sorte de petit état de grace franchement motivant pour la suite !

On a été aussi ravi de distribuer des lots. On espère franchement que le gagnant du Fleur de Thanatos sera content de son coffret DVD d’Haibane Renmei (et surtout de la série qu’il y’a dedans), que le gagnant du jeu du Trap appréciera son exemplaire du sanglot des cigales, où que tous les petits chanceux qui ont gagnés le premier tome de séries comme Pluto, les Lamentations de l’Agneau, Yotsuba, Nodame Cantabile, Sentai School ou Sayonara Monsieur Desespoir apprécieront découvrir de telles séries et les continuer /o/. On a tous un peu sacrifié d’argent de notre coté pour tout ça, mais c’est pour le BIEN !

Et donc désormais le prochain checkpoint se trouve dans exactement deux mois, durant l’Epitanime 2010, où nous ferons vraisemblablement des activités nocturnes dans la petite salle activités. Au programme ? Un ou deux nouveaux jeu (dont le très très très important « quizz hardcore sa race je pleure », véritable épreuve-phare de l’asso dans lequel nous mettrons toute notre motivation et notre pouvoir karmique), sans doute une soirée « projections » avec des trucs de qualitäy et amateurs tout droit péché de sur l’Internet avec autorisation des auteurs. On pense à du Amv Hell, du Yu Gi Oh The Abriged Series en VOSTFR, ce genre de belles choses quoi… Bref de quoi passer 48h à se vider le chargeur (ce n’est pas sale) dans la joie la plus totale (ce n’est pas sale.)

GrosseTete.jpg
Les Grosses Têtes d’RTL, c’était quand même mieux avant.

Le reste de la Nocturne m’est un peu passé à coté donc du coup je ne prendrais pas forcément la peine de le juger: j’ai beaucoup apprécié le peu de loup garou que j’ai fait avec Ikkatsu, ce qui m’a permis de découvrir que tous les thalistes veulent me marier avec quelqu’un, ce qui est toujours très sympa. Le karaoké de la petite salle était aussi sympa que d’habitude (surtout que maintenant, la Toyunda est dotée de l’AMV Jihaku), et le peu que j’ai fait dans l’amphi était un peu « décevant » mais de 6h à 7h du matin, dur d’être satisfaisant sans être redondant pour ceux qui sont là en permanence. Après, y’a des gens qui ont passés toute la Nocturne en salle kara, mais c’est leur problème :o. La salle JVM n’a pas connu la grace de ma présence parce qu’absence de GH/RB (je suis un fasciste) et le peu que j’ai vu de la salle JV, y’avait du Crazy Taxi, ce qui est de bon goût. Le reste je l’ai peu ou pas vu. Plus de monde que dans les nocturnes récentes, pas assisté à des tensions et des débordements même si je sais qu’il y’en a eu, toujours des gens qui s’assoient par terre en plein chemin, sur le pas d’une porte où je ne sais quoi en pensant que le saint Esprit fasse que jamais ils ne gènent le passage. Enfin bref, c’est resté un événement toujours aussi sympa, toujours aussi gratuiiiiit et qui promet toujours beaucoup pour l’Epitanime, surtout qu’on a bien compris que l’ambition de cette année semblait d’avoir une convention nocturne qui devienne vraiment l’égale de la partie « journée » et plus seulement une roue de secours pour gens qui ne savent pas où dormir.

Donc voilà, l’enthousiasme et la motivation sont là, le dépucelage s’est aussi bien passé que dans un hentai romantique et j’imagine que tout le reste des membres de l’association qui ont participés à cette nocturne de lancement (Concombre, Kitsune, Draco et Ramyel) et tous les autres qui seront à l’Epitanime sont aussi enthousiastes que moi à l’idée de s’y remettre !

Et bientôt, mon égo sera encore plus surgonflé ! Parce que je serais un blogueur célèbre ET un président d’association. Vous voyez le combo absolument démentiel d’un point de vue égocentrique que peut représenter une telle addition ? 😀

EDIT: Le bilan de Concombre sur la soirée. Il fait toujours tout mieux que moi (à part manger) ce méchant é_è.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Joue Là Comme Néant Vert – Le Roi Lion #1


JLNV Le Roi Lion #1 – Soyez prêtes
envoyé par Amonita. – Cliquez ici pour plus de vidéos de jeux sur console et PC.

Oh bah ça alors, quelle surprise ! Genre mon teasing secret du Velvet Video Burger était innocent et subtil ! Ouais effectivement, voici le premier épisode d’un Joue Là Comme Néant Vert dédié au… Roi Lion. Jeu Megadrive/SNES (avec ici la version SNES) developpé et édité par Virgin Interactive et qui a la réputation d’être assez hardcore. Il l’est… quand on utilise pas les sauvegardes rapides. Car dès lors le jeu devient une promenade de santé belle et joyeuse où tout le monde et heureux… ou pas. Bref, le nouveau rythme de parution est désormais le suivant: un vendredi sur deux. Grosso modo, vendredi prochain y’a une chance sur deux pour que l’épisode 2 soit là, sinon il sera forcément là dans deux semaines, et caetera. A priori, le jeu se bouclera plutôt vite (j’estime quatre épisodes) donc ce n’est qu’un apéritif avant la mise en place d’un plan global plus ambitieux…où bien encore d’une nouvelle pause prolongée. A voir.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

To Aru Kagaku No Railgun – Le fétichisme des distributeurs de boisson a encore frappé !

On va pas se mentir hein: To Aru Majutsu No Index est l’archétype même de la série détestable dans sa narration, dans son propos et dans sa sous-exploitation d’un univers pourtant immense. Ca commençait bien pourtant: le premier arc était agréable, le troisième arc était même plutôt bien et le quatrième arc commençait d’une manière franchement cool. Mais le reste est dispensable pour ne pas dire excessivement médiocre: le dernier arc et sa compilation de clichés / de raccourcis scénaristiques / de personnages sous-exploités quand ils ne sont pas juste baclés à la cuillère à bois font que je préférerai mille fois mieux me taper un cours magistral de Corti de neuf heures avec comme sujet le hype, la généralisation et le sentiment d’être unique au monde plutôt que de me remater l’heure vingt que devait durer en tout et pour tout l’arc. C’est dire ! Et je suis rarement aussi sévère et langue de pute avec un anime. C’est dire.

Mais avant de commencer à mater To Aru Majutsu No Index j’avais commencé à mater To Aru Kagaku No Railgun. Pour une seule et unique raison: je. kiffais. bien. son. opening. Non parce que vous voyez, y’en a qui sur le net tente d’intellectualiser les choses, genre « ouais les gens ils commencent à mater une série que si on overblogue sa race dessus » ou « les gens ils matent l’actualité pour être dans la mouvance quoi tout ça », moi du haut de mon autel à ma gloire je prends tout le monde à contrepied avec un raisonnement aussi simple qu’élégant: « Bon l’opening de cette série est quand même VACHEMENT cool, j’y jetterais bien un oeil. »

Et du coup, comme j’ai suivi la série « en direct », à coup d’un épisode par semaine – ou presque -, eh bien tadadadam. Voici le bilan de la série, et pour résumer aussi héroïquement qu’un paon: si To Aru Kagaku No Railgun se révèle bien mieux que Index, la série souffre quand même de défauts un peu abrutissants et possède une quantité non négligeables d’épisodes un peu boulet, pour ne pas dire négativo-bandant (néologisme !)

ZZzzzbrrrblort Même si comme Misaka, j’aurais préféré hiberner jusqu’a samedi après-midi.

Continuer la lecture de To Aru Kagaku No Railgun – Le fétichisme des distributeurs de boisson a encore frappé ! 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Les bases de données mémorielles

Bon j’ai décidé arbitrairement d’être présent lors de la première édition de Lovin’Japan, nouvelle convention parisienne qui a lieu à la Vilette (bon point, la salle est top) et qui surtout marque très fort le coup en invitant Yoshitoshi ABe et Yasuki Ueda, c’est à dire deux cerveaux responsables entre autres de Serial Experiments Lain. Décidément en ce moment…

Ecriture roue libre / Réflexion. Danger.

MyAnimeList, Last.fm, trueAchievements ou même depuis très peu Playfire, dur pour moi de résister à ces genre d’Eden que sont les sites « base de données », qui vous demandent d’enregistrer vos mémoires et vos expériences pour pouvoir ensuite mieux vous en vanter auprès de vos proches. Exhibition je ne sais pas mais au final à chaque fois que je m’inscris sur ce genre de site, il y’a toujours une assez grande excitation: celle de faire appel à sa mémoire plus que de l’exhiber. Un des plus grands plaisir que j’ai eu au moment de mon inscription sur MAL (qui date de presque un an maintenant), ça a été de fouiller méticuleusement chacun de mes souvenirs pour tenter de retrouver le nom de TOUT ce que j’aurais pu voir. C’était même pas pour remplir comme un bourrin (quoique ptet qu’inconsciemment) mais juste histoire de vraiment me souvenir de tout ce que j’ai vu et, parfois, me dire que c’était pas trop mal, qu’en fait c’était pas si génial, que ça mériterait d’être revu… etc etc. Et le truc le plus luxueux avec MyAnimeList c’était qu’on pouvait mettre les dates de visions alors du coup bah j’ai rempli ces champs aussi. Parfois je me souvient juste du mois ou d’une période vague, bon j’estime vaguement. Y’a plein d’animes comme ça auquel on rattache un état d’esprit: Ouran Host Club High School par exemple restera à jamais comme un anime d’excellente qualité mais que j’avais maté avec un putain de mal de bide qui m’avait cloué au lit pendant une semaine. Le Royaume des Chats, j »étais allé le voir au cinéma au point le plus fort de la canicule 2003 et je me souviens avoir vraiment puisé dans mes forces pour rentrer chez moi en plein soleil à 14h. Code Geass j’avais maté ça pour oublier que Sarkozy était devenu président, ce qui m’avait vraiment dégouté par trois/quatre mois de campagne où bien encore The End of Evangelion sera toujours lié à la réunion de famille de Noël la plus chiante et anxiogène qui ne m’ait jamais tombé dessus. Alors qu’a contrario, il y’a des animes et des films dont les souvenirs sont vagues: je me souviens avoir vu Ghost In The Shell sur Arte, mais quand ? Impossible à savoir: vers 2004, 2005 ? Pas plus de détails. Nurse Witch Komugi-chan, j’avais maté ça pendant des vacances en 2007, mais février ou avril ? Prwt. Personne le sait, personne le saura. Ca date de quand ma première fois avec Viper GTS ? On s’en branle. Etc.

C’est toujours le moment le plus exaltant sur myanimelist: la fondation de la liste, donc. Quand chaque anime se met à réexister, quand enfin on se rend compte a quel anime on pense direct en premier et quels sont les animes qu’on aime bien mais qui mettent un peu plus de temps à réapparaître. Le fait d’équiper le truc avec une base de données monstrueuse aide carrément à se repérer, à se remémorer des trucs, mêmes fugaces et éphémères. Et après il faut les noter, mais bon là dessus je suis un gentil garçon: peu de 10, peu de notes en dessous de 6 et beaucoup, beaucoup, beaucoup de 9, de 8 et de 7. Moi ma spécialité, c’est noter sur 100 et je milite pour un MAL qui note sur 20. Le fossé entre un 9 et 10 est tellement… large. Puis je note tellement au ressenti que… bon (genre je lache quelques larmes = 8 minimum. Même si je me sis fait chier le reste du truc.)

C’est la même chose avec Playfire, mais là le sentiment de puissance est encore plus fort: l’animation japonaise je commence à être dedans que depuis trois ans et demi / quatre ans, c’est pas super loin à chercher. Mais les jeux vidéos ça va faire quinze ans. Je ne peux pas nier que j’ai trippé comme un gamin à essayer de retrouver tous les jeux Megadrive que je possédais où qu’on m’avait prété ! Et vlan, paf, immédiatement, tous les enregistreurs vidéos de mon cerveau m’ont passés les enregistrements d’époque: moi en train d’en chier grave sur Chemical Plant 2, passant un vendredi soir entier à essayer de finir le boss de merde de Transylvanie dans Taz Escape From Mars, découvrir qu’on peut appeller un avion dans Quackshot, pester contre le timing abusé du dernier niveau de Spirou, le jour où j’ai réussi à convaincre ma grand-mère de m’acheter genre Daffy Duck In Hollywood et les jours que j’ai passé ensuite à lire le manuel parce que HUHU évidemment j’avais pas ma Megadrive qui était chez moi. Enfin bref, pas simple de tout liste – et je suis sur d’en avoir oublié – et encore moins simple de noter en se basant sur une nostalgie très lointaine: eh le 3/4 de ces jeux, j’y ai pas réjoué depuis Février 1999 ! Et ça date sérieusement ! Comment je suis censé noter ça ? Tentons l’aventure ! Bon euh non en fait ! Préférons éviter !

Et heureusement que aucun de ses trucs ne fait comme sur Manga Sanctuary et vous annonce le prix de votre « collection » parce que sinon merci la violence financière dans la face. Je veux pas savoir combien j’ai dépensé en DLC Rock Band, et donc je ne veux pas savoir non plus à combien mon budget jeu vidéo sur quinze ans s’élève: ils me le diront au Jugement Dernier j’imagine (« Au lieu d’acheter des jeux vidéos tu aurais pu nourir une tribu de gitan pour cinq ans ! – Mais je voulais juste devenir maître pokémon ! – Enfer ! »)

Pareil pour les autres consoles, mais avec de plus en plus de facilité: Game Boy c’est traître mais là aussi au final y’avait pas tellement de jeux donc bon, ça passe. PlayStation c’est plus difficile parce que y’a eu beaucoup de jeux dont pas mal obtenus dans des conditions… que la loi ne m’autorise pas tellement à développer, et pas mal de jeux un peu honteux auquel j’ai joué contre mon gré mais que j’ai quand même demandé à ce qu’on me le pir… enfin bref j’avais un voisin qui maîtrisait ce bordel. Nintendo 64, pas trop de problèmes. GBA bon j’ai eu que TROIS jeux, ça va aller… PS2/GC/Xbox youpi là aussi, Xbox360 j’ai qu’a mater ma SUPERBE gamercard, etc etc. Donc ça va c’est plus simple… et on se rend très vite compte que, ouais, on jouait pas tellement mieux avant. Le nombre de daubes que j’ai pu tester, c’est assez fou, mais ça va parce que j’étais plus… tolérant. Aujourd’hui un NFS Underground j’aurais laché dès la troisième course tellement ce jeu était le niveau zéro, à l’époque bon bah je l’avais payé cher, j’étais un peu obligé de le rentabiliser. Maintenant ça va, je suis un peu plus.. bourgeois. Donc ça va. Mais Internet a volonté, Ordinateur quand tu veux, tout ça… fait que j’ai paradoxalement moins de temps pour jouer. Je pouvais finir les Razmoket pas parce que c’était bien mais parce que j’avais rien de mieux à faire. Idem pour finir les 29 challenges de Perfect Dark, y compris les très très hardcores avec les DarkSims – je le faisais parce que j’avais  »aucun autre jeu sous la main qui valait autant le coup ».

Et puis il y’a la possibilité de souligner certains titres de sa liste avec les favoris: sur MAL on est limité à cinq titres, sur Playfire c’est NO LIMIT et là entre en prise de compte un nouveau petit plaisir cérébral: « si jamais je devais en garder 5… » ? Bon moi j’ai fait dans le fanboyisme net (Higurashi / Voyage de Chihiro / Serial Experiments Lain / Haibane Renmei / Sayaonara Zetsubou Sensei) mais sur Playfire, j’ai essayé là aussi de me limiter à 15 jeux qui m’ont beaucoup plus marqués que les autres et le jugement est sans appel: y’a aussi bien des jeux sur lequel j’ai passé des heures entières à prendre un pied monstrueux comme on l’attend d’un jeu vidéo (TimeSplitters 2, Rock Band, Perfect Dark…), des références de level-design ou de maniabilité (Sonic 2, Crash Bandicoot 2…), des RPG au scénario et aux personnages marquants, qui m’ont parfaitement inclus dans leur monde pendant presque une centaine d’heures voire beaucoup plus (FFIX, Suikoden V, Baten Kaitos…), des ambiances particulières et uniques qui vous touchent vraiment et restent à jamais imprimés au plus profond qu’importe les défauts (Grim Fandango, Medievil, Majora’s Mask…), etc.

Et MAL est encore plus sadique en vous demandant de choisir dix personnages d’anime/manga et six « artistes ». Choix parfois compliqué mais, hey, ça tient plus du bonus qu’autre chose après tout. Même si je pense qu’avec Kushieda Minori, Ootsuki Kenji ou bien Kotobuki Tsumugi dans ces choix, je vais être jugé :(. Et puis de toute façon, j’ai déjà fait mon choix de 41 personnages à une époque lointaine alors bffrrr. Globalement en fait ça résume bien l’existence du site: c’est anecdotique mais… on le fait quand même.

Par contre, je n’ai pas tellement envie de parler du coté communautaire tellement celle de MAL me terrifie assez. Je n’ai jamais été très à l’aise avec les communautés de taille imposante et celle-ci ne déroge pas à la règle: plein de gens, des tas, et parfois pas très fins (les « recommandations » sont parfois assez…), donc bref pas trop envie d’y toucher. Je me contenter de faire mon truc dans mon coin, ça posera de problèmes à personne.

A coté, les deux autre sites cités (last.fm et TrueAchievements) marche sur une autre logique: celle de répertorier le présent et de vous en faire un bilan qui prend son intérêt avec du recul. Last.fm et ses charts (« bravo Amo, en 3 ans, l’artiste que tu as le plus écouté est les Fatals Picards, j’espère que tu es fier de toi. »), TrueAchievements marche lui aussi très bien et se démarque des mygamercard & co en proposant un système de ratio trèèèès intéressant (en gros un succès à 5pts peu débloqué vaut plus qu’un succès à 20pts que tout le monde obtient au début du jeu) et des comparaisons avec ses amis & co. C’est assez triste de voir qu’en trois mois Concombre est presque à la moitié du score que j’ai mis un an et demi à construire :'(. Et cela change pas mal ses habitudes « présentes ». Ainsi, si sur MAL ces habitudes consiste à mettre à jour sa liste après chaque épisode vu (ce qui ne m’use pas trop vu mon rythme de visionnage un peu mou), sur last.fm ça me force à avoir une super hygiène de vie pour mes mp3 (bien les taguer, etc) et pour TA, ça me motive encore plus à faire le tour d’un jeu où à choper un succès dont j’aurais eu juste rien à foutre. CAR OUAIS JE SUIS UN ACHIEVEMENT WHORE. Et encore, je me fous du gamerscore total, tout ce qui m’intéresse est le gamerscore par jeu et, plus encore, le nombre de succès complétés, je m’en fous que le jeu possède 1000G de succès: si il a 40 succès, alors je veux en faire au moins 30 ou 35. AU SECOURS. CERCLE VICIEUX. Et en plus sur TA y’a un double plaisir: choper le succès en question et ensuite comparer avec le ratio & co pour voir si on a chopé un bon succès ou si on a bougé notre cul à bourrer la gueule à plein de gens dans Fable II pour rien. Bref, ça aide pas à rendre moins addictif a tout ça. Je suis faible aussi.

Bon bref.

Et vous c’est quoi votre rapport avec ce genre de sites ? Quelle en est votre utilisation ? Est-ce que ça vous plaît de jouer avec votre mémoire où pas trop parce que vous vous rendez compte que vous oubliez beaucoup de choses avec le temps ? Est-ce que vous aimez bien juger la liste des gens ?

Bon, sur ce, je repars rédiger des questionnaires et faire des habillages pour la Nocturne Epitanime de samedi, ça pompe toutes mes soirées ces derniers temps, c’est assez fou . Faudrait que je continue Grenadier pourtant mmmrf. Et que j’entame Perfect Dark en Perfect Agent. Et que je remate Lain et Haibane Renmei. Et que je blogue de manière subtile et inintéressante !

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Forum Thalie à la Nocturne Epitanime, Logo Définitif, Retour de Joue Là Comme Néant Vert & Perfect Dark

Ce titre est conforme aux attentes de la communauté européenne sur la nécessitée de titres concis résumant de manière efficace le contenu du billet.

Bon très vite, je passe pour informer de 2/3 trucs, faites pas gaffe, je réécrirais un pavasse mal relu bientôt vous inquiétez pas (surtout que je suis très motivé en ce moment, y’a des gens qui postent des commentaires selon quoi mon blog est formidable, tout ça tout ça, et euh merde c’est des bots), je vais juste vite fait promouvoir l’association Forum Thalie mais là cette fois ce n’est pas pour promouvoir l’association en elle-même mais un événement où on sera, et cet événement en question c’est la Nocturne Epitanime du 27 Mars. Et effectivement, ça sera notre première fois, même si chez nous nous préférons parler d’épisode pilote, de bêta-test, de prologue, d’épisode zéro où tout ça, nos débuts « officiels » étant prévus pour un autre événement. On y proposer ainsi des jeux « classiques » comme un blind-test, des Find Or Die, des quizz de rapidité mais aussi des activités plus importantes comme le « Fleur de Thanatos » (avec un coffret DVD à la clé pour le vainqueur), le Jeu du Trap ou bien encore un quizz dédié Japon ou Sonic – La liste des activités et leur descriptif se trouve par ici, sur le blog de l’asso. Bref bref on a hâte.

Et autre nouvelle, toujours liée à l’asso: le logo définitif est là. Et le voici:

L’idée à la base était d’imiter un blason d’inspiration médiéval mais de le teinter de plein de références geekesques à la con, et puis on a vu que ça ferait peut-être trop chargé alors pourquoi pas le simplifier un peu. L’auréole et les ailes en référence quasiment directe à un chef d’oeuvre (vous voyez de quel anime je parle. VOUS VOYEZ.), une bannière pour accentuer encore plus l’accent blason, des couleurs funs. Bref c’est cool et on peut encore une fois remercier puppy52 pour tout le travail d’infographie qui a été nécessaire pour faire de schémas mal dessinés une sorte de réalité. Et remerciements là encore à tous les thalistes qui ont participé à la chose. Donc attendez vous à voir cet emblème ressortir ici où là. IL VOUS POURSUIVRA. LONGTEMPS.

Hophophop
Ceci étant fait, la maid attitrée de Néant Vert vous propose de lire la suite, toute aussi intéressante.

Sinon, comme certains l’ont fait remarquer, la semaine dernière était la première année d’existence de Joue Là Comme Néant Vert, cette formidable série de vidéos commentée qui vous a permis de redécouvrir Quackshot, les Schtroumpfs où Tintin Au Tibet, le tout avec un jeune homme à la voix speedée et qui aime bien dire « euh », « bon » et si possible oublier de finir ses phrases, interrompu par le feu de l’action. Bon, si je signale ça ce n’est pas pour annoncer une fin de la période « de pause » (flemme), mais pour signaler que j’ai participé de manière ninja au [Velvet Video Burger sur Metroïd Fusion avec donc un épisode un peu « spécial » de Joue Là Comme Néant Vert… Pour voir la vidéo, pas de problème, il suffit de cliquer sur cette image ninja qui vous y menera, secrètement:

JLNVelvet.jpg

Enfin, et je vous laisserais là pour ce soir, le messie tant attendu est arrivé hier sur le XBLA: Perfect Dark est désormais disponible ! Et ce pour seulement 10€/800 Points ! Et rien à faire, je ne me lasserais jamais de ce jeu. Surtout qu’au délà du simple remaniement des textures pour rendre le jeu graphiquement acceptable (quoique – et bon je suis très subjectif là dessus – je trouve que Goldeneye et Perfect Dark ne vieillissent pas tellement graphiquement… ils passent mieux que beaucoup de jeu 3D de leur époque qui eux par contre ont beaucoup pris dans la gueule), Rare accompagne ce portage (car bon on ne va pas parler de remake) de nombreux bonus comme plein de petits succès à effectuer dans chaque niveau, la possibilité d’avoir les armes de Goldeneye en multijoueur, jouer online (et ça oh mon dieu ça va chier sur les serveurs <3) où bien encore choper des récompenses d’avatar et des thèmes prémium. Donc je suis méga jouasse, et du coup ça m’a donné l’occasion de redécouvrir le jeu avec un autre oeil que mon moi d’il y’a presque dix ans et je découvre, choc ultime, que le scénario était quand même méga nanar assumé (les petites phrases de Joanna, les situations parfois stupides, les personnages très too much, l’accent british de ouf en plein état américain, le coté SF/Alien, etc etc) et que le jeu était au final plutôt challenge en Agent Spécial et les missions parfois un peu longue – on en vient à oublier que certains jeux ne disposent pas de checkpoint toutes les deux minutes. Donc bref, je vous invite à redécouvrir le jeu, voire même le découvrir (même si la jouabilité est quasiment d’époque malgré l’effort pour la moderniser, une adaptation sera certainement nécessaire) et à venir jouer online § Je vais vous montrer ce que c’est de placer son Dragon en mode mine proximité comme un CHACAL. Ce que c’est de vider le chargeur du Cyclone comme un PRO. ET TOUT.

Bon je pars me coucher moi. Mais avant je finis d’écrire des questions tout ça. Business sérieux.

(et remerciements à tous les internautes qui ont remarqués que mardi je prenais 21 ans §)

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Pokémon, petit monstre tu es le champion

Une confusion de niveau 6 se trouve dans le titre de ce billet, saura tu la retrouver ?

Un peu sur la même idée que mon billet sur Sonic et en attendant la sortie le 26 mars des remakes DS de Pokémon Or et Pokémon Argent (les fameux imprononçables Pokémon Argent SoulSilver et Pokémon Or HeartGold qu’on aurait très bien pu traduire tel quel en Ame d’Argent et Coeur d’Or que ça aurait pas été TRES gênant), revenons un peu sur mes expériences avec divers jeux estampillé du sigle Pokémon…et y’en a des tas ! Heureusement que j’ai jamais touché à la série des Donjon Mystère…

On évoque aussi l’anime, les films et les mangas.

<3

Continuer la lecture de Pokémon, petit monstre tu es le champion 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Oh oui, les tracts pour les régionales sont là

On l’oublie souvent vite mais dimanche a lieu non seulement le départ de la saison 2010 de Formule 1 mais aussi le premier tour des élections régionales. Je ne sais d’ailleurs pas quelle élections sont les plus méprisées: les cantonales, les régionales où les européennes ? Allez savoir. Mais bon c’est important les régionales tout ça. Enfin ça dépend de la région dans laquelle vous vivez: vous avez vraisemblablement sans doute le droit de vous en foutre complétement en Ile de France, par exemple (grossièrement, tout ça.) Mais dans les régions de « petit périmètre », on comprend vite que c’est assez… primordial. Après, faut quand même encore une fois déplorer la vision des régionales qu’en a les médias, qui préfère concentrer ça sur l’Ile de France et faire de la carte du reste de la France un plateau géant de Risk avec des couleurs qui changent, des camps qui gagnent et caetera. C’est assez relou mais bon, hein, voilà. Là je serais mon grand-père, je rajouterais un « bande de connards de médias parisiens toujours là pour se tripoter le clitoris du nombril » mais c’est trop hardcore pour moi.

Heureusement, si on ne peut pas compter sur les médias normaux pour nous dire en Basse Normandie pour qui on va voter et pour quoi on va voter (je dis « pour » parce que la dernière fois que j’ai voté « contre » quelqu’un, c’était au second tour de 2007 et j’ai encore un peu mal), on peut compter sur les quelques médias locaux (France 3 §) et… les tracts électoraux. Bon j’avoue que c’est un de mes plaisirs coupables: je kiffe les tracts électoraux. J’ai encore ceux des présidentielles, et croyez bien qu’en 2012 je les ressortirais pour faire un comparatif brut de pomme. Alors en fait, ce qui est encore plus cool avec les tracts électoraux c’est les critiquer à mort.

Par exemple il faut comprendre qu’en Basse Normandie, dans la politique locale, il y’a TROIS sujets qui fâchent: la réunification avec la Haute Normandie (ce qui n’a, AMHA, aucune légitimité, aucune raison d’être et tout ça), la gestion par la SNCF des lignes de train normandes (on va pas le nier: c’est de la merde. 2h le Caen/Paris, aucune ligne TGV, les seuls lignes régulières étant Cherbourg/Caen/Paris et Caen/Le Mans, on est géré par les Corail Intercités qui ont été créés juste pour nous, on a QU’UNE SEULE LIGNE PAR JOUR QUI RELIE LA BRETAGNE, des « traités » sont signés qui ne sont pas respectés le conseil régional en est même arrivé à arrêter de filer de l’argent à la SNCF pendant quelques mois, etc, etc) et la gestion de l’aéroport régional (Deauville ou Caen ? Caen ou Deauville ? PERSONNE NE LE SAIT §§), le reste passe et peut être gentiment complétementaire d’une sorte de « politique nationale » tout ça. Bref mis à part les trois sujets précédents, le reste est certainement plus une politique de parti qu’une politique adaptée pour la région tout ça. Mais je m’embrouille.

Continuer la lecture de Oh oui, les tracts pour les régionales sont là 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

L’édition Decade de Serial Experiments Lain s’introduit en vous

Lux approuve cette brève.

PresentDayPresentTime.jpg

Je vous explique un peu le bordel, twitter style: taleur il doit être genre 16h, je me dis « hey, c’est vrai que j’ai reçu un peu d’argent là, du coup j’irais bien me payer le dernier tome de Highschool of The Dead et de Bleach » (non cherchez pas, je pourrais acheter genre Pluto à la place mais non, je préfère les nanas à gros nibards qui se battent contre des zombies… ou des hollows), hop ni vu ni connu je t’embrouille, je sors ma veste de printemps car le temps a commencé à se radoucir ce qui n’est pas pour me déplaire, je me dirige vers mon arrêt de bus habituel, je remarque que tiens, l’abribus a changé et est beaucoup plus esthéthique qu’avant c’est formidable tout ça. Hop le bus arrive, dans sa couleur verdoyante qui fait qu’on l’appelle le « Bus Vert » pas pour rien, je monte dedans tu vois, là le chauffeur me dit bonjour et tout, je lui répond la même chose parce que je suis gentil et poli (entre autres parce que ma maman m’a bien élevé), vingt cinq minutes plus tard je suis à Caen, libre, je manque à deux doigts de me faire écraser par une voiture à la con qui a pas compris qu’elle empiétait sur mon espace vital, j’esquive un mendiant lourdement armé d’un anorak, je tourne à un moment (je sais plus exactement quand par contre), j’arrive à la librairie d’occasion et OUPS j’avais zappé qu’on est lundi et… que le lundi c’est fermé ! Bon, c’est pas grave, l’autre librairie est ouverte, en plus c’est un Bazar du Bizarre et j’ai une carte de fidélité chez eux. Mais avant, je vais passer par la fnac pour voir si ils auraient pas reçus un Final Fantasy XIII ou deux en avance que je le prenne en photo et que je tease des gens avec. Bon j’entre dans le centre Paul Doumer, je tiens la porte pour une petite vieille qui me remercie même pas genre je suis de la plèbe tout ça. Sale pute, je t’aurais bien foutu la porte dans la gueule parce que ptet que ma maman elle m’a dit d’être poil avec les gens, mais faut pas déconner. Bon je prends l’escalator, mes cheveux prennent le vent, j’enlève un peu mon chapeau parce que c’est fun. Tic tac j’arrive au rayon jeu vidéo pour voir si ils ont « le » jeu. Bah non. Bon, passage rapide vers le rayon « cinéma d’animation japonaise » au cas où même si ça tient bien du réflexe qu’autre chose. Et là UN TRUC ME FOUT UNE BEIGNE DANS LA GUEULE.

Je me réveille chez moi une heure plus tard, un peu hébété, en face de mon étagère, qui possède désormais un GROS PAVÉ BLANC DESSUS.

Notez les deux dvd de Silent Möbius posé au dessus de Code Geass. Si c'est pas malheureux.

L’édition Decade de Serial Experiments Lain donc. Je pourrais vous foutre toutes mes photos du packaging, du truc de folie que c’est, avec 4000 bonus dans la face, mais NON. Principalement parce que Lux l’a déjà fait dans un article très complet et parce qu’il fait mieux les photos que moi. Sorti y’a donc genre un an pour un prix assez intriguant (autour d’une soixantaine d’euros, il me semble), le coffret « hypercollector » Lain est donc désormais à une quarantaine d’euros un peu partout…

sauf à la fnac où il coûte trente euros (32€ pour être précis, 31,99€ pour être drosophile.) En prix vert. A ce prix-là, toute barrière se lève et on peut vraiment PAS DIRE NON. Surtout que l’édition VAUT FRANCHEMENT LE COUP. Les goodies sont vraiment énormes (non mais « Nightmare of Fabrication », déjà, de base, vaut le coup de foutre trente euros. Bon okay vingt-cinq.), minus peut-être le petit livret d’artwork assez peu pertinent parce que mal fichu, Et j’ai un peu taté les dvd en eux-même, les menus en imposent assez de classe. Ensuite je ne suis pas vraiment un expert technique sur ce domaine là mais il me semble vraiment que l’image rend beaucoup mieux que sur les coffrets « classiques ». Enfin bref, ça me motive grave à me remater la série, là, tout de suite, maintenant. Le problème c’est que si je le fais, je suis reparti pour me taper un gros coup de blues pendant tout le reste du mois.Mais bon, hein.

Bon après, si vous ne connaissez pas Lain (ça peut arriver), c’est personnellement un des animes qui m’a le plus foutu sur le cul, qui m’a le plus emporté, hypnotisé, tout ce que vous voulez. Un des rares animes auquel je met 10 sur MAL sans hésiter (bon pour ce que ça vaut vous me direz), une de ces oeuvres intemporelles maîtrisée de bout en bout. Quand on mate la série c’est très simple: on ne comprends pas ce qu’il se passe mais inconsciemment on le comprend. Tout ça. Là aussi, pour trente euros, l’achat peut tout à fait valoir le coup, même si vous ne faites « que » découvrir la série. Tout ça.

Alors voilà voilà. Au moins comme ça venez pas vous plaindre que vous étiez pas au courant pour le rabais offert par la fnac. Même si un grand empire maléfique, il y’a des moments où il est de notre interêt de se soumettre à leur autorité (surtout qu’ils sont blindés niveau stock. Ma fnac en possédait sept ou huit, ce qui est ASSEZ RARE vu la pauvreté habituelle du rayon.)

(Joue Là Comme Néant Vert aura un an demain. C’est fou !)

(Je languedeputais sur Dybex y’a quatre jours, aujourd’hui je surkiffe ma race sur un de leur bouzin ! C’est magique ! Je suis un vrai blogueur !)

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Le Rock Band Network est là ! – Dans ta face, Guitar Hero !

CET ARTICLE EST ALIMENTÉ PAR LE POUVOIR DU ROCK

Vous connaissez déjà certainement ma position sur le combat Rock Band Vs Guitar Hero, mais si vous ne savez pas je vais vous le répéter (je pourrais le faire en rouge mais pour écrire sur Dotclear en rouge c’est infernal): Guitar Hero est une série morte en 2007 quand Neversoft a repris le flambeau et s’est vu forcé de sortir un épisode tous les trois mois pour satisfaire Activision, ce qui a crée une saturation du marché du jeu musical dont on commence à sentir les premiers effets. Et en plus les partitions c’est grave de la merde les 3/4 du jeu, quand le jeu ne cumule pas les idées de gameplay pourries où l’interface d’anus (le score illisible, le multiplicateur illisible, les graphismes illisibles, etc.)

MAIS CE N’EST PAS GRAVE. Car Rock Band existe. Et Rock Band est mieux que tout. Possédant déjà plus d’un milliers de titres jouables (si on additionne les titres de Rock Band 2, ceux de Rock Band AC/DC live, les titres de Rock Band et de Lego Rock Band qu’on peut exporter dans Rock Band 2, le millier de DLC, etc), on pouvait se dire que c’était déjà bien suffisant tout ça. SAUF QUE NON. IL NOUS EN FAUT TOUJOURS PLUS. D’autant que si les DLC Rock Band classique proposent de « grands groupes » type Iron Maiden, Metallica, Queen, White Stripes, Franz Ferdinand, Black Sabbath etc, ça restait limité à des titres contrôlés par les grands majors et tout ça. Même si quelques groupes « indépendants » ont pu y accéder, c’est uniquement parce que ceux-ci sont souvent affiliés à Harmonix – comme par exemple Honest Bob And The Factory To Dealer Incentives, Bang Camaro ou bien encore Freezepop.

Et dans Guitar Hero World Tour apparaissait une idée rigolote: permettre au joueur de créer ses propres partitions. Mais là effectivement, l’idée intéressante du début est vite géné par des questions de droit et de limites techniques: impossibilité de créer des pistes chants, impossibilité d’importer le master de la chanson pour jouer par dessus… et au final cela a donné un résultât en demi-teinte, pour ne pas dire très anecdotique: qui franchement a acheté GHWT pour ça ?

Du coup contre-attaque géniale d’Harmonix: « Ok on va faire un truc comme ça mais plutôt que de le rendre accessible à tous, on va le rendre payant et limité aux mecs inscrits au XNA, le truc pour jeu indépendant de Microsoft. »
« – Ah ouais, vous déconnez là ? »
« – Mais vous aurez accès au moteur du jeu, vous pourrez créer vos partitions comme nous on le fait, faire des pistes chants, importer vos masters, gérer toutes les pistes et offrir ça dans un grand stand dédié au téléchargement payant, ce qui vous permettra de faire connaître vos oeuvres. Parce que hein, on va pas se mentir, c’est spécialement dédié en faveur des groupes indépendants. Où alors permettre à ceux qui ont des relations avec certains artistes de faire notre travail à notre place… mais sur les chansons qu’ils veulent. »

Le jour où le projet a été dévoilé, j’ai été comme un fou tellement le potentiel du truc est fort: n’importe quel personne disposant des droits d’une chanson pouvant dès lors en faire une partition, une musique téléchargeable, comme les autres, et jouable, comme les autres, sur Rock Band ? FOLIE. D’autant que dès lors se créent plusieurs petites sociétés de fans de Rock Band ici où là qui se chargent de faire les partitions à la place des groupes où des artistes avec qui ils sont en contact. C’est ainsi qu’on annonce ici où là quelques groupes qui vont rejoindre le bazar, et quand j’ai vu le nom de Crush 40 (Sonic Adventure entre autres) débouler, j’ai été vivement sur le cul.

Après des annonces de retard et de report, le RBN est enfin arrivé, hier. Un peu dans la surprise générale. Premier constat: déjà 110 titres sont téléchargeables, tous ici de groupes locaux pour la plupart américains, quelques uns britanniques et un groupe italien (mais qui est assez connu puisqu’il s’agit de Lacuna Coil), quelques titres « bonus » des précédents Guitar Hero (dont Push Push Lady Lightning de GH2, Even Rats de GH1 ou le mystérieux Trippolette, qui était un véritable mystère du premier GH), du Jonathan Coulton (vous savez, le mec qui a composé Still Alive) mais surtout pas mal de trucs… inconnus. Comme prévu on me dira, et franchement c’est COOL.

Cool pour plusieurs raisons: le trois/quart des chansons sont à 80 Microsoft Points, soit environ 1$. Ce qui permet de se lancer à l’eau beaucoup plus facilement car le prix est bien moins cher qu’un dlc classique musical (qui sont souvent autour de 160MSP) tout en découvrant des choses qu’on aurait jamais eu l’occasion d’écouter sinon. Cool parce que les partitions sont effectuées par des fans du jeu, qui bien souvent savent éviter les trucs qu’il faut absolument éviter quand on fait une partition et les trucs qu’il faut absolument faire quand on veut rendre le truc un peu plus pimenté et fun. Cool parce que le Rock Band Network possède une fonction de « démo » qui vous permet de télécharger la chanson gratuitement mais de pouvoir jouer que le premier tiers de la chanson, donc de vous donner une petite idée sur le truc, c’est comme ça que j’ai découvert Lemon Juice de Scratching The Itch, je ne le regrette pas tellement la chanson est cool.
Ensuite cool parce que l’argent du truc revient un peu au groupe local. Je pense pas que les profits là dessus seront mirobolants, mais ça permet au moins de financer des groupes qui, parfois, le méritent un peu grave.
Enfin cool parce que c’est très très prometteur. Un fou a réussi à convaincre le compositeur du thème original des Power Rangers a lui filer les droits de trucs de la série. On pourra donc bientôt jouer dans Rock Band du Power Ranger. Cool parce que le génial Lemon Demon a aussi confirmé qu’il allait y jeter un œil. Cool parce que Crush 40 en a fait de même, comme dit plus haut. Cool parce que j’ai entendu dire que des français s’y sont mis aussi et que bientôt on aura du rock français local a se mettre sous la dent.

Et même pas que du local: l’exemple de Crush 40 plus haut tend à montrer qu’il suffit que chacun négocie le truc dans son coin pour pouvoir proposer à peu près tout et n’importe quoi tant que les truc sont d’accord. Mon rêve ultime ? Qu’un mec décide de se faire des chansons d’anime diverses et variées. Don’t say « lazy » dans Rock Band ? C’EST DESORMAIS DANS L’ORDRE DU POSSIBLE. Dokkyun Heart ? N’importe quelle chanson cool de Beck ? Du Ranka Lee (!??!) ? OK.

Encore plus de chansons potentiellement fun à choper, à des prix loin d’être abusés, etc ? Mon dieu mais quelle est cette idée géniale. Merci Harmonix. Merci BEAUCOUP.

Car l’avenir du jeu musical sur console est là, certainement pas dans Guitar Hero et ses cent-trente spinoff à la seconde (et ses DLC moisis.) Et Rock Band 2 de montrer encore un peu plus sa place centrale sur l’échiquier du jeu musical: ça ne m’étonnerait pas si cette année encore, Harmonix ne dise toujours rien sur un éventuel Rock Band 3…

Le seul défaut ? Va falloir que je trouve une centaine d’euros pour me payer un GROS disque dur là. Mon disque dur de 20Go commence à montrer un peu ses limites, 9Go étant déjà consacré à mes DLC Rock Band. Brrrfff. Rude la vie.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Si Gurren Lagann était sorti 2000 ans plus tôt, on aurait des statues de Nia ou de Kamina dans nos églises (impressions anime)

Article désormais classique dans le paysage de la blogosphère internationale: un récapitulatif, par les blogueurs, des animes et des épisodes qu’ils ont regardés et sur lesquels ils exposent leurs sentiments, leurs visions d’avenir, leurs envies de partage et de découverte, et peut-être même parfois exposer leur amour pour une personne qui leur est chère, car les blogueurs sont aussi des grands romantiques qui, parfois, ne le savent pas encore.

Bon déjà on va commencer par le pourquoi du comment du titre: j’ai maté Tengen Toppa Gurren Lagann The Movie: Lagann-hen. Et ce fut assez extraordinaire.

JE POSE.

Continuer la lecture de Si Gurren Lagann était sorti 2000 ans plus tôt, on aurait des statues de Nia ou de Kamina dans nos églises (impressions anime) 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr