Archives mensuelles : septembre 2010

Wow boîte à CD

Hatsune.jpg
Hatsune Miku par Ataru

Holala en faisant du rangement dans ma chambre, j’ai remis la main sur ma boîte à CD, contenant tous les CD que j’ai pu acheter ou obtenir entre fin 2001 et début 2009… A l’époque où j’avais encore un lecteur de CD Audio. Maintenant que j’écoute tout sur PC (ce que je regrette un peu par moment, je devrais essayer de retrouver un truc pour lire des CD, tiens), j’ai tendance à délaisser tout ça… Mais à l’intérieur se trouve une bonne trentaine de cd, tous témoins de mon adolescence. Du coup tiens, pourquoi je vous présenterais les meilleurs élements du lot ? Faire une petite sélection comme ça pour le fun…

Alors, allez hop, c’est parti ! Vous retrouverez a coté de chaque titre un petit extrait d’une minute maximum, n’hésitez pas à vous servir o/.

Angra
Des gens tous nus !
Aurora Consurgens – 2006
Date d’acquisition: fin 2006

Fichier audio intégré

Titre choisi: Piste 1 – The Course Of Nature

Holala y’a une époque où j’adorais Angra. Groupe brésilien d’une vingtaine d’années pratiquant un mélange intéressant entre du heavy metal (je sais au final même pas dans quelle catégorie mettre le groupe) et les inspirations brésiliennes. Ca fonctionne parfaitement, d’autant que les instrumentalistes sont assez libres et peuvent vous sortir un peu n’importe quand un solo de guitare/batterie qui claque bien. C’est parfois un peu truc de poseurs tellement ça sort de nulle part mais bon dieu, qu’est-ce que c’est sympa à écouter (le solo de guitare de Angels Cry raaahaaa.) L’album Aurora Consurgens est leur avant-dernier en date (ils viennent tout juste d’en sortir un nommé Aqua et qui m’intéresse pas trop) et il fonctionne complétement. Je l’ai réecouté hier après l’avoir laché pendant prêt de trois ans, et toujours aussi bon. Il fonctionne particulièrement dans une écoute globale, aucun titre ne ressort vraiment, mais l’album marche vraiment pris dans un grand ensemble. De l’intro énorme de The Course of Nature a la petite balade traditionnelle de cloture que compose Abandoned Fate, on prend son pied en fond sonore. A découvrir, donc.

Continuer la lecture de Wow boîte à CD 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Joue Là Comme Néant Vert – Spirou #8


JLNV Spirou #8 – In Your Honor
envoyé par Amonita. – Plus de jeux vidéo !

Et voilà donc la fin de l’aventure Spirou en ce qui concerne Joue Là Comme Néant Vert ! Maintenant comme à l’habitude, on prend une certaine pause pouvant aller de deux à six mois. Bon ma vision finale sur Spirou est pas trop compliquée: le jeu est plutôt joli, il est plutôt jouable, les musiques sont correctes et le level-design de certains niveaux est bien trouvé. Mais comme d’habitude avec les productions Infogrames, le jeu est une PUTE. Certains trucs sont juste là pour faire chier (les ennemis-couilles roses ou si tu veux te foutre dessus tu dois y’aller au pixel près, la course poursuite du dernier niveau), le manque de checkpoint et de password entre les niveaux se fait violemment ressentir, de même qu’au final cela n’est pas compensé par une certaine générosité au niveau des vies offertes par le jeu. Dites vous bien que tous les niveaux allant du niveau de shoot au boss final, fallait se le faire d’UNE TRAITE, avec TROIS VIES. CHAUD.

Mais a priori le prochain jeu ne sera pas du Infogrames (il me reste que le Marsupilami et son second niveau que je n’ai jamais réussi à passer), mais sans doute un BON jeu. On verra.

Maintenant c’est bien, le blog va pouvoir avoir des vrais articles le vendredi.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

MAJ de l’étagère

Ouip, c’est plutôt fou dit comme ça, voire même à deux doigts d’être révolutionnaire, mais j’ai changé la bannière du site, pour symboliser le passage à l’automne tu vois tout ça tu as vu. Et je me suis même amusé à exploiter une photo pour la peine:

Mais au bout d’un moment j’ai commencé à trouver que ça rendait pas super bien. Du coup je décale ce projet à « quand j’aurais un vrai appareil et de vraies idées », du coup la nouvelle bannière est plus classique, reprenant une de mes illustrations préférées de Tony Taka. Tony Taka / K-On! / Ranka Lee, voilà bien les trois mamelles à bannière pour ce blog.

Mais du coup je me suis amusé à reprendre en photo ma bonne vieille étagère, et comparer les photos avec celle que j’avais pris en juin 2009 pour un article sur ma chambrée. Du coup observons les évolutions en une année et trois mois !

Continuer la lecture de MAJ de l’étagère 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Concours des generiques 90s – La FINALE !

La légende de ce concours commence au douzième siécle…

Après une phase de poules pépère, des huitièmes de finale tout en calme, des quarts de finale exquis de tranquillité et de demi-finales suspicieusement pacifiques, il est temps de s’attaquer à la GRANDE FINALE. Mais elle oppose qui à qui ? Attention, réponse:

Neon Genesis Evangelion – Zankoku Na Tenshi No These a remporté sa demi-finale contre Cowboy Bebop – Tank! 90 voix à 72 !
Quant à Serial Experiments Lain – Duvet, il n’eut pas à craindre énormement Visions d’Escaflowne – Yakusoku wa Iranai puisqu’il remporta le match 93 voix à 59.

C’est donc entre ces deux génériques réputés, issus de séries de qualité, et que tout le monde aime (oui bon je tente le diable sur ce coup) que se jouera le concours, le trophée et la reconnaissance de ses pairs !

FIGHTO
ETES VOUS PRÊTS.

Bon j’imagine que vous connaissez déjà les openings en question donc pas la peine de vous mettre youtube sous le nez mais bon, au cas où:

Serial Experiments Lain – Duvet


Nge-op_vo[1](1)
envoyé par morgueta78. – Regardez plus de clips, en HD !

Neon Genesis Evangelion – Zankoku Na Tenshi No These

Et donc le SONDAGE. Qui dure jusqu’a dimanche prochain.

Moi je suis en faveur de Lain. Parce que Lain, ça tient chaud.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Joue Là Comme Néant Vert – Spirou #7


JLNV Spirou #7 – Rio Ne Répond Plus
envoyé par Amonita. – Cliquez ici pour plus de vidéos de jeux sur console et PC.

Un épisode en retard. Mais pourquoi pas ! Dailymotion est très lent quand il s’agit de déposer un creative content parfois. Enfin bref. Un épisode de 21mn où on explore les tréfonds d’un level design putassier, où on fait connaissance avec un running gag qui a le potentiel pour vous pourrir la vie et où le jeu m’encule à sec sans discontinuer. Mais on y croit. La fin du jeu est proche !

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Chosir la bonne fille dans Katawa Shoujo

Prends garde à toi, prends garde à toooi !

Je ne serais certainement pas le premier type à vous parler de Katawa Shoujo, plus précisement de son Act 1, petit visual novel plutôt court intégralement traduit en français par les mecs de Kawasoft.

Plutôt court car il se finit en deux heures environ. Si vous voulez vous taper toutes les routes, visez dans les quatres ou cinq heures. Plutôt court car cet Act 1 n’est évidemment qu’un prologue à un véritable visual novel qui devrait débouler… un jour… prochain. Visual novel intéressant pour DEUX raisons:

  • Il n’est pas japonais ! Projet né sur 4chan, c’est une team d’américains qui s’en occupent, traduisent eux-même le jeu en jap, et pas mal de petites équipes disséminées à travers le monde font la trad dans des tas de langues différentes. C’est donc un projet qui fait très jap, mais qui est intégralement réalisé par des weaboos bien occidentaux. Pas que ça soit un défaut de toute manière.
  • Toutes les filles du harem sont handicapées !

Cela lui donne un cachet au final très original, d’autant que le visual novel joue du coup pas mal avec les codes du support, ce qui est plutôt normal venant d’une oeuvre réalisé par des fanboys du dit support, qui s’éclatent donc totalement.
L’histoire est donc plutôt simple: vous êtes Hisao, et vous venez d’avoir une crise cardiaque (le jeu vous la fait vivre en live dans un moment qui mettrait Hannibal lui-même plutôt mal à l’aise), crise cardiaque conséquence d’une maladie infiniment plus grave qui peut vous tuer un peu n’importe quand, selon son humeur. A partir de là, vous êtes envoyés au sein d’une école spécialisée pour les élèves malades et handicapés, et vous devez y faire votre vie. Tout l’Act 1 va donc narrer votre première semaine au sein de cette école. Et histoire d’avertir: à la fin de cet Act 1 vous êtes censé avoir choisi une fille, déjà. Sinon c’est une Bad End aux implications infortunées… Le choix se faisant, comme d’habitude avec les visu, par le biais de choix disséminés au fur et à mesure de l’aventure…

Je ne reviendrais pas tellement sur les qualités globales du visual novel, nombre de personnes l’ont fait avant moi et bien mieux que moi: la réalisation graphique est de plutôt bonne qualité pour un visu avec des animations de tous les cotés, l’écriture globale du machin est plutôt fine, la musique fonctionne bien… Bref quoi que vous fassiez, tenter l’aventure: le fichier d’installation pèse que 47Mo, c’est gratuit, bref peu de chances de vous faire piéger en essayant. J’ai pour ma part beaucoup aimé, donc, et j’attends avec une véritable impatience le jeu final.

Du coup l’article est dédié à vous présenter les membres du casting. Et en même temps vous prodiguer mes bons conseils ! Avec un peu de mauvaise foi. Juste un peu.

Continuer la lecture de Chosir la bonne fille dans Katawa Shoujo 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Concours des generiques 90s – Les demi-finales !

Si je devais me la jouer, je sortirais à ce moment là une horloge géante que j’appellerais modestement « l’horloge de l’Apocalypse » et je dirais qu’on est à 23h30, minuit représentant la fin de tout. Car après tout, ce concours c’est un peu comme la guerre froide nucléaire dans mes rêves les plus fous. Alors la semaine dernière on s’était quitté sur un match très serré, qui a sans cesse changé de leader tout au long de la semaine, je parle bien sûr du duel qui opposait l’opening de Kare Kano à celui d’Escaflowne. De l’autre coté, Cowboy Bebop pulvérisait Excel Saga dans l’anonymat absolu, comme quasiment tous les grands génocides de ce monde.
Oui car comparer un duel de ce concours au génocide rwandais, je pense que cela améliorera mon image auprès des associations familiales.

Alors, quid des résultats ?

Quart 3: Cowboy Bebop -Tank! l’emporte face à Excel Saga – Ai (Chuuseishin), 103 votes à 37.
Quart 4: Visions d’Escaflowne – Yakusoku wa Iranai l’emporte face à Kare Kano – Tenshi no Yubikiri, 69 votes à 61.

Et du coup on peut passer, sans transitions, aux deux demi-finales de ce concours qui elles s’avèrent beaucoup plus serrées que ce qui a pu consteller le concours ces dernières semaines. Non pas que je me plaigne du manque de suspense global, c’est la vie.
Donc un carré final composé des quatres openings que… j’avais plus où moins prévu à ce niveau là. J’aurais préféré KareKano à la place d’Escaflowne mais, eh, on a déjà un pur concentré de puissance au rendez-vous, je vais pas non plus me plaindre. Du coup les duels suivants sont lancés, et ce dès maintenant et jusqu’a mercredi prochain.

Oh, et, euh, je ne suis pas à Paris Manga ce week end. C’est assez fou, c’est la première convention parisienne que je loupe depuis… septembre dernier ! Mon portefeuille me remercie.

Neon Genesis Evangelion – Zankoku Na Tenshi No These sera donc opposé à Cowboy Bebop – Tank! !
Quant à Visions d’Escaflowne – Yakusoku Wa Iranai, il est opposé à Serial Experiments Lain – Duvet !

AwesomeICameToPlay.jpg
Quelque part, ces duels sont aussi géniaux que cette illustration.

Continuer la lecture de Concours des generiques 90s – Les demi-finales ! 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Putain de mine à la con.

Non mais vous le croyez ça. Partout autour du monde, nos terres sont pleines de richesses, remplies de trésors et de blocs multicolorés mais NON, encore une fois faut qu’on refile le droit du minage aux japonais et à cette tarte de Susumu. Tout ça parce qu’il a un scaphandre ROSE. UN SCAPHANDRE ROSE.

BLOCS. BLOCS EVERYWHERE.

Avant Mr.Driller, il y’avait Dig Dug. Jeu au principe très simple puisqu’il fallait creuser le plus loin possible dans de la terre, tout en butant des monstres et en chopant au passage des capsules d’air, parce que notre mineur est un fieffé idiot qui part avec assez d’air en réserve pour pouvoir creuser à peine une minute. Ce qui est tout à fait dans l’esprit des années 1980.
Si vous avez acheté un jour un Namco Museum, vous êtes obligés d’être tombés sur Dig Dug. D’autant que dans ma Xbox360, une démo du jeu était disponible, déjà installée sur le disque dur. Ce qui était gentil comme tout de leur part.

Après un Dig Dug II ou le but du jeu était de buter des monstres sur une île (ce que tout mineur digne de ce monde est capable), Namco décida quinze ans plus tard de ressortir le concept du placard et créa… Mr.Driller. J’aurais pu tout autant dire qu’il avait crée un monstre, car c’est quasiment le cas. Car ce jeu, mes amis, n’est pas pour les FAIBLES. Malgré son air gentil et accueillant, ses couleurs dans tous les sens, son héros kawai-nano-desu et son gameplay super simple, ce jeu est une pute. Une pute qui ne vous pardonnera pas la moindre erreur, même si vous avez payé pour elle.

Ce jeu est donc complétement fou. Plus de monstres à buter mais plein de cubes à creuser, avec comme but de terminer le niveau en allant le plus bas possible. Mais évidemment c’est loin d’être aussi simple. Les cubes sont colorés et se détruisent si ils rentrent en contact avec d’autres cubes de la même couleur, ce qui peut créer des éboulements qui peuvent vous écraser, certains cubes prennent des plombes à être creusés et en plus vous pompent tout votre air quand vous y arrivant, nécessitant de les contourner, vous avez évidemment une réserve d’air à gérer, ce qui fait que parfois vous allez devoir prendre un détour et des risques pour choper une pauvre capsule, vous devez avancer donc, contourner les obstacles, avoir des yeux partout, et vous avez que trois vies ! Et elles s’épuisent vite ces saletés là ! Et l’air aussi d’ailleurs ! Vous croyez que vous allez pouvoir vous la jouer Tetris et pouvoir attendre tranquillement la fin des éboulements pour avancer ? Vous avez pas le temps pour ça ! Prendre son temps et donner sa chance à la réflexion = mort ! Les capsules se faisant bientôt suffisamment rare pour venir subvenir à vos besoins ! Le rush devient vite l’unique solution !

Ce jeu de réflexion/puzzle est donc un des plus stressants qu’il m’ait été donné de faire, Ce qui est assez paradoxal étant donné que je l’ai acheté en cherchant un jeu de réflexion calme, Hexic HD et Chime commençant un peu à me lasser (je dois être le seul fou à jouer à Hexic HD de toute façon), et que je trouvais la démo séduisante. Sauf que la démo bien sûr est elle aussi une pute: elle vous montre que les deux premiers niveaux, les plus simples ! Dès qu’on doit creuser en dessous de 400m, les capsules d’air deviennent inatteignables, les blocs surrésistants deviennent légions, les éboulements de plus en plus risqués et les objets bonus de plus en plus rares. Je n’ai toujours pas fini ce foutu niveau de 1000m, et c’est pas faute d’y passer beaucoup de temps.

ThatMine02.jpg
Ne faites pas confiance à cette débauche de kawaii: ils vont vous en mettre plein le cul.

Sauf que ouais, Mr.Driller est sur-addictif. Pur esprit arcade, avec ce bon vieux « bon allez je vais pas repartir comme ça, je vais me refaire une ptite partie pour venger l’affront », Je ne saurais par contre quelle adaptation console vous conseiller: semblerait que la version XBLA – que j’ai – soit plutôt craignos. D’autant que les succès sont surchauds à avoir, c’en est triste !

Et quand au final j’en ai marre de forer, je reprends ma partie de Bioshock 2… où je fore… des chrosomes…

PS: Vous avez vu ? Les DLC de la semaine prochaine pour Rock Band c’est l’intégrale best of de Bob Marley. Si ça c’est pas OUF.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Chronique AMV N°AC – Lovely Kawai Hinamizawa, la Frontière du Macross, Code Geass Et Mat et du… Nyan Koi ?

Et hop, examens terminés (ils se sont bien passés, merci), temps libre récupéré, donc conséquence logique: chronique AMV ! Voilà bien tout ce qu’il y’a à savoir ici ! La chronique précédente date de plus d’un mois, mais les règles ne changent pas: présentation de trois à cinq AMV qui m’apparaissent de qualité où qui valent le coup d’être exhibé sans préavis à mon lectorat préféré.

Le point le plus important de cette introduction étant que l’AMV Hell 5 sort vendredi prochain. Et qu’avec le forum Thalie, on est quelques motivés à vouloir le sous-titrer pour diverses raisons. Si ça vous intéresse, plus d’infos par ici.

Alors aujourd’hui, quatre AMV de présenté… Comme d’habitude, je préviens si je sens que ça spoile un chouia.

CHU CHU LOVELY HINAMIZAWA

Ca spoile la première saison.

Une équipe d'héros qui vous ordonnent d'y jeter un oeil !


Chu Chu Lovely Hinamizawa

Auteur: Rurisis
Anime utilisé: Higurashi No Naku Koro Ni / Hinamizawa, le village maudit / Le sanglot des cigales / When They Cry 1 – j’aime utiliser les titres alternatifs.
Chanson utilisée: Maximum the Hormone – Chu Chu Lovely Muni Muni Mura Mura Purin Purin Boron Nururu Rero Rero
Télécharger

Maximum the Hormone est un groupe que vous connaissez sans doute pour trois chansons: les seconds génériques de Death Note ou bien évidemment Chu Chu Lovely Titre A Rallonge. Du coup vous retrouverez sans doute avec plaisir ce titre de JRock Hardcos très très… unique, comme pourrait le décrire Yuki Nagato un jour de beuverie.
Et le truc c’est que comme par magie, la chanson (qu’on peut découper en deux parties: joyeusetés mièvres / Métal sanglant ou les mecs beuglent) colle parfaitement à l’esprit d’Higurashi (dont chaque arc peut être découpé en deux parties: joyeusetés mièvres / Truc sanglant où tout le monde beugle à la mort) et que, par conséquent, faire un AMV basé sur cette dualité commune aux deux supports n’est pas une idée si idiote que cela.
Et donc forcément, oui, ça fonctionne parfaitement. Le fait que cet AMV soit très court (1 minute 18) et pourrait du coup quasiment servir d’opening alternatif joue en sa faveur. Partant du principe que jouer ainsi pendant trois minutes et demi sur cette idée aurait fini par l’épuiser, l’auteur a préféré tabler sur un AMV court, mais dont chaque seconde bénéficie d’un soin assez particulier. Et ce laps de temps fonctionne d’autant mieux qu’il prend soin, grâce à un montage assez riche, d’utiliser la quasi totalité des instants « légers » de la série, avec sans doute un véritable best of des meilleurs visages en super deformed que peut offrir la première saison d’Higurashi.
Et de l’autre coté on a les passages « sombres » de la série, et là le choix est assez intriguant puisque si il a le bon goût de nous éviter la scène d’ongles, il évite les scènes trop explicites et joue avant tout sur les passages vraiment tendus ou celles qui sont un peu gores sans jamais prendre les scènes qui vont encore plus loin. Du coup, ça rend l’AMV quasiment grand public et c’était pas gagné d’avance avec du Higurashi.

Bref j’adore vraiment ce rythme très fou, ce montage qui se donne vraiment les moyens de faire un truc de qualité et j’avoue aussi être très faible sur la fin de l’AMV qui fait le « diaporama » des personnages, dans un style particulièrement intriguant. Une vraie petite réussite donc.

Continuer la lecture de Chronique AMV N°AC – Lovely Kawai Hinamizawa, la Frontière du Macross, Code Geass Et Mat et du… Nyan Koi ? 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Joue Là Comme Néant Vert – Spirou #6


JLNV Spirou #6 – The Descent
envoyé par Amonita. – Plus de jeux vidéo !

C’est dingue comme ce jeu peut se révéler démoniaque. Le micro sature à deux ou trois reprises vers la fin, donc évitez d’écouter ça un casque sur les oreilles, le son à fond, à 3h du matin et avec avast d’allumé (on ne sait jamais.) Et comme certains le savent déjà, la bonne réponse à la question posée dans l’intro est bien entendu Mario.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr