Archives quotidiennes :

Epitanime 2012 – Je pars chez le dealer avec mon ami Babouche pour acheter de la drogue

2012-05-25_16.11.55.jpg
OH DESIRE

Bon à la base je voulais faire un pavé comme d’habitude.

Sauf que là juste pas le temps. Et en plus le clavier de mon pc portable commence à me saouler.

Alors je vais la faire rapide et concise pour cette année.

Certaines photos de cet article ne sont pas de moi, je signale quand c’est le cas.

CE QUI ETAIT PAS TOP

La scène c’était de la grosse daube, et ça se voyait venir à 300km. On va pas leur reprocher d’avoir voulu tester quand même. Le son qui se fait auto-écho et qui rend les animateurs inaudibles, le visuel qui était assuré par deux vidéo-projecteurs qui avaient leurs tendances à vouloir tuer les épileptiques, les machines à fumées qui enfumaient la tronche de tout le monde, les projecteurs dans la gueule qui rendait impossible aux gens sur scène de voir ce qui se passait dans le public, l’ambiance de snuff movie qui y régnait et le fait que fallait se taper la montée quand on voulait en repartir. C’était pas bien. Mais c’était une expérience. Mais c’était pas bien.

74697_419079064780845_1884229878_n.jpg
Photo de « Martagone Kitty-Kitty ».

La salle dédiée au karaoké il faisait chaud en permanence, on voyait mal l’écran si on était pas devant et c’était globalement pas confortable des masses. Je pourrais aussi cracher sur les concours qui ont rien à foutre là parce que bon pomper tel quel le Karaoké Révolution de BulleJapon en moins bien y’a pas de quoi en être fier au point d’en faire en permanence et ok c’est de la totale mauvaise foi de ma part mais je vous emmerde. Moi au moins je présente pas un jeu comme si j’avais mes règles et que vous deviez tous prendre pour ça. On va dire ça. Ouais. C’est nul. Refoutez ça dans l’amphi 4 en 24/24 7/7.

Pas de plan, pas de planning, démerde toi, youpi. Le plan en javascript disponible sur le site était une horreur et sur place c’était encore pire y’en avait juste nulle part. La signalisation était convenable mais pas assez présente. Exemple con: la « Bak Cave. » Tu l’avais sur le planning mais ok c’est ou quoi quand comment. Fallait le savoir que fallait emprunter ce petit couloir tout mignon sur le coté que jamais tu n’avais pris avant de toute l’histoire d’Epitanime. Y’avait une flèche à coté mais si t’étais pas à coté comment tu savais ? Tu allais au point info, ok. Mais bon, ok, tu as ptet autre chose à branler que faire des allers/retours au point info, non ?

La projection de Madoka Magica – Lol sous titres en vacances lol.

4000 salles qui font la même chose – Pourquoi la salle de projections y’avait moitié projections moitié kara ? Et du coup, pourquoi y’avait aussi des projections à la Bak Cave ? Il y’avait pas moyen de tout centrer au même endroit ?

Les articles de Gemini qui viennent te faire la morale sur un truc qu’il ne connaît pas. Parce que ça c’est lourd, quand même. T’es là, t’es tranquille, et là, pop, un mec sort de nulle part te dire que si tu diriges une asso c’est évidemment pour tenter de donner un sens à ta vie avant tout ou de régler tes problèmes d’égo. Le mec il te dit ça alors qu’il est blogueur. Quoi. Merde. Zut. C’est comme Poséidon qui essaie de noyer Neptune.

Les distributeurs de boissons qui te teasent sur des cannettes gratuites qui n’existent pas – Putain, c’est quand que je vais choper une foutue cannette gratuite au distributeur. Ils existent ces foutus jetons ?

LES TRUCS BIENS SANS PLUS

35899_4121220547858_547241234_n.jpg
Photo de Fabien Guihou

Les pros en salle de classe – C’est une bonne idée, les pros se marient bien à l’endroit et du coup ça leur laissait la possibilité de gérer ça comme ils voulaient. Mais du coup ça réduit la place dédié à ceux-ci et au final on avait moins de personnes qu’habituellement, d’ou un attrait moindre. Bon, d’un coté j’avais un peu pas des masses de sous donc problème réglé pour moi. Au final peu de contrefaçon mais il y’en avait quand même et vu la baisse de quantité, ça se remarquait d’autant plus.

L’amphi 4 – En théorie, l’amphi 4 devait servir aux asso d’activités comme la petite salle perdue l’an dernier. C’est à dire en complément de la scène. Sauf que du coup, alors que l’an dernier la petite salle perdue n’attirait que trois associations (Thalie / BJ / Tengumi), cette année tout le monde voulait aller en amphi et on pouvait rajouter Kajian, Sohei et la Bande Animée au lot. Du coup très vite tout le monde a du se concerter pour choper sa salle bla bla bla bla bordel. En fait ce qui était gênant avec l’amphi c’est qu’au final… bah ça n’intéressait pas grand monde. Il n’y avait jamais grand monde, l’amphi était toujours à moitié vide et au final on se retrouvait parfois dans une situation assez dramatique ou on avait trois ou quatre asso d’activités qui tournaient simultanément dans leurs salles, dans l’amphi et sur scène. Du coup l’amphi reste mal exploité et il est souhaitable d’y voir le kara y retourner l’an prochain. Après, il n’y avait pas que du négatif dans cet amphi, il reste parfaitement adapté techniquement aux activités et, globalement, il s’y passait toujours quelque chose. Donc à la fois du positif et à la fois du négatif.

La cour, la nuit – Ca sentait fort l’arrache totale. C’était rigolo mais pas très utile. Enfin toujours un plaisir de former un visage avec les yeux fermés.

Salle de Go, jeux de cartes, doujin games, Orgames, la Bande Animée, Moé Café – Pas mis un seul pied dans ces salles là de toute la convention donc « bien sans plus » est le nouveau « ne se prononce pas »

LES TRUCS BIEN TOP

2012-05-27_17.46.23.jpg

L’invité – J’ai réussi je ne sais comment à éviter toutes les séances de dédicaces (dont les horaires était giga bordéliques et mal indiquées) mais j’ai pu assister aux deux conférences, j’ai pu l’interviewer personnellement pour le Journal du Japon et holalalala fanboyisme en action. Ryukishi07 est quelqu’un d’extrêmement sympathique. C’est toujours très rassurant de découvrir que la personne dont tu kiffes tant les oeuvres n’est pas un fieffé connard. Très ouvert, très drôle, c’était vraiment d’excellents moments. Le « bonus » (je met ça entre guillemets évidemment) était mardi soir quand on lui a fait un ultime adieu, avec applaudissements et petite discussion à la cool tranquille pendant 30/40 minutes. C’était bien. Mais oui, très bon souvenir évidemment. De toute façon je suis un fana de Ryukishi donc comment que vous voulez que je sois un minimum objectif alors que déjà Yoshitoshi ABe à Lovin Japan 2010 j’avais réussi à ne pas voir la manière désastreuse dont le pauvre invité était géré ?

Tout le second étage – Toute la zoné dédiée jeu vidéo / activités. Tout le monde vous le dira: on avait peur que personne se casse le cul à monter et au final, bah… Non seulement la zone jeu vidéo avait enfin toute la place qu’elle méritait, mais en plus on fusionnait ça avec les activités nombreuses d’associations. Popsicle était présent non stop pour du dessin, le jour on avait les jeux de la Brigade tandis que la nuit on avait les jeux de rôle d’Ikkatsu et enfin une salle entière était dédiée aux jeux de BulleJapon/Sohei/Thalie. Et, chose amusante, il y’avait au final dans cette salle plus de monde que sur scène ou en amphi, ce qui était le monde à l’envers.
Le coin jeu vidéo se divisait donc entre de très nombreux tournois, aussi bien sur des classiques (Bomberman, Street Fighter…) que des jeux auquel on ne s’attend pas vraiment (Rayman Origins ou Need for Speed The Run o_O.) On avait aussi des putains de superplay en live orchestrés entre autres par A-M, Radigo et DamDam, les animateurs de l’émission Superplay de Nolife, qui étaient réellement passionnants et changeaient vraiment des trucs habituels. Voir A-M finir Ocarina of Time en live en 30mn sans se planter une seule fois dans l’immense série de manipulations reloues à faire pour la magie, bah voilà quoi.

Puis l’endroit était climatisé, aéré, lumineux. Génial. Faut le refaire l’année prochaine, obligé. Mais genre cette fois avec les deux escaliers d’ouvert.

2012-05-27_06.13.34.jpg

La cour, le jour – Les fanzines étaient vraiment le centre de l’attention et la plupart le méritait. Bonne ambiance, et pas de souci de circulation, c’était tranquille et cool.

Beaucoup de trucs à faire – Malgré tout, Epitanime reste Epitanime: il y’a 300 trucs à faire. Toutes les asso répondent présentes, ce à quoi on rajoute un contenu de base affollant qui fait que même en 48h on continue à avoir un planning serré si on veut vraiment profiter. On se retrouve vite le dimanche après-midi à se sortir des regrets à la con genre « holala j’ai pas fait ça et ça, je suis un mauvais garçon, je pars aller me masturber en pleurant dans le noir. » Et ça c’est bien. C’est toujours bien.

AMV Enfer 2 … qui m’a bien surpris parce qu’il s’agit de l’AMV Hell-like le plus techniquement abouti et qu’il est super bien alors que je pensais que ça allait être moyen-bof. J’en parle plus longuement ici. Si vous l’avez loupé ne vous attendez pas à le voir rapidement sorti: le truc est très très loin d’être terminé en réalité.

Expérience associative tout ça – Avec Thalie on s’est bien amusé, contrairement à ce que mon ton et mon visage blasé de vendredi aurait pu l’indiquer. On a eu zéro soucis, tout s’est excellement bien déroulé et le podcast de la conférence de vendredi soir j’essaye de faire le montage et la release pour mi-juin. Hop !
Le cosplay – Putain le niveau toujours aussi abusé. Je parle pas forcément des prestations scènes qui restent souvent assez terrifiantes de médiocrité (on est en 2012 putain, arrêtez de faire semblant de parler par dessus une bande pré-enregistrée) mais des costumes, tout ça. C’est toujours top.

Et puis on s’amuse bien, non ? – Bah oui, toujours. L’organisation était balbutiante, le nombre de défauts habituellement éliminatoires est assez haut mais c’est Epitanime putain, quoi, dites. On s’est bien amusé, le temps est passé ultra vite et on continue comme des débiles à s’éclater pour un rien. Bref, comme d’habitude, un excellent moment. Personnellement, peut-être ma seconde meilleure Epitanime depuis 2009.

AuFIFuWCAAIwCl-.jpg_large.jpg
Ryukishi ON DESIRE

Au final je l’ai pas fait rapide et concise. Fuck off. J’ai appris que cette année j’allais pas faire le samedi et le dimanche de la Japan Expo, drame.

Post-scriptum: Le Prêt à Manger de la Défense, oh putain comme c’est cool.
Cher.
Mais cool.
2012-05-25_08.51.15.jpg

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr