Archives de
Jour : 20 mai 2010

365 jours de jeu vidéo ~ 2009/2010

365 jours de jeu vidéo ~ 2009/2010

Ca n’en finit pas de poster ces derniers temps sur le blog ! Ce qui est paradoxal ! Enfin c’est assez normal puisque ce post a été écrit une semaine avant que le lisiez ! Pratique petite fonction « programmé » ! Bref, blague à part, voici l’édition 2009/2010 du bilan vidéoludique de Néant Vert. Comme d’habitude toujours les mêmes: les douzes mois de l’année, chaque mois la description, les souvenirs et les impressions d’un jeu vidéo qui aura marqué ce mois là pour ma poire puis on reviendra de manière beaucoup plus lapidaire sur plein d’autres jeux à la fin de l’article. Bon, inutile de le dire, cette année j’ai commencé à avoir quelques revenus autres qu’argent de poche et compagnie (l’entrée dans la vie adulte, yeah !), donc du coup le nombre de jeu vidéo s’est vite accéléré dans les derniers mois alors que la première partie de l’année bah j’en chiais pour juste m’acheter un jeu. Mais bref, revenons donc sur une année assez faste, surtout pour tout ce qui est next gen !

Mai
Fallout 3 – Xbox360
Fallout3.jpg

J’avais tenté un jour de me mettre au premier Fallout, et hélàs ce fut un certain insuccès. N’étant pas un fan du jeu sur pc de base, l’aspect un peu viellot du jeu avait mis fin à ma motivation déjà assez chancelante, et c’est bien terrible. Puis voilà, quelques mois plus tard, je trouve un Fallout 3 d’occasion à pas trop cher et euh… j’en profite pour le prendre. Ne me demandez pas pourquoi, je m’étais dit que ça pouvait être une bonne expérience. Et la bonne nouvelle ? Ce fut une bonne expérience !

Plus que le scénario (assez faiblard au final, mais bon, peut-on en demander plus à Bethesda), c’est vraiment l’immersion dans l’univers que j’ai apprécié du début à la fin. La vue FPS contribue ainsi énormement, mais il n’y a pas que cet élément qui rentre en jeu, cet univers situé dans un Washington post-apocalyptique se révélait lui même très attachant et l’explorer était un vrai ravissement, d’autant qu’on y retrouve pas les mêmes tares que les autres mondes de Bethesda que j’ai pu parcourir ici où là (note: je donne mon avis sur Oblivion à la fin du post, il n’est pas très bon), avec un monde qui n’abuse pas trop des reliefs, ce qui offre des balades « aisées », le métro, les nombreuses zones à PNJ, le fait qu’il se passe toujours quelque chose… Les PNJ et les quêtes annexes fonctionnaient elles aussi très bien, avec la possibilité de les finir de plusieurs façons, ce qui n’était pas du luxe. J’ai donc passé beaucoup de temps à compléter le jeu, jusqu’a arriver au level 20, avec un excellent karma, avec toutes les quêtes annexes terminées et la carte explorée à fond. Cela a tout de même pris un peu de temps (une vingtaine, une trentaine d’heure ? Je sais plus trop.) mais témoigne bien d’un certain investissement. Par contre, refaire une seconde partie dans la foulée n’a pas forcément aussi bien marché: difficile de s’y remettre ou de refaire le jeu, malgré les possibilités affichées. Et puis c’était sympa de la part de Bethesda de proposer une vue à la troisième personne mais sérieusement, un personnage avec un balai dans le cul…

Maintenant, la motivation pourrait être de choper un ou deux DLC (je sais déjà que Anchorage et Mother Zêta valent pas un clou, et que Broken Steel et Lookout sont eux un peu plus intéressants: je verrais) mais cela redemander le temps de s’y réattaquer… ce que je ne compte pas faire dès maintenant en fait.

Lire le billet.