Archives quotidiennes :

Epitai Oboete Imasuka (Do you remember Epita)

Epitanime c’est ce week-end. Je le sais, tu le sais, il le sait, elle le sait, on le sait, nous le savons, vous le savent, ils le savent, elles le savent. Cette convention je l’attends un peu comme quand j’attendais Noël quand j’étais môme. Moins d’un mois avant je commence à compter les jours. Moins d’une semaine avant, je commence à compter les heures. Je dors pas vraiment la nuit avant, tout excité à l’idée d’y être. Bref, le temps d’un week-end, je redeviens un gamin de neuf ans qui a hâte de beaucoup s’amuser. Un gamin de neuf ans qui va dormir maximum dix heures en trois jours. Si il est faible. Et il ne le sera pas cette année, il va même boire des boissons de merde pour s’aider.

 

logo_epitanime

 

Dans tous les cas, c’est difficile de vraiment résumer ce que l’école EPITA signifie vraiment pour les non « initiés » du milieu. Ceux qui s’y connaissent en informatique savent que c’est une école un poil réputée dans le milieu, qui aurait fait pas mal bouger les choses dans les années 90. Pour le petit milieu otaku français, l’école est plus souvent assimilée à son association de passionnés Epitanime, et la convention qui porte du coup très logiquement le même nom. Organisée tous les ans, fréquemment à la fin du mois de mai, c’est loin d’être le principal évènement organisé par l’association, qui organise régulièrement des événements comme les Nocturnes ou bien les fameuses soirées karaoké du samedi soir, toujours dans les locaux de l’école, basée au Kremlin-Bicêtre, à trois pas et demis de la station Porte d’Italie (Tramway 3, Métro 7, tout ça.)

Commence alors mon article dont le but sera de me remémorer un peu mes différents souvenirs et expériences liés aux événements Epitanime, ce qu’ils m’ont apportés, ce dont je me souviens, etc etc. Eh, pour se chauffer pour ce week-end, c’est pas la plus mauvaise des idées! Donc attention, à partir de là c’est choupi, c’est mignon, c’est parfois un peu personnel, mais eh, c’est un blog, faites avec. Si possible.

 

Continuer la lecture de Epitai Oboete Imasuka (Do you remember Epita) 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr