Archives quotidiennes :

Shining Hearts: Shiawase no Pan, meilleur anime de l’année ? Oui.

Shining Hearts: Shiawase no Pan, sorti en 2012, est l’adaptation animée du jeu Shining Hearts, sorti en 2010 sur PSP. Le scénario raconte l’histoire de Kaguya, une jeune fille amnésique échouant sur une plage appartenant à la royauté de Wyndaria. Elle rencontre très vite Rick, un épéiste qui travaille dans la boulangerie de l’île. Les deux personnages, et pleins d’autres encore, doivent alors faire face à une invasion de pirates sur l’île…

ThankYourForAllTheFish07.jpg
J’avoue, j’étais pas super emballé par l’annonce de l’anime. J’ai encore souvenir de Shining Tears X Wind qui, bon, hein, n’est clairement pas intéressant. Ok, l’oeuvre a Tony Taka au chara-design et c’est cool, mais c’est le seul truc cool. Du coup, bon, qu’attendre de l’adaptation animée de Shining Hearts, me demandais-je ? Du coup je sais même plus pour quelle raison j’avais maté le premier épisode. Mais tout ce que je sais c’est qu’a partir de là, j’ai été pris et que cet animé à priori inoffensif et à priori juste une adaptation de s’est révélé à moi – et peut-être à nous tous – comme une extraordinaire surprise, et la preuve si il fallait s’en douter qu’il ne faut jamais se fier aux apparences.

Attention critique ultra complète, je vais spoiler les moments-clés de l’animé.

ThankYouForAllTheFish03.jpg
Sur ces douze personnages, seulement deux survivent à la fin de la série. Courage.

Déjà, de base, le premier épisode envoie du lourd, on est tous d’accord là dessus. La série commence pourtant avec des clichés énormes et on craint un peu pour le respect de notre intelligence quand la jeune fille avoue son amnésie. Dans une scène assez ridicule d’ailleurs (peut-être la seule fausse note des treize épisodes) ou on nous sort encore le coup du « ho je ne me souviens plus de mon nom ho tiens je pleure » qui rappelle les mauvaises heures de To Aru Majutsu no Index, vous savez, l’anime ou le héros devient amnésique à mi-saison mais que ça change strictement rien à rien ? Bon. Heureusement, ça ne dure pas très longtemps et c’est aussitôt suivi de l’attaque des pirates sur l’île qui est d’une violence absolument ahurissante et inattendue. L’idée assez folle de tuer le héros du jeu dès la moitié d’épisode non seulement nous prend au tripe mais est d’amblée un message très fort envoyé par Production IG à Sega et aux fans de la saga Shining qui doivent être cinq ou six dans le monde, du genre « vous nous faites chier avec votre RPG de merde, on va faire notre truc et sucez nos boules. » Du coup encore plus fort quand on découvre le nouveau héros, Brastos, qui est l’archétype même du gros bourrin au coeur d’or. Imaginez si au milieu de l’épisode 1 de Cowboy Bebop, Spike se faisait dézinguer et que le héros devenait Jet ? Impensable ! Et pourtant c’est le pari osé lancé par Production IG pour le reste de l’animé et ça a marché.

Continuer la lecture de Shining Hearts: Shiawase no Pan, meilleur anime de l’année ? Oui. 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr