Archives mensuelles : août 2010

Le soleil brûle, l’eau mouille, le vent souffle, Bleach continue sa parution et Aizen a tout prévu

Si vous êtes pas à jour dans Bleach, c’est pas la peine de continuer plus loin, vous allez être largué.

Naruto ? Je m’en fous j’ai jamais lu. One Piece ? C’est super mais au tome 48 j’ai commencé à comprendre que je savais plus trop ce qu’il se passait donc j’ai laissé tomber. D-Gray Man ? J’ai lu le tome 1 une fois mais j’ai un blackout. Shaman King ? C’est sympa mais j’ai arrété de lire ça le jour où mon Carouf prêt de mon lycée à retiré les tomes de leurs rayons. Samurai Deeper Kyo ? Son seul mérite est d’avoir filé son nom à un groupe de rock français. Dragon Ball ? Je ne mange pas chinois donc je ne sais pas. Saint Seiya ? Y’a le Sanctuaire, le début d’Hadès et le reste je sais plus c’est à moitié naze.

Vous l’avez compris: moi niveau shonen mainstream ultra populaire tout ça je ne jure que par Bleach.

Boing boing dans la casa
Ce n’est pas ce que vous croyez, j’ai mis cette couverture par pur hasard.

Ok, Full Metal Alchemist et Soul Eater aussi. Mais c’est pas du jeu. Bref ces derniers temps Bleach continue son petit bonhomme de chemin et c’est étrangement spécial. J’aimerais vraiment beaucoup en parler parce qu’il faut dire qu’un arc narratif qui a du commencer mi 2006 et qui est toujours en cours, c’est un peu unique. D’autant plus unique que le temps qui s’est écoulé dans le récit même doit pas excéder les douzes heures (estimation facile), ce qui rend le truc encore plus clinglé.

Au fait, il y’a évidemment des SPOILERS.

Continuer la lecture de Le soleil brûle, l’eau mouille, le vent souffle, Bleach continue sa parution et Aizen a tout prévu 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Concours des generiques 90s – Quarts de finale

Tout d’abord, évidemment, une pensée pour Satoshi Kon et pour ses proches. De lui je n’ai vu que deux oeuvres (Perfect Blue et Tokyo Godfathers, deux excellents films), ce qui ne m’empêche pas de lui rendre hommage, perdre un réalisateur, un créateur, un univers n’est jamais quelque chose de très agréable…

Bien bien on arrive donc au stade des quarts de finale et on reprendra donc la semaine prochaine, là petite semaine de pause pour diverses raisons et parce que bon, hein, bon, passer directement d’un tour à l’autre, c’est un peu fouilli.

Et là je tape en ayant en fond sonore un diner presque parfait. L’émission est sympa tout de même ! Bon hum…

Bon donc récapulatif final des huits matchs:

Card Captor Sakura OP1 – Catch You, Catch Me l’emporte face à Sailor Moon OP1 – Moonlight Densetsu 92 voix à 60.
Gundam Wing OP1 – Just Communication l’emporte face à Yu Gi Oh – Kawaita Sakebi 107 voix à 41.
Serial Experiments Lain – Duvet l’emporte face à Utena – Rinbu Revolution, 91 voix à 51.
KareKano – Tenshi No Yubikiri l’emporte face à Gaogaigar – Yuusha Oh Tenjou! 78 voix à 51.
Cowboy Bebop – Tank l’emporte face à Macross Plus – Voices 124 voix à 37.
Escaflowne – Yakusoku wa Iranai l’emporte face à Trigun – H.T. 83 voix à 61.
Neon Genesis Evangelion – Zankoku Na Tenshi No These l’emporte face à Chroniques de la Guerre de Lodoss TV – Kiseki no Umi 107 voix à 60.
Excel Saga – Aii (Chuuseishin) l’emporte face à Shaman King OP1 – Oversoul 111 voix à 36.

Les sélectionnés sont donc, de manière surprenante:

Card Captor Sakura OP1 – Catch You, Catch Me
Gundam Wing OP1 – Just Communication
Serial Experiments Lain – Duvet
KareKano – Tenshi No Yubikiri
Cowboy Bebop – Tank!
Visions d’Escaflowne – Yakusoku wa Iranai
Neon Genesis Evangelion – Zankoku Na Tenshi No These
Excel Saga – Ai (Chuuseishin)

Et le tirage au sort incroyable a donc choisi:

Quart 1: Lequel est votre préféré: premier opening de Card Captor Sakura OP1 ou opening de Serial Experiments Lain ?
Quart 2: Lequel est votre préféré: premier opening de Gundam Wing ou opening de Neon Genesis Evangelion ?
Quart 3: Lequel est votre préféré: opening d’Excel Saga ou opening de Cowboy Bebop ?
Quart 4: Lequel est votre préféré: opening de KareKano ou opening de Visions d’Escaflowne ?

Ooooooohan

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Eh mais je suis pas chez moi

Et ouais, je suis en vacances, dans le fief familial de Fresnay le Puceux, Calvados, et même carrément dans le lieu-dit La Levrette. Ouais ça ne s’invente pas, mais c’est pas ses onze habitants qui vont se plaindre du nom le plus rigolo du monde. Du coup comme je suis en période de repos jusqu’a dimanche, le blog ne sera pas mis à jour pendant cette période. Et vu que les deux semaines qui suivent sont synonymes pour moi d’examens de rattrapage que-si-je-les-loupe-j’ai-plus-qu’a-monter-ma-boite-au-pif-ou-a-devenir-fonctionnaire-en-mairie, je ne serais pas trop présent durant cette période non plus. Mais par contre après, croyez bien que je vais en foutre partout. Le stress éclaté, je vais pouvoir jouer à FF13 toute la nuit, jouer au multijoueur de Bioshock 2, mater Gundam SEED la tête à l’envers et en chantonnant la Marseillaise, enfin mater la suite de Highschool of the Dead. Bref l’amuserie !

muuhuhuuuhuuu.jpg

Sinon:

  • J’ai publié ma contribution au Velvet Video Burger Castlevania. Je sais que certains apprécieront.
  • Demain soir je cloture les sondages du concours des génériques de 90s et je fais l’habituelle petite semaine de pause. Ca reprendra donc le mercredi 1er Septembre
  • Taleur en me baladant en forêt, j’ai pu voir que certains bucherons se sont éclatés en marquant des arbres: un des pauvres arbes bientôt découpés n’avait pas une marque orange normale mais une grosse bite dessinée dessus. En orange. C’est un peu surgénial comme concept.
  • Ne croyez pas les aigris et les cas sociaux: l’esquive de balles de fusil sniper en faisant se balader ses seins c’est de l’art, pas de la merde. <3
  • J’ai enfin pu continué à jouer au sanglot des cigales, et je confirme que MEME si vous avez vu l’anime, vous y gagnez énormément à y jouer, ne serait-ce qu’en terme d’informations obtenues au long du jeu. L’ambiance est même parfois surglauque et ce même si vous savez d’avance ce qui va se passer.

Bon là je vous laisse, ma grand mère m’a fait une part de tarte aux prumes avec de la crème chantilly.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

[Critiques] Les jeux vidéo de la Vie Réelle

J’ai acquis il y’a maintenant un bon bout de temps une console nommée la Vie Réelle, qui me semble pourtant être dans le milieu du jeu vidéo extrêmement sous médiatisée. Très indie, très underground, elle n’est pourtant pas dénuée de gros hits et il est au final plutôt rare que je croise des gens qui n’ont pas de consoles Vie Réelle chez eux. Mais pour vous je vais revenir sur quelques jeux que j’ai pu essayer ces dernières semaines et qui m’ont soit vendus du rêve, soit pas mal désespères.

PASSER L’ASPIRATEUR

Le scénario est à première vue intéressant et laisse imaginer un jeu de réflexion intéressante: traquer la poussière et les saletés dans tous les coins pour la détruire. Les premiers pas se font plutôt bien: le bruit de la poussière qui part dans les tuyaux est presque relaxant, sauf que bien évidemment le boucan que fait l’aspirateur en lui-même ruine un peu la chose, preuve d’une ambiance sonore assez baclée de la part des développeurs de chez Phillips. Mais le plus gros défaut c’est bien la maniabiltié ! Si après tout on a besoin que de deux contrôles (pousser/tirer et diriger le tuyau), l’aspirateur est très pénible à manier, fait preuve d’une importante lourdeur dans les contrôles et pour être franc on est jamais sûr qu’il puisse faire ce qu’on lui demande. Pire, chercher la poussière à certains endroits comme les coins où les dessous de lits est pratiquement impossible, la faute à des polygones carrées abusifs pour le bout du tuyau. Bref, le jeu aurait pu être amusant et valoir la chandelle mais il n’est qu’une déception d’énorme importance et la preuve que même avec un concept à priori original et intéressant, on est pas obligé de chier de l’or…

FAIRE LA CUISINE

La première fois qu’on lance le jeu on est ABASOURDI par toutes les possibilités offertes par le jeu, pour peu qu’on achète un pack disposant de tous les accessoires nécessaires. On se lance dans sa première recette, enthousiaste, pour vite comprendre que le jeu est une gigantesque arnaque. A quoi bon permettre de faire la cuisine si quasiment tout ce que l’on doit avoir pour jouer est obligatoirement achetable en DLC ? Je veux dire, rien qu’hier j’ai essayé de me faire la recette « Pates au Beurre. » Bon à priori ça n’a pas l’air dur dit comme ça. Eh bah croyez le ou non il faut avoir:

  • L’accessoire « casserole » (au moins 600 MSP)
  • L’accessoire « passoire » (autour de 160 MSP)
  • L’accessoire « plaques chauffantes » (souvent offerte avec le jeu)
  • L’accessoire « eau courante » (offerte avec le jeu, mais j’ai vu sur reallifefaqs que suite à certains bugs, certaines personnes devaient l’acheter en option et ça coutaît BONBON. D’autres personnes émettent l’hypothèse que l’usage de cet accessoire est pris sur votre abonnemment Vie Réele Live.)
  • L’ingrédient « Beurre » (120 MSP les 250 grammes)
  • L’ingrédient « Pates » (120 MSP le paquet pour 3 repas – si vous prenez des coquillettes)

On notera d’ailleurs le choix démesuré et inutile de l’ingrédient « pates »: que ce soit le modèle « coquilette », « taglioni », « spaghetti » ou « lettres d’alphabet », le gout est à peu près le même et les différences dans le gameplay sont vraiment trop minces pour que ce soit appelé autrement que « grosse arnarque ». Bref, j’ai du payer tous les DLC nécessaire pour ces pâtes, et ce juste pour tester le jeu (je suis vraiment une bonne poire) et rien à dire: c’est plutôt chiant. Je sais que j’ai choisi une recette qui possède un niveau de difficulté de 0 sur 6, mais ce n’était vraiment pas fun. Je décris très vite du coup les actions: j’ai mis de l’eau dans la casserole, j’ai attendu cinq minutes que ça bout, j’ai mis les pates dedans, j’ai attendu six à sept minutes que ça cuise et voilà j’ai ensuite mis du sel, mis les pates et l’eau dans la passoire, rajouté le beurre et voilà. Fin de l’histoire. En gros j’ai payé un prix démesuré pour un jeu ou les 3/4 du temps je devais attendre et dont la durée de vie a été de quinze minutes.

A ce prix là je préfère abuser des DLC « Gateaux secs », « Salades froides » et « Manger les restes qui sont dans le frigo », c’est beaucoup moins couteux !

LE METRO PARISIEN

MetroParisien.jpg

Un jeu que j’apprécie de plus en plus et que j’affronte de plus en plus régulièrement, pour un prix en plus plutôt modique (autour de 120MSP la partie, ce qui est plutôt convenable, d’autant qu’on peut acheter un abonnement illimité), »Métro Parisien » est un jeu d’exploration très riche, avec des PNJ extrêmement vivants et des nombreux secrets cachés tout au long du jeu. Le niveau de difficulté est en plus énormément changeant, dépendant de l’heure et de la ligne. Entre la ligne 3bis à 14h30 un lundi après midi et la ligne 13 un jeudi matin à 8h00, le niveau est très changeant ce qui fera que quelque soit le challenge qu’on cherche on le trouve. Je serais juste un peu critique sur les graphismes, assez répétitifs – les développeurs ayant été très feignants et foutant les 3/4 du temps la même texture sur les murs qui entourent le métro, et ce même si sur deux/trois lignes, ils offrent des graphismes beaucoup plus variés et, pour le coup, vraiment superbes – et sur les PNJ parfois dotés d’une IA un peu idiote (comme rester bloquer en face de la porte alors que vous comptiez sortir.)
Je note également une extension de jeu IMMENSE nommée « Le réseau RER & Transilien » avec encore plus de bonus et un nouveau niveau de difficulté nommé « survivra tu a la branche nord du RER B alors que tu es seul dans le wagon avec deux personnes mal habillées et qu’il est 23h30 ».

Néanmoins je dois également être honnête et souligner que le jeu bénéficie de BEAUCOUP d’opérations de maintenance de serveur et que les administrateurs sont parfois extrêmement susceptibles et peuvent kickbanner tout le réseau si vous les avez un peu agressés. Mais globalement, c’est un jeu vraiment très intéressant auquel il ne manque plus – comme la totale ludothèque de Vie Réelle – un système de succès.

Par contre je pense que le fait que je joue sporadiquement à ce jeu fait que je suis loin d’être aussi négatif à son sujet que pas mal d’autres personnes. Mais d’un coté, ceux qui y jouent quasiment deux fois par jour, c’est quand même des fous. Pas étonnant qu’il saturent.

LES ETUDES D’HISTOIRE

LeBelAmphi.jpg

Très enrichissant, ce visual novel plutôt limité dans les choix et les interactions est une compilation de nombreuses histoires et résumés du jeu. Ca paraît à première vue assez facultatif mais c’est quand même assez solide tout du long et on notera l’ensemble de l’univers qui est vraiment extrêmement bien géré, avec globalement peu d’incohérence malgré la quantité ahurissante d’informations inventées pour l’occasion. On regrettera cependant un jeu à la difficulté inégale, proposant des épreuves continues d’une facilité ahurissante mais offrant parfois des examens très casse-gueule où vous avez grosso modo une chance sur deux de vous planter, quelque soit votre niveau de jeu. Un débutant très n00b peut passer avec du pot et vous, vous retrouver au carreau quand même. Et je vais pas nier que parfois, la narration des événements est parfois très barbante et très inégale: certains narrateurs sont très doués, d’autres à la limite de l’étranglement. Il aurait été préférable d’avoir un casting un peu mieux composé et un peu plus égal.

LA GUERRE

Je triche un peu parce que c’est un jeu auquel je n’ai pas encore joué mais qui a quand même l’air assez intense et franchement impressionnant en terme de possibilité, même si hélàs ce jeu à le défaut de faire disparaître pas mal de joueurs mais qu’importe. En fait je trouve très intelligent l’idée de faire varier les serveurs de jeux et d’avoir ouvert y’a maintenant une cinquantaine d’années une guilde qui permettrait aux personnes de tous les pays de participer à ce jeu. Je suis par contre assez critique sur la gestion actuelle du jeu qui traîne depuis maintenant trop longtemps sur les mêmes serveurs (Irak et Afghanistan), ce qui lasse considérablement les joueurs qui participent à ce qui est tout de même un des jeux les plus anciens de la planète et dont la réputation n’est plus à faire. En fait ce qui manque à ce jeu pour redevenir un immanquable est d’avoir la même ambition qu’il y’a soixante ans, où avait été organisé une GIGA partie qui avait utilisé énormément de serveurs à la fois en plus d’un RP de qualité excellemment bien raconté, dont la fin un peu hatée par quelques cheats n’a même pas su égratigner l’immense qualité globale. Du coup je reproche un peu facilement au jeu de se reposer sur ses lauriers et de ne pas tenter de se casser le bec, proposant exactement la même chose que cet épisode, le génocide en moins. Alors que ce dernier élément mettait tout son sel à la chose ! J’ai encore relu quelques logs hier, sérieusement… quelle maestria dans la narration et le rythme du scénario !

ALLER A ROME

Ou comment un jeu avec du potentiel peut être gaché par une Intelligence Artificielle à la limite de l’insultant. Les graphismes sont sympas (bien que peut-être un poil surestimés – je ne comprends pas tout ce foin autour du Panthéon, mais bon) mais les PNJ sont extrêmement boulets. Soit vous allez tomber sur des PNJ touristes qui vous bouchent le passage et parlent pas dans la même langue que vous – comment les développeurs ont pu penser que faire des PNJ qui parlent pas français soit une bonne idée ? Soit vous allez tomber sur des PNJ d’origine incertaine qui vont tenter de vous vendre des trucs – comment les développeurs ont pu penser que foutre des pop ups par millier dans leur jeu soit une bonne idée ? Soit vous allez tomber sur des PNJ italiens qui ont une voiture et là, vous êtes toujours à deux doigts du Game Over ou de la déconnexion sauvage de partie dès que vous traversez la rue. Le level-design est en plus foutrement étrange et je comprends pas vraiment pourquoi on a toujours tenu à choisir ce jeu quand on devait se faire des raids co-ops à 80 au lycée où au collège. Très surestimé donc, et témoin d’un jeu qui n’est là que pour se faire du fric, aux dépends du plaisir du joueur. Préférez lui des destinations comme Florence ou même Caen.

FAIRE CACA

CacaOHOH.jpg

Avec Rome je parlais de jeu surestimé, avec Faire Caca je parle là de jeu excessivement sous estimé. Tout ça parce que quelques boulets misent tout sur le graphisme, le jeu se tape une réputation de merde sur tous les forums de VieRéelleKult et ce de manière incompréhensible: enfin on va pas demander à ce genre de commaunauté de kevins de réfléchir plus loin que leur nez et de faire autre chose que d’être des ersatz de critiques. Enfin voilà, « Faire Caca » est un des ces jeux nécessaires mais tellement fantastique. Se retrouver assis, pendant 15mn, à méditer avec soi même où à lire un livre, être certain de ne pas être dérangé, profiter un peu du temps qu’il nous est offert. Je le dis net: Faire Caca est un des jeux les plus oniriques et les plus permissifs qu’il m’ait été donné de lire. En plus chaque partie est différente, et c’est quand même quelque chose d’unique dans notre monde actuel. Bref je ne vais pas aller plus loin en superlatifs et compagnie: Faire Caca est un jeu immanquable, et bien plus encore.

FAIRE DU KARAOKÉ A L’EPITA

RosaWink.jpg

Voilà un des jeux les plus addictifs qu’il puisse être. Malgré une interface très sommaire (une ligne avec les paroles, un truc pour vous dire quelle syllabe chanter et une vidéo qui passe derrière), on possède là un des jeux les plus agréables, qu’il est toutefois nécessaire de faire en multijoueur pour saisir toute la portée émotionnelle. On notera vraiment les mises à jours régulières – et gratuites -, le prix d’entrée lui-même étant souvent gratuit où inclus dans le prix d’un billet global, ce qui en fait quelque chose de vraiment cheap mais pourtant d’extrême qualité. Je regrette juste que son statut de jeu indy l’empêche d’être connu des plus grandes masses. D’ailleurs demain soir et toute la nuit aura lieu une grosse session multiplayer, si ça vous tente, j’y serais !

JOUER A LA XBOX 360

Je ne comprends vraiment pas toute la hype autour de ce jeu. Déjà qu’il coûte très cher, mais en plus il OSE SE PERMETTRE de nous faire payer en DLC TOUS les mini-jeux, et parfois là encore à des prix exhorbitants ! Ok, il y’a peut-être des mini-jeux qui sont d’une qualité tellement travaillée que la Vie Réelle elle-même ne vaut rien par rapport à eux, mais sérieusement c’est quand même une gigantesque arnaque ! Surtout que contrairement aux autre jeux qui possèdent tous des gameplays simples, les mini jeux Xbox 360 nécessitent d’utiliser une manette inutilement compliquée ! Bref, je reste encore extrêment dubitatif face au succès de ces « mini-jeux vidéo » et je pense même sérieusement qu’a long terme, ce genre de chose peut tuer le monde du jeu vidéo, comme un cancer: c’est même une évidence ! Mais non, il y’a encore beaucoup de boulets qui pensent que c’est une « révolution », je me gausse. Savent-ils au moins le mal qu’ils font au VRAI jeu vidéo ?

Pas de JLNV cette semaine. Par contre surveillez le Velvet Video Burger, j’y publierais quelque chose sans doute dans la semaine.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Concours des generiques 90s – Duel 7 et 8

Plus le mois d’août avance, plus ma santé se dégrade ! Yeaaah ! Mais bref, passons aux deux derniers duels du concours des génériques, avant de passer aux quarts de finale.

Résultats Duel 5/6

Duel 5: Cowboy Bebop – Tank l’emporte face à Macross Plus – Voices 77% à 23% ou 124 voix à 37.
Duel 6: Escaflowne – Yakusoku wa Iranai l’emporte face à Trigun – H.T. 57% à 43% ou 83 voix à 61.

Des résultâts plutôt logiques et objectivement légitime, tant les deux openings vainqueurs sont supérieurs à leur compétiteur visuellement, ce qui est tout de même le plus important pour pouvoir juger.

Et bon sinon, les deux derniers duels, donc. Qui rejoindra l’opening de Card Captor Sakura, de Gundam Wing, de Serial Experiments Lain, de KareKano, de Cowboy Bebop et d’Escaflowne ? Voyons donc ça…

Continuer la lecture de Concours des generiques 90s – Duel 7 et 8 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

WWE Summerslam 2010 – En route vers Nights of Champions !

Summerslam vient de se terminer et le show m’inspire pas mal… Un peu plus que ces derniers mois, il faut dire. Ce fut un show solide, aux matchs de qualité certes variable, mais qui savaient raconter quelque chose et qui lancent pas mal de pistes pour l’avenir ici où là. Et ensemble, revenons trèèès briévement sur tous les principaux points qui font que ça augure du meilleur du coté de la WWE qui, définitivement, propose un produit hebdomadaire de bien meilleure qualité (même si, pour être franc, la qualité objective des pay per view est sévèrement en baisse, mais on y reviendra.)

Du coup on va faire le tour des principales ceintures, pour préparer Nights of Champions, qui a lieu dans tout juste un mois et qui est ce pay per view qui a la gimmick de voir TOUS les titres défendus…

CHAMPIONNAT WWE

A moins que le Miz cashe sa manette de rage -ce qu’il ne fera à mon avis sans doute pas, pour savoir pourquoi allez voir à « Ceinture US »-, on est toujours assuré d’avoir Sheamus champion en septembre. A partir de là, la stipulation du match entre lui et Orton prend tout son sens puisque, souvenez vous, c’est un « Last Chance Match ». Le contender ne peut donc pas être Randy Orton, SAUF si le mystérieux GM joue sur les mots. En seconde note, Sheamus est un champion heel, et la logique veut que le contender soit face. Sauf dans le main-event face de RAW on ne possède que Cena (qui sera sans doute toujours occupé avec la Nexus), Orton (qui ne plus) et… Triple H. Qui doit faire son retour sous peu. La logique voudrait donc que Sheamus et HHH feude pour le titre, ce qui serait plutôt logique compte tenu du fait que Sheamus a « envoyé » HHH à l’hosto et qu’il s’en vante régulièrement depuis fin avril.

Mais au cas où, il faudrait aussi penser à caser Edge ou Jericho dans cette course au titre donc pourquoi pas un Triple Threat… Sauf si… enfin on voit ça plus tard.

Continuer la lecture de WWE Summerslam 2010 – En route vers Nights of Champions ! 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Bully: Scolarship Edition – Oldschool of the dead

Y’a un truc qui m’agace un peu et que j’entend tout le temps, c’est le fait que tous les jeux Rockstar se retrouvent à un moment où à un autre irrémédiablement titulaires de l’étiquette « par les créateurs de Grand Theft Auto ». qu’ils se nomment Red Dead Redemption, Manhunt, Table Tennis ou bien encore The Warriors. Le problème, et vous le savez sans doute déjà, c’est qu’il existe plusieurs studios Rockstar éparpilles à travers le monde. Ainsi il est toujours très étonnant d’apprendre que le studio Rockstar North, responsable des GTA est basé… à Edinbourg, en Ecosse ! On doit la saga des Red Dead à Rockstar San Diego (là par contre ça surprend moins) a qui on doit également le très sous-estimé Smuggler’s Run ou les Midnight Club ; The Warriors est dû à Rockstar Toronto et Rockstar Vancouver est donc le responsable de  »Bully’ !

Et après cette introduction tout en didacticiel qui n’a aucun rapport avec le sujet et qui est juste là pour vous apprendre des trucs que vous savez sans doute déjà, on va pouvoir parler de Bully. Le jeu a déjà 4 ans dans les pattes mais on ne lui en veut pas tellement, il est tellement… unique. Des défauts, des qualités, une personnalité, une ambiance. Pas le genre de jeu qu’on voit tous les jours, et c’est tout à son honneur.

Notez qu'il regarde dans les yeux

Continuer la lecture de Bully: Scolarship Edition – Oldschool of the dead 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Joue Là Comme Néant Vert – Spirou #4


JLNV Spirou #4 – Texhnolyze
envoyé par Amonita. – Découvrez plus de sujets sur les jeux vidéo !

Le passage le plus rigolo de la vidéo c’est au début, quand Goldust est déguisé en méchant de film de science-fiction. On notera également un décalage de son tout au long de la première partie de la vidéo. C’est assez génant mais il est réglé au milieu de la vidéo donc du coup… c’est mieux.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Concours des generiques 90s – Duel 5 et 6 – Voices Vs Tank! & H.T. Vs Yakusoku wa Iranai

Eh, la semaine dernière je suis allé voir Toy Story 3, Summer Wars et Inception. Je sais pas trop quel film est le meilleur parmi les trois. Ils étaient tous top ! Peut-être Toy Story 3 un poil devant Inception lui même un poil devant Summer Wars. Sinon voilà. Des trucs se passent sur Tsumugi. Et à part ça, les résultâts de la semaine dernière sont plutôt éloquents:

Duel 3: Serial Experiments Lain – Duvet l’emporte face à Utena – Rinbu Revolution, 91 voix à 51.
Duel 4: KareKano – Tenshi No Yubikiri l’emporte face à Gaogaigar – Yuusha Oh Tenjou! 78 voix à 51.

Wow pas mal de gens se sont déplacés juste pour voter pour l’opening de Lain. Parce que sinon Utena et Gaogaigar ont le même nombre voix, c’est amusant tout ça.

Mais passons donc aux deux duels de la semaine. Un des deux duels devant à priori être quand même assez serré. Je veux dire, si il est pas serré, je ne comprends plus rien.

Et sinon wow

Continuer la lecture de Concours des generiques 90s – Duel 5 et 6 – Voices Vs Tank! & H.T. Vs Yakusoku wa Iranai 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Chronique AMV N°AB // Billet 600, Kodomo No Omocha, Voici Halloween, du Clannad Viril et un homme qui court

Kare Kano ça déchire btw
Billet 600 et j’ai rien préparé de spécial. L’angoisse…

L’époque des célébrations idiotes à chaque centaine atteinte est désormais terminée ! Désormais on vise le millier ! Haut et fort ! Plus que 400 billet à faire ! On y croit ! Ca ne prendra que deux ans ! Environ ! Si je ne meurs pas entre deux !

Alors du coup, paf, seconde chronique AMV. J’espère que vous avez une demi-heure devant vous parce que vous allez briller des yeux. On reprend donc les mêmes règles et on recommence: si l’AMV possède des spoilers, je le signale. Si il n’y a pas de signalement dans ce sens, vous n’avez rien à craindre. Je laisse souvent un lien pour télécharger directement mais il faut utiliser « enregistrer la cible sous » et enfin je me sers la plupart du temps des versions streamées du site russe amvnews.ru. Bien, que la fête commence ! Aujourd’hui, quatre AMV. Je dis bien quatre !

Caffeine Encomium

Yeah baby yeah baby yeah


Caffeine Encomium

Auteur: Kevin Caldwell
Anime utilisé: Kodomo No Omocha
Musique utilisée: Gioacchino Rossini – William Tell Ouverture
Télécharger

Cet AMV date de 2000… et donc de dix ans maintenant. C’est quand même dingue ça, l’année me paraît si proche mais elle est pourtant si lointaine. Enfin bref, passons. J’ai toujours été assez fasciné par le chara-design assez particulier de Kodomo No Omocha mais je n’ai pas encore franchi le pas jusqu’a essayer de mater la série parce que l’idée de devoir m’enfiler une série de 102 épisodes comme ça m’effraie un peu, même si je ne doute pas de sa qualité ! Et cet AMV est une de ces motivations supplémentaires à un jour, tenter l’avenir Kodocha.
Pour le reste, je ne connais pas (encore) d’AMV plus vieux que celui-ci, datant d’une époque où les logiciels d’éditions vidéos étaient encore moins avancés que notre Windows Movie Maker actuel, et il fonctionne impeccablement. L’idée est tout de même plutôt folle, dans le sens où coller un grand classique de la musique classique, avec en plus un de ses membres les plus dynamiques et joyeux qu’il soit ! Du coup ça se marie très bien avec le visuel totalement débridé et dynamique de la série, et d’autant plus que le montage fonctionne parfaitement pour se marier impeccablement avec la musique, dans un mariage qui durera au moins 75 ans. Le tout pour raconter en plus une petite histoire qui serait « la journée classique de Sana Kurata. » Ca dure 3mn et c’est formidable.

Continuer la lecture de Chronique AMV N°AB // Billet 600, Kodomo No Omocha, Voici Halloween, du Clannad Viril et un homme qui court 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr