Archives quotidiennes :

Japanantes 2013 – Garçon, la même chose !

Japanantes06.jpg

Eh, le rythme de parution irrégulier de ce blog est parfois assez légendaire. Après deux mois d’articles à un rythme très élevé, on retourne à des bonnes vieilles mauvaises habitudes et, genre, deux semaines sans le moindre article. Bon, rien de bien grave, juste que je suis un peu feignant, et que j’ai plein de jeux vidéo à terminer. Oh, et oui, comme je vais bientôt partir sur Paris, j’ai des tas de trucs à voir et à m’inquiéter.

Voilà pour le petit paragraphe d’ouverture ou je tente de me justifier auprès de lecteurs qui, peut-être, ne sont pas si inquiets que ça. Ce qui est sans doute probable. Du coup ne vous inquiétez pas non plus si l’article qui arrive est court. Parce qu’il est court.

Japanantes03.jpg

Donc bref, l’an dernier à la même période avait eu lieu la première édition de Japanantes qui, comme son nom l’indique, est une convention japonaise qui a lieu à Nantes. Le bilan que j’en avais fait était extrêmement positif: on retrouvait dans cette convention une excellente ambiance, des organisateurs sérieux et présents et surtout une priorité fait sur le contenu et les possibilités offertes aux visiteurs. Le tout dans un cadre agréable puisque la convention a lieu au sein de l’école Polytech, et la majorité du staff sont d’ailleurs des élèves de cette école qui profitent de l’occasion pour se faire des points bonus sur leurs bulletins de notes.

Pour cette deuxième édition soyons très clairs: vous pouvez aller relire mon article de l’an dernier car il n’y a eu au final que très très peu de changements, et la plupart ont été des changements se déroulant dans le bon sens. Et, pour être franc, le planning de l’association Thalie faisait que moi, président, j’ai finalement peu bougé de mon amphithéâtre, n’ayant au final passé qu’une heure et demie à me balader et à faire le visiteur. Eh, je suis un type sérieux.

Japanantes01.jpg
En bref, cette seconde édition de Japanantes continue de rester organisée de manière sérieuse, d’offrir un contenu large et de se montrer en plus toujours aussi peu léger pour le portefeuille puisque 9€ pour les deux jours, c’est du cadeau.

Bon on va donc évoquer les défauts dès maintenant, à commencer par le principal: le FROID. Il faisait très froid à Japanantes. Enfin, dans les salles et les amphis ça allait parce que c’était chauffé comme il faut mais nom de dieu dans le centre de la convention et toute la zone dédiée aux fanzines et exposants, c’était juste glacial. Faut dire que les conditions météorologiques ont pas aidé – il neigeait la veille de la convention, et tout le samedi jamais le thermomètre s’est dit que ça serait une bonne idée de filer un chiffre positif. Le dimanche c’était plus vivable parce qu’il faisait au moins 5°C mais le samedi, brrr.

Japanantes04.jpg
Une Wii U ! Une Wii U !!§§!!

L’autre gros souci c’est toujours un léger souci de signalisation. La convention a un gros contenu mais a toujours ce trip de vouloir planquer tout ça. Il faut dire que la disposition de l’école n’aide pas forcément: il y’a beaucoup de zones fermées au public, donc on sait au final plus trop où on a le droit d’aller ou pas. A coté, il manque encore beaucoup de flèches pour signaler que certaines zones sont remplies de choses. Je pense par exemple à toute la zone au premier étage avec les salles DDR, Manga Café & co qui faisaient super planquées dans un coin et nécessitait de passer par une sorte de pont dont tu ignorais qu’il y’avait autre chose de l’autre coté. Après, les organisateurs font avec ce qu’ils ont, et Polytech Nantes s’adapte pas forcément aussi naturellement à une convention qu’Epita Kremlin-Bicêtre, mais encore plus de plans et de flèches de signalisation ne serait pas forcément un luxe, histoire de mettre en avant le bon contenu de la convention.

Enfin le dernier défaut qui me vient à l’esprit reste au final un léger manque d’envergure. La convention a un gros contenu associatif, y’a des bons exposants qui font le déplacement, mais j’ai eu l’impression d’une communication encore une fois extrêmement discrète (je suis nantais et j’ai au final peu vu d’affiches dans les boutiques spécialisées) et je pense qu’il faudrait vraiment que l’orga essaye de se démener pour pouvoir faire venir au moins un invité japonais ou un gros nom de la culture visuelle française.

Japanantes05.jpg

Donc voilà pour les défauts, pour le reste, gros kiff total comme l’an dernier. Niveau associatif on a eu un week-end parfait, avec des gens présents et enthousiastes, un amphi confortable pour faire nos trucs et des excellentes surprises comme celle de voir l’amphi rempli au trois quarts pour une projection impromptue et très matinale du tout premier AMV Enfer, ce qui te fout la pèche bien comme il faut pour commencer la journée. Niveau exposants, tout est ok avec hélàs un peu de contrefaçon sur deux stands bien précis (dont Jap N’Go qui est la plus grosse boutique nantaise et le point névralgique de la communauté japanime de Nantes donc à éviter de se mettre contre soi), heureusement contrebalancé par une mise en avant certaine des stands amateurs et quelques stands pros bien cool genre Japan’s Doors et sa partie hentai bien remplie.

Bref, toujours un très bon feeling et vivement l’an prochain. Et si vous voulez, voilà une photo NSFW de mon loot. Parce que y’a beaucoup de NSFW.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr