Archives de
Jour : 18 septembre 2010

Chosir la bonne fille dans Katawa Shoujo

Chosir la bonne fille dans Katawa Shoujo

Prends garde à toi, prends garde à toooi !

Je ne serais certainement pas le premier type à vous parler de Katawa Shoujo, plus précisement de son Act 1, petit visual novel plutôt court intégralement traduit en français par les mecs de Kawasoft.

Plutôt court car il se finit en deux heures environ. Si vous voulez vous taper toutes les routes, visez dans les quatres ou cinq heures. Plutôt court car cet Act 1 n’est évidemment qu’un prologue à un véritable visual novel qui devrait débouler… un jour… prochain. Visual novel intéressant pour DEUX raisons:

  • Il n’est pas japonais ! Projet né sur 4chan, c’est une team d’américains qui s’en occupent, traduisent eux-même le jeu en jap, et pas mal de petites équipes disséminées à travers le monde font la trad dans des tas de langues différentes. C’est donc un projet qui fait très jap, mais qui est intégralement réalisé par des weaboos bien occidentaux. Pas que ça soit un défaut de toute manière.
  • Toutes les filles du harem sont handicapées !

Cela lui donne un cachet au final très original, d’autant que le visual novel joue du coup pas mal avec les codes du support, ce qui est plutôt normal venant d’une oeuvre réalisé par des fanboys du dit support, qui s’éclatent donc totalement.
L’histoire est donc plutôt simple: vous êtes Hisao, et vous venez d’avoir une crise cardiaque (le jeu vous la fait vivre en live dans un moment qui mettrait Hannibal lui-même plutôt mal à l’aise), crise cardiaque conséquence d’une maladie infiniment plus grave qui peut vous tuer un peu n’importe quand, selon son humeur. A partir de là, vous êtes envoyés au sein d’une école spécialisée pour les élèves malades et handicapés, et vous devez y faire votre vie. Tout l’Act 1 va donc narrer votre première semaine au sein de cette école. Et histoire d’avertir: à la fin de cet Act 1 vous êtes censé avoir choisi une fille, déjà. Sinon c’est une Bad End aux implications infortunées… Le choix se faisant, comme d’habitude avec les visu, par le biais de choix disséminés au fur et à mesure de l’aventure…

Je ne reviendrais pas tellement sur les qualités globales du visual novel, nombre de personnes l’ont fait avant moi et bien mieux que moi: la réalisation graphique est de plutôt bonne qualité pour un visu avec des animations de tous les cotés, l’écriture globale du machin est plutôt fine, la musique fonctionne bien… Bref quoi que vous fassiez, tenter l’aventure: le fichier d’installation pèse que 47Mo, c’est gratuit, bref peu de chances de vous faire piéger en essayant. J’ai pour ma part beaucoup aimé, donc, et j’attends avec une véritable impatience le jeu final.

Du coup l’article est dédié à vous présenter les membres du casting. Et en même temps vous prodiguer mes bons conseils ! Avec un peu de mauvaise foi. Juste un peu.

Lire le billet.