Archives quotidiennes :

A quoi ma team de Pokémon finit toujours invariablement par ressembler

Je matais un super medley de musiques de combat de l’univers Pokémon et pendant que je regardais tout ça d’un oeil contemplatif, je me suis mis à m’interroger sur comment j’allais gérer l’arrivée de Pokémon X & Y l’année prochaine et comment, en treize ans de jeux Pokémon, ma manière de composer mon équipe n’a, finalement, jamais changée. En bref, que je savais déjà aujourd’hui, en juin, quelle équipe j’allais plus ou moins avoir après 50h de jeu.

Et grosso merdo ça donne ça:

N°1: Le starter que je vais choisir au début du jeu

Par exemple: mon Tortank niveau 96 dans ma partie ultime de Rouge ; Mon Majaspic dans Noir ; Mon Aligatueur dans Soul Silver ; Mon Torterra dans Perle…

Bon ça je suis sûr que ça vous le fait à la plupart d’entre vous: on se débarrasse jamais vraiment de son starter. Si vous êtes froid et calculateur, oui, peut-être que vous vous débarassez de lui sans broncher, mais c’est à l’image de votre vie entière, dénuée de sentiments et de chaleurs. Moi je suis très fier de n’avoir jamais mis mon starter de coté. Pas une seule fois. Jamais.

C’est pour ça que pour moi le choix du starter a toujours été un long moment de doute, souvent longuement réfléchi bien avant la sortie du jeu. Parfois c’est plutôt simple: dans Perle & Diamant, le choix de LA MIGNONNE PETITE TORTUE était une vraie évidence quand en face on avait un énième singe de feu et une sorte de pingouin un peu tristounet. D’ailleurs le choix permanent de la MIGNONNE PETITE TORTUE était déjà à la mode dans mes nombreuses parties de Rouge & Feu. Idem dans Rubis & Saphir ou finalement l’éventualité d’avoir un putain de pokémon Eau/Sol domine un peu sur l’idée d’avoir un poussin enflammé à la con ou un pokémon plante dont j’ai juste oublié à quoi il ressemblait.

Mais il y’a des jeux ou c’est dur. Blanc & Noir: le pauvre petit Moustillon qui veut un calin et qui devient un tueur assoiffé de sang ou Vipélierre qui te regarde d’un air DÉDAIGNEUX et qui plus il évolue, plus il devient fantastiquement DÉDAIGNEUX ? Et dans Or & Argent, le crocodile joyeux ou la FLEUR ? Il faut choisir, il faut le faire vite, et il faut le faire bien.

Et là dans X & Y, ça va être quoi ?

Euh je sais pas. Les trois m’excitent pas.

Mais déjà ça sera pas le starter feu.

Parce que vous avez noté que je ne prends jamais le starter feu. Parce que moi je cherche pas à compenser.

 

Dans Pokémon Rouge/Bleu j'étais totalement #TeamErika (Illustration par Nagio)
Dans Pokémon Rouge/Bleu j’étais totalement #TeamErika (Illustration par Nagio)

 

N°2 et N°3: Deux Pokémon que je vais choper dans les deux premières heures de jeu et dont j’oserais jamais me débarasser parce que j’aurais acquis des sentiments pour eux

Par exemple: Mackogneur et Roucarnage dans Soul Silver, mon Dardargnan et mon Nidoking dans Rouge Feu, Mushana et Mastouffe dans Noir ; Grolem dans Perle et Diamant…

Ca c’est un truc qui m’arrive à CHAQUE FOIS. Je commence à faire ma team, tranquilou, je chope deux ou trois pokémon pour alimenter mon pokédex et me faire une équipe qui ne soit pas composée que d’un starter qui fait tout le boulot. Et au bout de deux heures, sans que je le sache ni ne l’anticipe, il y’a déjà deux Pokémon que je garderais à vie. Souvent un pokémon Normal et/ou Vol accompagné bien souvent du premier pokémon de type « exotique » que je rencontre. Soul Silver est l’exemple le plus évident de la chose: on me file des Poké Ball, la première chose que je pars faire avec c’est de capturer un Machoc sur la route au Nord de la route de départ. Ce Machoc je le chope à la base pour pas avoir qu’une team composée d’un Kaiminus, un Roucool et un Coxy qui passait par là. Puis petit à petit les nombreuses épreuves que nous traversons ensemble fait qu’il évolue en Machopeur, puis j’arrive à le faire évoluer assez facilement en Mackogneur, puis je me demande pourquoi je m’en débarasserais, après tout un pokémon Combat c’est pratique puis on a passé tellement de temps ensemble, il ne faudrait pas laisser ce temps partir à la poubelle comme ça.

Du coup je me retrouve avec un Mackogneur que j’ai attrapé à la base alors qu’il était niveau 3, que j’ai nourri au biberon pendant tout le jeu, qui a été présent à chaque champion d’arène, et que je ne peux plus me résoudre à abandonner alors qu’a la base je hais les Mackogneurs. 

Noir c’est quasiment identique à une seule exception prêt: dès que j’ai chopé Ponchiot, je savais que j’allais le garder toute ma vie parce que c’était un MIGNON PETIT CHIEN. Et en plus il me rappelait mon chien à moi. Puis petit à petit il a évolué pour devenir une bête de guerre qui impose silence. Messieurs dames, le meilleur Pokémon de l’Histoire, Mastouffe:

Donc j’imagine que les deux premières routes de X & Y contiennent déjà deux Pokémon que je vais garder tout le long de la partie. J’espère que y’aura des Ponchiot.

N°4: Un foutu Pokémon avec la foutue CS Vol

Par exemple:  Dodrio (!?) dans Rouge Feu ; Dracolosse dans Soul Silver puis Noir ; Artikodin dans ma partie mythique de Rouge ; Corboss dans Perle…

LA BASE QUOI. Je suis le mec le plus flemmard du monde dans les RPG et si un jeu me propose la possibilité de me téléporter ou quoi que ce soit d’autre… bah je vais le faire. Partout. Tout le temps. Alors forcément cela implique d’avoir toujours sur moi un pokémon capable de voler et utiliser la CS, ce dont je m’assure naturellement qu’il soit en même temps compétitif, utilisable en combat, et capable de botter quelques culs de manière simple et aisée. Et si possible plaisant à utiliser. Donc souvent mon premier challenge au cours de ma partie est d’identifier, trouver et capturer le Pokémon le plus adapté à cette description.

Ce qui est plus facile à dire qu’a faire parce que les Pokémon Vol cools c’est pas si répandu que ça ! Et je dis ça alors que mes goûts en matière de Pokémon en sont pas forcément ultra fameux: oui, j’avais un Dodrio dans ma team de Rouge Feu et oui il bottait des culs au Conseil des 4. Parfaitement, oui, un DODRIO. Souvent je finis par essayer de dégoter un Corboss (parce que putain c’est Jean Moulin en Pokémon) puis j’abandonne et j’en trouve un autre. Le seul vrai Corboss que j’aurais jamais eu, il aura été dans Perle. Ce qui est un peu du gâchis parce que c’est, derrière Saphir que j’ai juste abandonné au bout de 35h d’ennui, le Pokémon auquel j’ai le moins joué.

(Ce qui implique quand même environ 55h.)

(Ce qui est autant que mon temps de jeu sur Fire Emblem Awakening en un mois.)

(Oh shit.)

Note à moi-même: penser à essayer de maxer un Xatu dans X&Y parce qu'il est cool ce Pokémon. (Illustration par Tetsuko)
Note à moi-même: penser à essayer de maxer un Xatu dans X&Y parce qu’il est cool ce Pokémon. (Illustration par Tetsuko)

N°5: Un Pokémon Eau (et ce même si j’ai pris un starter Eau)

Par exemple: Hypocéan dans Noir ; Amonistar dans Soul Silver et Rouge Feu…

Pourquoi toujours avoir un pokémon Eau sur soi, voire même deux Pokémon Eau sur soi ? Déjà, oui, il y’a la CS Surf qui est indispensable en toutes circonstances à la fois pour l’exloration et aussi parce que, eh, c’est une bonne attaque. Du coup oui c’est le pokémon qui a la capacité… MAIS PAS TOUJOURS. De manière peu surprenante, ce slot est souvent occupé par un Amonita puis un Amonistar pour des raisons absolument pas liées à mon pseudonyme Internet, non, hein, psst. Mais parfois j’y case juste des pokémon Eau qui me font kiffer. Et il y’en a beaucoup parce que, de manière là aussi peut-être peu surprenante, l’Eau est mon type préféré dans le jeu et quand j’étais môme je me voyais en tant que maître d’arène de cette catégorie. Genre le mec qui aurait remplacé Ondine une fois celle-ci ennuyée par son boulot qu’on peut à résumer à « se poser dans une arène toute la journée et attendre qu’un type se ramène. » J’aurais eu un Amonita, un Staross, un Tortank, un Lamantine, un Crustabri et puis peut-etre un deuxième Lamantine parce que LAMANTINE BANDE DE FILS DE TUPES. 

Donc bref, je reviens toujours à mes origines de natif du signe Poissons à un moment et à un autre: Pokémon Eau. POKEMON EAU POUR TOUT LE MONDE. HOURRAY.

N°6: Un slot ou 300 Pokémon différents vont se succéder car je vais pas savoir qui je veux mettre et je veux pas en virer un des cinq autres

Souvent un Pokémon que j’estime original et, du coup, imprévisible. J’ai ainsi passé au moins trois heures de ma vie, par exemple, à essayer de caser un Grotadmorv dans ma team de Soul Silver juste pour le fun d’avoir un Grotadmorv dans ma team. Puis j’ai laché en croisant un Malosse en me disant qu’un Démolosse ça pourrait être cool à maxer. Puis non, j’ai à nouveau laissé tomber et je me suis dis qu’un Ecremeuh ça le ferait. Puis je crois que là j’ai laché pour juste mettre une pute à CS et juste maxer les cinq autres. Dans Noir, je suis le mec qui a essayé de dresser un de ces foutus pokémon en forme de chandelier avant de me rendre compte que, putain, non, stop.

Oui parce qu’il est évident que le sixième slot, avant la ligue Pokémon, il est réservé pour la pute à CS. C’est à dire le pokémon qui a Force, Coupe, Flash voire Surf et qui sera jamais utilisé en combat parce que souvent c’est un Rattata niveau 6 ou une connerie dans le genre.

 

Ok j'avoue: Kotone est la seule fois ou j'ai choisi l'avatar féminin. Mais qui peut résister à ce CHAPEAU ? Et en plus elle est doublée par une super doubleuse dans l'anime. (Illustration par Nokisita)
Ok j’avoue: Kotone est la seule fois ou j’ai choisi l’avatar féminin. Mais qui peut résister à ce CHAPEAU ? Et en plus elle est doublée par une super doubleuse dans l’anime. (Illustration par Nokisita)

 

Addendum: Animal Crossing sort la semaine prochaine, ce qui me laisse le temps de finir de débloquer tous les dialogues de soutien de Fire Emblem Awakening avant de peut-être vraiment essayer de faire une nouvelle partie ou j’essayerais de me mettre sérieusement à la gestion des techniques et statistiques de mes preux aventuriers. Et un exemplaire de Devil Survivor 2 qui m’est personnellement adressé est arrivé hier matin à Francfort, Allemagne. En fait j’ai le droit de m’en foutre de la Xbox One et de la PS4 vu qu’il semblerait que, tel que c’est parti, je suis condamné à rester bloqué à ma 3DS pour l’éternité. Et dire que y’a deux ans tout le monde se foutait de la gueule des ventes de la console et sa ludothèque soi-disante merdique, que c’était la fin de Nintendo etc etc.

Huh.

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr