Archives quotidiennes :

Notes bizarres, autistes et explosives

Et comme tous les trois mois, nous y voilà. La nouvelle saison d’anime. Celle ou on découvre tous les nouveaux animes, ou on s’enthousiasme pour de la nouveauté toute belle et toute fraîche dont on aura oublié une bonne partie un an plus tard. Eh, là par exemple il m’a fallu un peu de temps pour repenser à Angel Beats alors qu’on parlait que de ça y’a deux ans et demi. Je juge pas, c’est fun après tout. C’est un moment ou tout le monde a un avis et ou des discussions se créent, ou tout le monde essaie de deviner dès le premier épisode quels seront les animes qui marqueront, quels seront ceux qui créeront chez eux un profond ennui ou lesquels créeront un raz de marée de hentai de qualité au prochain Comiket.

Le hasard faisant bien les choses, j’ai donc un avis sur quatre séries qui viennent de débuter. Pour trois d’entre eux je ne me base que sur le premier épisode. Donc attention, voilà mon avis éphémère sur quatre animes qui pourront à l’avenir soit me surprendre, soit me lourder, soit m’enthousiasmer, soit me décevoir, soit me permettre du fap de qualité grâce au prochain Comiket.

Notes01.jpg
Ma plus grosse attente de cette saison était l’adaptation par David Production du manga Jojo’s Bizarre Adventure. C’est un manga qui existe maintenant depuis un paquet de décennies et que j’avais découvert y’a deux ans quand on m’avait permis de feuilleter les tomes français relatif au troisième arc et j’avais tout de suite accroché: l’univers était ultra barré mais en même temps se prenait totalement au sérieux et offrait un mélange qui détonnait et savait restait en mémoire. Puis, surtout, j’avais adoré ces références incessantes à l’histoire du rock avec des personnages aux noms géniaux comme Dire & Straits, ou Speedwagon. N’ayant pas eu l’opportunité ces deux dernières années de me mettre à en lire plus, j’ai été assez séduit par cette adaptation, d’autant qu’on y trouvait David Production derrière. David Production c’était Ben-To l’an dernier et Ben-To avait réussi à m’emballer grâce à une technique qui accompagnait parfaitement une histoire mi-sérieuse mi-débile. Du coup, hey, pourquoi pas ?

Constat ? Le premier épisode m’a rendu tout fou. Le second aussi.

Tout est là: des épisodes remplis à ras bord d’événements et de rebondissements en tout genre ; un aspect graphique unique et non dénué de qualité ; des doubleurs investis ; deux génériques ultra mémorables dont un qui, putain de merde, UTILISE ROUNDABOUT DE YES PUTAIN QUOI ; toujours cet aspect over the top qui s’assume complétement et est jouissif à regarder ; des personnages complets et charismatiques. C’est juste giga emballant. C’est mon rendez-vous dominical assuré.

Continuer la lecture de Notes bizarres, autistes et explosives 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr