Archives mensuelles : décembre 2010

The World God Only Knows, le manga – Que sa volonté persiste

Nouveau design ! Ou presque ! J’ai repris l’ancien, en améliorant deux/trois points ici où là. N’hésitez pas à signaler toute faute de gout dans les commentaires – le vert n’étant pas une faute de gout attention.

Finissons l’année en beauté ! Finissons l’année d’un point de vue divin. Et contrairement à ce que l’intro pourrait indiquer, « divin » ne veut pas dire que je vais dédier ce billet à la Disparition, non, que nenni, mais sur un autre titre porté de nombreuses symboliques divines: The World God Only Knows, aussi connu sous le sobriquet de Kaminomi ou avec son nom français pas dégueulasse qu’est Que Sa Volonté Soit Faite, qui débarquera à partir de mars chez Kana. Evidemment, vous avez sans doute plus de chances de connaître l’oeuvre par son adaptation animé qui s’est tout juste terminée, qui fut disponible en streaming gratuit chez Wakanim et qui aura une seconde saison à une date encore inconnue. Je pourrais dédier l’article aux douze épisodes de l’anime mais… non. Parce que je n’aurais tout simplement pas grand chose à en dire: les quatre arcs développés sont sympas (surtout un) mais pas forcément inoubliables (sauf un), l’adaptation est sympa mais pas inoubliable, la réal est sympa mais… etc etc. J’avoue donc pas avoir été super emballé par l’adaptation made in Manglobe qui même si elle n’a au final pas grand chose à vraiment se reprocher manque un peu de saveur et de personnalité.

Alors du coup, quelle ne fut pas ma surprise, après m’être englouti 125 chapitres en une semaine, de voir que The World God Only Knows se révélait être de qualité. Allez, je vous en parle plus en détail, et sans trop de spoilers je vous prie !

Romantisme de librairie
Oui, par contre, que ce soit en manga ou en anime, je surkiffe à mort l’arc de Shiori.

Continuer la lecture de The World God Only Knows, le manga – Que sa volonté persiste 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Le Noël du Passé

C’est triste. Cette année, je n’ai pas pu convenir à ma tradition annuelle de Noël et offrir joyeusement à tous mes lecteurs un authentique doujinshi hentai traduit adapté en français. Non, c’est parti dans l’abysse de l’inconditionnelle flemme, qui pouvait trouver ses sources dans les repas en famille, dans les jeux 360 par milliers et dans la lecture d’une centaine de chapitres de The World God Only Knows (dont l’anime était au final assez discret sur le potentiel de la suite, qui se révèle plutôt passionnante et inventive.) Et comme je ne pouvais moralement pas laisser une semaine sans billets et finir l’année sur du troll lolilol, je vais finir sur de l’egoblogging, car les périodes de fêtes me le permettent, et que j’ai été inspiré par l’émission « Mon Souvenir » de Nolife pour ce coup. Et aussi parce que je peux pas faire un billet sur la Disparition, je l’ai pas encore maté (hey, le fichier pèse 4Go, ça se télécharge pas comme ça !) et en plus je peux pas saquer Yuki.

Tiens, du K-On dans ta gueule, BITCH

En l’occurrence, les fêtes se sont écoulées, c’était sympa même si parfois un peu silencieux ET j’ai eu un peu de pécunes, Avec ces pécunes j’ai acheté des choses aussi nécessaires qu’un support pour pc portable ou un cable HDMI ou le tome 1 de Bakuman et à la fin j’ai vu que ces pécunes avaient déjà fondues comme neige au soleil et qu’il ne me restait déjà plus grand chose et que je pouvais recommencer à restresser pour l’argent, bref, comme chaque année quoi. Mais c’est vrai qu’a une époque encore pas si lointaine, Noël, ce n’était pas que cela ! C’était des trucs qu’on nous faisait miroiter, deux jours de célébrations et de déballages, la fin de semaines entières de teasing, les catalogues de Noël qu’on découpait partout et qui faisaient livre de chevet pendant deux mois, et les calendriers de l’avent qui chez moi étaient tout pourris (ouais, pas de chocolat. PAS DE CHOCOLAT VOUS ENTENDEZ !?), bref le bon vieux temps, histoire de faire sonner ça un peu cliché. Tiens je vais vous raconter mes Noël.

Continuer la lecture de Le Noël du Passé 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Résumons la saison anime d’automne 2010 de manière concise et relativement intelligente, avec un peu de mauvaise foi pour le fun

Salut ! Je suis Amo, vous me connaissez sans doute pour des articles comme « K-On!! est un chef d’oeuvre immémoriel« , « Sonic Heroes m’a fait vomir mon repas quand j’étais adolescent » ou bien « Une fois, j’ai vu du Queen’s Blade« . Mais vous me connaissez peut-être parce qu’un jour, dans une autre vie, j’ai du sucer Pazu d’Animint. Ou alors vous me connaissez peut-être parce que vous êtes mon ami de l’Internet, ou que vous m’aimez pas mais que vous lisez mes articles quand même pour vous rappeler exactement pourquoi vous m’aimez pas, ou alors vous êtes arrivé ici avec un mot clé sans rapport, ou alors vous êtes un des trois visiteurs qui utilisent encore Blogchan, ce qui est courageux ! Aujourd’hui les enfants, et puisque c’est bientôt Noël, on va revenir un peu sur la saison qui vient de s’écouler et puisque je sens que vous êtes tout fatigué parce que la période le veut, on va essayer de pas trop faire de texte parce que faire des pavés, c’est épuisant.

On va donc résumer une sélection d’une quinzaine d’animes de cette saison, le tout dans la bonne humeur qui fait le sel de ce blog (genre) et en partant du principe que les autres, on en a un peu rien à foutre, c’est un fait, surtout l’anime avec la fille-seiche qui bosse dans un resto pour sauver la nature.

PANTY AND STOCKING WITH GARTERBELT

Fapfapfapfapfap

Le scénario: Panty & Stocking sont deux salopes, l’une nympho, l’autre boulimique, qui doivent sauver une ville de monstres moches et pas gentils, tout en conciliant leurs passions.
C’est fait par qui: Gainax
Qu’est-ce que l’Internet en attendait: Une grosse tuerie qui serait la réponse des japonais aux Super Nanas, dix ans plus tard parce que eh, ce sont les Japonais, ils ont mis cent ans à répondre à Jules Verne.
Qu’est-ce qu’on en a eu: Une grosse tuerie qui est la réponse des japonais à une centaine de dessins animé américains dont un article entier (mais certainement pas sur mon blog, c’est trop intellectuel pour moi) sera dédié à les lister.
Qu’est-ce que l’Internet en a pensé: Certains ont dits que c’était dégueu, épileptique et crétin mais globalement la grande majorité de l’Internet les emmerde et a passé chaque semaine à se fapper dessus, ce qui doit être un bon signe.
Ce qu’on en retiendra: La transformation du premier épisode, l’épisode ou ils se tripotent le nez, Kneesocks, Panty, Stocking, Garterbelt qui est pédo…

OREIMO NO MACHIN TRUC (Ma machin truc peut pas être aussi bidule)

Pute-s-

Le scénario: Un jeune adolescent retardé mentalement découvre que sa pute de soeur, en plus d’être une grognasse, kiffe les eroges et les magical girl et que donc elle est automatiquement une otaku. Commence alors une formidable odyssée ou sa soeur est une pute, ou les amies de sa soeur sont reloues et ou il tente de serrer une binoclarde timide générique.
C’est fait par qui: AIC
Qu’est-ce que l’Internet en attendait: Le successeur spirituel de Genshiken, avec une tsundere pas trop reloue comme héroïne, des jolies images et une critique du matérialisme en bonus.
Qu’est-ce qu’on a eu:
Je suis fier de ce graphique
Qu’est-ce que l’Internet en a pensé: Que Kirino était une grosse salope insupportable, mais y’en a qui ont quand même continué à mater. Chaque épisode. Un par un. Alors qu’elle devenait de plus en plus une grosse reloue pendant que son frère devenait de plus en plus incapable.
Qu’est-ce qu’on en retiendra: Que Kirino est bel et bien une grosse salope insupportable et que personne du casting ne peut être sauvé, même l’otaku un peu co-conne là.

Continuer la lecture de Résumons la saison anime d’automne 2010 de manière concise et relativement intelligente, avec un peu de mauvaise foi pour le fun 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Nocturne Epitanime du 18 Décembre, Video Game Live et plus si affinités

Ce week end a lieu à EPITA Kremlin-Bicetre une des désormais traditionnelles Nocturne Epitanime, la première depuis un petit moment déjà. Si je l’évoque ici c’est principalement car l’association Forum Thalie y sera, avec comme à son habitude son armada d’activités, et cette fois-ci en coopération avec la Brigade SOS Francophone qui nous aidera à tenir la salle. Vous retrouverez dans la convention les activités habituelles, c’est à dire les deux salles karaokés, les jeux vidéo musicaux, Kajian, Tengumi, jeux asiatiques, tombola… Bref un peu comme il y’a un an,, mais avec sans doute moins de neige dans nos gueules et encore plus d’activités à faire – deux bâtiments au lieu d’un seront ouverts pour l’occasion. On sera d’ailleurs dans le bâtiment où, durant l’Epitanime, on retrouve vestiaire cosplay et karaoké nocturne. Bref, au plaisir de vous y retrouver !

SantaNocturne.jpg

La soirée juste avant c’est le Video Game Live. Je n’avais pas assisté à l’édition de l’an dernier et j’étais parti pour faire l’impasse sur l’édition de cette année mais au final on m’a convaincu entre autres en m’avancant la place, dans un acte de générosité pure que tout étudiant un peu fauché ne peut qu’apprécier méchamment. Je suis très intrigué parce que j’avais récupéré le CD d’une édition précédente qui m’avait plutôt bien éclaté – leur medley de Civilization IV, entre autres, fait bien plaisir -, donc c’est vraiment une bonne soirée qui s’annonce, précédée sans doute par un McDonald’s en compagnie de plein de gens de qualité, voire même d’une crèpe bien partagée dans l’après-midi avec une personne encore plus de qualité, bref la joie classique.

Bref encore un gros week end qui s’annonce pour moi: j’étais le week end du 4 à Angers BD, un salon BD assez petit dont le principal interêt était surtout la rencontre avec une large palette d’auteurs présents, moi j’y étais surtout pour squatter un peu le stand des associatifs de chez Run Art et pour manger des plats fais main chez les parents d’haruhistes locaux. Week-end qui s’est prolongé ensuite à Nantes chez AxelTerizaki et le week end suivant, celui qui vient de s’écouler, c’était un week end à Rennes en compagnie de plein de thalistes… et d’otakus rennais locaux. Où entre autres, on a découvert un des meilleurs restaurants au monde, on a joué à un jeu ou faut se coller des post-it sur le front et on s’est aussi amusé à acheter des jeux oldies dans un Mega Games – je veux pas dénoncer mais y’en a même un d’entre nous qui a acheté la boîte de Hang On sur Master System juste pour le plaisir matérialiste d’avoir la boîte d’un jeu qu’il a dématérialisé sur sa console. Quel fou.

Tout ça pour donc expliquer un peu la chute de rythme brutal du blog. Les jeux vidéo, les préparatifs de la Nocturne, la vie sociale, les études… On est à presque deux semaines sans le moindre article et c’est une première ici. J’avais ouvert ce blog pour occuper mon temps perdu, j’en suis arrivé au point inverse ou je suis obligé de trouver du temps pour écrire sur le blog. Et ça ne s’améliorera pas avant le nouvel an, d’autant que des projets personnels viennent d’autant et que je suis également en cruel manque d’inspiration. Je sais que ça reviendra, ça reviendra toujours, mais en attendant, ça sera un mois de décembre plutôt léger par ici. Mais eh. C’est pas grave ! Concombre poste toujours autant ! Je profiterais également des vacances pour changer à nouveau le design du blog, celui-ci est vraiment super pas terrible en fait. Et j’ai mis neuf mois à m’en rendre compte, quel imbécile.

SantaUmineko.jpg
Fanart Umineko Chiru EP7 par nobicco.

Mais tiens, tant que je te tiens lecteur, est-ce que tu as un peu de temps devant toi ? Non parce que là je viens de finir le Patch 50% d’Umineko EP7 et je suis un peu tendrement sur le cul tellement Ryukishi07 arrive encore une fois à écrire une oeuvre intéressante, qui se joue des codes, qui joue avec le lecteur, qui permet d’entretenir sa cellule grise mieux que n’importe quel Kawashima venu. Le casting s’enrichit une dernière fois de personnages charismatiques, on commence à avoir des trucs un poil explicites qui défrusteront ceux qui n’aiment pas théoriser comme des tarés. Si vous n’avez toujours pas entamé la lecture du sound novel Umineko, je peux vraiment vous conseiller d’y consacrer vos vacances de Noël, pour peu que votre niveau d’anglais vous le permette – au pire ça fera un bon moyen de s’exercer à la maitrise d’une langue qui prouve un peu plus chaque jour sa nécessité. Encore une fois je le repète: méfiez vous, l’EP1 est une introduction un peu molle et pas forcément représentative du talent de la suite. Mais si ça vous intéresse, l’EP1 est gratuit. Sinon vous avez l’option « regarder l’anime puis commencer le sound novel avec l’EP5 » mais il va falloir vous accrocher, l’anime ayant un rythme super soutenu et faisant l’impasse forcée sur pas mal de points… mais j’aime beaucoup l’anime. Ou alors lisez les scans des mangas, ils sont pas mauvais. Enfin qu’importe, c’est vraiment un univers que j’adore, j’en avais parlé au début de l’année et j’en profite que la première moitié de l’EP7 soit encore chaude dans ma tête pour en reparler.

Enfin note finale: j’ai chopé BlazBlue Continuum Shift. Et je suis très triste parce que j’adorerais jouer Rachel mais non seulement elle a un style de combat assez particulier, mais elle fait que dalle en dégats et du coup j’ai du me rabattre sur Jin qui a la classe mais qui est quand même un peu poseur quand même, mais bon, glacer ses adversaires c’est rigolo ! Joyeux Noël à tous !

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Un an d’anime ~ 2010

« Oh ! 2010 s’achève dans un mois. »
C’est sur cette observation fine et réfléchie que je décide donc, comme à mon habitude de mi novembre, de lancer l’écriture de cet article bilan traditionnel. Vous connaissez un peu comment ça marche maintenant: une année, les douze mois de la dite année, un anime par mois, celui-ci étant le plus « emblématique » du mois en question. Puis on conclut l’article sur un fourre-tout final riche en informations où je balance une phrase ou deux sur tout le reste, de manière totalement lapidaire. C’est le quatrième bilan anime de ce blog, ce qui commence à faire pas mal ! Vous pouvez retrouver les autres bilans par ici:
Un an d’anime ~ 2007 , Un an d’anime ~ 2008, Un an d’anime ~ 2009.

Mais cette année, les précédents « lauréats » du mois seront rappelés, ici afin d’inscrire tout ça dans une sorte de continuité historique… qui n’a rien à voir ! Et comme d’habitude on commence par Décembre ! 2009 !

DECEMBRE 2009

Macross: Do You Remember Love ?
Un mariage dans Macross ! Un Macrossriage !

« Débuter la découverte de la saga Macross par la saga Frontier c’est bien, ça aurait pu être pire, mais ça aurait pu être aussi bien mieux » aurait dit un vieux singe a qui on n’apprend pas à faire des grimaces, et il a raison ! Ce qui en arrive à passer un réveillon de Noël à regarder Macross Do You Remember Love, le tout en s’exilant le plus loin possible des cousins tapageurs et des oncles déjà ivres à quatorze heures de l’après midi, ce qui en fait automatiquement un plutôt bon réveillon: en tout cas, moins pire que prévu. Car Macross Do You Remember Love est un authentique film du milieu des années 80 qui supporte excellemment bien le poids des âges, témoignage ultime de qualité.

Mais au délà d’un aspect technique irréprochable, ce qui marque le plus dans Macross Do You Remember Love est la capacité, en deux heures, à raconter extrêmement bien une histoire, à poser de manière optimale des personnages, à mettre en scène des scènes d’actions trépidantes et à offrir au spectateur un mélange très réussi de romance, d’action, de science-fiction avec une pointe de messages prononant l’écologie et la tolérance, sans être niais. Une grosse salade au gout qui reste bien sur le palais, en somme, et une œuvre que vous êtes invités à regarder avec enthousiasme !

En Décembre des autres années: 2006: Fate/Stay Night ; 2007: Serial Experiments Lain ; 2008: Clannad.

Continuer la lecture de Un an d’anime ~ 2010 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr