Archives quotidiennes :

[Noël 2011] Moi je vais vous parler d’Infinite Stratos dans un roman graphique de toute beauté

Bon j’avais pas pu participer au projet commun bloguesque de l’an dernier pour cause de torrent qui se prend une flèche dans le genou. Pire, à Noël dernier, j’ai pas pu vous offrir l’habituel traduction de doujin hentai de Noël que j’avais pourtant faite en 2008 et… plus où moins en 2009 donc cette année je CUMULE LES DEUX.

Bref, vous avez sans doute déjà compris comment fonctionnait le projet commun de cette année mais je vais le rappeller sobrement: on était une petite quinzaine à proposer chacuns une série de titres animés vus au cours des derniers mois, les autres votaient pour choisir qu’est-ce qu’on allait chroniquer et, joie, mes confrères blogueurs ont donc votés pour mon sujet, ils avaient le choix entre Mawaru Penguindrum, Ano Hana, Tiger & Bunny, Infinite Stratos et Hanasaku Iroha, ils ont évidemment choisis par sadisme pur Infinite Stratos. Alors pour la peine, j’ai décidé d’expliquer mon avis sur cet anime (de merde)… dans un doujin hentai. Et sur la fin comme j’avais des pages en rab je suis parti en délire philosophique profond et subtil, il était trois heures du matin, j’étais fatigué et stressé à cause d’examens mal déroulés, c’était la grande dépression, bref vous allez voir en cliquant sur les liens suivants, réservés aux majeurs et aux gens qui ont déjà trempés le manche dans le pot:

001.jpg008.jpg

Téléchargement mediafire

Si vous avez la flemme de cliquer où si vous êtes mineur (ce qui fait que vous avez pas le droit de le télécharger), je peux résumer très vite: cet anime est un amas de clichés, ils sont jamais bien utilisés, les personnages sont très mal écrits, c’est laid, c’est lent, c’est insupportable visuellement ET en fermant les yeux tellement ça crie dans tous les sens. Bref c’est un des animes les plus merdiques que j’ai jamais du mater et il ne bénéficie même pas de l’effet « so bad it’s good » parce que, oui, c’est bel et bien un NAVET et non un NANAR.

Bref, au secours plus jamais une merde pareille.

(juste sur une note plus sérieuse pour finir, j’ai trouvé un article assez intéressant qui essaie « d’expliquer » le succès réellement immérité d’Infinite Stratos au Japon, bon il est en anglais, mais vous êtes des vrais..)

POST-SCRIPTUM

Pour retrouver qui fait quoi:

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr