Archives mensuelles : juin 2013

Néant Vert a six ans d’âge

Et voilà, six ans. 

Ah il est loin le temps où je faisais des critiques de Death Note avec un vocabulaire difficile et une grammaire pas toujours très pertinente. Aujourd’hui je fais des critiques de Psycho-Pass avec un vocabulaire primaire et une grammaire toujours pas très pertinente. Mais avec plus de lecteurs ! Et plus d’expérience !

Et j’aime les lecteurs ! Et l’expérience !

Le type a droite a les yeux qui derpent.
RANKA LEE ANNUELLE

Donc voilà que se termine la sixième année d’existence du blog, une sorte de sixième saison, en quelque sorte. La sixième saison de 24 Heures Chrono était pas terrible, par exemple, mais par contre celle de Buffy était bien. De toute façon rares sont les bonnes séries à dépasser le stade de la cinquième saison. Mais là n’est pas le plus important des débats, le fait est que non seulement ce blog continue tranquillement à vivre sa vie mais qu’en plus tout semble bien se dérouler pour lui.

Qu’est-ce que je retiendrais de cette partie 2012/2013 de l’histoire du blog ? Une certaine sérenité tout d’abord. La pression a définitivement disparue et écrire pour Néant Vert est redevenu pour moi un exercice « simple » comme aux débuts. Maintenant, aux débuts du blog je faisais tout et n’importe quoi et j’écrivais un article de maximum 300 mots tous les deux jours alors que là j’essaie d’écrire des articles plus riches et dont je peux être un peu fier. Si la pression a disparue, j’essaie néanmoins de ne pas me laisser aller et de proposer des articles un minimum pensés/amusants/riches. Et si j’aime toujours autant écrire, pour alimenter ce blog je dois au maximum essayer de trouver motivation, idée et temps libre. Ce qui n’est pas toujours simple !

Lisbeth - Sword Art Online. Par Yuihara
Lisbeth – Sword Art Online. Par Yuihara.

Continuer la lecture de Néant Vert a six ans d’âge 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Les rires et les chants (Post annuel de préparation pré Japan Expo)

Il y’a trois choses qui sont traditionnelles sur Néant Vert, et qui chaque année feront leur retour, toujours et encore: le post d’anniversaire du blog, le post du 31 décembre au soir et le post de préparation à la Japan Expo. Manque de pot, sur ces trois posts traditionnels, deux d’entre eux tombent fin juin. Eh oui, vendredi prochain c’est les six ans du blog, youhou !

Bon, présenter la Japan Expo n’est pas forcément très utile: bon gré mal gré la convention a dépassée les 200 000 visiteurs sans trop de problèmes, c’est devenu un rendez-vous phare, la SEFA – les organisateurs – se fait tellement de thunes qu’elle va AUX ETATS UNIS, et quand ils font une conférence de presse, ils finissent le lendemain dans les pages des quotidiens gratuits. La convention est devenu un… classique. Je vais pas dire le mot « mainstream » mais on y pense tous très fort. Mais pourquoi se prendre la tête sur ces questions finalement ?Pour ceux qui savent comment utiliser leurs quatre jours, les Japan Expo restent toujours des expériences éminemment sympathiques, principalement grâce au fait qu’elle permet de rencontrer des gens de qualité qui font tous le déplacement pour l’occasion. Je parle pas des invités, mais je parle des gens comme nous, comme toi.

Donc pas de surprises, l’évènement est important: comme en 2012,  en 2011, en 2010, en 2009 ou bien en 2008, je vais essayer de résumer les trucs & astuces pour préparer ce (long) week-end de quatre jours. Beaucoup d’entre vous connaissent ce dont je vais parler par coeur et ne trouverons dans cet article qu’une habile révision mise à jour, avec les principaux évènements uniques à la convention de cette année. L’idéal reste de le faire tourner aux non-initiés. Habilement. Avec subtilité.

La stratégie de Thalie l'an dernier, en un webcomic. (Cucumber Quest est ma nouvelle passion secrète.)
Résumé actuel de la situation pour une grande partie des intervenants à la convention. (Cucumber Quest est ma nouvelle passion secrète.)

L’an dernier j’allais à la JE avec l’auréole du journaliste, en l’occurrence pour le Journal du Japon (-pub- ce qui a donné, par exemple, une interview de l’auteur de Prophecy, une autre de Keiji Inafune qui a disparu du site et un compte-rendu du concert de Momoiro Clover Z que je découvrais avec délectation -pub-) mais maintenant que j’ai lâché cette casquette un peu dure à porter, et bien cette année c’est retour à la case associative, comme en 2010 et 2011. L’association Thalie fait son retour après avoir mis de coté 2012 et partagera un stand, comme le veut une sorte de tradition, avec la Brigade SOS Francophone. Le tout afin d’offrir des jeux et des projections. Et des danses.

Notez subtilement où on se trouve.
Notez subtilement où on se trouve.

Donc voilà, le planning des 4 jours du coté Thalie est sur notre blog. Evidemment, égoïstement, je vous recommande de venir chaque jour à 17h pour assister aux projections de l’AMV Déjà Vu, spin off officieux d’environ vingt minutes des AMV Enfer, qui comporte une soixantaine de sketchs inédits et… dont… euh… je suis le réalisateur. Mais vous inquiétez pas, c’est compensé par le fait qu’on m’a envoyé des vidéos de vraiment bonne qualité. Et vous savez que je peux être sévère là dessus. BON VOILA J’AI FINI POUR TOUT CE QUI EST PUB. On va passer au plus important, c’est à dire les BONS CONSEILS DE PAPA AMO. Hein quoi, comment ça j’ai pas parlé de mon tumblr à gifs ayant pour thème Japan Expo ?  Continuer la lecture de Les rires et les chants (Post annuel de préparation pré Japan Expo) 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Le BABA de la drogue (Animal Crossing New Leaf)

Animal Crossing New Leaf est donc sorti vendredi (et comme d’habitude, les Fnac l’avait deux jours à l’avance et enculaient la date de sortie officielle) et, donc, c’est un Animal Crossing quoi. Difficile d’expliquer à ceux qui n’ont jamais touchés à un des jeux de la série pourquoi la saga de chez Nintendo possède une telle attraction. J’avais personnellement joué en 2004 au volet Gamecube (qui avait été, anecdote, le premier jeu que j’avais réservé et acheté day one) et passé 3 mois dessus avant de le lâcher et de passer à des trucs plus intellectuels genre, par exemple, Metroid Prime.

Presque dix ans plus tard, et après avoir fait l’impasse sur le volet DS et le volet Wii, me voilà avec la dernière version du jeu, qui apporte nombre d’innovations (légères) et, surtout, un format particulièrement bien adapté au jeu. En fait la 3DS est juste la meilleure console sur laquelle peut sortir ce jeu. Le souci de la version Gamecube était ainsi d’être totalement offline et d’être basé sur une console de salon… et Animal Crossing n’est pas un jeu qui trouve tout son accomplissement sur une télévision. D’abord parce que c’est pas un jeu qui demande des graphismes particulièrement fous mais surtout un Animal Crossing est un jeu qui se joue pas dans des longues sessions mais qui demande, au contraire, entre un quart d’heure et une heure de jeu au joueur chaque jour. Sur une console de salon c’est infernal et le jeu passe son temps à faire des aller-retours entre la console et sa boîte, ce qui est vite barbant.

Kickstarter un pont parce que POURQUOI PAS.
Kickstarter un pont parce que POURQUOI PAS.

Par contre sur console portable ? Ca se justifie. Des petites sessions dans les transports, dans la chambre, au goûter, au salon, etc etc. D’où le gros succès de la version DS à l’époque.

Et donc la version 3DS est comme la version DS mais avec une utilisation intéressantes des capacités Internet de la console et surtout sort au moment ou tout le monde squatte tous les réseaux sociaux du monde. Du coup jamais un Animal Crossing aura attiré l’attention.

Maintenant je vais faire le point sur les quelques protips à respecter pour une utilisation optimale de l’aspect communautaire du jeu, parce que si y’a bien un truc sur lequel le jeu n’est pas bon, c’est sa capacité à être ultra floue avec les possibilités qu’il offre. Parfois il les planque, parfois il faut parler à un villageois au bon moment. Donc on va récapituler tout ce que j’ai appris ces derniers jours et qui peut vous aider à optimiser votre expérience de jeu.

Prendre des screenshots avec la console / les publier sur les réseaux sociaux depuis la console

Nintendo a remarqué au moment de la sortie du jeu au Japon que ce qui aidait le jeu à se vendre par camions entiers était les japonais qui en parlaient sur Twitter et prenaient en photo leur écran pour montrer les tas de trucs amusants qui se déroulaient dans leur partie, des villageois un peu glauques aux looks extravagants de leurs personnages en passant par les mecs qui veulent se la péter parce qu’ils ont remboursés Tom Nook en deux heures.

Du coup ils ont installés sur le jeu la possibilité de prendre des screenshots ET de les uploader directement depuis la console sur trois réseaux sociaux: Tumblr, Facebook et Twitter.

Comment prendre des screenshots du jeu ? Et bien tout simplement en pressant L + R simultanément. Le jeu prendra alors un screenshot de l’écran du haut. La photo sera également sauvegardée sur la carte SD de la console, que vous pouvez retirer et insérer dans votre PC à vous pour pouvoir récupérer facilement toutes ces images de résolution modeste.

Comment les uploader ? Appuyez sur la touche Home de votre console, allez dans le navigateur Internet intégré à la console, allez sur http//i.nintendo.net et à partir de là laissez vous guider par la page sur laquelle vous allez tomber. Il vous demandera vos identifiants Twitter/Facebook/Tumblr et vous pourrez les uploader ainsi que les accompagner d’un message de 80 caractères. A noter qu’il rajoutera automatiquement le hashtag ou le tag #ACNL si vous l’uploadez sur Twitter ou Tumblr. 

Evidemment votre console doit être connectée au net pour ça.

Echanges courtois entre moi et Concombre Masqué, normal.
Echanges courtois entre moi et Concombre Masqué, normal.

Continuer la lecture de Le BABA de la drogue (Animal Crossing New Leaf) 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Chronique AMV n°AN: Annonce AMV Déjà Vu, Madeleine, Trains, Chuunibyou, Woodkid

Eh, comment va ? Je débute cet article en annonçant que vu à quel point j’aime bien régulièrement en parler, les AMV ont leur propre catégorie sur ce blog. Avant c’était un tag, maintenant c’est une catégorie, quelle montée exponentielle!

Autrement nous sommes actuellement le 8 Juin, dans un mois a lieu la diffusion du concours AMV France comme chaque année, ce qui sera la bonne occasion de regarder des AMV de qualité en live. Je suis un peu frustré parce que j’avais eu une bonne idée pour un vrai AMV et que je m’étais mis en tête que j’allais participer cette année histoire de commencer à essayer de jouer à la marelle dans la cour des grands. J’ai échoué dans cet objectif. Mais d’une ce n’est que partie remise et de deux j’ai une bonne raison.

Car ça ne sera pas la seule chose liée aux AMV qui aura lieu sur place puisque je suis heureux de vous annoncer que sera diffusé pour la première fois à Japan Expo un spin-off de la saga AMV Enfer, subtilement nommé AMV Déjà Vu. Et c’est à ce moment-là que je fais de la pub vu que j’en suis le réalisateur.

Bande-annonce AMV Déjà Vu

Faite en quinze minutes à l’arrache:

J’ai annoncé le projet il y’a deux semaines sur le forum Asylum et Twitter. Il a déjà battu son objectif initial qui était d’avoir une vidéo de dix minutes et s’approche tranquillement de la barre des quinze minutes grâce à des contributeurs motivés et plutôt doués.  Comme il reste trois semaines de deadline, j’en profite du coup pour en parler directement ici et essayer de toucher un plus large public, si possible le public qui aime bien les AMV Hell et les AMV Enfer, qui a des idées, mais qui n’ose pas s’y lancer parce qu’il a peur d’être nul (et il devrait pas avoir peur de ça parce qu’on l’a tous été donc on va pas s’amuser à le reprocher si tel est le cas :3.)

Donc qu’est-ce que l’AMV Déjà Vu ? Quelle est sa particularité par rapport à un AMV Enfer « normal » ?

(d’ailleurs, le 3 est officiellement lancé)

Et bien, tout simplement:

– On garde les règles immuables: il faut que ce soit des mini AMV, donc avec des sources visuelles qui viennent du monde de l’animation, et il faut que ces AMV fassent grand maximum 30 secondes.

– Par contre petit changement unique à cet AMV Déjà Vu: le monteur doit impérativement utiliser une source déjà vue ou déjà entendue dans un AMV Hell ou un AMV Enfer. Ca peut être une musique, un son, une scène… C’est la seule « contrainte » et celle qui donne une petite originalité au projet (ce qui est plutôt paradoxal.) Vous pouvez donc utiliser une musique déjà utilisée sur une scène jamais vue auparavant et vice-versa. Vous pouvez même utiliser une musique déjà utilisée sur une scène déjà utilisée pour faire un gag nouveau !

Pour le reste, je vous renvoie vraiment à ce topic du forum Asylum ou j’explique les exigences techniques et les conditions d’envoi.

Et comme signalé dans la petite bande annonce, la vidéo sera diffusée une fois par jour sur le stand Thalie/SOS de Japan Expo. Je ne peux pas encore assurer une heure exacte mais ça tournera autour de la fin d’après-midi, en général.  Quant à la durée finale, là encore difficile à estimer mais ce que je peux vous assurer à l’heure actuelle c’est qu’on est trèèès proche du quart d’heure, crédits et intro comprises. Donc peut-être vingt minutes ? Peut-être UNE DEMI-HEURE ? Qui peut savoir jusqu’ou cette folie va nous mener 😀 ?

Note: j’ai fait les crédits de fin, ils sont terminés, et je suis un peu content de moi. Un vrai petit AMV de 2mn30 <3.

 

She’s Just Oblivious

 


She’s Just Oblivious (version 1.1)

  • Auteur: Silver_Moon
  • Anime: La Mélancolie de Suzumiya Haruhi
  • Musique: Skye Sweetnam – Sharada
  • Télécharger

Ok, messieurs dames, prenons une machine dans le temps et revenons en 2006. Et voilà un AMV qui m’a aidé à me lancer dans la Mélancolie de Suzumiya Haruhi, ce qui petit à petit m’a permis de m’immiscer plus profondément dans le monde de l’animation japonaise et qui a fait de moi celui que je suis aujourd’hui. Non pas que ça ait changé beaucoup de choses mais, eh, j’aurais pu rester un adolescent gamer aigri et fortement politisé tout le reste de ma vie. A la place je suis juste un grand adolescent idéaliste et pas toujours très malin. Que de transformations !

She’s Just Oblivious est donc un des AMV marquants de l’année 2006/2007. Si j’en parle maintenant, c’est pour montrer que non seulement il n’a pas spécialement vieilli mais que la simplicité de son montage reste encore aujourd’hui un exemple de très bon AMV pourtant pas spécialement « travaillé. » Je met le terme travaillé entre guillemets parce que j’ai peur de dire que Silver_Moon était un gros branlos alors que ce que je veux dire par là c’est qu’a une ère ou aujourd’hui les AMV montrés du doigt comme des exemples sont surtout des performances techniques ou le vainqueur sera celui où celle qui utilisera le mieux des super effets, des intégrations de fou ou bien même de la 3D de malade. She’s Just Oblivious n’est pas un AMV si compliqué à faire: c’est simplement un garçon qui a décidé de prendre l’ensemble de la série et de la découper de manière impeccable, sur une musique certes pas très mature mais malgré tout très fun. Le passage le plus « technique » de la vidéo, c’est Haruhi sur un fond vert vers la fin de la vidéo, et c’est la base pour un AMV Maker avancé. 

En gros She’s Just Oblivious est non seulement une réussite de rythme et d’efficacité, parvenant à rendre parfaitement hommage à l’univers des 13 premiers épisodes de la Mélancolie (à une époque ou la série était sur toutes les lèvres) mais en plus c’est un exemple d’un AMV qui a su atteindre du bout du crâne le plafond de verre entre deux styles de montage totalement différents: celui « aisé » et celui « des pros. » C’est du pur montage, sans une connaissance trop élevée des arcanes incompréhensibles et un peu effrayantes de Vegas ou Premiere. Et c’est bon.

En attendant, dites vous que quand cet AMV est sorti, Jacques Chirac était président.

Continuer la lecture de Chronique AMV n°AN: Annonce AMV Déjà Vu, Madeleine, Trains, Chuunibyou, Woodkid 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

A quoi ma team de Pokémon finit toujours invariablement par ressembler

Je matais un super medley de musiques de combat de l’univers Pokémon et pendant que je regardais tout ça d’un oeil contemplatif, je me suis mis à m’interroger sur comment j’allais gérer l’arrivée de Pokémon X & Y l’année prochaine et comment, en treize ans de jeux Pokémon, ma manière de composer mon équipe n’a, finalement, jamais changée. En bref, que je savais déjà aujourd’hui, en juin, quelle équipe j’allais plus ou moins avoir après 50h de jeu.

Et grosso merdo ça donne ça:

N°1: Le starter que je vais choisir au début du jeu

Par exemple: mon Tortank niveau 96 dans ma partie ultime de Rouge ; Mon Majaspic dans Noir ; Mon Aligatueur dans Soul Silver ; Mon Torterra dans Perle…

Bon ça je suis sûr que ça vous le fait à la plupart d’entre vous: on se débarrasse jamais vraiment de son starter. Si vous êtes froid et calculateur, oui, peut-être que vous vous débarassez de lui sans broncher, mais c’est à l’image de votre vie entière, dénuée de sentiments et de chaleurs. Moi je suis très fier de n’avoir jamais mis mon starter de coté. Pas une seule fois. Jamais.

C’est pour ça que pour moi le choix du starter a toujours été un long moment de doute, souvent longuement réfléchi bien avant la sortie du jeu. Parfois c’est plutôt simple: dans Perle & Diamant, le choix de LA MIGNONNE PETITE TORTUE était une vraie évidence quand en face on avait un énième singe de feu et une sorte de pingouin un peu tristounet. D’ailleurs le choix permanent de la MIGNONNE PETITE TORTUE était déjà à la mode dans mes nombreuses parties de Rouge & Feu. Idem dans Rubis & Saphir ou finalement l’éventualité d’avoir un putain de pokémon Eau/Sol domine un peu sur l’idée d’avoir un poussin enflammé à la con ou un pokémon plante dont j’ai juste oublié à quoi il ressemblait.

Mais il y’a des jeux ou c’est dur. Blanc & Noir: le pauvre petit Moustillon qui veut un calin et qui devient un tueur assoiffé de sang ou Vipélierre qui te regarde d’un air DÉDAIGNEUX et qui plus il évolue, plus il devient fantastiquement DÉDAIGNEUX ? Et dans Or & Argent, le crocodile joyeux ou la FLEUR ? Il faut choisir, il faut le faire vite, et il faut le faire bien.

Et là dans X & Y, ça va être quoi ?

Euh je sais pas. Les trois m’excitent pas.

Mais déjà ça sera pas le starter feu.

Parce que vous avez noté que je ne prends jamais le starter feu. Parce que moi je cherche pas à compenser.

 

Dans Pokémon Rouge/Bleu j'étais totalement #TeamErika (Illustration par Nagio)
Dans Pokémon Rouge/Bleu j’étais totalement #TeamErika (Illustration par Nagio)

 

N°2 et N°3: Deux Pokémon que je vais choper dans les deux premières heures de jeu et dont j’oserais jamais me débarasser parce que j’aurais acquis des sentiments pour eux

Par exemple: Mackogneur et Roucarnage dans Soul Silver, mon Dardargnan et mon Nidoking dans Rouge Feu, Mushana et Mastouffe dans Noir ; Grolem dans Perle et Diamant…

Ca c’est un truc qui m’arrive à CHAQUE FOIS. Je commence à faire ma team, tranquilou, je chope deux ou trois pokémon pour alimenter mon pokédex et me faire une équipe qui ne soit pas composée que d’un starter qui fait tout le boulot. Et au bout de deux heures, sans que je le sache ni ne l’anticipe, il y’a déjà deux Pokémon que je garderais à vie. Souvent un pokémon Normal et/ou Vol accompagné bien souvent du premier pokémon de type « exotique » que je rencontre. Soul Silver est l’exemple le plus évident de la chose: on me file des Poké Ball, la première chose que je pars faire avec c’est de capturer un Machoc sur la route au Nord de la route de départ. Ce Machoc je le chope à la base pour pas avoir qu’une team composée d’un Kaiminus, un Roucool et un Coxy qui passait par là. Puis petit à petit les nombreuses épreuves que nous traversons ensemble fait qu’il évolue en Machopeur, puis j’arrive à le faire évoluer assez facilement en Mackogneur, puis je me demande pourquoi je m’en débarasserais, après tout un pokémon Combat c’est pratique puis on a passé tellement de temps ensemble, il ne faudrait pas laisser ce temps partir à la poubelle comme ça.

Du coup je me retrouve avec un Mackogneur que j’ai attrapé à la base alors qu’il était niveau 3, que j’ai nourri au biberon pendant tout le jeu, qui a été présent à chaque champion d’arène, et que je ne peux plus me résoudre à abandonner alors qu’a la base je hais les Mackogneurs. 

Noir c’est quasiment identique à une seule exception prêt: dès que j’ai chopé Ponchiot, je savais que j’allais le garder toute ma vie parce que c’était un MIGNON PETIT CHIEN. Et en plus il me rappelait mon chien à moi. Puis petit à petit il a évolué pour devenir une bête de guerre qui impose silence. Messieurs dames, le meilleur Pokémon de l’Histoire, Mastouffe:

Donc j’imagine que les deux premières routes de X & Y contiennent déjà deux Pokémon que je vais garder tout le long de la partie. J’espère que y’aura des Ponchiot.

N°4: Un foutu Pokémon avec la foutue CS Vol

Par exemple:  Dodrio (!?) dans Rouge Feu ; Dracolosse dans Soul Silver puis Noir ; Artikodin dans ma partie mythique de Rouge ; Corboss dans Perle…

LA BASE QUOI. Je suis le mec le plus flemmard du monde dans les RPG et si un jeu me propose la possibilité de me téléporter ou quoi que ce soit d’autre… bah je vais le faire. Partout. Tout le temps. Alors forcément cela implique d’avoir toujours sur moi un pokémon capable de voler et utiliser la CS, ce dont je m’assure naturellement qu’il soit en même temps compétitif, utilisable en combat, et capable de botter quelques culs de manière simple et aisée. Et si possible plaisant à utiliser. Donc souvent mon premier challenge au cours de ma partie est d’identifier, trouver et capturer le Pokémon le plus adapté à cette description.

Ce qui est plus facile à dire qu’a faire parce que les Pokémon Vol cools c’est pas si répandu que ça ! Et je dis ça alors que mes goûts en matière de Pokémon en sont pas forcément ultra fameux: oui, j’avais un Dodrio dans ma team de Rouge Feu et oui il bottait des culs au Conseil des 4. Parfaitement, oui, un DODRIO. Souvent je finis par essayer de dégoter un Corboss (parce que putain c’est Jean Moulin en Pokémon) puis j’abandonne et j’en trouve un autre. Le seul vrai Corboss que j’aurais jamais eu, il aura été dans Perle. Ce qui est un peu du gâchis parce que c’est, derrière Saphir que j’ai juste abandonné au bout de 35h d’ennui, le Pokémon auquel j’ai le moins joué.

(Ce qui implique quand même environ 55h.)

(Ce qui est autant que mon temps de jeu sur Fire Emblem Awakening en un mois.)

(Oh shit.)

Note à moi-même: penser à essayer de maxer un Xatu dans X&Y parce qu'il est cool ce Pokémon. (Illustration par Tetsuko)
Note à moi-même: penser à essayer de maxer un Xatu dans X&Y parce qu’il est cool ce Pokémon. (Illustration par Tetsuko)

N°5: Un Pokémon Eau (et ce même si j’ai pris un starter Eau)

Par exemple: Hypocéan dans Noir ; Amonistar dans Soul Silver et Rouge Feu…

Pourquoi toujours avoir un pokémon Eau sur soi, voire même deux Pokémon Eau sur soi ? Déjà, oui, il y’a la CS Surf qui est indispensable en toutes circonstances à la fois pour l’exloration et aussi parce que, eh, c’est une bonne attaque. Du coup oui c’est le pokémon qui a la capacité… MAIS PAS TOUJOURS. De manière peu surprenante, ce slot est souvent occupé par un Amonita puis un Amonistar pour des raisons absolument pas liées à mon pseudonyme Internet, non, hein, psst. Mais parfois j’y case juste des pokémon Eau qui me font kiffer. Et il y’en a beaucoup parce que, de manière là aussi peut-être peu surprenante, l’Eau est mon type préféré dans le jeu et quand j’étais môme je me voyais en tant que maître d’arène de cette catégorie. Genre le mec qui aurait remplacé Ondine une fois celle-ci ennuyée par son boulot qu’on peut à résumer à « se poser dans une arène toute la journée et attendre qu’un type se ramène. » J’aurais eu un Amonita, un Staross, un Tortank, un Lamantine, un Crustabri et puis peut-etre un deuxième Lamantine parce que LAMANTINE BANDE DE FILS DE TUPES. 

Donc bref, je reviens toujours à mes origines de natif du signe Poissons à un moment et à un autre: Pokémon Eau. POKEMON EAU POUR TOUT LE MONDE. HOURRAY.

N°6: Un slot ou 300 Pokémon différents vont se succéder car je vais pas savoir qui je veux mettre et je veux pas en virer un des cinq autres

Souvent un Pokémon que j’estime original et, du coup, imprévisible. J’ai ainsi passé au moins trois heures de ma vie, par exemple, à essayer de caser un Grotadmorv dans ma team de Soul Silver juste pour le fun d’avoir un Grotadmorv dans ma team. Puis j’ai laché en croisant un Malosse en me disant qu’un Démolosse ça pourrait être cool à maxer. Puis non, j’ai à nouveau laissé tomber et je me suis dis qu’un Ecremeuh ça le ferait. Puis je crois que là j’ai laché pour juste mettre une pute à CS et juste maxer les cinq autres. Dans Noir, je suis le mec qui a essayé de dresser un de ces foutus pokémon en forme de chandelier avant de me rendre compte que, putain, non, stop.

Oui parce qu’il est évident que le sixième slot, avant la ligue Pokémon, il est réservé pour la pute à CS. C’est à dire le pokémon qui a Force, Coupe, Flash voire Surf et qui sera jamais utilisé en combat parce que souvent c’est un Rattata niveau 6 ou une connerie dans le genre.

 

Ok j'avoue: Kotone est la seule fois ou j'ai choisi l'avatar féminin. Mais qui peut résister à ce CHAPEAU ? Et en plus elle est doublée par une super doubleuse dans l'anime. (Illustration par Nokisita)
Ok j’avoue: Kotone est la seule fois ou j’ai choisi l’avatar féminin. Mais qui peut résister à ce CHAPEAU ? Et en plus elle est doublée par une super doubleuse dans l’anime. (Illustration par Nokisita)

 

Addendum: Animal Crossing sort la semaine prochaine, ce qui me laisse le temps de finir de débloquer tous les dialogues de soutien de Fire Emblem Awakening avant de peut-être vraiment essayer de faire une nouvelle partie ou j’essayerais de me mettre sérieusement à la gestion des techniques et statistiques de mes preux aventuriers. Et un exemplaire de Devil Survivor 2 qui m’est personnellement adressé est arrivé hier matin à Francfort, Allemagne. En fait j’ai le droit de m’en foutre de la Xbox One et de la PS4 vu qu’il semblerait que, tel que c’est parti, je suis condamné à rester bloqué à ma 3DS pour l’éternité. Et dire que y’a deux ans tout le monde se foutait de la gueule des ventes de la console et sa ludothèque soi-disante merdique, que c’était la fin de Nintendo etc etc.

Huh.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr