Archives quotidiennes :

The Garden of Words – Goutte à goutte

Bon allez, on se fait un petit article à chaud, genre quick n’dirty ? 

C’était la première fois ce soir que j’allais au fameux cinéma Grand Rex. Le Grand Rex pour un gamin qui a grandi 23 ans en Province comme moi, c’était un de ces fameux lieux parisiens dont on en entendait partout le nom à la télé mais qu’on ne savait pas vraiment à quoi ça ressemblait en vrai. Un peu comme les théâtres dont on découvre une fois devant qu’en fait ils sont vachement petits. Enfin l’an dernier j’étais parti accompagné quelques amis à la séance des deux films Madoka Magica mais je n’étais pas entré parce que mieux à faire. J’ai eu du bol. 

Donc j’y étais pour une soirée dédiée à un moyen-métrage, en l’occurence The Garden of Words de Makoto Shinkai. Vous savez le réalisateur de Cinq centimètres par secondes, là aussi un moyen métrage, qui m’avait pris par surprise l’an dernier alors que je traversais une mauvaise période (oui je met le lien de l’article mais j’ose plus le relire aujourd’hui, il doit dégouliner de pathos.) Et The Garden of Words est mon second Shinkai parce qu’entre temps je n’ai pas trouvé le temps de regarder un seul de ses autres films ! Malgré tout, qu’est-ce que j’en ai pensé ? Et bien, je vais pas le nier: c’était pas mal du tout. MAIS…

Point fort du film: il est très vert
Point fort du film: il est très vert

Scénario: un jeune garçon a pour habitude celle de sécher les cours les matins de pluie. Il se rend alors à chaque fois dans un abri de parc et passe son temps à dessiner des chaussures car il rêve de devenir cordonnier. Une jeune femme d’âge adulte mais indéfini a elle aussi pour passion celle de squatter cet abri à chaque jour de pluie. Son travail est inconnu, son nom également. La seule chose qui la distingue c’est que dès le matin elle boit bière sur bière et manger nombre incalculable de plaquettes de chocolats. Ces deux êtres vont donc apprendre à se connaître, au rythme des jours de pluie. Mais, grande tristesse, viendra un jour ou la saison des pluies laissera la place à un été sec…

C’est du Shinkai: l’histoire d’amour se terminera t-elle bien ? Suspens !

Continuer la lecture de The Garden of Words – Goutte à goutte 

♪ Vous avez aimé ? Partagez cet article ♪
Facebooktwittergoogle_plustumblr
~~Suivez l'auteur sur les réseaux sociaux~~
Facebooktwittertumblr