Archives quotidiennes :

Fallout 3 – Mothership Zêta: une abomination remplie d’abominations.

Mothership02.jpg
Cette image résume un peu le DLC.

Le billet va être court, et juste grognon sur le DLC de Fallout 3 nommé Mothership Zêta, le sujet est ultra dépassé: le DLC en question est sorti y’a deux ans et demi, et jouer à Fallout 3 n’a juste plus aucun intérêt pour personne parce qu’il est avéré qu’il se fait supplanter sur tous les points par Fallout New Vegas – et je le met en italique parce que c’est un fait, bitches. Bref, j’avais passé tout mon mois de juin 2009 à jouer à Fallout 3, puis deux ans sans y retoucher, puis 55h passé en une semaine sur l’épisode New Vegas qui est jusqu’a présent un des meilleurs jeux que j’ai pu faire sur 360. Là le week end dernier j’ai chopé dans un happy cash nantais une édition GOTY de Fallout 3 pour cinq euros, ce qui me fait surtout la totalité des extensions du 3 pour cinq euros, à l’heure où elles coûtent numériquement plus de 9€ l’unité, l’économie est grande, et quitte à être fond dans l’univers post-apo de Fallout, autant prolonger le ride le plus possible.

Les DLC de Fallout 3 sont au nombre de cinq, chacuns proposant une aventure inédite: Operation Anchorage vous propose de vous introduire dans une simulation de guerre et de revivre la guerre de 2066, et de buter des soldats chinois pour sauver la ville d’Alaska, The Pitt nous emmène à Pittsburg voir des mines, Broken Steel invente une fin après la fin du jeu et offre à votre perso la possibilité d’aller jusqu’au niveau 30 – ce que Fallout NV t’offre de base, note -, Point Lookout nous emmène découvrir les marais du Maryland et Mothership Zêta voit le héros se faire enlever par des extraterrestres en folie.

Dans un consensus général, il est admis qu’Anchorage est le pire DLC de la série – très court tout en semblant très long – parce qu’on s’y emmerde copieusement -, peu voir aucune subtilité dans l’écriture et un concept qui se limite à de la tuerie de chinois en boucle et impossible à quitter en court de partie pour reprendre plus tard – mais pourtant mon expérience d’hier, où j’ai fait Anchorage et Mothership Zêta d’un coup d’un seul, force est de constater que le DLC extraterrestre est bien le pire des deux, et une hérésie sur tous les points.

Continuer la lecture de Fallout 3 – Mothership Zêta: une abomination remplie d’abominations. 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr