Archives quotidiennes :

[Néant Sept #5] Top 7 des filles de Que Sa Volonté Soit Faite

J’avais dit la semaine dernière que cette semaine on allait parler de hentai. Et bah non. Non parce que le thème que j’ai choisi nécessite au final plus de réflexion que je l’imaginais donc je m’offre le luxe de ne pas remplir mes engagements. Et à la place, bam, un top 7 dédié à un public de niche ! Un public qui a lu Que Sa Volonté Soit Faite ! Aussi appelé The World God Only Knows ou Kami Nomi no Shiru Sekai dans d’autres langues.

Donc hop, on va rester dans un top 7 de personnages, dans la continuité du mois dernier.

Pour rappel, Que sa volonté soit faite raconte l’histoire de Keima, un expert des jeux de drague qui se voit forcé par un contrat avec les Enfers de récupérer des « âmes maudites. » Ces âmes sont enfermées dans le coeur de jeunes filles déprimées et le but sera de les récupérer en séduisant ces jeunes filles. Une fois l’âme récupérée, celles-ci oublient tout, mis à part la fin de déprime souvent occasionnée par un Keima qui aura su trouver les mots justes. C’est un manga super sympa, très drôle et parfois assez malin. Bref, ça reste une de mes lectures hebdomadaires préférées et merci à des gens comme Panpan pour me l’avoir fait découvrir.
(Mais vous connaissez sans doute mieux l’adaptation animée, diffusée sur Nolife et premier simulcast proposé par Wakanim.)
(Qui m’a permis de faire roter Shiori dans l’AMV Enfer.)

Notes:

  • Je couvre toutes les filles à ce jour, donc spoiler légers pour ceux qui suivent la parution française ou attendent une éventuelle troisième saison de l’anime. Je dis léger car au final je n’irais pas spécialement dans les détails (ou alors par le biais de la balise spoiler.) Donc le seul « spoiler », au final, sera de découvrir un personnage avant qu’il ne soit montré, ce qui ne constitue pas un énorme spoiler en soi.
  • Par « filles » je parle des « cibles » et UNIQUEMENT des « cibles. » Elsie, Haqua, la maman de Keima… ne rentrent pas dans ce top.
  • Comme d’hab, c’est ultra subjectif et un peu de mauvaise foi. Mais eh, Sean Connery vous le voyez comme un n°1 naturel pour les James Bond parce qu’on vous a conditionné à ne jamais discuter ce fait alors que c’est mine de rien un James Bond très inconstant. 😛

Allez, c’est parti.

MENTIONS HONORABLES

 

  • Nakagawa Kanon – Qui est un personnage assez sympathique mais dont l’arc est, au final, relativement ennuyeux. [Mais elle a des chansons sympa dans l’anime|
  • Haibara Nanaka – Souvenirs assez vagues pour la férue de shogi qui a néanmoins la seconde meilleure coupe de cheveux du manga
  • Nagase Jun – Ah j’aurais bien aimé la classer. Apprentie-prof férue de catch et un peu trop positive pour son entourage, j’ai beaucoup aimé son histoire et le message transmis.

 

7 – AYUKAWA TENRI

L’amie d’enfance
TWGOK07.jpg
Tenri joue un rôle important dans l’intrigue de The World God Only Knows, plus que toutes les autres filles. Souvent “écrasée” par son alter-ego Diana, Tenri arrive malgré tout à montrer une certaine personnalité et à offrir une vision intéressante de la voisine amie d’enfance timide et introvertie. Si ce caractère peut faire à première vue faire doublon avec Shiori, cette impression part très vite car le personnage possède une histoire propre et quelques points rigolos, comme cette passion pour la magie qui donne quelques scènes assez mignonnes.

6 – UEMOTO SUMIRE

La créatrice révoltée
TWGOK07.jpg
Pas spécialement la plus mémorable – elle est dans cette sorte de “ventre mou” du manga qui s’étend du tome 6 au 9, Sumire est un personnage assez original, dont la storyline, à base de ramens, donne plutôt faim. On sent que l’auteur a essayé de retourner à des sources plus “sages” avec ce personnage dont le déroulement est plutôt classique et sans réelle surprise. Cela n’empêche pas le personnage d’être attachant !

5 – KOSAKA CHIHIRO

La normale
TWGOK07.jpg
Tout son arc est très amusant parce qu’il joue avec les codes de ce manga. Le personnage ne fait pas son apparition dans cet arc: on pouvait déjà le voir, depuis le premier tome, dans les fonds, faisant de la figuration. Et Keima est le premier à pester de voir un “PNJ” prendre ainsi la place de personnage principal ! Outre ce petit jeu avec le lecteur, Chihiro est un personnage très sympathique, qui joue plus tard un rôle central dans le gros arc de l’ouvrage.

4 – TAKAHARA AYUMI

La sportive
TWGOK07.jpg
Première conquête, elle passe vite: un seul épisode dans l’anime, un seul chapitre dans le manga. Elle sert de base au manga et, évidemment, Tamaki Wakaki ne la laisse pas tomber comme ça puisqu’elle continue par la suite de faire quelques apparitions ici ou là. Le personnage remplit donc le rôle de l’optimiste sportive plein d’énergie un peu maladroite et parfois sans-gène. Son arc, très court, est très joli, et le personnage est tout à fait charmant.

3 – IKOMA MINAMI

La cadette
TWGOK07.jpg
Ah, là on commence à entrer dans mes vraies favorites. Minami c’est un arc très surprenant puisque raconté quasiment intégralement de son point de vue au lieu de celui de Keima. C’est la plus jeune du lot et elle possède au final un coeur de midinette assez “classique.” Le personnage se comporte vraiment tel qu’on l’attend d’une adolescente de 14 ans un peu introvertie et qui tombe amoureuse d’un élève plus agé. Je trouve son arc très chaleureux et assez rafraîchissant.

2 – GOIDO YUI

… L’inclassable.
TWGOK07.jpg
C’est pas facile d’expliquer pourquoi Yui est géniale sans trop spoiler, ce qui serait con vu que le tome 9 qui introduit le personnage sort à la fin du mois en France. Pour faire simple, ce personnage a deux vies: son arc, et après son arc. Pendant son arc Wakaki s’offre une idée en or qui rend le personnage hilarant et bien plus “riche” qu’on aurait pu le croire à première vue. Après son arc, le personnage est ultra charismatique et possède un caractère vraiment génial. Bon, contentez-vous de ça du coup. Ceux qui ont lus la parution japonaise savent de toute façon. Oui, ‘’ils savent.’’

1 – SHIOMIYA SHIORI

La réveuse.
TWGOK07.jpg
Elle est depuis un an et demi en haut à gauche de Néant Vert, donc choix logique pour la première place. Si j’avais bien aimé la série animée sans trop de plus, tout son arc m’avait passionné du début à la fin. Le personnage y est attachant, et possède ce terrible archétype que j’adore: celui de la bibliothécaire timide et introvertie. Cherchez pas, c’est mon kiff secret, voilà, vous savez. En plus doublée par Hanazawa Kana, ça ne gâche rien. Bref, gros coup de coeur pour Shiori qui, comme d’autres, réapparaitra à l’avenir dans le manga. Ceux qui ont lus la parution japonaises savent à nouveau mais juste un mot: Simone. C’est juste du génie pur.

Voilà pour cette semaine, un top tout à fait acceptable, donc. Est-ce que j’arriverais à me mettre d’accord pour mon top 7 hentai de la semaine prochaine ? Je sais pas ! On va voir !

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr