Archives mensuelles : juillet 2013

Dangan Ronpa – Vivre et laisser mourir

Popularisé ces derniers mois par la sortie simultanée de l’adaptation animée, d’un patch anglais pour le jeu original et de l’annonce d’une sortie officielle en 2014 en Europe et aux Etats Unis de la version PS Vita du jeu, Danganronpa n’est pourtant pas un jeu ultra récent puisqu’il est sorti il y’a trois ans au Japon, ce qui équivaut de nos jours à une éternité dans le monde du jeu vidéo. Mais ce n’est pas une nouveauté puisque certains jeux japonais ont le droit à une seconde vie occidentale – voire même une troisième vie dans le cas de certains titres comme Persona 4, que la ludothèque désertique de la Vita a permis de briller aux yeux des joueurs européens.

De mon coté, la découverte s’est faite, comme je l’ai raconté il y’a une semaine, via l’adaptation animée qui m’avait tout de suite convaincue. Attiré par cet univers haut en couleur et par ce concept de survival game mixé aux canons de la littérature du whodunnit, j’ai laché l’idée d’attendre une semaine entre chaque épisode après avoir vu l’épisode 2 et je me suis jeté sur le jeu et son patch. Après environ vingt heures de jeu, je l’ai terminé, et voilà que je viens en parler plus longuement.

Et oui, c'est la vie
Et oui, c’est la vie

Scénario simple: 15 « super étudiants » pensent commencer leur premier jour dans une école réservée aux élites mais s’évanouissent tous dès leur premier pas dans l’établissement. Quand ils se réveillent, ils découvrent qu’ils ne peuvent pas sortir: les fenêtres sont recouvertes par des plaques de métal et la porte d’entrée par une gigantesque porte blindée. Et très vite on leur signale qu’ils doivent jouer un jeu: si quelqu’un veut sortir de l’école, alors il doit tuer quelqu’un et ne pas se faire prendre. Il se fait prendre ? Il est exécuté. Il parvient à ne pas être accusé ? Il sort de l’école et tous les autres sont exécutés. Oh bah ça.

Evidemment tout ne se limite pas à ça: l’académie en elle-même cache de nombreux mystères et personne ne sait vraiment comment tout ce jeu a pu être mis en place, et pourquoi personne ne vient les aider… Il va falloir là aussi faire quelques recherches..

D’un point de vue gameplay là aussi le jeu est très simple et divisé en trois actes distincts.

La première partie de chaque chapitre vous autorisera à vous balader librement dans l’école, à fouiller les environs à la recherche de médaille que vous pouvez utiliser pour débloquer des objets débiles et surtout à discuter avec vos camarades afin d’augmenter vos points de relation avec eux, afin d’en savoir plus sur leur background et débloquer des bonus divers et variés.

La seconde partie sera celle qui suivra les inévitables meurtres et là il vous faudra fouiller les décors, la scène du crime, discuter avec les éventuels témoins et assistants… On est là très proche des phases investigation d’Ace Attorney en beaucoup moins chaud parce que le jeu te prend un peu par la main donc ça va.

Enfin la troisième phase est l’inévitable procès, et là ça va devenir plus compliqué de tout décrire car beaucoup de gameplay différents entrent en jeu: pointer littéralement à l’aide d’une cible les éventuelles contradictions, des jeux de rythme, des questions à choix multiple, reconstruire une timeline à l’aide de cases de manga… Ca varie beaucoup et là on est carrément trèèès loin d’Ace Attorney. Oh et à la fin du procès, quelqu’un meurt de manière exotique.

Le jeu exige de littéralement tirer sur les contradictions
Donc là voilà une contradiction évidente: « tué sans avoir combattu » mais on a la preuve que y’a eu de la bagarre, alors voilà Chihiro, on t’aime bien, mais la vérité doit être rétablie à coup de balles.

Le jeu est divisé en plusieurs chapitres, chaque chapitre réutilisant ce même schéma de déroulement, avec parfois quelques twists, mais rien de bien important. Le plus important à retenir c’est que des gens meurent, que les coupables laissent toujours des indices derrière eux, et que bien souvent vous aurez quelques soupçons avant le procès mais que, comme dans Ace Attorney, celui-ci sera nécessaire pour connecter les liens entre eux et avoir l’assurance de désigner le coupable. Le jeu se plaira souvent à vous faire soupçonner trois ou quatre personnes différentes consécutivement tandis que le vrai coupable sera gardé hors des projecteurs.

Le jeu est donc finalement semblable à des montagnes russes: chaque début de chapitre vous remettra dans un état d’esprit positif et chaleureux, à interagir avec des personnages excentriques et attachants. Puis y’en a un qui se fera buter histoire de vous rappeler d’où vous venez, et ça sera à votre cerveau de s’activer, de se remettre à soupçonner tout le monde et de voir un de vos petits camarades se révéler être plus corrompu que prévu, et mourir de manière cruelle mais amusante. Le terme « amusant » étant ici laissé à l’interprétation de chacun.

Et dans tous les cas, le jeu parvient à se réveler extrêmement addictif, ce qui est un excellent point. Maintenant, comme toutes les addictions, il n’y a pas que des bons cotés…

Continuer la lecture de Dangan Ronpa – Vivre et laisser mourir 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Chronique AMV n°AO: Concours Japan Expo AMV France

Allez, ce soir je dis non à la procrastination. Rapide bilan personnel du concours international d’AMV France, avec présentation de mon top 3 personnel et du vainqueur. Pourquoi ce concours en particulier ? Parce qu’il est bien chaque année. C’est là qu’en 2008 j’avais découvert le support en me baladant un peu par hasard, en découvrant des trucs comme Sfrizzomania ou des auteurs comme Nostromo. C’est l’assurance de passer une heure et quart à regarder des bons trucs même si cette année encore j’ai été poissard: le samedi je me suis planté dans l’heure et je suis arrivé une heure en retard (alors que le stand Thalie était juste à coté, c’est à dire que j’ai genre zéro excuses) et le dimanche je devais assurer une activité, ce qui m’a fait paumer une demi-heure. Enfin j’ai pu voir les résultats, à défaut de pouvoir voter.

Enfin de base c’est surtout l’occasion de voir les clippeurs français les plus cools à l’oeuvre vu que, finalement, malgré la présence du mot « international », les amv makers étrangers sont de moins en moins présents au fil du temps. Eh, faut dire que par rapport à l’Akross (par exemple), c’est difficile de lutter.

Allez, c’est parti. Donc on va commencer par mon préféré, direct:

 

Soul Recovery

 


Soul Recovery

Auteur: Okill
Musique: Imagine Dragons – Radioactive
Anime utilisé: La Mélancolie de Suzumiya Haruhi, la Disparition de Suzumiya Haruhi
Place finale: 2e

Télécharger

Dire que la Disparition de Suzumiya Haruhi inspire les amv-makers est un euphémisme. Depuis sa sortie en Blu Ray début 2011, nombreux sont les personnes s’étant essayées à l’exercice d’utiliser l’anime et sa technique somptueuse pour produire nombre d’AMV de qualité variées. Après 2 ans de surexploitation, on commence même, finalement, à en avoir assez marre. Un peu comme Cinq Centimètres par Seconde ou même la saga des Monogatari. Trop vu, trop utilisé. Donc utiliser du Haruhi devient risqué. Le bon coté c’est que du coup nos exigences augmentent et que par conséquent on sait immédiatement quand un clip est bon.

Soul Recovery est mon premier incontestable de ce concours. Il y’a beaucoup de choses à complimenter mais je tiens vraiment à signaler l’excellent montage, qui brille par sa discrétion. L’auteur a évité de faire son poseur, de cumuler les effets inutiles qui vielleront mal. Il a évidemment rajouté plein de choses, s’est amusé à faire des intégrations, à tripatouiller la colométrie, à insérer des éléments d’autres séries comme les papillons d’Umineko. Mais au final ça reste un montage clair et limpide, qui raconte une histoire qu’on comprend dès la première vision.

Je parlais dans la chronique AMV précédente de She’s Just Oblivious. Un AMV qui fêtait ses 7 ans et qui avait réussi à ne pas prendre une ride grâce à la simplicité de son montage. Il est probable que Soul Recovery soit l’équivalent « sérieux » d’un She’s Just Oblivious plus « fun. » Et utiliser du Imagine Dragons est une bonne chose, en général. Bref, mon coup de coeur, et quelques frissons lors de la diffusion sur place.

Continuer la lecture de Chronique AMV n°AO: Concours Japan Expo AMV France 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Psycho-Pass – And Cyber Justice for All

La case noitaminA est un point de repère du passionné d’animation japonaise. Ce créneau, diffusé tard dans la nuit du jeudi au vendredi sur la chaîne Fuji TV, se veut depuis 2005 comme une exhibition d’ouvrages animés parfois soignés, souvent intelligents, toujours destiné à un public « adulte. » L’idée initiale était ainsi de faire disparaître l’idée qui voulait que l’animation soit juste pour les enfants, les ados ou les adultes otakus attardés. On y trouve donc des titres comme Honey & Clover, comme Nodame Cantabile, comme Mononoke, comme Tatami Galaxy, comme Ano Hana, comme Usagi Drop ou même comme Silver Spoon cette saison. Mais plus récemment on y a aussi trouvé des titres comme Black Rock Shooter, Guilty Crown ou Robotics Notes qui ont tous trois comme similarités d’être des profondes déceptions remplies d’immaturité. Ouch !

Pourquoi commencer mon article par vous parler de cette case ? Parce que l’anime dont je vais vous parler en faisait partie à la fin de l’année dernière et que, en fait, je savais pas comment commencer mon article. Dans tous les cas, son sujet est donc Psycho-Pass.

Voici votre héroïne, Akane. Ses passions sont d'avoir des cernes sous les yeux, d'être blasée et d'être idéaliste dans le monde le plus cynique de l'histoire du Japon.
Voici votre héroïne, Akane. Ses passions sont d’avoir des cernes sous les yeux, d’être blasée et d’être idéaliste dans le monde le plus cynique de l’histoire du Japon.

Écrit par Urobuchi Gen (Saya no Uta, Requiem for Phantom, Fate/Zero, Puella Magi Madoka Magica) et réalisé par le studio IG (Ghost in the Shell pour le cool, Guilty Crown pour le beaucoup moins), Psycho-Pass est donc un anime de science-fiction situé dans le Japon de 2112, une date qui n’est peut-être pas un hasard compte tenu des sujets abordés par l’anime. En effet, là ou la chanson 2112 parlait d’un monde contrôlé par des ordinateurs et où les arts étaient devenus interdits car responsables de la corruption de l’humanité, dans Psycho-Pass on nous parle d’un Japon qui s’est enfermé sur lui-même, fier d’être devenu autonome, et dont chaque citoyen est contrôle par un ordinateur nommé Sibyl, qui peut détecter facilement à l’aide de ses caméras omniprésentes équipées de senseurs l’état de stress de celui-ci. Chaque citoyen du pays se voit en contre partie assuré d’être tenu par la main toute la vie puisque l’ordinateur déduit à sa place quel est le travail qui lui serait le plus adapté pour le lui donner clé en main pour tout le reste de sa vie. Mais attention à son niveau de stress ! Si celui-ci est trop haut, on vous demandera d’aller suivre une thérapie ! D’ailleurs, plus vous risquez potentiellement de commettre un crime, plus votre Psycho-Pass augmente. Si celui dépasse un certain seul: thérapie. Si vraiment vous débordez: risque d’exécution immédiate.

En bref, le pays s’occupe de tout pour votre bonheur, et faites très attention à ne pas chercher le bonheur ailleurs… ou à être malheureux.

C’est dans cet univers très Orwellien (quitte à sortir un auteur de science fiction qui a attaqué le sujet de la société omniprésente, autant sortir le plus usité) qu’on suit les aventures d’Akane, jeune inspectrice au sein de la police, qui doit élucider les quelques rares meurtres qui touchent la société. Pour cela elle est aidée par un petit groupe de personnages nommés les Enforcers qui ont la particularité d’avoir un Psycho-Pass qui devrait normalement les foutre en thérapie pour le reste de leur vie.. mais sont du coup, paradoxalement, les seuls capables de pouvoir agir à la place des inspecteurs, puisque ceux-ci risquent de faire passer leur Psycho-Pass dans le rouge à force d’enquêter et de se prendre la tête avec ça. Travailler dans la police est un métier malheureux, surprise !

Donc voilà premier épisode, Akane découvre son boulot… en abattant un mec grâce à son beau flingue futuriste.  Mais abattre du genre « en lui faisant exploser les boyaux partout dans une salle, aspergeant au passage une fille prise en otage et qui, sous le choc, voit elle aussi son Psycho Pass péter un cable. » Joyeux !

Commence alors 22 épisodes de cauchemar urbain dans une société censée être parfaite. Bon le terme de cauchemar est fort mais, eh, Akane va manger quelques traumatismes dans la face et, comme c’est écrit par Urobuchi, des gens vont mourir. Plein.

Continuer la lecture de Psycho-Pass – And Cyber Justice for All 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Super Duper Summer

Il était un temps encore pas si lointain, genre y’a trois ans, où je matais BEAUCOUP d’animes. Vous pouvez aller voir, y’a des preuves. J’ai depuis appris à réduire ma consommation… et de passer à d’autres drogues. Enfin bref, cette saison animée estivale est sans doute la saison pour laquelle j’ai le plus d’attention depuis un petit paquet de temps, peut-être le printemps 2011. C’est dire si ça remonte. En effet c’est pas moins de six ou sept premiers épisodes que j’ai regardé pour quasiment autant de séries que je compte suivre. Ce qui est un peu inattendu vu que déjà j’ai du mal à suivre UN anime « en direct » alors SIX OU SEPT je sais pas comment je vais faire. J’imagine que je vais devoir me laisser me noyer.

Mais parlons donc de ces animes, tiens donc, pourquoi je vais les mater, si je les conseille, tout ça. Le stuff de blogueur habituel.

Monokuma, ou quand Teddie de Persona 4 pète un câble et devient Béatrice.
Monokuma, ou quand Teddie de Persona 4 pète un câble et devient Béatrice.

La claque la plus évidente pour moi  ? La découverte du jeu Danganronpa avec son adaptation animée par le studio Lerche, nommée donc subtilement Danganronpa the Animation. J’ai maté les deux épisodes de l’anime, j’ai réfléchi trois heures et puis je me suis dit que non j’en avais marre d’attendre l’épisode suivant et que j’allais me faire le jeu immédiatement surtout que, cool, un patch anglais pour lui est sorti il y’a genre moins d’un mois. Vous savez avec quelle autre oeuvre j’ai eu le même réflexe il y’a quatre ans quasiment jour pour jour ? Umineko no Naku Koro Ni. J’avais maté les deux premiers épisodes de l’anime et j’avais décidé qu’attendre une semaine entre chaque épisode allait me péter les couilles, j’ai chopé les 4 premiers épisodes alors fraîchement traduits par une équipe amateur et ROULEZ JEUNESSES C’ETAIT L’AMOUR DE MA VIE.

Danganronpa c’est donc à la base un jeu sorti sur PSP qui propose une histoire simple: 15 « super étudiants » sont enfermés dans une académie et le seul moyen pour eux d’en sortir c’est de tuer un de leur petits camarades et faire en sorte que personne ne sache qui était le coupable. Mécanique simple: un meurtre a lieu, un procès se tient, les survivants doivent voter pour qui leur apparaît le plus coupable et le verdict tombe. Le coupable est démasqué ? Il est exécuté d’une manière que TVTropes a résumé par « Cruel and Unusual Punishment. » Les mecs se foirent et choisissent le mauvais ? Le coupable peut sortir et tous les autres survivants sont butés. MIND GAME.

J’ai résumé donc ça par une fusion simple: Mirai Nikki pour l’aspect survival game et les personnages bien over the top, Umineko pour l’ambiance gore et la volonté de décortiquer un peu le genre littéraire du whodunnit et autres histoires de meurtres et enfin Phoenix Wright pour les phases d’investigations et de procès. Un combo qui n’est pas déplaisant !

Danganronpa c’est donc quinze personnages ULTRA SÉDUISANTS puisqu’assumés comme des caricatures toutes plus extrêmes les unes que les autres, le tout avec une patte graphique originale et un univers extrêmement unique. En plus de cela il arrive scénaristiquement à nous offrir des rebondissements extrêmement crédibles et qui nous impliquent rapidement. C’est difficile d’en dire beaucoup plus car là je n’en suis qu’au deuxième chapitre du jeu (avec un de mes persos préférés qui se fait buter de manière radicale et sans que le jeu me prévienne) mais le potentiel est là et il est énorme. Mais si vous n’êtes pas motivés par faire le jeu, alors ne vous inquiétez pas, l’anime se montre être une très bonne adaptation… pour l’instant. Là encore tout peut se barrer en couilles mais franchement, ces deux premiers épisodes mettent clairement en confiance. Et, ah, ce générique d’ouverture et son petit rap très Persona 3 dans l’esprit. Dur de pas résister <3.

Continuer la lecture de Super Duper Summer 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

Japan Expo 2013 – Go Kindergarten

Donc voilà, 14e impact de Japan Expo, c’est terminé. Je me suis rendu compte après la convention que c’était déjà ma huitième Japan Expo. Dans ce parc des expositions de Villepinte désormais immuable, avec son hall 5 utilisé à moitié en 2006, à lequel un autre hall s’est adjoint en 2008, puis un autre en 2010… Bon je vais pas vous faire l’historique, ça sert à rien, le plus important c’est que cette Japan Expo 2013 s’est terminée et que c’était… je sais pas… Je sors du week-end avec un plat sentiment d’indifférence plutôt ennuyeux.

Maintenant avec deux fois plus d'Animal Crossing !
Maintenant avec deux fois plus d’Animal Crossing !

Indifférent pourquoi ? Déjà le fait que je sois francilien aide beaucoup à prendre un certain recul sur Japan Expo. Pour moi Japan Expo était jusqu’a encore l’année dernière un de ces rares moments annuels où je faisais le déplacement depuis ma Province pour passer du temps avec des gens que j’appréciais mais que je voyais peu puisque pas un seul n’était caennais. Japan Expo avait donc cet aspect un peu exceptionnel et était au centre de mon agenda personnel chaque année. Beaucoup d’attentes et d’excitation. Maintenant ? Je suis francilien donc on va dire que je ne vais plus à Japan Expo pour voir des gens que, pour beaucoup, je vois désormais régulièrement. Malaise !

En outre j’étais cette année à Japan Expo en tant que staff de l’association Thalie, qui partageait un stand avec la Brigade SOS. Comme en 2010 & 2011, donc. L’an dernier j’avais cette petite excitation d’y être en tant que journaliste (et le regret de pas pouvoir assister aux 4 jours) ce qui était relativement impeccable pour profiter de la convention puisqu’être journaliste sur place c’est souvent avoir un planning un peu serré pour peu que tu couvres plein de choses et faire des tas de rencontres cools entre les interviews et les salons VIP. Mais bon j’ai choisi en mon âme et conscience d’envoyer se faire paître tout ça et je me suis donc contenté cette année de la casquette associative. C’était donc la nécessité d’être présent sur place dès neuf heures pour monter stand et, évidemment, être présent sur le stand autant que faire se peut, surtout quand vous faites des jeux.

C’était d’ailleurs un peu décevant coté Thalie même si attendu. En 2011 on avait déjà remarqué que les jeux sur stands ne fonctionnaient pas forcément des masses, donc cette année on a été très thématique: deux à trois heures de projections d’AMV & AMV Hell-like et deux heures de jeux proprement dits chaque jour. Bon, rajoutez à ça le fait que l’association était visuellement invisible parce que notre banderole s’est paumée à Roissy grâce à FedEx et partez du principe que Thalie n’a pas forcément réussi tous ses objectifs: on a pas gagné en visibilité, ce qui était le seul interêt d’avoir un stand à JE. Ca et disposer de créneaux en salles activités mais la SEFA nous a dit non alors qu’en 2011 ça les gênait pas donc j’imagine que c’est cohérent. Je sais pas. Je suis claqué.

Des gens, des cosplays et des escaliers. Comme dans Devil Survivor 2 ?
Des gens, des cosplays et des escaliers. Comme dans Devil Survivor 2 ?

Enfin tout n’est pas mauvais: le genre AMV Hell fonctionne pas si mal sur un stand et attire beaucoup de curieux. C’était plutôt chouette de voir des gens s’arrêter devant la projection puis finalement rester bloquer entre un quart d’heure et une heure et demie devant des conneries américaines ou français. L’AMV Déjà Vu, qui était mon bébé, à en plus de ça très très bien fonctionné, avec un public hilare ou enthousiaste. C’est chouette. Au moins on a participé à la diffusion du « genre. » Ce qui est un bon plan vers la conquête mondiale.

Voilà j’ai parlé du stand Thalie, passons maintenant à la convention dans son ensemble, dont j’ai finalement peu profité parce que j’ai préféré rester assis plus longtemps que prévu. Néanmoins j’en ai suffisamment fait le tour pour signaler plein de trucs. Des positifs, des négatifs, les trucs classiques quoi.

 

Continuer la lecture de Japan Expo 2013 – Go Kindergarten 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr

AMV Déjà Vu

Voilà voilà, j’avais lancé le projet fin mai pour une deadline le 1er juillet, j’ai reçu 107 mini-AMV, j’ai du refaire le montage final 4 fois et il a été diffusé en tout cinq fois ce week-end sur le stand conjoint de Thalie et la Brigade SOS. Tout ça pour en arriver à cette vidéo de 24mn01. Messieurs dames, je vous présente l’AMV Déjà Vu.

 

AMV Déjà Vu from Amo on Vimeo.

 

La version streaming étant 1) une version Basse Qualité 2) une version sans sous-titres, je vous encourage évidemment à prendre une petite demi-heure pour télécharger les éléments suivants afin de jouir au mieux de la vidéo:

 

Cliquez ici pour télécharger le fichier mp4 HAUTE QUALITÉ (clic gauche + Enregistrer sous…) Taille: 819 Mo

Cliquez ici pour télécharger le fichier mp4 BASSE QUALITÉ Taille: 187 Mo

Cliquez ici pour télécharger les sous-titres

Cliquez ici pour télécharger le commentaire audio

 

Le public de Japan Expo a aimé et c’est cool maintenant je m’en remets à vous. Mes petits mots avant de vous filer la liste des crédits: c’était ma première expérience en tant que réalisateur d’un aussi gros projet et ça s’est fantastiquement bien passé. 

J’ai évidemment deux ou trois regrets face au produit final. Par exemple ça m’ennuie de pas avoir pu faire en sorte que l’intro ne soit pas floue, ce qui aurait pu être réglé par le fait de la passer en 60 images par secondes, mais ce qui m’était techniquement impossible pour pas mal de raisons. Y’a aussi eu des idées qui ne se sont pas concrétisées comme je le voulais ou des sketchs que je ne sais pas si j’aurais du finalement les inclure ou non mais à part ça je pense avoir réussi à avoir mis en valeur les bons et très bons sketchs que j’ai reçu. Car j’ai été surpris et honoré de la réactivité et de l’enthousiasme montré par tous les contributeurs pour le projet.

Malgré la deadline serrée, le thème à su en inspirer et là ou j’imaginais qu’au mieux j’arriverais à produire dix minutes, je me suis rapidement retrouvé avec un quart d’heure, puis vingt minutes, puis carrément le luxe de pouvoir commencer à couper, à monter pour faire en sorte que certains sketchs « résonnent » avec d’autres, faire des petits délires etc. Donc remerciements à Melow, Oxfonan, RdNetwork, Kaléid, Shar, Woy, MEB, Le Commandant, Tsuchi, Elwingil, Shrykull, Dr.Nock, HowlOfSaya et Kamikazo !

 

Maintenant place aux crédits, qui nécessitent de cliquer sur cette petite flèche:

Intro
Woy
La Traversée du Temps
Nightwish – Scaretale
+ Eduard Khil – Je suis très heureux d’être revenu à la maison

MEB
Tokyo Magnitude 8.0 [AMV Hell à Problèmes] Jock Jams – Are You Ready For This [AMV Enfer]

Dr.Nock
Potemayo
Perry Gripp – Nom nom nom nom nom nom [AMV Hell 5]

Amo
L’Attaque des Titans
Pub pour Raider [AMV Enfer]

Shrykull
Jojo’s Bizarre Adventure
Jenifer – Au Soleil [AMV Enfer 2]

Melow
Bakuman
Madoka qui chouine [AMV Enfer 2]

Woy
Dragon Ball
LMFAO – I’m Sexy And I Know It [AMV Hell 6.66]

Shar
Nichijou [AMV Enfer 2] Iron Man Opening Theme

Amo
La Traversée du Temps
Linked Horizon – Guren no Yumiya

Shar
Clannad After Story
Fountain of Wayne – Stacy’s Mom [AMV Hell 0, AMV Enfer]

Kaléid
Sakurasou no Pet na Kanojo
Haddaway – What Is Love [AMV Hell 3]

Elwingil
Mirai Nikki
Busted! – Psycho Girlfriend [AMV Hell 5]

Melow
Accel World
Weird Al Yankovic – I’m Fat [AMV Hell 3]

Amo
K-On!!
Scott Pilgrim vs the World [AMV Enfer] + les Griffin [AMV Hell 6.66]

RdNetwork
Full Metal Alchemist Brotherhood
Gregoire – Ta main [AMV Enfer 2]

Shar
Chibi Vampire Karin [AMV Enfer] Générique de Mordicus

MEB
Fate/Stay Night Unlimited Blade Works [AMV Enfer 2] Wham! – Last Christmas

Amo
Maria Holic [AMV Hell 5, AMV Enfer] Shawn Michaels – Sexy Boy

Elwingil
Tsubasa Reservoir Chronicles
Dr.Who Opening Theme [AMV Hell 5]

Dr.Nock
Steins;Gate , La Traversée du Temps [AMV Enfer 2] DJ Guestar – Tchou Tchou [AMV Enfer 2]

Shar
IS Infinite Stratos
Angry Video Game Nerd Sound Clip [AMV Hell à Problèmes]

Woy
Kujibiki Unbalance
Tenacious D – Master Exploder [AMV Hell 4, AMV Enfer]

Amo
To Love Darkness
Foreigner – Cold As Ice [AMV Enfer]

Shar
Pokémon
Youtube – Les Petits Poissons [AMV No-Hell]

Le Commandant
Saint Seiya
Les Nuls – Tu t’es vu quand j’ai bu? [AMV Enfer 2]

Amo
Sword Art Online
Jean-Jacques Goldman – Envole-moi [AMV Hell à Problèmes]

HowlOfSaya
Btooom!!
The Hives – Tick Tick Boom [AMV Enfer 2]

Shrykull
Oddworld L’Odyssée d’Abe
Queen – Flash Opening Theme [AMV Hell 4, AMV Enfer]

Shar
Angel Beats!
Red Dwarf épisode 1 [AMV Hell à Problèmes]

Shrykull & Ley
La Traversée du Temps
Queen – Don’t Stop Me Now [AMV Enfer 2, AMV Hell 6.66] + Jojo’s Bizarre Adventure Sound Clip [AMV Hell 4]

Woy
Bible Black
Real Joy – La danse d’Hélène [AMV Enfer 2]

Shar
Kokoro Connect
Mylène Farmer – Libertine [AMV Hell à Problèmes]

Amo
Psycho-Pass
Lemon Demon – Knife Fight [AMV Hell 4]

Kaléid
Hatarakou Maou-sama
Bon Jovi – You Give Love A Bad Name [AMV Enfer]

Amo
Sword Art Online
Slayer – Raining Blood [AMV No-Hell]

Shar
Pokémon
Mister Jelly Commercial [AMV Enfer]

Woy
Full Metal Panic Fumoffu!? [AMV Hell 5, AMV Enfer 2] Weebl’s Stuff – Amazing Horse [AMV Hell 6.66]

Amo
Puella Magi Madoka Magica [AMV Enfer 2, AMV Hell 6.66] Dani Brilliant – Suzette

Kamikazo
Death Note
Simple Plan – Untitled [AMV Enfer 2]

Elwingil
Nisemonogatari, Bakemonogatari
Sublime – Date Rape [AMV Hell 3]

Melow
Ano hi Mita Hana No Namae o Bokutachi wa Mada Shiranai
The Cranberries – Just My Imagination [AMV Enfer]

Amo
Sasami-san@Ganbaranai
Rise Against – Prayer of the Refugee [AMV Enfer]

Elwingil
Tsubasa Reservoir Chronicles
Calogero – En apesanteur [AMV Enfer 2]

Shrykull
Tengen Toppa Gurren Lagann [AMV Enfer 2] Foreigner – Girl on the Moon

Amo
Les Enfants Loups Ame & Yuki
Reel Big Fish – Hungry Like The Wolf [AMV Hell, AMV Enfer]

Oxfonan
Gen d’Hiroshima [AMV Hell 2, AMV Enfer 2] Imagine Dragons – Radioactive

MEB
La Traversée du Temps
Sandy Valentino – Pourquoi

Amo
Sword Art Online
The Lonely Island – I Just Had Sex [AMV Hell 6.66]

Shar
Ika Musume
Johnny Cash – Hurt [AMV Hell CE, AMV Enfer]

Elwingil
Puella Magi Madoka Magica
Mark McCollum – Kill The Wabbit [AMV Hell 4]

Woy
Kamisama Dolls [AMV No-Hell] Bourvil – Pouet Pouet

Amo
Kiss X Sis [AMV Hell 6.66] Alain Souchon – Sous les Jupes Des Filles

Kaléid
Nichijou
Metal Gear Solid – Alert [AMV Enfer]

Shar
K-On!! [AMV Enfer] Charlie, Mon héros – Le Partage

Elwingil
La Mélancolie de Suzumiya Haruhi [AMV Hell 4, AMV Enfer] Lapin Calin – DJ Lapin

Amo
Sword Art Online
Leeroy Jenkins [AMV Enfer]

Shar
Saint Seiya
Tryo – Serre moi [AMV Enfer 2]

Dr.Nock
Gosick
Nightwish – I Want My Tears Back [AMV Enfer 2]

Woy
Full Metal Panic Fumoffu !?
Men In Black Sound Clip [AMV Minis S02E11]

Amo
To Aru Kagaku No Railgun S
Pink Floyd – Another Brick In The Wall [AMV Hell 4, AMV Enfer 2]

Shar
IS Infinite Stratos
Toy Story – Jamais plus je ne volerai [AMV Enfer 2]

MEB
Code Geass [AMV Hell 4, AMV Enfer] Les Bisounours Générique

HowlOfSaya
Higurashi No Naku Koro Ni
Drowning Pool – Bodies [AMV Hell 3]

Shrykull
The End of Evangelion [AMV Hell 4, AMV Enfer] Daniel Balavoine – Mon fils, ma bataille

Woy
Summer Wars
Epic Sax Guy NES Remix [AMV Enfer 2]

Melow
Psycho-Pass
Claude François – Si j’avais un marteau [AMV Enfer 2]

Kaléid
Kaichou wa maid-sama
Legend of Zelda Ocarina of Time OST [AMV Enfer 2]

Tsuchi
La Traversée du Temps
Dorothée – Tchou Tchou Le Petit Train

Amo
Les Enfants Loups, Ame & Yuki [AMV Hell 6.66] Fall Out Boy – What’s This?

Woy
Maji de Watashi ni Koi Shinasai [AMV Hell 6.66] France Gall – Les Sucettes

Elwingil
La Disparition & La Mélancolie de Suzumiya Haruhi
Louis Armstrong – What A Wonderful World [AMV Enfer]

Amo
The End of Evangelion [récurrent] The Doors – Touch Me

Shar
Sayonara Zetsubou Sensei
The Police – Every Breath You Take [AMV Hell 0, AMV Enfer 2]

MEB
Soul Eater [AMV Enfer] 300 [AMV Enfer] + Madness – One Step Beyond

Shrykull
Le forum AMVHell.com, La Mélancolie de Suzumiya Haruhi
Teophany – Clocktown Majora’s Mask remixed, Matrix sound clip

Le Commandant
Les Mystérieuses Cités d’Or
Cindy Sander – Papillon de lumière [AMV No-Hell]

Amo
Kamichu!
Joan Osborne – One Of Us [AMV Hell 4]

Melow
Bakuman
Madoka qui chouine encore [AMV Enfer 2]

Woy
La Traversée du Temps
Bonnie Tyler – Holding Out For A Hero

Elwingil
Fate/Zero [AMV Enfer 2] Jean Marc Anthony Kabeya – Ensemble Pour Toujours

Shrykull
Higurashi No Naku Koro Ni [AMV Enfer] Rita Mitsouko – Les histoires d’a

Le Commandant
Animation Originale
Surprise

Amo – Crédits
AMV Enfer 2, AMV Hell 6.66 et plein d’autres choses
Foster The People – Houdini

 

 

Bonne vision à tous et merci encore une fois à tous ceux qui ont pu permettre cette vidéo o/.

 

Pendant ce temps je m'asperge d'eau comme un chef
Pendant ce temps je m’asperge d’eau comme un chef pour battre la chaleur
♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr