Archives quotidiennes :

World War Z & Walking Dead – Crapsack World

W… plus que 4 articles à lire et cet alphabet estival est terminé ! Le V parlait de Vol 714 pour Sydney, le W parlera de zombies avec deux oeuvres très… contemporaines. L’un est un comics, l’autre un roman: Walking Dead et World War Z !

Walking05.jpg
Tiens, la nuit dernière je faisais un rêve super craignos: je rêvais que je jouais à l’adaptation Game Boy de Resident Evil 1, sauf que le héros du jeu c’était moi et que si je mourais dans le jeu, je mourais vraiment. Du coup je me voyais de haut dans un jeu Game Boy et je devais éviter plein de zombies pas forcément simple à éviter car ils faisaient parfois dix pixels de large pour des couloirs qui en faisaient quinze. Je flippais et tout ça. Vous voyez où je veux en venir: même quand je fais pas attention, ils sont là, ces foutus zombies. Et j’ai toujours eu deux sentiments très contradictoires vis à vis de ces sales bêtes: ils me foutent un peu la gerbe au fond mais je reste toujours étrangement attiré par toutes oeuvres en possédant, même si on sait exactement ce qu’on va y trouver: de la violence, des humains devenus animaux, des humains devenus les pires ennemis d’eux-même, des héros qui peuvent disparaître n’importe quand. Bref, un monde souvent dépeint à coup de cruauté et de tristesse, où plus personne n’a d’espoirs et où les gens tentent de survivre pour… survivre, deviant se méfier des zombies mais surtout d’eux-même… Bref, des univers où je suis pas giga à ma place mentalement mais… j’imagine que c’est normal et que j’assume pas.

En Février 2009, j’avais déjà tapé un billet centré sur les oeuvres à zombies, et je m’étais centré sur deux oeuvres très geek-otaku et très fun dans leur vision de la chose: Dead Rising et Highschool of the Dead. Le premier à eu une suite auquel je n’ai pas encore touché et le second est devenu étrangement populaire de par chez nous, mais ce qui est le plus important est surtout que, ouais, c’était deux oeuvres qui avaient une vision très japonaise de la chose. Dans les oeuvres japonaises qui parlent de zombies, souvent on est rarement très politique, on en profite rarement pour prendre la chose « sérieusement » j’ai envie de dire. Et surtout on est bien souvent dans l’hommage aux films américains sur le sujet – ce qui était totalement le cas de HOTD et Dead Rising, l’un faisait apparaître le réalisateur de Shaun of the Dead en caméo tandis que le second avait une mention à Romero sur sa boîte. Alors que chez les américains, de plus en plus, le zombie est signe d’une oeuvre qui peut être extrêmement sérieuse, qui a des choses à dire. Et ce depuis Romero il y’a fort fort longtemps !

Signe un peu de ça, les deux oeuvres dont je vais parler ici sont sorties presque simultanément. World War Z est le second livre de Max Brooks, déjà auteur du Guide de Survie en Territoire Zombie qui sortira deux jours avant le début de… Walking Dead qui lui est un comics de Robert Kirkman et Tony Moore, qui sera plus tard adapté en série télé dont je ne dirais rien parce que, eh, je l’ai toujours pas vu. Et pour être franc je vais éviter, le zombie, je le trouve tellement plus flippant et puissant quand les images sont figéesdans ma tête. Uuuh.

Walking02.jpg

Continuer la lecture de World War Z & Walking Dead – Crapsack World 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr