Archives quotidiennes :

Mon avis utile et ultra intéressant sur la conférence PS4

Parce que c’est ce qui fait le buzz, n’est-ce pas.

remiq.net_19554.gif

Revenons rapidement sur ce qu’il y’a a dire sur la console et la conférence pour l’instant sachant que, de base, je suis le mec qui a esquivé toutes les consoles Sony depuis dix ans et le rachat d’une PS2 après que la première a vu son lecteur optique claquer au bout d’a peine un an. La PS3 m’a toujours parue être une console antipathique, la PSP un gadget voué à se faire pirater par tous les trous et à se faire vendre pour ça et la Vita ne m’a jamais semblée attractive la moindre seconde. Bon, bref, je suis peut-être un chouia un hater mais ça va, j’ai quand même envie de me choper une PSP un de ces quatre pour faire quelques jeux cools.

Donc en plusieurs points:

ET NON, LE GAP GRAPHIQUE ENTRE LES DEUX CONSOLES EST PAS OUFFISSIME.

C’est souvent ce qui nous excite le plus quand on change de génération parce que c’est évidemment ce qui saute aux yeux à chaque fois: les graphismes pètent le charisme. Ah, on était heureux d’avoir nos PlayStation et tout puis un jour, bam, la démo de Gran Turismo 3 ou de Metal Gear Solid 2. Et puis cinq ans après, oh, mon dieu, Metal Gear Solid 4 et tout et tout. Ca donnait une vision immédiate du futur et des possibilités graphiques qui nous tendaient les bras, nous étions heureux et enthousiastes, prêts à jeter nos consoles et à se jeter aveuglement vers la lumière des graphismes plus jolis, comme des papillons la nuit. Sauf que là, effectivement, c’est mieux mais pas vraiment super mieux. Mais est-ce vraiment une surprise ? Si la génération actuelle a durée au final pas mal de temps c’est bien parce que justement cette exigence de meilleurs graphismes s’est de moins en moins manifestée parce qu’on commence à avoir quelque chose qui, d’un point de vue apparences, commence à frôler le plafond. Toutes les améliorations techniques ce seront des améliorations qui ne sont pas forcément aussi époustouflantes que « juste » des plus beaux graphismes. On s’est foutu de la gueule de David Cage (parce qu’il le mérite) mais on oublie que ce qu’il est venu montrer était au final une des possibilités de la console avec des visages plus réalistes, plus beaux, plus précis. Il ne faudra pas forcément rêver et espérer voir des visages aussi beaux pour tous les PNJ d’un jeu, par exemple, puisque je vois mal un développeur se casser le cul à faire des SUPERBEAUXFACIES à TOUS LES PNJ mais ça ouvre des possibilités intéressantes pour pas mal de choses.

Bref, il faudra s’attendre à beaucoup de grosses améliorations techniques, mais des discrètes. Il n’y aura PAS de fossé graphique ahurissant. Juste une optimisation de ce que nous avons déjà. Mais pour être franc, jusqu’où les graphismes de jeu vidéo peuvent aller… et jusqu’ou les développeurs pourront suivre, surtout ?

Car c’est un des vrais sujets de cette next gen: pour être maîtrisée à 100% la console devra demander un personnel encore plus conséquent. Un personnel encore plus conséquent ça veut dire qu’il faudra des studios solides financièrement ou avec des éditeurs qui ont de la thune derrière. On l’a vu avec cette génération, peu à peu, la réduction des gros éditeurs, qui ne sont finalement aujourd’hui plus qu’une dizaine. Si tu veux réaliser un jeu sur console next gen, il te faut désormais de la prudence, l’assurance que ça rapporte, l’assurance que ça plaise et l’assurance que t’as les reins pour tenir le truc et convaincre ton gros éditeur. Ce que j’ai peur avec cette nouvelle génération encore plus puissante c’est que les moyens que ça demande finissent par mettre certains éditeurs à genoux et qu’ils finissent définitivement de se convaincre qu’ils n’ont plus le droit de prendre des risques et de faire des choses courageuses.

Ma pire crainte c’est vraiment qu’a la fin, dans cinq ans, ne reste plus comme éditeurs Sony, Microsoft, Nintendo, Activision, EA et Ubi sur le marché des consoles de salons et que ceux-ci soient les seuls à pouvoir décider quels jeux peuvent profiter du hardware ou pas. Et que tout le reste soit parti sur le démat ou sur le marché des consoles portables, finalement plus accessibles.

C’est vraiment quelque chose qui me paraît important à surveiller. Et c’est pour ça que cette nouvelle génération je l’accueille avec une petite peur au ventre.

L’ASPECT SOCIAL – HYPOCRITE MAIS INTÉRESSANT

PS401.jpg

Cette conférence aura quand même eu une grosse faute de goût: le gros discours sur le contrôle de nos vies par la technologie, la surveillance partout… tout ça pour nous vendre un inFamous… ce qui est d’autant plus zarb que juste avant Sony passe un quart d’heure à se palucher sur l’aspect « nécessaire » d’être connecté à TOUS SES AMIS et de même pouvoir FAIRE REGARDER A TOUT LE MONDE COMMENT ON JOUE.

Soyons clairs: l’idée de pouvoir streamer ou d’enregistrer n’importe quand sa partie est géniale. Ca c’est un truc absolument motivant et qui réalise un de mes petits fantasmes de mec qui n’a toujours pas acheté un logiciel de capture vidéo. Pour le coup, ça me paraît quelque chose de bien vu et assez représentatif de l’état d’esprit de pas mal de joueurs – le stream est quelque chose vraiment monté en puissance ces dernières années, et ça me paraît bête que ça reste cantonné aux joueurs PC ou à ceux qui ont DU GROS MATOS.

Maintenant pour le reste c’est beaucoup de gadget. Je suis pas convaincu que la compétence de pouvoir avoir un pote qui mate ta partie ou qui puisse même en prendre le contrôle soit quelque chose qui sera au final très utile. Je suis sûr que ça sera une de ces features qui sera là mais dont le monde entier en aura rien à foutre. L’intégration Twitter et Facebook c’est super inutile (au final) parce que, bon, y’a que dans les mondes cocaïnés des communicants qu’un mec poste sur Twitter le fait qu’il a eu un succès et que TOUS SES AMIS viennent le congratuler en faisant « Ouais 😉 » « Bravo 🙂 » « Congrats, je peux avoir ta bite xoxo ? » – dans la réalité c’est plus defollow massif et mise dans les listes de bloquage.

Bref, le plus important c’est que ça reste facultatif et je vois pas trop pourquoi ça ne le serait pas. Je vois mal la console, lors de l’installation, exiger de toi un compte Facebook ou Twitter. Sony prend peut-être des décisions ultra connes depuis dix ans (PSP Go, yay) mais là faudrait être vraiment con à s’en tirer une balle. Donc oui, ceux qui gueulent contre l’aspect social de plus en plus omniprésent du jeu vidéo peuvent continuer à gueuler mais rien ne les empêche de jouer hors-ligne ou rien ne devrait les empêcher de désactiver ce dit aspect social. Oui oui, la PS4 vous permettra vraisemblablement d’allumer la console et juste jouer à un jeu vidéo. Devrait pas trop y avoir d’inquiétudes, hum ?

LES JEUX – NE SONT PAS BANDANTS

Killzone n’a jamais intéressé personne. C’est un fait. Les jeux se sont toujours vendus moyennement et n’ont jamais fait bougés les couilles à qui que ce soit. Mais, au moins, c’est toujours plus connu que Resistance, l’autre FPS made in Sony. Personne n’achètera la PS4 pour Killzone Shadow Fall et ça je pense que même Sony en est conscient (sinon ils devraient arrêter ce métier.) Infamous est un peu dans le même cas même si au moins ce sont des bons jeux, eux.

Le gros souci de Sony depuis la PlayStation 2 il est là: ils n’ont aucune licence qui tue. Sony All-Star Battle Royale en est la preuve vivante, avec un roster qui n’intéresse absolument personne parce qu’il ne permet que mieux de mettre en exergue l’incapacité de Sony a créer des trucs ATTRACTIFS. Faut quand même se rappeller que la mascotte « officieuse » de la PlayStation c’était Crash Bandicoot et qu’a l’époque c’était même pas une propriété Sony mais Universal. Les deux seules licences Sony qui auraient intéressés des gens (pas tout le monde mais au moins des gens) ça aurait été Uncharted (dans le cas où Naughty Dog aurait rompu sa tradition de faire une nouvelle IP par console) et Gran Turismo. Mais comme ça ne semble pas à l’ordre du jour (même si on se doute pas une seule seconde qu’un GT6 doit être dans les tuyaux et que Yamauchi prend son temps comme d’habitude parce qu’il est fuckin Yamauchi) bah il n’y avait que Killzone et Infamous comme « grands retours » histoire de montrer un chouia de trucs connus.

Pour les trucs « nouveaux » on a Knack qui, perso, m’a intrigué. C’est à dire que je suis assez heureux que le premier jeu « officiellement présenté » pour PS4 est un jeu avec une direction artistique indéniablement tout public. Je suis las de voir le jeu vidéo chercher le réalisme graphique à tout prix et à oublier de créer des vraies directions artistiques qui ne sont pas juste des « parodies » de la réalité, des trucs sombres et chiants. Je suis donc content de voir un jeu qui ressemble à un film Dreamworks et qui a l’air joli, fun, et jouable à plusieurs. Parce que putain, si les gosses de 10 ans de nos jours passent leur temps sur GTA et Call of, c’est pas que la faute des parents, c’est aussi parce que c’est un public dont on a plus rien à leur filer d’autre. Et qui du coup ne veulent plus rien d’autre. Il serait temps de leur redonner des vrais trucs qui ne soient pas juste des adaptations pourries de licences. Enfin bref je m’égare.

Enfin y’a Drive Club, qui est Forza. Sauf que bon, Forza c’était Gran Turismo. Donc pourquoi pas filer de Gran Turismo directement, hein ? Au moins y’aurait Trial Mountain, le-meilleur-circuit-de-tous-les-temps. Et y’a The Witness qui était là pour la caution artistique-jeu indépendant. Comme d’hab ça va être creux, ça va puer la branlette et on en aura tous légitimement rien à foutre jusqu’a ce qu’on vienne nous asséner le fait que c’est le futur parce que c’est indé, mais au moins c’est beau et le principe de puzzle a l’air fun. Mais faudrait que les développeurs se rappellent que les plus belles oeuvres artistiques, c’est celles créées par accident.

… Du coup le projet de Média Molécule je m’en fous un peu, sauf si ça veut dire qu’on PEUT FAIRE DU PORNO AVEC.

PS402.jpg

LES JAPONAIS SONT PLUS TROP LA

Bon c’est tout de même assez intéressant de voir que la console a l’air créée sur des bases fondées par des équipes qui ont l’air plus américaines que japonaises. Quand le « lead designer whatever » de la console est venu, c’était Cenry, et c’était un américain. Pour le réseau de Sony, c’était Perry, un américain. D’ailleurs l’annonce de la console s’est pas faite à Tokyo, elle s’est faite à New York City. TL;DR – Les Etats-Unis se sont enfin définitivement remis du krach des jeux vidéo et c’est le Japon qui joue maintenant l’esclave servile et attentiste. Damned.

Enfin bon on a quand même eu Capcom et Square Enix. Bon c’est un peu les deux seuls éditeurs japs qui ne sont pas Nintendo à avoir la forme et à pas risquer de mourir n’importe quand si ils sortent un jeu sur next gen qui se plante pas donc c’est logique. Mais on a pas eu d’annonce d’un Ridge Racer par Namco et le PDG de Sony et ça nous rend tous très très triste.

EH OUI LES GENS, LES CONFÉRENCES CE N’EST PAS AMUSANT – MAIS ÇA NE L’A JAMAIS ÉTÉ

Nous les joueurs on est quand même des gros cons. A chaque conférence on se ramène, on la regarde, on cherche nos meilleures vannes sur Twitter, et inévitablement, on sera tous d’accord pour dire que c’était chiant et qu’on a perdu deux heures de notre vie. Mais pas grave, à la prochaine conférence on sera quand même là à regarder un live, à chercher nos vannes, et à se plaindre ensuite que c’était de la merde. C’est ce même refrain en boucle depuis les premières conférences vraiment live sur le net, c’est à dire genre 2004 ou 2005. Et oui les gens: y’a jamais eu de conférences vraiment intéressantes. Avant on achetait un magazine ou on allait voir un site web qui proposait un résumé, les trailers si on avait du bol, et on pouvait « piocher » et concentrer notre attention ce qui nous intéressait mais là non non non on doit se taper toute la conférence y compris les trucs qui nous intéressent pas et il y’en aura inévitablement. Genre l’annonce de Diablo III et de Bungie mon cul sur la commode j’étais en train de comater alors que Drive Club j’étais le seul mec intéressé sur Terre (pendant cinq secondes.)

Trois raisons à notre connerie:

  • Parce qu’on est convaincu que ces conférences nous sont directement adressées, nous les joueurs hardcores, alors que les conférences sont d’abord dédiées aux journalistes sur place (qui feront des résumés et qui ne sont pas tous des spécialisés – beaucoup de médias généralistes, souvent), aux investisseurs, aux actionnaires et aux développeurs. Le but n’est pas de sucer la bite aux gros joueurs pendant deux heures, mais de convaincre tous les joueurs d’acheter ou de surveiller de près ce qui va débarquer.
  • Parce qu’on se chauffe avec 300 théories à la gomme et que si y’en a pas 50% de vérifiées, on est dégouté. Dégouté parce qu’on aurait aimé pouvoir dire « haha je l’avais prédit » et aussi parce qu’on a quand même des sacrés désirs qu’on aimerait bien voir exaucés (genre moi MediEvil 3 même si je sais que ok, brosse, tout ça.) Donc on est un peu frustré parce qu’on s’est fait une montagne d’un évènement qui n’a pas forcément cette prétention et qui, hélas, a les pieds sur terre.
  • Et tout simplement parce qu’on est tous les mecs relous qui savent mieux que Sony ce qui est bon pour eux. Et que, ouais hein, on saurait tous quoi faire à leur place. Mais ça c’est parce qu’on est des français râleurs donneurs de leçons et c’est ce qu’on sait faire le mieux (changez le nom de la nationalité selon votre propre nationalité parce qu’en fait c’est pas franco-français, hein.) Bref, TL;DR on saurait mieux faire de la com que Sony ou n’importe qui fait de la com. Ouais ouais.

En soit c’était une conférence loin d’être naze. En deux heures on a eu pas mal de jeu, on a eu des descriptions intéressantes et, certes, on a eu du bon gros suçage de queue en quasi permanence mais c’est de la communication et c’est comme ça que ça marche. Même si on sait que les mecs le pensent pas vraiment, on est toujours plus assuré quand on voit 40 développeurs juter sur la console que quand on les voit faire à moitié la gueule… ou même ne pas être présents du tout. Je me suis pas vraiment ennuyé mais faut dire aussi que j’en attendais rien parce que cette console putain je l’attends pas. Par contre, ouais, la prochaine console de Microsoft je suis BEAUCOUP PLUS A CRAN.

PS403.jpg

PAS DE PRIX, PAS DE CONSOLE – C’EST PAS ÉLIMINATOIRE (PAR CONTRE LA MANETTE =(.)

On a pas vu la console et on nous a pas dit le prix. Etait-ce vraiment nécessaire de le savoir dès hier soir ? Ce n’est pas comme si on avait l’E3 de toute manière dans à peine quatre mois. Et d’ailleurs, est-ce que Sony était en état de pouvoir nous montrer un design ou nous annoncer un prix ? Après le four de la PS3 à 600€ ou de la PS Vita au prix d’un rein et un poumon, il est pas illégitime de penser qu’ils vont vouloir essayer de réfléchir un chouia dessus… ou si le prix est vraiment trop fort, nous l’annoncer le plus tard possible pour qu’on ait pas trop la gueule de bois… Et je pense que Sony va aussi attendre éventuellement le prix de la prochaine Xbox et si celle-ci sortira en même temps qu’elle.

Je pense, hein.

Pour le design de la console, faudra voir, mais ça se trouve ils n’en ont pas encore de définitif. Je ne cherche pas spécialement à défendre, mais j’ai un peu de mal à voir ça comme quelque chose d’obligé. Ca peut être présenté à l’E3 ou dans un autre contexte mais on a bien compris depuis la Wii U que la console en elle-même est devenue accessoire et que le focus est maintenant sur la manette et ses capacités.

En parlant de la manette je n’aime pas la Dual Shock 4 – mais je n’ai vraiment aimé la Dual Shock. Après je peux comprendre pourquoi Sony y tient, et c’est mon goût réellement personnel, pour le coup. MAIS PLFRFRR. J’espère vraiment que l’écran tactile servira à quelque chose et est pas juste là pour faire « comme la Wii U » – comme la Sixaxis était là pour faire « comme la Wii » pour ne finalement jamais servir à RIEN. Donc voilà.

BREF

C’était intéressant et enrichissant. Je continue à m’en foutre de la PS4 mais au moins y’a des directions intéressantes et c’est pas aussi effrayant que je l’espérais. Maintenant on espère tous très fort que d’ici la sortie de la console, on aura des vraies connexions internets fiables dans notre pays parce que quand on voit les démos en stream on sent que Free va nous péter les couilles et qu’on est parti pour jouer 30 secondes entre deux « now buffering. » Enfin, c’est toujours mieux qu’en Somalie.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr