Archives de
Jour : 1 décembre 2010

Un an d’anime ~ 2010

Un an d’anime ~ 2010

« Oh ! 2010 s’achève dans un mois. »
C’est sur cette observation fine et réfléchie que je décide donc, comme à mon habitude de mi novembre, de lancer l’écriture de cet article bilan traditionnel. Vous connaissez un peu comment ça marche maintenant: une année, les douze mois de la dite année, un anime par mois, celui-ci étant le plus « emblématique » du mois en question. Puis on conclut l’article sur un fourre-tout final riche en informations où je balance une phrase ou deux sur tout le reste, de manière totalement lapidaire. C’est le quatrième bilan anime de ce blog, ce qui commence à faire pas mal ! Vous pouvez retrouver les autres bilans par ici:
Un an d’anime ~ 2007 , Un an d’anime ~ 2008, Un an d’anime ~ 2009.

Mais cette année, les précédents « lauréats » du mois seront rappelés, ici afin d’inscrire tout ça dans une sorte de continuité historique… qui n’a rien à voir ! Et comme d’habitude on commence par Décembre ! 2009 !

DECEMBRE 2009

Macross: Do You Remember Love ?
Un mariage dans Macross ! Un Macrossriage !

« Débuter la découverte de la saga Macross par la saga Frontier c’est bien, ça aurait pu être pire, mais ça aurait pu être aussi bien mieux » aurait dit un vieux singe a qui on n’apprend pas à faire des grimaces, et il a raison ! Ce qui en arrive à passer un réveillon de Noël à regarder Macross Do You Remember Love, le tout en s’exilant le plus loin possible des cousins tapageurs et des oncles déjà ivres à quatorze heures de l’après midi, ce qui en fait automatiquement un plutôt bon réveillon: en tout cas, moins pire que prévu. Car Macross Do You Remember Love est un authentique film du milieu des années 80 qui supporte excellemment bien le poids des âges, témoignage ultime de qualité.

Mais au délà d’un aspect technique irréprochable, ce qui marque le plus dans Macross Do You Remember Love est la capacité, en deux heures, à raconter extrêmement bien une histoire, à poser de manière optimale des personnages, à mettre en scène des scènes d’actions trépidantes et à offrir au spectateur un mélange très réussi de romance, d’action, de science-fiction avec une pointe de messages prononant l’écologie et la tolérance, sans être niais. Une grosse salade au gout qui reste bien sur le palais, en somme, et une œuvre que vous êtes invités à regarder avec enthousiasme !

En Décembre des autres années: 2006: Fate/Stay Night ; 2007: Serial Experiments Lain ; 2008: Clannad.

Lire le billet.